AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 243
Rang : B+

Message(#) Sujet: Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari) Mer 19 Juin 2013 - 17:41

Assise à la table d’un restaurant, la jeune femme attendait quelqu’un qu’elle n’avait pas revu depuis un certain temps. Pourtant, tout avait débuté ensemble, les premières missions, les premiers combats. Elle faisait partie de l’équipe 4 dirigée par Miko avec qui Moira était restée proche. Seulement les trois membres de l’équipe avaient passé beaucoup de temps à part et au final, elles ne se voyaient presque plus. Moira faisait beaucoup de missions en extérieure depuis qu’elle était devenue chunin. Pourtant avec le temps qui passait, la nostalgie s’installait, elle se remémorait les entraînements et les missions, la fois où les deux jeunes filles durent mimer l’assassinat de Moira, que d’aventures et sans ça elle n’aurait pas pu devenir ce qu’elle était.

Elle tournait nonchalamment sa petite cuillère dans son thé. Elle s’était installée à la terrasse du restaurant situé en plein centre-ville, un restaurant où il leur était arrivé de venir se réchauffer en plein hiver après un entraînement aussi difficile que le froid qui s’était montré persistant ces derniers mois. Heureusement, le printemps s’était accompagné du soleil et c’était légèrement vêtue que la kunoichi attendait sa partenaire. Elle avait le sentiment qu’après ça, elles ne se verraient presque plus, que l’équipe 4 arrivait fatalement à son dernier acte. C’est pourquoi elle avait elle-même recruté deux genins de son côté pour former une nouvelle équipe. Ça lui avait été tellement bénéfique qu’elle n’avait pu s’empêcher, dès que l’occasion s’était présentée de partager ça avec d’autres shinobis.

Cependant, il n’était plus question de prôner le girl power cette fois-ci, elle était en minorité face aux deux jeunes hommes qu’elle formait. Elle jeta un coup d’œil à l’horloge qui pointait sur neuf heures, une heure bien matinale mais elles avaient l’habitude dorénavant. Hors de question de se plaindre lorsqu’il fallait se lever tôt ou se coucher tard, et encore, lorsqu’elles avaient l’occasion de dormir. Elle avait très envie de raconter toute sorte de choses à son amie, ce qui lui était arrivée dernièrement, mais aussi savoir ce qu’elle devenait, elle aussi devait avoir plein de projets, plein de choses à lui dire. Elle but une petite gorgée de son thé qui commençait à refroidir. Elle n’aurait pas dû arriver si longtemps en avance, mais il était difficile de retourner en arrière maintenant.

Elle vit arriver la kunoichi aux cheveux blancs dans sa direction. Elle fit un signe de la main pour lui montrer où elle s’était installée et se leva pour lui faire la bise. Elle remarqua qu’elle s’était coupée les cheveux ce qui lui allait à ravir alors forcément elle n’hésita pas à le souligner.

    Salut Hikari, ça fait un baille n’est-ce pas ? J’adore ta nouvelle coupe de cheveux, tu dégages vraiment l’aura d’une kunoichi avec ces cheveux courts ! Raconte-moi, qu’est-ce que tu deviens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 146
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari) Mer 19 Juin 2013 - 19:46

Aujourd'hui est une très belle journée, non seulement, il fait chaud, mais aussi car je suis conviée au restaurant avec une de mes coéquipières, la très élégante et majestueuse Mogura alias Moïra. Je ne l'avais pas vu depuis un bon moment, depuis notre dernière rencontre aux terrains d'entrainement, nous n'avions pas beaucoup échanger de mots ou bien de regards. Je savais par les informations qui circulent tout ça tout ça qu'elle était devenue Chunin. Je trouve qu'elle accélère un peu trop les choses, après chacun ces décisions et sa manière de faire. Moi, je préfère profiter de chaque rang et de ne pas aller trop vite. Bien évidemment, je sais que Moira est très talentueuse et qu'elle n'a pas de problème pour monter en grade, avoir de nouvelles techniques et tout le bazar. Je m'étais donc habillée différemment, une robe bleue avec à son centre un ruban blanc qui faisait le tour de ma taille, attachée en nœud papillon derrière. Je ne mets cette robe que pour les évènements importants à mes yeux. Je me doutais qu'après cette petite discussion, chacun irait sans doute de son propre chef faire ce qu'il a à faire. Même si je n'aimais pas trop cette idée, j'aurais voulu continuer encore à se voir, mais ce n'est pas mon caractère de proposer à faire des missions en équipe, je suis bien trop timide.

