N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 660
Rang : A

Message(#) Sujet: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Mar 25 Juin 2013 - 20:45

Ordre de Mission:
 

Lorsque j’ouvrai les yeux, je fus surpris de voir la lumière bien présente dans ma chambre. Je refermai les yeux aussitôt, aveuglé par le changement d’éclairage, puis je clignai des paupillères quelques fois avant me frotter les yeux. J’ouvrai les yeux dans une seconde fois mais plus lentement, je me levai. Je fus encore plus surpris de me trouver déjà habillé, avec ma veste et mes manchons. La seule chose que j’avais retirée était mes bottes, et elles étaient déjà à côté au pied du lit. Je me souvins enfin de ma sieste que j’avais pris avant de faire la mission qui nous attendait moi et deux autres genins. Je m’étais levé de bonne heure, comme à mon habitude, puis avait procédé à ma routine matinale de petit dèj suivit d’un entraînement matinale et d’un bain. J’étais ensuite sortit en ville, ayant quelques courses à faire. Je m’étais ensuite fait interpellé par un Jônin, qui devait avoir déduis que j’étais ninja de par mon attirail, puis me demanda si je pouvais l’aider pour une petite mission. Ça ferait différent d’un simple entraînement, m’étais-je dis, j’avais donc accepté l’offre pour me faire donner rendez-vous dans une heure à l’école. Je m’étais donc rendu à la maison pour préparer mon équipement et vérifier si j’avais tout ce qu’il me fallait, puis ayant encore un peu de temps, je m’étais couché pour prendre des forces après mon entraînement de ce matin.

J’enfilai donc mes bottes puis les lançai avant de me diriger vers la cuisine. Je saluai mes parents, qui se trouvaient tous les deux dans la cuisine. En fait, ma mère était dans la cuisine à préparer le repas, tandis que mon père était assis à la table à manger, savourant une tasse de thé avec un de ses livres préféré. Je pigeai dans les ingrédients de ma mère, ce qui me valut quelques reproches, mais j’étais déjà en route vers la porte, prêt pour ma première mission. Je me dirigeai vers l’école d’un pas ferme et confiant, tout en étant impatient et nerveux à la fois. J’avais rejoint une équipe il y avait peu de temps, et me voilà maintenant à remplir ma première mission. Je fus rendu à l’école en moins de temps qu’il ne le fallait, ou bien était-ce parce que j’étais tellement dans ma bulle que je m’étais rendu à ma destination sans même m’en rendre compte. À l’entrée de la cours m’attendais le Jônin qui m’avait interpellé tout à l’heure, puis nous nous saluâmes d’une poignée de main. Il me révéla que les autres genins ne devraient pas tardé, les deux autres genins pour être plus exact. Je reconnus aussitôt Hayashi Mao, que j’avais rencontré à l’entraînement d’Aburame-senseï. Puis Takeo fit son apparition,  accompagné de son fidèle compagnon Akamori.


- Hey bien, tu parles d’une coïncidence!, lançai-je alors que serrais la main de Takeo. Je me tournai ensuite vers Mao, puis lui tendis la main à lui aussi. Mao…, dis-je simplement avec un hochement de tête.

Le Jônin comprit que nous nous connaissions déjà, il ne prit donc pas la peine de nous présenter et tomba aussitôt dans le pourquoi de notre rencontre. Comme nous l’avions tous été mis au courant, il avait une mission pour nous, et il avait besoin de notre aide. Il pointa notre attention sur l’arbre sous lequel nous nous trouvions. Pointant dans le feuillage de l’arbre, il me fallut une fraction de seconde avant d’apercevoir une immense ruche qui pendait d’une des branches de l’arbre. Il prit ensuite la parole, nous affirmant que les insectes issues de la ruche c’étaient mis à attaquer les enfants lors de leur sortie de l’école. Il fallait don venir à bout de la ruche le plus vite possible en minimisant les dégâts et ça comptait pour nous aussi. Le Jônin nous laissa donc à notre tâche puisqu’il avait sûrement les siennes à s’occuper. Je posai donc le regard sur mes confrères, les yeux rivés sur la ruche.


- Bon, par où commence-t-on? Ils baissèrent aussitôt les yeux, se rappelant leur mission. Je pense que le Mokuton d’Hayashi pourrait nous être grandement utile sur ce coup-ci. Tu en penses quoi Mao?


Dernière édition par Hyûga Tenshi le Jeu 27 Juin 2013 - 23:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 833
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Mar 25 Juin 2013 - 21:44


J’étais au terrain d’entraînement, encore une fois, ce matin-là lorsqu’un Jônin apparut de nulle part, presqu’en panique. Regardant d’un bord et de l’autre, il avait l’impression de chercher quelque chose frénétiquement. J’arrêtai ce que je faisais, c’est-à-dire frapper dans un mannequin, pour observer l’homme. C’est alors que j’eu l’idée d’aller le voir pour l’aider. Avec l’odorat d’Akamori, on retrouverait ce qu’il cherchait en un rien de temps. Nous nous approchâmes de l’homme, qui semblait ne pas nous avoir remarqué tant il était préoccupé. C’est seulement lorsque j’arrivai à ses côtés qu’il sembla remarquer ma présence, fixant son regard sur Akamori et moi. Son visage s’illumina aussitôt et s’accrocha à nous, nous suppliant de bien vouloir l’aider. Devant sa détresse, je ne pus m’empêcher de lui demander la source de son problème. Cependant, les choses ne se passèrent pas comme prévu. Au lieu de me répondre, il me dit que je saurais tout si je le retrouvais sur le terrain de l’école un peu plus tard dans la journée. Quand je voulus en savoir un peu plus, il me dit que les informations concernant les missions sont confidentiels, peu importe l’importance de celle-ci. Je retins cette information, qui devrait sûrement être importante pour tout shinobi qui se respectait, tout en cachant du mieux que je pouvais mon enthousiasme. Lorsqu’il nous quitta, je me précipitai autour du cou d’Aka.

