AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le Conseil Hayashi [PV Clan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Rokudaime Mizukage - Chef du Fumetsu
Messages : 1837
Rang : S

Message(#) Sujet: Le Conseil Hayashi [PV Clan] Mer 26 Juin 2013 - 20:27

Depuis longtemps que cette idée lui trottait dans la tête et enfin le dirigeant de la Feuille avait décidé de cesser de spéculer pour finalement agir. Il voulait lancer un Conseil de son clan afin de pouvoir parler avec eux de l’avenir de la famille. Un objectif précis derrière cette réunion entre Konohajins utilisateurs du Mokuton qu’il exposerait une fois tout ce monde réuni. Mais sa décision était prise et il comptait mener à bien ce projet. Pour l’heure en tout cas, il avait fait parvenir à tous les membres du clan une lettre indiquant que chacun était attendu dans la forêt d’Hi no kuni à un endroit bien précis où se déroulerait le Conseil. Tous les membres étaient conviés à se présenter s’ils avaient un minimum de volonté et d’implication pour le clan. Daiki ne s’attendait pas non plus à un investissement de masse mais il espérait ameuter du monde tout de même.

Il s’était préparé pour l’occasion en enfilant un kimono sobre mais classe. Presque cérémoniel. Il ne tenait pas à ce qu’il en paraisse ainsi mais il tenait à être bien présenté pour l’occasion. Une fois prêt, il sortit de chez lui pour prendre la direction du point de rendez-vous. Il était encore trop tôt mais il tenait à se rendre sur place un peu avant afin de préparer l’endroit. Il retrouva Akainu aux murs et ce dernier l’accompagna sur le dos de Jun. L’Inuzuka avait accepté de prêter ses capacités de senseur à l’Hayashi pour cette occasion afin de l’aider. Daiki lui avait demandé de patrouiller dans un périmètre raisonnable de l’endroit où se déroulerait la réunion pour empêcher quiconque n’étant pas Hayashi de débarquer lors de ce Conseil privé.

Les deux amis se saluèrent donc brièvement mais Akainu prit immédiatement le rythme de son supérieur en le rejoignant dans sa course effrénée qui le mena en l’espace de quelques minutes à destination. Akainu sonda les environs. Personne encore. Rien de plus normal. Daiki se retourna donc vers lui et le remercia :

Je tiens encore à te remercier pour ton aide. A partir de maintenant ça devrait aller mais n’hésite pas à user du signal si une personne étrangère s’incruste dans le périmètre.

Pas de problème patron, répondit l’Inuzuka avec un sourire.

Même le chien Jun aboya comme pour répondre aux dires du médecin qui ne pouvait en comprendre le sens. Il se contenta donc d’un acquiescement silencieux et le maître-chien disparut avec son compagnon pour commencer à remplir sa tâche. L’endroit se résumait en une immense clairière bordée d’arbres centenaires formant une sorte de rempart avec l’extérieur. Ce mur végétal donnait l’impression que cet endroit était isolé du monde et de ses troubles. Une atmosphère agréable à laquelle il ne fallait pas se fier néanmoins car les problèmes étaient bien présents même si le clan Hayashi ne se portait pas trop mal. Mais Daiki ne voulait pas se contenter de « pas trop mal ». Il s’avança au milieu de la clairière et joignit les bras. Il était satisfait de son choix pour cet endroit. La teneur de ce qui allait se préparer dépendait en majeure partie de l’auditoire qui se présenterait.

Et il arriva petit à petite, au compte-goutte. Chacun répondant à l’appel du Renard qui ne pouvait que se satisfaire à chaque membre de plus qui s’ajoutait à cette assemblée. Il reconnaissait certains visages mais il était tellement concentré sur ce qui se passait qu’il n’avait pas réellement le temps de pouvoir parler avec tout le monde. A peine un salut et il devait déjà se charger d’un détail par ci par là. Lorsque suffisamment de monde fut réuni, il se décida à se mettre en avant et à prendre la parole. L’assemblée avait adopté une formation en cercle de manière automatique et il en profita pour pouvoir s’avancer au centre et prendre la parole :

Bienvenue à tous à ce Conseil du clan Hayashi. Je tiens tout d’abord à tous vous remercier d’avoir répondu présent. Cette réunion est importante pour le clan et il fallait absolument que nous nous voyons tous pour discuter de l’avenir du clan.