Regardant le petit bout de papier avec pour dessin une taupe au coin, en bas à gauche, surement une signature, l'adresse du restaurant n'était donc pas très loin. Je trottinais donc toute joyeusement, quand je voyais alors, assise sur une chaise, les jambes croisées, remuant avec une petite cuillère son thé. Elle m'aperçut alors à ce moment-là, elle me fit signe de sa main pour me montrer où elle était. Je savais où elle était, mais bon mieux vaut prévenir que guérir, çe n'est pas du tout cohérant avec notre situation mais c'est un peu le même principe. Je lui souriais alors, je me dirigeais vers elle, nous nous faisâmes la bise, puis je remarquais qu'elle m'observais alors. Elle n'hésita pas à me faire part de sa première pensée. Nous nous asseyâmes, puis elle me disait que ce la faisait un baille que nous ne sommes pas vu, qu'elle adorait ma coupe de cheveux et que je dégagai avec, une aura de Kunoichi. Euh c'était quoi ça, une aura de Kunoichi avec ma nouvelle coupe de cheveux. Elle ne pouvait pas faire mieux tout de même ! Bon ce n'est pas le plus important dans cette entrevue. Qu'est-ce que je devenais.Très bonne question, et si je lui disais que je devenais une moins que rien ? Non je vais pas sortir ça. Je vais tout simplement lui dire que je vais bientôt passer Chûnin à mon tour. Que j'ai rencontrer de braves personnes, gentilles et prête à se sacrifier pour moi. J'avais envie de lui dire que mes sombres souvenirs me hantaient encore, mais je ne vais pas le lui dire.



    ◊ Eh bien écoute, je vais bien depuis notre dernière rencontre très brève finalement. J'ai couper mes cheveux oui, il me genait pour mes petites escapades sur les toits que je fait très souvent, c'est d'ailleurs devenus une habitude. Je vais bientôt passer Chûnin, j'y vais à mon rythme, j'ai rencontrer de nombreues personnes qui sont prêtes à me protéger à n'importe quelle prix comme ...



Puis, j'arretais alors de parler, j'avais dit un mot en trop qu'il ne fallait pas que je dise. J'allais dire comme.. la vieille femme, elle était comme une mère pour moi au final. Mais je ne vais pas m'attarder là-dessus. Je reprenais donc la discussion.




      ◊ Reprenons à nos moutons ! Ne fais pas attention à ce que j'ai dit, hum hum, le printemps est idéal pour s'habiller légèrement tu ne trouves pas ? Au fait, toi tu deviens quoi, j'ai appris bien sûr certaines choses mais je veux que ce soit toi qui me les dises.


Je décidais pendant ce temps-là de commander un café au lait. En attendant ma commande, j'espérais qu'elle ne me demanderait pas de continuer mon récit, si je ment, elle le sentirait surement.[/size]


Dernière édition par Tobetatsu Hikari le Sam 6 Juil 2013 - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 243
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari) Jeu 20 Juin 2013 - 0:02

La jeune femme se sentit bien stupide d’avoir salué de manière si grossière sa coéquipière alors qu’elle l’avait en fait déjà vu. Mais au moins cela montrait son enthousiasme, elle était vraiment heureuse de la voir. Elle espérait que cela ne soit pas la dernière fois, après tout, d’autres missions leurs seront envoyées et en demandant gentiment on peut toujours réussir à se retrouver en compagnie de la personne que l’on souhaite. Surtout qu’en l’occurrence l’équipe n’était pas dissoute bien qu’elle n’était plus dans la liste des équipes disponibles pour effectuer des missions. Il semblait à Moira qu’Hikari lui cachait quelque chose, quelque chose qui ne concernait qu’elle, un secret qu’elle n’était sûrement pas prête à révéler. Moira n’allait certainement pas se montrer insistante, elle aurait peur de gâcher ces retrouvailles. Peut-être pas insistante mais il se pourrait qu’elle soit maladroite, après tout ce n’était pas son genre de cacher sa curiosité pour quelque chose.