-Akamori, tu te rends compte! Ça va être notre première mission! J’aimerais quelque chose d’important ou de grand, mais je ne me fais pas d’illusion. À ces mots, le ninken écarlate émit un petit cri et frotta sa tête sur la mienne, tentant de me réconforter. Je posai ma main sur sa tête et lui grattai derrière les oreilles, c’était son point faible. Ne t’en fais pas, Aka! Je suis tout de même excité de faire ma première mission. Je me demande bien de quoi cela va avoir l’air…

La tête pleine d’idée, je retournai chez moi prendre une douche rapide et un petit quelque chose à manger. Je laissai aussi mon yukata ici, ne voulant pas être encombré pendant la mission. Je quittai alors ma maison pour prendre la direction du lieu de rendez-vous, l’école. Je me demandai pourquoi cet endroit, mais je me contentai de me dire que je le saurais une fois rendu. Arrivé à ma destination, je vis un Jônin, mais pas le même que celui que j’avais rencontré au terrain. Enfin, peu importe, puisque je reconnus aussitôt les deux autres shinobis qui feraient cette mission avec moi : Tenshi et Mao! Décidément, j’avais vraiment de la chance de tomber sur les seules genins que je connaissais. Me dirigeant vers eux, je leur serrai tour à tour la main, heureux de les voir.

-Coïncidence, tu dis! Je suis quand même content que ça soit vous et pas des inconnus, dis-je en riant.

Je repris toutefois mon sérieux rapidement lorsque vint le temps de nous annoncer l’objectif de notre mission. Autant pour les missions de grandeur, notre mission consistant à nous débarrasser d’une ruche qui importunait les élèves de l’école. Bon, c’était déjà ça, j’aiderais le village du mieux que je pouvais. Le Jônin nous laissa à notre mission, n’ayant pas vraiment  besoin d’être là. Après tout, je ne pouvais pas croire que trois genins n’arriveraient pas à bout d’une simple ruche. Je fixai la ruche pendant plusieurs secondes, l’étudiant du mieux que je pouvais. Tenshi pris alors la parole, nous demandant par où commencer tout en y allant avec sa première idée. C’est vrai que le Mokuton du clan Hayashi serait sûrement utile si la ruche se trouvait dans un arbre.


-Bien sûr, la ruche est DANS un arbre! Peux-tu faire quelque chose, Hayashi-kun?

Je ne savais pas s’il pouvait réellement faire quelque chose, mais si jamais c’était le cas cela nous faciliterait définitivement la tâche. Peut-être même que c’était tout ce que nous aurions besoin de faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 164
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Mer 26 Juin 2013 - 2:05

~ Je sautais rapidement d'arbre en arbre, me dirigeant vers le champ de bataille, j'étais là, surpuissant, une cape sur le dos. Prêts à sauter sur quiconque qui pointerait son nez, j'étais la clef de la guerre, des cercles oranges entourés mes yeux plissés. Je sentais tous les chakras qui m'entouraient, sentant chaque être humain, chaque brin d'herbe. Je m'apprêtais à bondir, pour défoncer chaque personne, quand un orage coupa mon élan, de gigantesques éclaires surgissaient en une fraction de seconde, que se passait-il ? Ces éclaires prirent lentement le bruit de mon radio-réveil, c'est alors que je compris, compris que tout cela n'était qu'un rêve, je n'étais donc pas un héros, je n'étais qu'un simple genin. Que c'est ennuyeux les missions de rang D et C, qui nous cloisonne dans notre propre village. J'étais avide d'aventure, cherchant le grand frisson. Pourtant, j'étais enfermé tel un oiseau en cache dans Konoha. Mais bon, je comprenais très bien ce système de mission, il fallait faire ses preuves, pour gravir les échelons, pour enfin faire des missions intéressantes. Chaque missive était un bon moyen de s'entrainer, ça change de la routine, courir, lancer des shuriken, taper un mannequin. Tant d'entrainements que nous autres Genin, effectuaient, sans rechigner. Dans ces pensées obscures, je me décidais enfin à ouvrir les yeux, d'abord l'un d'eux, puis l'autre, quelques secondes après. Il est plus facile d'habituer une pupille à la fois, surtout quand c'est une lumière aveuglante. C'est du moins ce que je pensais, mais m'étant couché relativement tard hier, cette astuce ne m'empêcha pas d'avoir un sacré mal de crâne.

~ Baillant et m'étirant de tout mon long, je posais mes pieds l'un après l'autre. Mince, c'est lequel qui faut poser sur le sol en premier, pour passer une bonne journée ? Le droit ou le gauche ? Et puis mince, j'espère que c'est le droit. Prenant mon élan, je me redressais, toujours aussi fatigué que la veille. Mais ces effets soporifiques ne pouvaient pas résister à une bonne douche bien chaude. C'est ce que je croyais. J'étais endormi, sous la douche. Lorsque je me réveillais à nouveau, j'entendais des fracas à la porte. Qui pouvait me chercher de si bon matin, lorsque je descendis mes escaliers, mes yeux restèrent bloqués sur l'horloge. Je m'étais donc assoupi si longtemps ? Il n'était plus l'heure de penser au petit déjeuné maintenant, mais plutôt au déjeuné lui-même. Me frottant la tête pour reprendre mes esprits, une serviette sur les hanches, j'ouvrais la porte. Là, un ninja avec le bandeau de Konoha, me prit l'épaule. Puis surpris de ma tenue, me lâcha et recula de quelques pas. Il s'excusait alors de sa subite apparition, mais il avait besoin de mon aide, mon aide pour une mission improvisée. Il finit alors, en m'expliquant qu'il m'avait recherché toute la matinée et que soulagé de me trouver, il s'était laissé emporter. Quelle drôle d'homme, plutôt que me chercher pendant une demi-journée entière, n'aurait-il pas mieux fait d'accomplir la mission lui-même ? Je refermais alors la porte, il m'avait donné rendez-vous non loin de l'académie tout en partant. J'y avais rendez-vous dans quelques heures. Tout juste le temps de me préparer et de m'échauffer un peu.

