N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Flash et Encre [PV : Yuuki Setsuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 754
Rang : S

Message(#) Sujet: Flash et Encre [PV : Yuuki Setsuna] Mer 12 Juin 2013 - 15:12


Passer par le Village Caché de la Feuille était désormais inutile.

Avec toutes ces rencontres au sein même du Pays du Feu, je n’avais plus besoin de me rendre en ce lieu protégé par des milliers de ninjas pour discuter avec les gens d’importance. Le Godaime Hokage au Pays de l’Herbe, Myakudou On’ indirectement par deux Genin Konohajins dans la forêt, et même Azuko, normalement en stationnement obligatoire au village, près des cascades. Un petit tour qui me mettait au vert complet. Tout ce qu’il me restait à faire, c’était me rendre directement vers ma nouvelle destination, ma nouvelle base d’opération. A mes côtés, il restait encore et toujours ma très chère Tsurugi, je me demandais comment allait Kagami, qui devait actuellement se trouver au Pays de la Foudre, pays qu’il ne connaissait que trop bien à cause de nos multiples escales sur les lieux. Je l’avais choisi lui pour accompagner mon associé originaire de la Brume car il avait plus de potentiel que les deux autres, concernant sa propre sécurité. Je n’avais pas de quoi m’inquiéter, il savait où me trouver, quel que soit le lieu.

Mon escapade au sein de cet amas d’arbres et de feuilles s’arrêtait donc là, enfin c’était ce que je croyais. Virevoltant de branches en branches, quelque chose attisa l’attention de ma protégée. Ce n’était jamais bon signe, cela voulait dire que quelqu’un de puissant se trouvait dans les parages. Désormais sur mes gardes, je laissais Tsurugi se mettre en avant, afin de repérer la direction de cette source de chakra. Un peu plus loin, il y avait une colline. Apparemment, la présence qu’avait ressenti ma disciple se trouvait en bas, immobile. Sur ce coup, je lui indiquai de rester en arrière, j’allais vérifier de mes propres yeux ce qui nous attendait au pied de cette colline. Approchant doucement du bord, je me préparais mentalement à régir au quart de seconde, pour ne pas me retrouver piégée par une quelconque embuscade.


    -"Oh !"


Surprise. Quelqu’un était allongé en bas, il avait l’air de souffrir le martyr. Il s’agissait d’un jeune homme – comme quoi je ne rencontrais pas beaucoup de vieux dans ces bois – aux cheveux blancs, habillé d’une drôle de façon, comme pratiquement tous les shinobis de la Feuille. Faisant signe à Tsurugi de me suivre, je courrais le long de la colline, jusqu’à atterrir tranquillement au sol. Il avait l’air mal en point et surtout inconscient le pauvre. Il y avait du sang sur le front, son crâne avait dû prendre un sacré coup. M’asseyant jambes ouvertes pour permettre à la tête de l’inconnu de se poser sur mon estomac, je posais mes mains sur son front, utilisant du chakra pour refermer sa blessure. Dans cette position, je savais qu’il serait difficile pour n’importe qui de se rendre compte qu’il se trouvait en danger, une position plus embarrassante qu’autre chose. Encore une fois je rendais service aux habitants de la forêt, j'étais destinée à rencontrer des Konohajins tout le long de mon trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1063
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Flash et Encre [PV : Yuuki Setsuna] Mar 25 Juin 2013 - 23:01



  • Les mecs… Je crois qu’on est mieux de défiler le plus vite possible.



  • Attend, je le reconnais… C’est le mythique Épéiste Noir de la brume sanglante !



  • Plutôt un Kuro no Shinigami, tu veux dire ?! Ma parole, il vient carrément de trancher en deux Naraku !!


À ses pieds, un bain de sang teintait la terre poussiéreuse d’un vermillon vif. Ses bottes pataugeant dans ce fluide visqueux et vital. Les vestiges du village tout récemment embrasé par les flammes, derrière lui, ajoutait un effet funeste au décor. Une énorme faux en roche volcanique carbonisée en main, modelée à l’aide de sa maîtrise du magma. Sur le long de la lame, le côté acéré, un filet de sang était clairement visible, tombant gouttelettes par gouttelettes, à partir de la pointe de la rondelle aiguisée, sur le sol. Pour adjoindre un élément des plus séduisants pour un peintre aux goûts néfastes, une dépouille décapitée en deux gisait dans cette marrée de plasma sanguin. Une époustouflante scène pour donner la chair de poule aux ingrats qui avaient osés piétiner sur de pauvres innocents. Les traits fermes, le demi regard de braise du nouveau surnommé « Le Faucheur Noir » était fixé sur les trois enflures face à lui. Froid avec intention de meurtre nettement perceptible, l’escrimeur avança petit à petit en direction de ses nouvelles cibles. Ces derniers débutèrent à prendre leurs jambes à leur cou à la vue de l’effroyable adolescent qui se présentait devant eux.


  • Tremblez de crainte… face à la mort.