    Et bien tu as bien eu raison. Pour tes cheveux ! Ça te va si bien que ça me donnerait presque des idées ! Quoique je serai incapable de me débarrasser de ma crinière. Tu vas passer Chunin ! C’est génial ! Ma promotion ne remonta pas à longtemps, le début du printemps en fait ! C’est vrai qu’il est bien avancé mais je t’avouerai perdre un peu la notion du temps. Je suis souvent demandée, c’est à la fois exaltant et terriblement fatiguant… Mais ça permet de progresser très vite ! On pourra se faire une mission ensemble comme ça ! Pour fêter ta promotion ! Oh désolé je suis un peu agitée, te revoir ça me fait vraiment plaisir, il m’est arrivé des choses dernièrement qui m’ont un peu attristé on va dire alors de te voir en forme, si belle avec une petite robe, ça me fait sourire.

Elle lâcha un petite rire nerveux et repensa aux dernières paroles de la kunoichi, prit une gorgée et failli la recracher.

    Oh mais oui je ne te l’avais même pas annoncé ! Je suis chunin donc. J’ai même une équipe ! Tu m’imagines ? Moi ? Chef d’équipe ? Celle que tu as du assassiner et jeter dans la fosse à merde ! Alala les souvenirs… Je gère deux genins donc , j’ai l’impression qu’ils vont pas tarder à me dépasser, ils viennent de grandes familles et sont très prometteurs, bien plus que je l’étais à leur stade.

Elle reprit une gorgée pour se calmer. Elle déblatérait à une vitesse folle et affichait un sourire gêné pour s’en excuser. Elle regarda plus attentivement la jeune femme qui se faisait justement servir le café au lait qu’elle venait de commander. Moira fronça les sourcils comme elle faisait toujours avant de dire une connerie ou quelque chose d’indiscret. Elle prit encore une gorgée, la dernière de sa tasse et reprit.

    Mais je parle, je parle… J’ai le sentiment que tu as des choses bien plus intéressantes à me dire…

Elle claqua des doigts pour appeler le serveur qui n’apprécia pas vraiment le geste. Elle commanda un nouveau thé et se tourna à nouveau vers son amie, parce que c’est comme ça qu’elle la voyait, si Hikari n’en était pas une alors qui l’était ? Moira avait tellement de mal à bien s’entendre avec les autres filles.

    Je sens qu’il va cracher dans mon verre celui-là… Avec toute cette théine je vais finir par ne plus m’arrêter de parler.

Elle s’esclaffa et s’arrêta de parler montrant bien qu’elle souhaitait qu’Hikari reprenne là où elle s’était arrêtée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 146
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari) Jeu 20 Juin 2013 - 1:16

La jeune femme me paraissait alors fort joyeuse de me voir, moi aussi, j'étais contente. Elle me complimenta alors de nouveaux sur mes cheveux argentés, mais qu'elle ne ferait pas la même chose à sa belle crinière noire ondulée. Certes, si j'avais eu des cheveux comme les siens, je n'aurais jamais osé les coupés, jamais. J'aurais fait à la place de jolies et belles coiffures, des nattes, des queues-de-cheval et bien d'autres choses. Elle me disait aussi que lorsque elle a été promue Chûnin au début du printemps, elle était alors très demandée, mais que cela lui faisait grandement plaisir, mais que c'était très fatiguant. C'est sûr, je la comprenais totalement et pour tant sur son visage, je ne voyais pas de fatigue. Surprenant ! Elle parlait de tristesse, de quoi je ne savais pas, elle ne l'avait pas mentionné, en tout cas, je lui remontais le moral avec ma jolie robe bleu qu'elle disait. Elle lâchait alors un rire assez nerveux qui me perturbait, avala une gorgée de son thé et reposait son verre avec brutalité. Elle reprenait alors en parlant d'avoir été chef d'équipe dernièrement, je n'en croyais pas mes oreilles, chef d'équipe comme ça ? La jeune femme féminine enfermer dans une fosse à merde, défigurer par mon propre sang. Je ne peux le croire ... C'est tellement émouvant que j'en ai la larme à l'œil. Ces deux genins qu'elles avait en charge étaient de grandes familles disait-elle, même qu'ils ne tarderaient pas à la dépasser. Hum ça, j'en doutais fortement, après je ne connais pas ces jeunes apprentis.