~ Comme à mon habite, j'avais enfilé une grande écharpe rouge, mes lunettes orangés, ainsi que mon petit Katana. J'arrivais enfin devant l'académie, le Hyuga s'y trouvait, celui que j'avais déjà rencontré lors d'un entrainement, un certain.. Un certain.. Tenshi ! Ma mémoire me revenait. J'avais bien quelques qualités, mais le souvenir des noms n'en faisait malheureusement pas partit. La dernière personne de notre trio, arriva seulement quelques secondes après moi, Takeo, il était accompagné de son meilleur ami, Akamaru, euh, Akamura ? Ou alors, oui, oui, Akamori. Nous étions donc au complet. Ils me serrèrent tous deux la main, ce qui était plus conventionnel que ma façon de dire bonjour. Mais s'était leur manière après tout et j'appréciais leur geste, ils n'y étaient pas obligés après tout. Je leur souriais, me grattant le haut du crâne avec ma main restante.

    Salut, vous trois.

~ Bien évidemment, j'avais compté son chien dans le lot, il faisait sans aucun doute partie de notre groupe, de notre trio à quatre, enfin, de notre quatuor quoi. Je fis surpris de rencontrer une autre personne pour nous donner l'ordre de mission. L'autre devait avoir perdu trop de temps à me courir après, il devait donc avoir du travail en retard. Lorsque celui-ci partit à son tour, nous n'étions plus qu'entre Genin. Un Hyûga avec sa souplesse et sa vision, un Inuzuka avec sa force et son flair, et moi-même, avec mon expression hautaine et mon incompréhension de la mission. Nous devions donc grimper à l'arbre pour y retirer cette ruche, tout là-haut ? Et c'est une mission de rang C ça ? Je ne pouvais pas les laisser tous les deux pour autant, ils comptaient sur moi et j'appréciais leur compagnie.

    Je pense que le Mokuton d'Hayashi pourrait nous être grandement utile sur ce coup-ci. Tu en penses quoi Mao?

    Bien sûr, la ruche est DANS un arbre! Peux-tu faire quelque chose, Hayashi-kun?

Ils respectaient donc ma différence, tout comme je respectais la leur.

    Héhé, je pense que c'est bien le pied droit pour passer une bonne journée, finalement. Euh non ! Non rien.. Oubliez.. Je pense que je peux en effet faire quelque chose.

~ Je m'imaginais alors, courant sur l'arbre, sautant sur cette ruche et tout en retombant utiliser une de mes techniques Katon pour en bruler instantanément sa construction. Mais ce doux rêve cessa lorsque mes yeux se posèrent sur cette ruche GIGANTESQUE, des Soldates Guêpes en protégeaient l'entrée.

    Oh punaise, c'est quoi ces monstres !

~ Reprenant doucement mon calme, je me disais que si ces Junin nous avaient refilé cette mission, s'était parce qu'ils avaient eu peur de les affronter. Ils nous ont donc pris comme bouc émissaire, pour accomplir leur devoir. Nous ne pouvions refuser d'obéir à un supérieur après tout, nous sommes en bas de l'échelle hiérarchique. Mon regard fut alors attiré par tout genre de créature qui se trouvait de cet arbre, tous plus énorme les uns que les autres, de race et d'espèces différentes. Pourtant, cet arbre ne m'avait pas paru si énorme à première vue, mais j'en avais vu aucune abriter d'aussi nombreuses créatures sanguinaires.

    Ces choses doivent s'être échappées de la forêt interdite, qui se trouve à quelques pas du centre d'entrainement, ne pensez-vous pas ?

Il nous fallait un plan et vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 660
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Jeu 27 Juin 2013 - 20:48

Une fois les salutations faites, le Jônin commença le briefing. La mission semblait simple, il fallait descendre la ruche tout juste au-dessus de nous, qui avaient commencé à piqués les enfants à plusieurs reprises. Mais le fait que quelqu’un ai pris la peine de posté une mission, il devait y avoir plus qu’une simple ruche. Il ne pouvait s’agir que d’une simple ruche, et que je me faisais des idées, mais je n’avais pas cette impression. Je laissai ces idées de côté lorsque le Jônin nous salua, puis il disparut pour nous laisser seul. Nous regardâmes tous la ruche pendant quelques instants, puis je décidai de se mettre aussitôt au boulot. Je demandai à Hayashi-kun s’il pouvait bien nous aider, ayant le Mokuton de son clan avec lui. Takeo acquiesça, approuvant qu’il devant forcément pouvoir faire quelque chose avec l’arbre en question. Comme réponse, il baragouina sur ses pieds. Takeo et moi échangeâmes un regard puis nous posâmes les yeux sur l’Hayashi. Remarquant notre perplexité, il demanda à ce qu’on oublie puis se concentra plutôt sur la question, affirmant qu’il pouvait effectivement faire quelque chose. Il fixa alors la ruche d’un air rêveur, puis revient à la réalité quelques secondes plus tard, pointant la ruche en s’exclamant. Je levai les yeux pour voir moi aussi les immenses guêpes qui commençaient à sortir de la ruche. Avaient-elles sentis leur présence, et avait envoyé des soldats gardé la ruche?

- Ce sont effectivement de très grosses guêpes. Je n’ai jamais rien vu de tel…

Elles devaient facilement mesuré dix centimètres, avec un immense dard à la fin de l’abdomen et les pattes ainsi que les antennes recouvertes d’épines. C’était vraiment monstrueux, il fallait se débarrasser de cette menace au plus vite, avant qu’elles ne se reproduisent et que le problème empire. J’espérais seulement qu’il n’était pas trop tard. Mais si on voulait s’en débarrasser, il nous fallait un plan. On ne pouvait pas simplement se présenté et saisir la ruche. Pour avoir la moindre de chances de descendre la ruche, il fallait tout d’abord se débarrasser de ces gardes, qui ne m’inspiraient pas confiance du tout. J’espérais qu’elles n’avaient pas tous l’air de ça, qu’il ne s’agissait seulement des gardes de la ruche mais avec ma chance actuelle, ce n’était pas partie pour ça. M’étais-je levé du mauvais pied ou quoi? Je continuai à me posai des questions, à savoir comment les distraire, et que faire ensuite. Selon Hayashi, ces choses s’était sans doute échappé de la forêt interdite,. Qui ne se trouvait pas très loin du village lui-même. Je le regardai d’un air surpris, ne m’attendant pas vraiment à ça de lui. Bon, je le connaissais pas vraiment, mais de ce que j’avais vu de lui, il avait l’air plus du bouffon du groupe, ne pouvant s’empêcher une petite rigolade par-ci par-là. Je ne l’avais jamais vraiment connu sur le terrain, à part tout à l’heure. Toujours rien pour me dissuader de ma première opinion. Mais c’était peut-être sur le point de changer.