Le silence s’était fait au fur et à mesure qu’il progressait et tous l’écoutaient attentivement maintenant, attendant un peu plus de précisions sur ce qui les amenait précisément ici car ils n’étaient pas dupes et se doutaient qu’il ne s’agissait pas seulement d’une petite réunion de famille conviviale pour passer un moment ensemble. Il reprit sa respiration et reprit son discours :

Comme beaucoup d’entre vous le savent, Hayashi Ayame, jusque-là chef de notre famille, est décédée. Son appartenance au Conseil la rendait controversée même si elle s’assurait la perennité du clan et la garantie de sa place au sein de Konoha. Néanmoins, elle a continué de faire perdurer de notre clan l’image des anciens dirigeants de la Feuille et ce côté conservateur a affaibli notre famille au point de la rendre presque fantôme. Voilà pourquoi je vous ai réuni ici aujourd’hui.

Et voilà. Il allait en venir au plus dur et peut-être au plus compliqué.

Voilà pourquoi, en tant qu’Hokage mais surtout en tant que membre de clan, je me propose comme futur chef de la famille Hayashi afin de représenter au mieux nos intérêts et redorer le blason de notre clan.

A peine avait-il prononcé le mot « chef » que déjà des réactions suscitèrent l’agitation de la foule et surtout des mécontents qui s’avancèrent pour s’exprimer. Il ne s’attendait pas à autre chose. Il resta serein et calme. Immobile, il attendait les arguments et les réactions pour pouvoir défendre son point de vue. Si de cette discussion, se distinguait un autre chef potentiel, il lui cèderait la place mais pour cela, il fallait le convaincre d’abandonner ce projet qui lui tenait tant à cœur. Autant dire, que ça risquait d’être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Le Conseil Hayashi [PV Clan] Mer 26 Juin 2013 - 23:40


    Raito ouvrit sa boite aux lettres. Il prit le paquet et se dirigea chez lui. En montant les escaliers, il regarda une à une chaque lettre, et une lui attira particulièrement l'attention. Elle venait de la part de son cousin et Hokage Daiki. Il l'ouvrit. Le Renard le conviait, lui ainsi que tous les membres du clan Hayashi, à le rejoindre pour un conseil dans la forêt de Hi no Kuni. Raito eut un sourire. Quel meilleur endroit que la forêt pour une réunion familiale des utilisateurs du Mokuton ? L'Hayashi avait pris la décision d'y aller. Enfin il pourrait essayer de faire bouger les choses, faire en sorte que le clan ne refasse pas les mêmes erreurs qu'il avait fait à propos de ses parents. Raito se prépara donc. Il attacha son bandeau sur son front, mit sa veste avec le symbole des Senju et s'en alla.

    Il se dirigea donc vers le lieu du rendez-vous. Pour une fois, il arriverait à l'heure. Mais en même temps, pour une fois, Raito se sentait plus que concerner. Il voulait absolument faire bouger les choses. Le clan Hayashi avait perdu son chef, qui était une femme, Ayame. Se posait donc aujourd'hui la question de la succession. Et le genin se doutait bien que c'était pour cette principale question que Daiki avait convoqué le clan. Qui donc pourrait bien prendre la succession d'Ayame ? Raito n'avait pas de noms à l'esprit. Il aurait pris volontiers les rennes du clan pour pouvoir le rendre meilleur, mais est-il légitime pour lui que de devenir le chef ? Il en doutait fort, lui le rejeton du clan qui avait vécu la majeur partie de sa vie exclu des Hayashi. Non, aujourd'hui Raito n'était pas prêt pour avoir une telle responsabilité. Mais si le clan avait besoin de lui, il était enfin prêt à l'aider.

    Raito continuait de marcher quand apparut un Inuzuka. Il était très facile de les reconnaître avec leurs chiens. L'Inuzuka lui barrait la route. L'Hayashi ne se laissa pas démonter pour autant et il continua d'avancer. Le maitre canin continuait de le regarder, comme s'il l'examinait, et finalement sans un mot, il s'écarta. Il devait avoir compris que Raito avait été convié au Conseil. Le genin continua de marcher une dizaine de minutes, et il arriva dans une magnifique clairière. Il était l'un des premiers arrivants, pour une fois. Le Konohajin était presque déçu qu'une foule de personne n'était pas là pour applaudir l'exploit. Il vit Daiki, au centre de la clairière, très concentré. Leurs regards se croisèrent. Raito se contenta d'un hochement de tête comme bonjour. Il ne voulait pas le déconcentrer, il fallait le laisser dans sa bulle. Il semblait que ce qu'il avait à dire était très important.