Elle reprit alors une georgée, on dirait qu'elle était surexitée, elle balbutiait des mots qui étaient pas très compréhensibles pour ma petite tête fragile, à vitesse grand V qu'elle disait les mots Moira. Pendant ce temps-là, je me faisais servir on café au lait par un jeune et beau serveur, il me fit un joli clin d'oeil qui faisait rougir mes jolies paummettes. Je buvais donc mon café qui n'était au final pas très chaud. Je regardait derrière et je voyais le serveur dragué les jeunes minnetes de l'autre bar. Je comprenais pourquoi mon café était alors tiède. Bougre ! Je portais alors mon attention sur Moira qui disait que j'avais surement des choses à dire. Non je n'avais pas grand chose à dire. Malheureusement. Elle fit un gest qui me plut alors, un claquement digne d'un princesse royale. Le serveur n'était pas très contente mais au moins ça lui apprendra à draguer pendant son taf.



    ◊ J'ai bien un truc à te dire, j'ai eu mon premier baiser mais c'était un accident, et puis en plus je ne suis pas très confiante au niveau des garçons. En fait c'était le jour de son anniversaire, il s'est fait offert un chien, donc moi j'ai acheter un collier-bracelet assorti pour lui et son cleps. On essayait de le lui mettre mais il courait partout, alors nous organisâmes un plan, moi derrière le toutou et lui devant.



Je lui disais alors que je fonçais ur Repede, le chien du garçon, mais qu'il me feinta d'une aisance remarquable et que moi, bête comme mes pieds, je fonçais droit dans Yuri, que nous nous retrouvâmes face à face, nez à nez, et que ce maudit cabot m'avait poussés et que je je l'avais embrassé. Nous riâmes alors gaiment, je ricaner tellement cela me faisait rire. On va dire que cela s'est passé il n'y a même pas deux jours. Elle disait alors dans un chuchotement à haute voix, que le serveur allait lui crachait dans son verre. Elle ria un bon coup, puis s'arrêtait pour montrer que je devais reprendre. Je continuais en expliquant que je n'avais pas encore une totale confiance sur ce Hayashi. Certes il était mignon et gentil. Mais peut-être qu'il avait des vices cachés ! Je demandais alors à la belle Shinsaine quelques conseils.



    ◊ Alors tu me conseilles quoi, toi en tant que femme fatale, la beauté incarnée ?!


Je pensais que Moira avait fait plusieurs conquêtes, comment ne pas résister à ces yeux de tigresses ainsi que sa belle et scintillante crinière noire.


Dernière édition par Tobetatsu Hikari le Sam 6 Juil 2013 - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 243
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari) Jeu 20 Juin 2013 - 18:26

Confortablement installée dans sa chaise, profitant des rayons de soleil venant éclairer la table à laquelle les deux jeunes femmes étaient installées, elle écoutait attentivement sa coéquipière. Sa jambe tremblait d’impatience en attendant son nouveau thé. Elle avait un peu de mal à se concentrer, elle n’était définitivement pas dans son état normal. Elle tendait tout de même l’oreille du mieux qu’elle put pour comprendre la jeune femme. Les yeux écarquillés, elle les avait fixés sur ses lèvres qui ne cessaient de se mouvoir au fur et à mesure qu’elle parlait. Lorsqu’elle eut fini, la jeune femme sourit à Hikari. Elle trouvait ça adorable qu’elle lui demande des conseils et qu’en plus elle la complimente. Pourtant dernièrement Moira n’avait pas vraiment enchainé les conquêtes… Elle jeta un regard un peu agacée en direction du serveur et de la cuisine. Elles ne pouvaient plus s’arrêter de faire taper ses doigts un par un contre la table, comme si elle s’était imposée un rythme qu’elle ne pouvait juste pas arrêter.