- Oui, sans aucun doute. Mais qu’est-ce que ce sont ces trucs, vous avez une idée? Il ne s’agit peut-être que de guêpes, mais ce sont quand même de fichu grosses gueês, et je ne préfère ne pas les sous-estimer.

Il s’agissait quand même de ma première mission, je ne tenais pas à ce que ça soit un échec. Je prenais donc toutes les précautions possibles et inimaginables. Un plan avait commencé à germer dans ma tête, mais il me fallait plus d’info sur ces trucs avant de finaliser le tout. J’étais convaincu qu’il ne s’agissait pas de simples guêpes, juste à en juger par leur apparence. Je ne serais même pas surpris qu’elle soit venimeuse ou encore pire. Mais je ne devais pas laisser le manque d'information me limiter, je pouvais sûrement venir avec quelque chose quand même... Si me souviens bien, les Hayashi contrôle aussi bine le Mokuton que la Hana, le pouvoir des fleurs. On pourrait demander à Hayashi-kun de faire pousser quelques fleurs, qui avec chance attirerait les gardes pour laisser le champs libre à moi ou Takeo d'aller cueillir la ruche. Mais était-ce dans ses cordes? Peut-être s'était-il concentré sur le Mokuton et laisser le Hana de côté. Il y avait qu'une seule façon de la savoir.

- Hayashi-kun, ton clan contrôle aussi le Hana, c'est exact? As-tu toi aussi ce pouvoir? J'aurais entendu dire que le Hana ne pouvait pas être maîtriser par tout les Hayashi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 833
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Jeu 27 Juin 2013 - 23:14


Nous n’avions pas vraiment besoin de se présenter, puisque le Destin avait fait que nous nous soyons tous déjà rencontré. Était-ce une coïncidence ou quelqu’un tirait les ficelles derrière tout ça? Je laissai mes théories de conspiration dans un coin reculé de mon cerveau, préférant de loin me concentrer sur la tâcher qui reposait entre nos mains. Mais malgré tout le temps que je la regardai, je ne pus m’empêcher de penser qu’il s’agissait d’une simple ruche. Les deux autres genins à mes côtés devaient sans aucun doute être arrivé à la même conclusion que moi et ce fut alors Tenshi le premier à prendre la parole. Je fus surpris de le voir aussi bavard, lui qui avait été si taciturne lors de notre première rencontre. Peut-être l’avais-je aidé plus que je ne le pensais…

Non seulement avait-il était le premier à parler, mais ce qu’il avait à dire avait beaucoup de sens, digne de l’éducation des Hyûgas. Je ne pouvais qu’être d’accord avec ce qu’il disait. Quant au Hayashi, qui était le principal concerné, il commença par nous parler de ses pieds. Je jetai un regard discret vers Tenshi, me demandant vraiment si j’étais le seul qui ne comprenait rien à ce qu’il disait. Le regard que je reçu en retour me dis que je n’étais définitivement pas le seul. Heureusement, il se reprit et leur dit de tout oublier cela et confirma qu’il pourrait effectivement faire quelque chose. Enfin, une bonne nouvelle! C’était bien parti. Je me doutais qu’il allait élaborer sur les possibilités s’offrant à nous lorsqu’il sembla aussi distrait par quelque chose d’horrifiant. Je jetai aussitôt un regard dans la direction qu’il regardait pour voir un des insectes les plus répugnants que j’ai vu. Et j’en ai vu des bestioles, mais rien qui se comparait à ça. Tenshi se joignit à l’Hayashi, révélant n’avoir jamais rien vu de tel. En la regardant de plus près, je remarquai que cet insecte m’étais familier.


-Il me semble avoir déjà vu ces insectes quelque part… Si seulement je pouvais me rappeler où., murmurai-je pour moi-même.

Je ne voulais pas parler en l’air, mais j’étais assez certain maintenant que j’avais bel et bien vu cette bestiole quelque part auparavant. Le seul hic c’était que je ne savais pas où, j’avais été un peu partout dans le pays du Feu avant de s’installer ici. Ça pouvait être n’importe où, je ne voulais pas leur donner de faux espoirs. Rien ne m’assurait que j’avais vraiment vu cette bestiole. Je baissai le regard vers Akamori, qui confirma mes doutes en hochant la tête. Il se rappelait aussi de l’insecte, je n’étais pas fou! Cela rajoutait à ma certitude de connaître cet insecte. Aburame-sensei saurait sûrement reconnaître ce monstre, c’était le cas de le dire, mais elle n’était pas là pour nous accompagner. C’était à nous de nous débrouiller.

Ce fut Hayashi-kun qui trouva la solution au puzzle, sans le vouloir. C’est lorsqu’il parla de la forêt interdite pas très loin de Konoha. En fait, on pouvait y accéder directement du terrain d’entraînements. C’était donc là que je les avais vus! J’étais souvent allé dans cette forêt alors que je vivais avec ma famille, à l’extérieur du village. La forêt entière était à moi, j’allais un peu où je voulais. C’était pendant mes excursions que j’avais vu ces guêpes. Toute l’information passait dans ma tête, m’empêchant d’entendre Tenshi-kun, qui nous demandait si nous connaissions ces insectes. Sans savoir que je répondrais à sa question, je levai les yeux vers eux.


-Les gars! Je reconnais ces insectes! Ce sont l’avant-garde des guêpes-royales! Ils ont sûrement dû sentir trop de chakra venant de nous et se sont sentis menacés. Reculons immédiatement de quelques pas.

