N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Massacre Con. Daiki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 189
Rang : B+

Message(#) Sujet: Massacre Con. Daiki Ven 7 Juin 2013 - 13:53


Massacre ( Con. Daiki )


Des barbares s'attaquent aux fermes de Hi no Kuni depuis déjà une semaine. Ils commencent par détruire les fondations de la ferme, tuent les animaux, s'emparent des récoltes, et laissent les fermiers seuls avec leurs yeux pour pleurer. Les survivants ont de plus en plus peur que les barbares viennent s'en prendre à eux. Vous êtes appelés pour les protéger. Mais attention. Il paraît qu'ils sont puissants.
________________________________

Cette fois-ci, mon propre père avait été choqué de cette nouvelle. Et cela me faisait, même si je ne le montrais pas, extrêmement plaisir. Soit choqué, soit jaloux, que tu pourrisses dans ta rancoeur envers moi. Alors que nous étions à table, un homme était venu nous déranger en frappant à la porte. D'abord, mon père râla contre moi, me maudissant si c'était l'un de mes amis venu ici pour me demander si je pouvais sortir avec lui. Cependant, c'était un message de l'Hôkage. Quand je sus ça, je me contentais alors de replonger mon nez dans mon assiette, ne me préoccupant pas des affaires de mon paternel, mais en revenant, après avoir congédié le messager, il ouvrit le parchemin. Apparemment, c'était un ordre de mission, mais je n'y prêtais toujours pas attention, jusqu'à ce que mon père me le tende en me disant simplement : C'est pour toi ! Pour moi ? Le sceau contenait celui de l'Hokage en personne, que me voulait-il ? Sachant ça, tout le monde s'arrêta de manger et de parler en me fixant. Mon frère, ma soeur, ma mère et mon père semblaient attendre une réponse à une question silencieuse, mais dont je connaissais le sujet. De quoi sagissait-il ? Je lus alors le parchemin, sans en perdre une miette. C'était bien un ordre de mission, pour moi, une mission de rang B, ma seconde depuis celle avec le dénommé Aku.

L'ordre de mission, éradiquer des barbares qui s'en prenaient à des fermes et der fermiers au sein du pays. Les paysans qui en avaient marre ont alors envoyé une missive au palais de l'Hokage afin qu'il fasse quelque chose contre ces barbares. Et le pire, c'était lorsque mon regard glissa sur les participants de cette mission. Le deuxième nom était le mien bien entendu, vu que cette missive m'était adressée, mais le premier me choquait. Pourquoi lui ? Pourquoi avec moi ? Je redressais ma tête, regardant alors mon père droit dans les yeux, j'étais choqué, il le serait aussi.

" Le Hokage m'a demandé pour une mission de rang B.. "

Mon père écarquillât grandement les yeux. Je me délectais de ce spectacle, ou pour la première fois de ma vie, c'était moi qui était au centre, qui était l'acteur principal de cette pièce. Mon père m'arrachait l'ordre de mission des mains afin d'y jeter un coup d'oeil. Mon frère se mit à râler comme pas possible, et ma soeur se mit à rire avec éclat, se foutant de la tronche de Yoite qui, en râlant devenait rouge comme c'était pas permis. Il n'y a que ma mère à ma droite qui, discrètement posa une main sur ma cuisse, toujours à table. Elle m'adressait un sourire sincère, et je savais ce qu'il voulait dire : " Félicitation mon fils ". Mon père me le rendit sans m'adresser un seul mot, et se mit à crier d'un seul trait sur Yoite pour qu'il se calme. Il adressait aussi un mot à ma soeur pour qu'elle cesse de se moquer de son frère avant que tout le monde ne se rasseye pour finir de manger.

Quelques heures plus tard, j'étais fin prêt, j'allais partir pour notre mission. Ma mère m'aida à ne rien oublier pendant que mon père était assis à table, il prenait un thé tout en lisant un livre. J'allais passer le pas de la porte lorsque mon père me retint en m'appelant. Je me retournais et il m'adressa, sans sourire, un : " Bonne chance ". Je me figeais, c'était la première fois qu'il avait un mot tendre pour moi. Je restais ainsi pendant une trentaine de seconde avant que ma mère ne décide de me mettre dehors, avant que l'humeur de mon paternel ne change. Tout le long du chemin vers les portes de la nation, j'y pensais. Encore, encore et encore. Commençait-il à avoir un peu d'estime pour moi ? J'étais tellement concentré dans mes pensées, à analyser le comportement de mon père que j'étais arrivée avec une heure d'avance sur l'heure de rendez-vous. Mais quelques temps plus tard, je le vis arriver.. L'Hokage..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1862
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Massacre Con. Daiki Sam 22 Juin 2013 - 17:23

Une nouvelle mission de rang B pour l’Hokage. Cela commençait à devenir vraiment régulier. Il devrait peut-être se lancer dans quelque chose de plus palpitant tout de même. Remarque il ne le faisait pas inutilement. Ces missions lui permettaient principalement de s’assurer du niveau de certains des membres de la Feuille qu’il tenait à essayer. Pas tout le temps non plus mais c’était en majeure partie pour ça. Sa mission avec Mogura n’avait eu rien de volontaire. On lui avait imposé ça et la mission avait de suite revêtue une difficulté de rang S lorsqu’il fallait résister aux charmes de la jeune fille.

Mais c’était un souci lointain. Aujourd’hui il faisait cette mission dans le but de tester une potentielle recrue. Un Hyûga de la Soke. Akihide. Un jeune homme sérieux et appliqué semble-t-il. Et puis le pouvoir du Byakugan était un élément à ne pas négliger. L’Hayashi avait croisé quelques membres de ce clan au fil de son parcours de shinobi mais il n’avait encore jamais réellement travaillé en coopération réelle avec l’un d’entre eux et il lui tardait de savoir jusqu’où pouvait mener le pouvoir de la Pupille Blanchâtre. Il se prépara donc pour la mission en enfilant sa tenue de combat. Un ensemble moins contraignant qu’un kimono avec un léger col. La tenue adéquate pour combattre. Une fois prêt, il sortit de l’enceinte du Palais en se dirigeant à pas mesuré vers les portes où était fixé le point de rendez-vous.

Lorsqu’il arriva, l’Hyûga était déjà là. Des cheveux longs et les yeux blancs caractéristiques de son clan. Incroyablement jeune. Un sacré coup de vieux pour Daiki du haut de ses 34 ans. Mais c’était encore plus impressionant de constater qu’à un tel âge, le gamin était déjà Genin. Cela promettait d’être intéressant. Pour une mission essentiellement combattive, Daiki allait pouvoir bénéficier d’un certain spectacle. Il arriva au niveau de son accompagnateur de mission qu’il salua avec un sourire :

Mes hommages jeune Hyûga. Hayashi Daiki. Il semblerait qu’on nous ait choisis pour régler cette affaire. J’espère que tu es prêt car on part sur le champ !

Et sans prévenir, le Godaime s’élança vers la sortie pour entamer la route vers le premier village attaqué par les brigands. Leur investigation commencerait par là. un petit coup d’œil derrière lui confirma que le jeune garçon suivait le rythme. Et pour ne pas passer le trajet dans le silence le plus gênant, Daiki reprit la parole pour lui demander :

Alors dis-moi, grandir au sein d’une des familles les plus stricte et les plus prestigieuse de Konoha n’est pas trop compliqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Massacre Con. Daiki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-