    Ton premier baiser ? A 17 ans ? C’est surprenant ! C’est dommage d’avoir entendu si longtemps pour qu’au final ce ne soit qu’un accident… Mais cette étape est passée, maintenant tu vas pouvoir embrasser tout le monde hihi. Tu es très jolie tu ne devrais pas avoir trop de soucis. Il faut évidemment que tu gagnes en confiance avant de te lancer sinon tu risques de trop te reposer sur la personne en question. Tu sais, les hommes… comment dire ? Ils ne sont pas très exigeants au final, un peu d’affection et ça suffit. Toi par contre, tu dois être exigeante, ne te sens pas obligée de te mettre en relation avec la première personne qui te vole un baiser. Apprends à le connaître, à le découvrir. Si c’est un Hayashi en plus c’est un tombeur né tu dois te montrer prudente. S’il est à ton goût c’est déjà ça de gagner ! Si c’est un shinobi, il doit forcément te cacher des choses, comme je suis sûr que toi tu lui en caches. Nous avons tous notre jardin secret. Personnellement, j’ai rencontré Kyoshiro en automne dernier, je ne connais pas grand-chose de lui, mais nous sommes bien ensemble, j’évite d’être trop curieuse et il me le rend bien. On se voit peu, mais chaque moment passé ensemble est un délice, c’en est presque flippant tellement les choses se sont faites naturellement. Mais on est pas là pour parler de moi. Tu dois t’assumer et… AH ! Mon thé !

Moira se retourna vers le serveur qui lui tendit la tasse, en essayant d’attraper l’objet, la main un peu tremblante, elle le fit se renverser sur ses chaussures et sur le pantalon du serveur qui fit un bond énorme. Moira était perdue elle ne savait juste pas comment répondre ou réfléchir à ce qu’elle venait de faire.


    Erm… euh… Faites un peu attention ! Ça passe pour cette fois, mais je veux toujours mon thé…

Le serveur la regarda enragé et repartie en direction des cuisines, la jeune kunoichi était à la fois désolée et désemparée, elle ne voulait juste pas assumer sa faiblesse, une ninja ne peut pas se permettre d’être aussi maladroite, elle se retourna vers son interlocutrice le visage confus.


    Quelle catastrophe, j’ai vraiment honte. J’essaye des médicaments en ce moment et j’ai tendance à mal réagir… La théine n’était peut-être pas une bonne idée. Et sinon ! Tu as rencontré d’autres garçons à part ce shinobi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 146
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari) Sam 22 Juin 2013 - 0:21