Certain de mes paroles, je tirai mes compatriotes du bras de quelques pas. Ce serait suffisant pour qu’elle ne nous attaque pas, mais elles resteraient sûrement à l’extérieur pour monter la garde. C’était effrayant à quel point les guêpes-royales étaient bien organisés. Ils étaient prêts à tout pour sauver la royauté. C’est ce qui était si particulier des guêpes-royales : elles avaient une reine, mais aussi un roi. S’étant adapté à vivre dans la forêt interdite, ils peuvent aussi sentir le chakra, d’où la raison de leur sortie. Comme s’ils étaient sous le choc de ma révélation, mes deux compagnons restèrent silencieux un moment, jusqu’à ce que Tenshi bouge, alternant son regard entre Hayashi-kun et nous, nous faisant référence à Akamori et moi. Il semblait avoir un plan qui commençait à germer. Soudain, son regard se posa sur l’autre genin, qui serait sans doute celui qui nous aiderait le plus dans cette mission. Sa maîtrise du Mokuton serait vraiment pratique, mais Tenshi-kun mentionna plutôt quelque chose s’appelant le Hana. En attendant la réponse de l’Hayashi, je décidai de leur donner un peu plus d’informations sur les insectes.

-Dans tous les cas, il va falloir être très prudents avec ces guêpes. Même si comme n’importe guêpe elles n’ont qu’un seul dard, celui-ci être très dangereux. Peu importe ce qu’on veut faire, il va falloir se débarrasser de l’avant-garde si on veut avoir une chance de prendre cette ruche…

Et si seulement c’était juste ça. Je ne savais pas pourquoi, mais j’avais l’impression qu’enlever cette ruche serait vraiment plus difficile que de simplement s’occuper des guêpes soldates. Heureusement, peut-être le plan de Tenshi-kun serait exactement ce qu’il nous fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 164
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Ven 28 Juin 2013 - 4:42

~ Je pouvais imaginer leur réaction lorsqu'ils entendirent, ce que je voulais penser tout bas. Ils se regardèrent mutuellement, pour voir si l'autre avait mieux compris que lui-même. Je ne voulais pas vraiment leur expliquer, c'était un peu gênant pour moi. Je les laissais donc se poser des questions. Mais ce ne dura que peu de temps, ils avaient entièrement oublié ma bafouille lorsque je leur expliquai que je pouvais sans doute faire quelque chose, après tous, les arbres ça me connait.

~ Lorsque leurs yeux se posèrent sur ces guêpes monstrueuses, ils eurent la même réaction que moi. Nous étions surpris et limite apeurée, ce n'est pas tous les jours qu'on voit de tels créatures. C'est alors que je réfléchissais à notre composition d'équipe. Pourquoi n'avait-on pas d'Aburame ? Ce sont eux qui ont le plus de connaissances sur les insectes, aussi grosses peuvent-elles être. Encore un Hayashi, je pouvais manier le bois et les fleurs, ce qui pouvait être d'un grand secours, même si pour les fleurs, je ne m'y connaissais que très peu. Mais alors pourquoi, pourquoi un Inuzuka et un Hyûga ? Ils sont plus doués dans le domaine de la recherche et du pistage. Serait-ce simplement par manque de main d'œuvre ? Je ne pense pas, je crois plutôt que le Jonin, précipité, avait oublié de nous préciser que ce n'était pas la seule ruche. Enfin bon. Nous devions d'abord venir à bout de celle-ci, puis après, avec leur aide, nous verrions bien s'il y en avait d'autre. Mon analyse de la situation fut coupée par les chuchotements de Takeo, qui semblait les connaitre, du moins, c'est ce que je crus entendre, mais je ne pouvais lui demander franchement après avoir pensé moi-même tout haut, une chose qui n'avait rien avoir, ça nous mettrait tous les deux dans l'embarras et peut-être pour rien. Si c'était important, il finirait bien par nous le dire, et cette fois, à voix haute.

~ Tenshi acquiesça, je n'étais donc pas le seul qui penser qu'elle venait de ce lieu dangereux, qui se trouve juste à côté du centre d'entrainement. Sans être convaincu, il me disait que j'avais surement raison. L'Inuzuka nous clarifia alors la situation, sortant enfin de ses pensées. Il avait donc trouvé la solution ? Non, il avait mieux que ça, il connaissait ses créatures. Il nous affirma que s'était l'avant-garde des guêpes royales. Cette histoire prenait une tournure héroïque-fantaisie qui me plaisait que très peu. Si elles étaient de telles choses, elles devaient être bien coriaces. Il nous fallait reculer, ces monstres sentant notre chakra, aller nous attaquer pour protéger leur maison. L'un nous faisait reculer, l'autre trouva une solution. Le Hyûga me demanda si je maitrisais aussi le Hana. L'art des fleurs, pour attirer les abeilles, qu'elle merveilleuse idée, malheureusement, je ne connaissais pas assez bien manier cet art pour en faire sortir du sol comme par magie. Je m'étais surtout entrainé à faire pousser des arbres, plutôt que des fleurs.

    Bonne idée ! Mais je ne peux pas faire pousser des fleurs, désolé. Enfin si, je peux en faire croitre de petites, mais elles n'auraient rien de particulier et ne seraient pas assez grosses pour les attirer.

~ Me grattant la tête, gênée par ma performance, une fois de plus. Quelle impression je devais leur donner ? Un incapable peut-être. Mais si l'occasion se présente, je leur montrerai que ce n'est pas le cas et qu'au contraire, je peux me rendre utile. Il fallait que je trouve quelques choses, mais quoi, je pensais tout d'abord à incinérer la ruche avec toutes ces occupantes à l'intérieur, ne laissant tous nos soucis que dans un tas de cendres. Mais je n'avais malheureusement pas de technique Katon assez puissante pour les incinérer instantanément et je risquais de les énerver plus qu'autre chose, ainsi que toutes les faire sortir. Il me fallait un meilleur plan. Réfléchissant à la question, je me demandais quel était leur point faible.

    Bien sûr ! Ils craignent l'eau ! Si nous avions une technique Suiton, nous pourrions les noyers. Ou au moins les affaiblir, une fois leurs ailes mouillées, elles ne pourront plus voler. L'un a cette affinité ?

~ Fier de ma trouvaille, j'attendais patiemment qu'on me réponde. Espérant que l'un d'eux manie l'eau, je regardais ces guêpes royales bourdonner, lorsque l'une d'elles commença son ascension vers nous, deux autres la suivirent. Nous n'étions sans doute pas assez loin. Je sautais alors en arrière, le combat contre ces trois créatures était inévitable. Et nous ne pouvions pas nous servir de notre chakra, si nous ne voulions pas réveiller toute la ruche. Ah moins que ça soit une bonne idée ? Je ne voulais pas prendre la décision pour mes amis, je dégainais alors mon sabre, leur laissant le choix de si on attirait les autres, ou si on profitait de ce combat pour analyser leurs compétences. Mais moi, je m'en foutais.