    Raito se mit dans la première rangée, et il attendit que le reste des invités arriva. Puis, lorsque ce fut le cas, l'Hokage prit la parole. Il avait réuni tout le monde en ce jour dans cette clairière pour parler du clan. Il était temps de désigner un successeur à Ayame. Et Daiki se proposa. Un brouhaha s'éleva de l'assemblée. Il semblait que certaines personnes avaient convoités le poste, et elles n'appréciaient pas de voir l'Hokage se proposer de la sorte. Cela aurait pu être interprété comme une soif continuelle de pouvoir. En étant Hokage et chef du clan Hayashi, Daiki devenait incontestablement l'homme le plus puissant et le plus influent de Konoha. Seulement si on croyait ça, c'était qu'on ne connaissait pas l'actuel Hokage. Raito ne pouvait se venter de bien le connaître. Ils n'avaient jamais partagés de secrets intimes, ou quelque chose qui pourrait lier les deux êtres par un lien fort, mais ils avaient quand même échangés un peu. Et le genin avait vraiment apprécié son cousin. Il voyait en lui un être pur qui cherchait à servir au mieux son village.

    Daiki restait silencieux. Il voulait laisser la parole à qui voulait la prendre. Plusieurs personnes commençaient à avancer d'un pas énervé. Très rapidement l'ordre qui s'était installé au début de la séance avait laissé place à la cacophonie et au désordre. Quelqu'un devait prendre fermement la parole pour redonner un ordre logique à cette assemblée. Daiki ne pouvait pas le faire. Il ne pouvait qu'attendre et voir la réaction de ses congénères. Voyant que personne ne semblait se démarquer réellement, Raito décida de prendre lui même la parole.

    - On ne s'entend plus dans ce vacarme. Que vous arrive-t-il ? Vous n'êtes plus capable de prendre la parole comme des êtres civilisés ? Je me présente, je m'appelle Raito fils d'Akira et Hana. Ces prénoms ne sont pas étrangers pour les plus vieux d'entre vous. Enfin bref, nous sommes ici pour élire un nouveau chef de clan. Daiki-sama se présente. Il est aujourd'hui l'homme le plus puissant du clan, je pense donc que sa candidature est légitime. Cependant on pourrait croire que l'Hokage ne pourrait pas non plus s'occuper pleinement de ses fonctions de chef. Sauf que je ne vote pas pour l'Hokage, je vote pour Daiki-sama. Si ce-dernier se présente, c'est parce qu'il s'en sent capable. Il est le premier Hayashi avec qui j'ai tissé des liens, et je sens qu'il est nécessaire d'avoir quelqu'un comme lui à la tête de notre clan. Nous ne pouvons nous permettre d'avoir une Ayame bis. Il à vécu, tout comme moi, en dehors du clan, et il sait comment faire pour ouvrir plus notre clan vers la modernité et abolir cette image conservatrice qu'a le clan depuis la création de Konoha. Il s'adressa à Daiki. Daiki-sama je te soutiens dans ta candidature et je pense que tu es le plus apte à nous diriger. Sache que si tu as besoin de moi dans tes fonctions je serais heureux et honoré de pouvoir t'aider, parce que je pense que malgré tout tu auras besoin d'aide, et si ce n'est pas moi qui t'aiderai, quelqu'un d'autre devra le faire. Quels sont tes projets pour le clan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 126
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Le Conseil Hayashi [PV Clan] Jeu 27 Juin 2013 - 18:42

Depuis le temps que j’attendais cela. Ce matin alors que je me suis levé avec grâce et beauté bien évidemment, j’ai trouvé une lettre sur la table du salon portant mon nom. Il y en avait deux autres totalement identique mais au nom de mes parents. Même si je n’étais pas franchement réveillé, et donc pas en état de réfléchir, j’ai ouvert la lettre afin d’y jeter un coup d’œil. Il y avait plein de paragraphe, surement pour faire joli, mais je me suis contenté de lire le plus important, à savoir que je suis invité à une réunion du clan Hayashi aujourd’hui même.

Malgré que TOUT les Hayashi soit invité, je me suis sentis comme privilégié lorsque que j’ai lu cette lettre. Après tout, même si je n’ai pas été choisi pour cette réunion, je pourrais quand même donner mon avis. Mais il y a un problème, car oui, il y a toujours un problème. La vie serait beaucoup trop simple sinon. Si on suit la logique que tous les membres du clan sont conviés alors mon père y sera avec ma mère. Je doute pouvoir en placer une avec lui dans les parages, ou dans le meilleur des cas il s’amusera à toujours me contredire.