Après avoir comté ma magnifique aventure avec Yuri, elle me répondait alors en étant surprise, mon premier baiser à 17 ans, je n'ai pas dix-sept ans mais dix-neuf ans, je dois faire plus jeune en effet, à cause de ma nouvelle coupe de cheveux. Ce n'est pas ma faute si j'ai beaucoup de patience avec les garçons, j'attends qu ce soit le bon, le coup de foudre. Elle me complimentait en me disant que j'étais joli et que je ne devais pas trop avoir de souci. On va dire que ça me laisser perplexe, je ne me trouvais en aucun cas mignonne ou quoique ce soit d'autres, chaque fois que je me regarde dans la glace, j'ai l'impression qu'il y a une sorte de fissure qui se forme sur la glace. M'enfin bref, après ce n'est que mon imagination débordante qui déconne, une défaillance technique. Moira m'expliquait que les garçons n'était pas trop exigeants, mais que nous les femmes devons l'être. Les Hayashi était des tombeurs nés disait-elle, elle n'avait pas tort, Hayashi Mao est mignon lui aussi. Après, je n'ai pas encore rencontré leurs confrères, mais si c'est des "tombeurs nés" ils doivent êtres beau aussi sûrement. Elle me parlait que si c'était un shinobi il me cacherait sans doute des choses et moi pareils. J'étais d'accord sur ce point-là, j'ai énormément de choses secrètes que je 'ai pas encore révélé a qui que ce soit, et je sais que Yuri me cache des choses, par exemple son mystérieux tatouage sur son bras qu'il m'avait caché. Je ne sais pas trop ce que cela signifiait mais il ne voulait pas le montré. Elle évoquait alors un certain Kyoshiro, qu'elle avait rencontré l'été dernier et que même si elle ne le voyait pas beaucoup, elle l'aimais de bon coeur et que chaque moment était inoubliable, un vrai délice, puis elle décida de reprendre en parlant de moi, comme quoi on était là pour parler de moi, ce fut une surprise, je ne savais pas que c'était sur moi !


Puis le serveur arrivait alors, il lui tendit sa tasse de thé, mais Moira eut la main tremblante et elle fit renverser son thé sur ses chaussures et le pantalon du serveur, j'esquissais un léger sourire de moquerie, ma fois c'était assez comique. reprenant la conversation, affolée elle me disait qu'elle avait honte de ce qu'elle venait de faire. Il n'y avait pas de quoi. cela peut arriver à tout le monde. Elle essayais des médocs pour sa mauvaise réaction, puis elle passa à un autre sujet me demandant si j'avais rencontré d'autres garçons. Mais elle passe vite du coq à l'âne Moira, comment voulait-elle que je réponde à toutes ses questions qui n'ont presque pas de cohérence ! Bref, ce n'est pas si grave. Je lui répondais alors en hésitant par moment. En effet Moira était la seule fille avec qui j'étais le plus proche et en plus ma coéquipières de l'équipe #4, je voulais lui raconter ce qui me torturer la nuit mais je n'en eu pas le courage.



    ◊ Tu as tout à fait raison Moira, mais bon je ne suis pas encore sur de mes sentiments pour le moment ... je n'ai rencontrer que des garçons écoute, même un Hayashi encore. Mao qu'il s'appelle. Très mignon et super gentil, mais il cache une bestialité sans pareil lorsque qu'il est énervé ! Yukio aussi, lui je ne peux pas encore juger sur sa personnalité, nous n'avons pas beaucoup parlé.



Je ne pouvais pas résisté plus longtemps, il fallait que j'en parle, je ne pouvais pas gardé tout ça pour moi, peut-être qu'elle avait la solution à mes problèmes ...



    ◊ Tu as des problèmes avec des tremblements de ton corps ? Attention ce la peut-être dangereux, il faut surveiller tout ça ! Moira, j'aimerais t'avouer quelque chose ...



Je regardais alors la kunoichi dans les yeux, sérieuse, j'allais alors lui annoncer ce qui me tournait sans cesse dans l'esprit quand le serveur arrivait et m'aspergea de café chaud brûlant sur ma main. Je sautais alors furie, les nerfs jusqu'à vifs, je pointais du doigt le serveur, en lui faisant la remarque de ne pas faire correctement son boulot et qu'il pouvait très certainement être recruter dans les chippendals. Tout le monde avait entendu et le serveur partait comme un lâche je ne sais où.



    ◊ Non mais, on ne peut même plus discuter tranquillement de nos jours ! C'est un scandale ! Bon où en étions nous, ah oui, donc voilà. Mon enfance à moi fut très rude, tout mes proches ont était assassiné mutilés etc ... Une vieille femme m'avait recueilli, elle m'a appris le Chi'ton, amélioré mon Suiton. C'était comme une mère pour moi ...



Le fait d'en parler ouvertement comme ça, cela était très dur, alors des larmes chaudes coulait sur mes joues lentement. Même si elles coulaient, je continuais de parler.