    Faites attention ! Comme tu l'as dit Takeo, elles sentent notre chakra. Donc si on l'utilise, on risque d'attirer les autres, donc soit on essaie de les tuer sans jutsu et au combat rapproché, soit on utilise nos jutsu et on les annihile toutes en même temps. À vous de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 660
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Dim 30 Juin 2013 - 0:52

J’avais demandé comme ça au hasard, je ne m’attendais pas à une réponse aussi soudaine. Takeo reconnaissait ces bestioles, j’ignorais comment. Mais là n’était pas le point, il avait des infos sur les guêpes, nous annonçant à Hyashi-kun et moi qu’il s’agissait de l’avant-garde des guêpes-royales sur un ton affolé. Elles avaient senti notre chakra de dans la ruche te avait envoyé ces garde pour protéger la ruche. Vraiment bien fait la nature, bien fait mais pas toujours pratique. Elle venait carrément nous mettre un bâton dans les roues. Takeo nous saisit alors par le collet l’Hayashi et moi puis nous reculâmes de quelques pas, hors de portée des avant-gardes… pour l’instant. Une fois en sûreté, Hayashi-kun répondit qu’il pouvait effectivement utiliser le Hana, mais qu’il ne pourrait malheureusement rien faire pousser qui pourrait nous être utile ici. Il se gratta la tête, comme s’il cherchait quelque chose lui aussi. Il fallait qu’ils trouvent quelque chose le plus rapidement possible. Qui sait quand elles vont retrouver notre trace. Takeo prit la parole, alors que j’étais concentré à trouver un plan. Mais j’écoutais quand même ce qu’il avait à dire, puisqu’il s’agissait des guêpe-royales. Takeo nous mis en garde de leur dard, puis déclara qu’il fallait absolument se débarrasser de cette avant-garde si on voulait s’approcher de la ruche.

C’était un bon début, il fallait d’abords s’occuper de l’avant-garde, mais comment? Comme s’il lisait dans mes pensées, l’Hayashi s’exclama  que l’eau pouvait être notre solution. Il nous demanda alors si l’un de nous avait par hasard cette affinité, ce qui n’était pas le cas : j’étais raïton alors que Takeo était kâton. Je posai alors les yeux sur Takeo, à la recherche d’une façon de lui annoncer la nouvelle. Ce fut Takeo qui prit les devants pour lui annoncer que ni l’un ni l’autre n’avait comme affinité le suïton. Sans cet élément clé, nous nous retrouvions à la case départ. Nous n’eûmes toutefois pas le luxe de réfléchir plus longtemps, puisque nous avions de nouveau l’avant-garde à nos trousses. Voyant les guêpes s’approcher, Hayashi-kun hésita quelques instants avant de dégainer son épée. Il nous proposa alors deux choix : on risque d’attirer le restant de la ruche avec notre ninjutsu, ou alors on essayait de les avoirs avec du  taïjutsu et se confronter à leurs dard. Dans mon cas, le choix était simple. Le taïjutsu était ma spécialité et je n’avais aucun doute que je pouvais venir à cette avant-garde à moi seul si jamais il le fallait.


- Étant un adepte du taïjutsu moi-même, j’opterai pour éliminer cette avant-garde le plus rapidement et le plus efficacement possible. Je levai les yeux puis vis les trois monstres qui filaient vers nous à toute allure. Elle serait bientôt ici, il fallait agir. Bon, alors on se les farcit à trois ou alors on y va en solo?

Voyant les guêpes approcher de plus en plus, je relâchai mon Byakugan puis put enfin voir le chakra présent dans les guêpes. Il me fallut toutefois plus de concentration pour apercevoir leur tenketsu, qui étaient beaucoup plus petit ainsi que beaucoup moins nombreux. Je me souvins alors de notre restriction de chakra, je ne pourrai pas m’en prendre à eux avec mon Poing Souple.  Je défis mon Byakugan, me rendant à l’évidence qu’il faudrait travailler ensemble si nous voulions être efficaces. Mais je n’avais pas l’habitude de travaillé en équipe, surtout quand on ne sait pratiquement rien du style de combat d’un de ses coéquipiers. Bon, la restriction sur le chakra le forçait à utiliser son sabre, ce qui me rendait la tâche un peu plus facile. Mais quand même, c’était plus exigent de trouver une place à chacun dans le plan. Mais c’était sûrement là un des défis du travail en équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 833
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Lun 1 Juil 2013 - 20:50


Malheureusement pour nous, Hayashi-kun ne pouvait pas nous aider avec son Hana, qui semblait être un certain pouvoir sur les fleurs. Je savais que les Hayashis étaient maîtres du Mokuton, mais je n’avais jamais entendu parler du Hana avant. Ce genre de pouvoir aurait été parfait contre des insectes comme les guêpes royales, mais tant pis. Après tout, on ne pouvait pas reposer tous nos espoirs sur une personne, sinon ils n’auraient pas demandé à trois shinobis de s’en occuper. Enfin, c’était déjà un bon départ de savoir de quelle bestiole il s’agissait, dangereuses comme elles sont; ils nous suffisaient simplement de trouver LA solution à notre problème. On ne l’avait pas trouvé du premier coup, mais cela ne me dérangeais pas puisque sinon ça aurait été trop facile. C’était quand même ma première mission, je ne voulais pas qu’elle se termine aussi rapidement. C’est Hayashi-kun qui trouva encore une piste pour nous occuper des guêpes, même si celle-ci s’arrêtait à un cul-de-sac. En effet, l’idée était brillante, noyer les insectes avec une technique suiton les anéantiraient à coup sûr; le seul problème c’était que ni Tenshi, ni moi ne contrôlions le suiton à l’instar de l’Hayashi. D’un air désolé, je secouai la tête et répondis pour nous deux.