***

Douleur. Intense souffrance. Mortelle peine. Dans ce monde des ténèbres, vaguement conscient, quelque chose le suppliciait petit par petit. Il tenta d’entrouvrir ses paupières, mais il ne pouvait discerner si cette absence de lumière est due à un manque total de luminescence ou soit il n’arrivait tout simplement pas à ouvrir les yeux, incapable pour une quelconque raison. Puis, un flash dans son esprit, toujours aussi vif que l’éclair, le ramena sur Terre, littéralement parlant. Il se souvenait de ce qui s’était produit plus tôt dans la journée. Le comment du pourquoi s’imageait peu à peu dans son cortex.

De bonne heure dans la matinée, le Yuuki avait réussi à obtenir la permission des autorités du village de la feuille pour faire un tour hors des Grands Remparts. Bien qu’en congé forcé, il est connu de tous que Setsuna ne peut rester sur place sans rien faire. Soldat dans l’âme, soldat depuis la création, la fine-lame de Kiri voulait néanmoins s’entraîner. Pourquoi hors des limites de la capitale militaire du pays du feu, demanderez-vous ? N’oublions pas que l’instigatrice de ces vacances à plus ou moins à l’œil notre guerrier argenté, il lui serait impossible donc de se défouler un tantinet sans que l’Aoi lui rabatte sur les oreilles les raisons de leur présence au sein de Konohagakure. C’est pour cette raison qu’il avait fui dans les bois entourant le village caché, s’éperdant dans ces caches de verdure, hors de portée des compétences sensorielles de la belle jouvencelle aux perles sarcelle. Du moins, il l’espérait.

Néanmoins, rien ne se passa comme prévu. Quelques kilomètres plus loin, au nord-ouest de la métropole de Hi no Kuni, le manieur des doubles lames aperçu dans le ciel plusieurs cheminé de fumé noir, se rejoignant en un seul gros nuage dans les cieux. Seulement quelques hypothèses pouvaient définir à la cause de cet incendie, alors il s’élança sans attendre en direction de l’origine de cette boucane. Le Stigmate arriva donc sur les lieux du crime, et ce fut à ce moment-là auquel il assista à une hécatombe.

Sur le site, il avait tué froidement et instantanément un membre du quatuor pillant ce village civil. Ce dernier n’a possiblement rien senti lors de la taillade, une mort immédiate et sans supplice, malgré son statut de déchet. Dans une course pour la survie du côté des attaquants et une course pour l’extermination pour l’Épéiste Noir, dans la forêt, il avait réussi à éliminer deux des trois rescapés. Le dernier acheva son parcours à l’extrémité d’une falaise, là où notre héros argenté se jeta dessus dans un bond. Que ce soit dans la crainte de la mort, une action réfléchie ou un réflexe quelconque, ce dernier parvint néanmoins de s’en sortir vivant en lançant une illusion de haut rang sur le sabreur d’élite. Immobilisé et n’ayant aucun recours pour sortir de ce jutsu – en outre, aucun atout pour se sortir du pétrin, il se laissa tomber jusqu’au pied de la falaise… Et tomba lourdement au sol, une centaine de mètres plus bas.

Il s’en souvenait vaguement, oui. Il n’a rien pu faire, et il a laissé échapper sa proie. Cette même proie qui recommencera dans un futur proche ou loin le même crime. Quel grand coup sur l’orgueil du Yuuki, se faire piéger de la sorte. Aveuglé par la rage, il n’a pensé qu’à faire payer les meurtriers de leur vie… Par chance, son corps médicalement augmenté et ce, depuis la naissance, a su supporter le choc. Un humain normal, certes, aurait succombé à la mort.

Ses sens lui revenaient peu à peu. La vision et le touché principalement. Illico, il tenta de se ressaisir. Or, poussé par l’instinct, sa dextre droite attrapa vivement quelque chose qui lui chatouillait le front. Il ouvrit puis plissa les paupières, tentant d’identifier le visage au-dessus du sien. Sans grand succès, cependant. Cette femme… me soigne, s’interrogea le Jônin de la brume après avoir reconnu le confort du chakra qu’elle appliquait sur sa tête. Vision embrouillée, Setsuna contempla les traits non distinguables de la blonde aux yeux bleu une dizaine de seconde avant de lâcher son poignet, son bras tombant brutalement dans la terre à nouveau.


  • Oublie-moi, je vais récupérer d’ici peu. Là-haut, à moins d’un kilomètre… il y a peut-être des survivants…


Presque un murmure inaudible. À vrai dire, il ne se faisait pas de faux espoirs. Combien de temps s’était passé depuis sa chute ? Et puis, le village a été dévasté par les flammes… Malgré tous ses nombreux combats et missions suicidaires, l’Épéiste ne s’était jamais senti autant martyrisé – physiquement parlant. Quelques minutes supplémentaires et la douleur qui persiste dans ses os ne seront plus qu'un vieux souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Flash et Encre [PV : Yuuki Setsuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-