    ◊ Puis un beau jour, nous marchâmes en direction inconnue, je ne sais pas où elle m'amenait ce jour-là, puis nous fument attaquer par quelqu'un, la vieille femme alors se sacrifia pour moi, notre direction en fait c'était Konoha... Comme seul souvenir d'elle, j'ai son ruban blanc que tu peut voir sur ma robe et qui avant se nouer dans mes cheveux longs. Avant son dernier souffle, elle me souriait. Son plus beau sourire ...



Je lui faisait comprendre que, elle avait raison sur Konoha, que j'ai et que je rencontre des personnes vraiment gentilles, prêtes à se sacrifier et avec qui nous créons des liens. Qui forment une famille. Je pense que c'était son souhait depuis le début de notre rencontre. Je sautais alors dans les bras de la jeune Kunoichi, je la serrais contre moi en déversant mes larmes de crocodiles.


Dernière édition par Tobetatsu Hikari le Sam 6 Juil 2013 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 243
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari) Lun 24 Juin 2013 - 18:59

Elle avait rencontré d’autres garçons ? Rien d’étonnant pour cette jeune femme au physique très agréable. Moira acquiesçait bien qu’elle avait l’impression d’avoir un peu rendu confuse la jeune femme avec son débit de parole proche de l’incompréhensible. Mais elle n’allait pas commencé à s’excuser, sinon ce serait encore plus le bordel. Elle se contenta de rester attentive à ses propos d’autant qu’elle avait repéré son petit sourire lorsqu’elle avait renversé la tasse. D’un autre côté, c’est vrai que c’était comique et Moira savait bien que ce n’était pas de la méchanceté. Elle avait rencontré deux Hayashi, d’un autre côté c’était un clan très représenté à Konoha, donc rien d’étonnant, mais elle ne se facilitait pas la tâche en s’aguichant de ceux-là.

    Bah ! Tu apprendras à les connaître de toute manière.

Quand elle aborda le sujet des tremblements de son corps, Moira se contenta d’acquiescer surtout qu’elle sentait qu’elle était préoccupée par autre chose et qu’elle avait sûrement dit ça plus par politesse que par inquiétude. Elle parlait de lui avouer quelque chose. Moira but une gorgée et s’assit bien dans sa chaise comme pour se préparer à entendre quelque chose d’énorme. Elle n’avait pas le sentiment qu’Hikari était quelqu’un ayant beaucoup souffert, ou alors elle l’avait bien caché jusque-là.

Elles furent interrompues par un serveur maladroit qui renversa son café sur Hikari qui eut une réaction particulièrement colérique. Moira resta bouche-bée, elle ne l’avait pas souvent vu dans cet état, pour ne pas dire jamais. Elle reprochait tous les malheurs du monde alors que précédemment il ne lui avait pas semblé très grave que Moira fasse la même chose. Le jeune chunin se contenta de se taire, après tout, elle n’allait pas mettre de l’huile sur le feu, ni prendre la défense du serveur, alors elle ne dit rien.

L’interruption fut courte et rapidement, Hikari se tourna à nouveau vers Moira toujours en colère. Comme s’il y avait quelque chose en elle prêt à exploser. Sans transition elle se mit à aborder le meurtre de sa famille de manière assez froide et distante. Elle sentait qu’elle avait du mal à l’aborder mais rien de plus normal. Lorsqu’elle se mit à parler du vieille femme qui fut une sorte de tutrice pour elle, de grosses larmes se mirent à couler sur ses joues de porcelaine. Moira ressentit beaucoup de compassion pour la jeune femme bien qu’elle n’était pas du tout à l’aise dans cette position de confidente. En fait, elle avait très envie de partir, elle était si mal à l’aise, si peu habituée à devoir se retrouver à l’écoute des autres ainsi, en plus, Hikari l’avait prise de court.