-Je suis désolé, Hayashi-kun, mais aucun de nous deux  n’utilise le Suiton… J’aimerais bien essayer quelque chose avec mon Katon, mais j’ai peur de faire flamber l’arbre au complet… Par contre, si on utilisait la fumée d’un feu pour faire sortir toutes les guêpes? Une fois toutes évacuées, cela serait un jeu d’enfant d’aller chercher la ruche vide.

En voilà une idée! Encore une fois, c’était Hayashi-kun qui me donna la puce à l’oreille. Il avait parlé de suiton, cela m’avais aussitôt fait penser à mon katon. Mais bon, on ne va pas s’emballer pour rien, si ça se trouve c’est beaucoup trop dangereux comme idée. En fait, c’est une mauvaise idée, mais tant qu’à moi c’est mieux que pas d’idées du tout parce qu’au moins ça faisait avancer les choses. C’est à cet instant que les guêpes donnèrent de nouveau signe de vie et commencèrent à grouiller sur la rûche. Tous au courant du danger, nous sautâmes d’un même bond pour mettre un peu plus de distance entre nous et nos adversaires. Il nous fallait trouver quelque chose et vite. Hayashi-kun sortit sa lame, un petit wakizashi, et nous demanda quelle offensive on préférait entre les attaquer sans chakra une à une ou bien tous en même temps avec un jutsu. Je pouvais voir dans l’attitude de notre coéquipier qu’il n’avait pas de préférence quant à la méthode à utiliser, cela reposerait donc sur Tenshi et moi.

L’Hyûga commença en disant qu’il préférerait s’occuper de l’avant-garde au plus vite, mentionnant sa spécialité en taïjutsu. Il termina en nous demandant une question assez similaire à la précédente, à savoir si on les attaquait à trois ou chacun de son côté. Se taisant, je déduisis que c’était mon tour de faire part de mon avis. Avant de répondre, je baissai le regard vers Akamori pour avoir son avis. N’importe quand, lorsqu’il y avait une décision à prendre, je demande toujours à Aka son avis, on est une équipe après tout. Tiens, une équipe dans une équipe, c’est plutôt cocasse… mais revenons aux guêpes.


-Tout comme Tenshi-kun, Aka et moi sommes plus taïjutsu, je pense que cela serait plus avantageux d’y aller avec cette méthode. Par contre, cela ne règle pas notre problème d’arriver jusqu’à eux. Dès qu’on va essayer de s’approcher d’eux, elles vont sentir notre chakra… À moins que cela ne vous dérange pas?, terminai-je avec un petit sourire en coin.

Après tout, si on y allait les quatre en même temps, puisqu’il ne faut pas oublier Akamori, et rapidement, les guêpes n’aurait pas le temps de savoir ce qui leur serait tombé dessus qu’il serait trop tard et que nous serions sur eux. C’était une autre façon de voir les choses, bien qu’elle fût beaucoup plus dangereuse. C’est vrai quoi, les risques qu’on se fasse piquer sont encore plus grandes si on va se jeter dans la mêlée, mais si c’était ce qu’il fallait faire pour compléter cette mission…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 660
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Mar 10 Déc 2013 - 23:59

Lorsque je posai ma question, je ne reçut que des regards interrogateurs. Apparemment, personne ne s’avait quoi faire, ou alors il ne voulait pas prendre l’initiative de le faire. Peut-être était-ce simplement que ça ne leur dérangeait pas, l’un ou l’autre. Pour ma part, je ne pouvais pas cacher que je préférais travailler seul. Je proposai donc à mon collègue de s’occuper de la ruche ici tandis que Takeo et moi, tous deux expert de la détection, allions essayer de chercher d’autres ruches et s’assurer qu’on s’occupe d’elles. Ne voyant alors aucune objection, nous laissâmes le membre du clan Hayashi sur place et nous partîmes, Takeo, Akamori et moi, vers le centre du Village. Je relâchai mon Byakugan à nouveau une fois à distance de la ruche puis j’agrandis mon champ de vision pour englober une bonne partie du village. Puis je me concentrai puis essayai de distinguer des anormalités. Je trouvai effectivement une ruche tout près des Grands Remparts.

- Takeo, j’en ai trouvé une près de la Grandes Porte. On se rejoint à l’école si jamais on ne se croise pas.

Hochant la tête à la positive, je me dirigeai sans plus attendre vers les Grands Remparts. Une fois sur place, je cherchai quand même quelques minutes avant d’enfin tomber sur la ruche de guêpes-royales. Je relâchai immédiatement mon Byakugan, ne voulant pas attiré leur attention dès le départ. Ça allait chauffer, puisque je n’avais aucune idée de combien il pouvait y avoir d’avant-gardes. Peu importe combien il y en avait, il n’y avait vraiment qu’une seule façon de faire : foncer et attaquer sans utiliser de chakra. Je sortis donc une demi-douzaine de senbons, que je répartis à trois par main, puis je lançai les six senbons sur les six guêpes. Ne voyant aucunes autres guêpes, je fonçai sur l’arbre dans lequel la ruche avait élu domicile à toute allure puis l’escalader rapidement grâce à mon élan pour m’arrêter quelques centimètres plus bas. Je sautai alors vers l’arrière, faisant un salto-arrière et donnant par le fait même un coup de pied circulaire qui envoya la ruche s’écraser au sol. J’atterris au sol sur les deux pieds, posant la main au sol pour stabiliser mon atterrissage puis je me levai, partant aussitôt à la recherche de la ruche. Je la trouvai à moins d’une mètre derrière moi puis je l’achevai en la frappant avec ma main infusé de chakra électrique.

Je relâchai alors mon Byakugan de nouveau puis continuai mes recherches d’une quelconque anormalité. Je trouvai effectivement plusieurs anormalités, mais rien ne correspondait à une ruche de guêpe-royale. Je n’abandonnai toutefois pas mes recherches, me promenant partout dans le village. Je trouvai finalement une deuxième ruche dans les quartiers résidentiels des Akimichi. Je fus rapidement sur les lieux pour voir les même fichus guêpes. N’ayant pas envie de traîner avec ça, je sortis un kunaï de ma sacoche puis le lançai avec précision à la base de la ruche, sectionnant le lien qui la liait à la branche. Je me lançai aussitôt à la poursuite de la ruche puis l’interceptai en plein vol de mon pied pour l’écraser entre ma botte et le tronc d’arbre.


- Bon, j’espère que le compte est bon…, dis-je en atterrissant au sol.

Je libérai pour ce que j’espérai être la dernière fois de la journée mon Byakugan puis j’agrandis mon champ de vision. Je fis un tour rapide des endroits clés du Village sans rien détecté d’étrange. Je me rendis donc finalement à l’école, où j’avais donné rendez-vous à Takeo, pour tomber sur l’Hayashi, qui était resté sur place. Je lui racontai comment j’avais neutralisé deux ruches à moi seul pendant que nous attendions Takeo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 833
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo] Mer 11 Déc 2013 - 0:01

Alors que je pensais qu’une attaque à plusieurs serait plus efficace afin d’avoir des chances de toucher la ruche, Tenshi-kun pensait qu’au contraire travailler chacun de son côté serait plus rentable. C’était vrai que cela nous donnait plus de surface couverte. Étant tous deux très bon en détection comme Tenshi-kun l'avait mentionnai, je donnai mon accord à ce qui semblait être ce que nous avions de plus ressemblant à un plan. Alors que Hayashi-kun restait ici pour s’occuper de la ruche et peut-être d’autre, s’il avait le temps et s’il en trouvait, Tenshi, Aka et moi irions plus dans le village pour chercher les autres ruches dans les zones résidentielles. Souhaitant bonne chance à l’utilisateur de Mokuton, je pris la direction du village avec Tenshi jusqu’à ce qu’il laisse pour se diriger vers une ruche qu’il avait détecté près des grands Remparts. Hochant la tête et lui souhaitant bonne chance à son tour, je le regardai s’en aller jusqu’à disparaître au loin.

Ne pouvant maintenant que compter sur l’autre, Aka et moi prîmes la direction opposée à Tenshi-kun pour nous rendre à une autre ruche. Akamori sentait l’odeur des abeilles d’ici, ça ne serait pas trop compliqué de les trouver. Comment? Qu’est-ce que ça sent une abeille? Je n’en ai fichtrement aucune idée; il faudrait plutôt demander à Akamori, si jamais vous arrivez à comprendre ce qu’il vous répondra. Cela ne fut donc pas très long avant que nous entendions le bourdonnement familier des abeilles puis ce fut les abeilles elles-mêmes que nous vîmes. Encore une fois, elles étaient aussi grosses que les autres. Je restai à une distance respectable de la ruche, préférant planifier d’avance plutôt que de foncer tête baissé sur une ruche. Je baissai mon regard qui croisa alors celui d’Akamori.


-Qu’est-ce que tu penses qu’on devrait faire? lui demandai-je.

Ce dernier ne savait pas plus quoi faire, je repensai alors à l’idée que j’avais eu avec la fumée. Je me regardai frénétiquement autour de moi afin de chercher ce qui pourrait faire de la fumée lorsque je trouvais quelques feuilles au sol. Elles n’étaient pas sèches, elles feraient de la fumée au lieu de flammes lorsque je les brûlerais. Je ramassai aussi un peu de plantes, comme si je me partais un vrai feu. Mes trucs en mains, je mélangeai le tout pour faire une espèce de balle que j’enflammai avant de la lancer sur la ruche. En plein dans le mille! Ma boule avait frappé la ruche qui s’était décroché de la branche. À présent, la balle et la ruche reposait l’une à côté de l’autre au sol. C’était tout ce dont j’avais besoin pour me lancer sur elles. La fumée les avait non seulement fait sortir de leur maison, mais elle les désorientait aussi! Prisonnières du nuage de fumée, elles ne détectèrent sans doute jamais notre chakra, trop occupé à se sortir de là, et ne firent pas le poids face à nos griffes et aux crocs d’Aka. Ce n’était pas évident de ne pas se faire piquer alors qu’il y en avait autant, mais leur attention était quelque part d’autre, à savoir à se retrouver dans ce foutoir que j’avais causé. Quant à moi, je n’étais que légèrement indisposé par la fumée. Ça piquait un peu aux yeux, certes, et la gorge devenait rapidement sèche, mais rien que nous ne puissions gérer.

Ce n’est que lorsque je fus certain qu’il ne restait plus aucune guêpe que j’éteignis ma balle qui était maintenant une petite boulette calcinée. Malgré leur grosseur, elle avait été assez facile à déchirer. À deux, nous les avions vraiment taillés en pièces. Me besogne terminé de mon côté, nous repartîmes à la recherche d’autres ruches, toujours en direction de la forêt interdite. L’important était de contenir les abeilles dans la forêt, pas de toutes les exterminer. Utilisant de nouveau l’odorat du ninken, nous trouvâmes deux autres ruches dont nous nous occupâmes de la même façon. À deux, on venait à bout des ruches beaucoup plus rapidement que si nous étions seuls. Lorsque nous ne trouvâmes plus de ruches, je me dis que je devrais peut-être rejoindre mes coéquipiers où nous nous sommes laissés, c’est-à-dire devant l’école. J’espérais qu’ils n’attendaient pas après moi, qui avais été absorbé par ma tâche. Lorsque j’arrivai devant l’école, ils étaient effectivement là en train de m’attendre, mais ils ne dirent pas depuis combien de temps.


- Si nous sommes tous là à nous regarder c’est que nous devons tous avoir terminé de nos côtés, commençai-je alors que mes deux coéquipiers confirmait mes paroles. Dans ce cas, je ne pense pas qu’il ne reste d’autres ruches à l’extérieur de la forêt, nous avons fait un bon boulot!

Levant le poing en l’air en signe de victoire, nous prîmes tous ensemble la direction du palais de l’Hokage afin de faire le rapport de notre mission, qui si elle avait paru difficile au début s’était révélé d’une facilité déconcertante. Ces abeilles avaient beau avoir l’air gigantesque, elles n’étaient pas résistante pour autant. Notre compte-rendu donné, nous nous dirigeâmes ensemble vers le village puis nous séparâmes lentement dans les rues de Konoha alors que chacun retournait chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Attention, ça pique! [Mission Rang C ft. Hayashi Mao & Inuzuka Takeo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-