Elle parla alors du sacrifice de la vieille femme qui était visiblement un moment marquant de la vie d’Hikari. Moira ne pouvait pas comprendre, elle n’avait pas connu de véritable douleur dans son passé, elle était encore niaise et innocente, elle avait été bordée toute sa vie et nageait dans la richesse. Elle voulait poser une main réconfortante sur l’épaule d’Hikari, à ce qu’il parait, cela se faisait, mais elle n’eut pas le temps. Elle se jeta dans ses bras et Moira était absolument désemparée. Elle se dit que la même chose à faire était sûrement de la serrer contre elle, alors c’est ce qu’elle fit.

    Cela devait être une grande femme… lâcha la jeune femme avec le plus de compassion possible, le regard tourné vers la rue passante comme si cette sortie lui tendait les bras.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 146
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari) Sam 6 Juil 2013 - 17:21

J'enlaçais la pauvre Moira qui devait être désemparée, c'est vrai que j'avais sauté dans ses bras mais il fallait que tout ce que j'avais gardé en moi depuis tout ce temps devait sortir une bonne fois pour toute. Moira était une personne de confiance, sinon je ne lui aurais jamais dit, je n'ai jamais eu d'amis concrètement, j'ai toujours était seul certes je m'en sortais parfaitement bien, mais avec des amis c'est encore mieux, on peut dire ces secrets les plus précieux sans que la personne n'en parle car on lui fait confiance. Moira est une personne que jamais je ne pensais rencontrer, j'ai fait quelques impasse c'est vrai, mais j'espère pouvoir la remercier un jour en faisant une mission avec elle. La dernière fois, nous nous sommes vu que vingt minutes à peu près. Je préfère au loin la toute première mission où nous avions pas mal rigolé je dois bien l'avouer.  Tout à clairement changé depuis ce temps-là.


Essuyant mes larmes sur mes bras, j'entendais alors la douce voix de la Shinsaine qui disait que mon entraîneuse devait être une grande femme. Elle l'était. Une grande femme prête à tout pour me protéger alors qu'elle m'avait recueilli par terre à coté de mes semblables qui était tous déchiqueté, elle n'a pas chercher à comprendre le pourquoi du comment, elle m'a prise sous son aile et m'a enseigné tout ce qui fallait pour que je puisse survivre quand elle ne serait plus de ce monde. Je pense qu'elle avait ressenti le danger, elle s'est volontairement laisser mourir qui sait. Enfin bref trêve de bavardage, je n'allais pas rester dans ma plus grande faiblesse. Je suis décidément humilier par ces larmes chaudes qui coulent sur mon visage. je me redressais puis regarder Moira qui observait derrière moi. Je me retournais et voyait une simple rue, je me demandais bien à quoi elle pouvait penser à ce moment-là.



    ◊ Ne t'inquiète pas Moira, je vais beaucoup mieux dés à présent ! Je vais me contenter de ce que me réserve l'avenir maintenant, j'aurais toujours la vengeance en tête, mais je ne m'en occuperait pas pour le moment. Je te remercie infiniment.



Je lui montrait alors mon plus beau sourire, lui prenait la main et la lui serra. C'était un peu formel mais je n'ai pas trop l'habitude, j'espère qu'elle ne l'avait pas trop mal pris. Je me levais de ma chaise puis je m'inclinais. Je sortais alors du restaurant et de loin je faisait signe à Moira en lui disant :



    ◊ A la prochaine hihi !


Je m'en allais toute souriante et bien décidais à changer à partir de maintenant, durant cette conversation, j'ai réalisé plusieurs choses, il ne faut jamais se renfermer sur soi-même, premier conseil et deuxième conseil, toujours croire en ses amis. Va falloir que je m'entraine durement, mais je sens que je peux y arriver. Même si la vieille femme n'est plus là pour moi, elle m'a appris des choses qui me sont utiles et que j'utilise avec précautions. Quant à la fille qui nous à attaquer, bientôt, je saurais lui mettre une bonne raclée. Mais pour le moment, c'est l'entrainement et l'entrainement, j'enchainerais les missions pour ensuite pouvoir exaucer ma prière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les retrouvailles des coéquipières ! (Hikari)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-