Enfin bref, après avoir lu la lettre, je suis rapidement parti me préparer. Et ce n’est qu’une fois bien coiffé, habillé et légèrement maquillé que je me décide à me mettre en route. D’ailleurs en parlant de ça, je doute que m’a tenu soit idéal pour une réunion… Oh et puis non en fait, mon décolleter m’aidera à attirer l’attention pour qu’on m’écoute. De toute façon je n’ai plus vraiment de vêtement depuis… l’accident. Maintenant je ne m’habille qu’avec ces fringues fait entièrement de plante. Ainsi, le matin pour m’habillé j’ai juste à dépenser un petit peu de chakra.

Après quelques minutes de marche à travers la forêt de Hi no kuni, j’arrive au point de rassemblement où une bonne foule commence à arriver. Chacun dit bonjour à l’autre et surtout à l’Hokage qui nous a conviés ici. Mais au moment où j’ai voulu aller le saluer à mon tour, la chose immonde me servant de géniteur passe juste devant moi pour aller saluer l’Hokage. Bon bah demi-tour hein. Je n’ai pas envie que l’Hokage comprenne que je suis la fille de ce connard, donc pas de salutation aujourd’hui. Dommage, j’aurais bien aimé lui faire un petit compliment sur sa tenue qui le met particulièrement en valeur soit dit en passant.

Après plusieurs minutes à attendre que les retardataires arrivent, nous nous installons naturellement en cercle afin que la réunion puisse démarrer. C’est bien évidemment Daiki qui entame la discussion en nous rappelant la mort d’Ayame, ancienne chef de clan. Puis, il en vient au fait, la raison de cette réunion. Il faut choisir un nouveau chef de clan. Ce que je ne comprends pas c’est qu’il a fait venir tous les Hayashi pour choisir le nouveau clan… Habituellement c’est pas les membres les plus importants qui choisissent ? M’ouais, je ne vais pas me plaindre non plus.

Provoquant la stupeur de tous, le Godaime se propose en tant que chef de clan. Dès lors un brouhaha s’installe et les objections fusent. C’est d’abord un jeune homme qui ne doit pas être bien plus âgé que moi qui prend la parole. Il affirme que Daiki ferait un très bon chef de clan, il le soutient plus qu’à 100%. A vrai dire, je suis parfaitement d’accord avec lui et je compte bien le dire à mon tour. J’attends donc que le prénommé Raito ait finit son discours avant de m’avancer légèrement. Prenant mon courage à deux mains, j’essaie de mettre le plus d’assurance possible dans ma voix.

    - Je me présente, Sazena, chunin de Konoha. En ce qui me concerne, je suis à 100% avec Daiki malgré le fait qu’il soit déjà Hokage. D’après moi, il est le mieux placé pour prendre les rênes du clan. Après tout, il dirige déjà un village alors un clan ne doit pas lui poser problème. D’ailleurs, il n’a fait encore aucune gaffe depuis qu’il a été élu, preuve qu’il est compétent. De plus, centralisé le pouvoir n’est que positif d’après moi. Cela évite d’avoir un chef de clan en désaccord avec le Hokage, évitant ainsi de futurs problèmes entre notre clan et l’Hokage. Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire.

Je pense avoir été assez convaincante. Les arguments de Raito plus les miens ont dû convaincre au moins quelques personnes, c’est déjà ça. Je me recule donc pour reprendre ma place habituelle, avant que le brouhaha se réinstalle légèrement. Mais une personne arrête rapidement le brouhaha, une personne qui me fixe droit dans les yeux avec un sourire carnassier. Mon père. Il s’avance et prend la parole avec son sang-froid et son éloquence naturelle.

    - Je me présente, Fukatawa, Jonin de Konoha et anciennement membre des forces spéciales. Je vous annonce que contrairement aux deux jeunes personnes qui n’ont apparemment pas assez d’expérience, je suis contre l’élection de l’Hokage au poste de chef du clan. Il est déjà beaucoup trop occupé par le village, il doit déléguer son travail. Et puis, si personne ne critique les actions de l’Hokage, alors jamais nous n’avancerons. Il faut un équilibre dans notre village, ceux qui sont pour ne peuvent exister sans ceux qui sont contre, sinon l’équilibre est briser. Comme le bien est le mal. C’est donc pour cela que moi Fukatawa, je me présente au titre de chef du clan Hayashi, afin de montrer notre puissance au monde entier. Je ferais renaitre notre honneur comme un phénix.

Son regard haineux me perce de toute part. Sa dernière phrase m’était clairement adressée. Si jamais il devient chef du clan, je risque de ne plus pouvoir agir comme bon me semble. Non, je ne veux pas, pas lui, n’importe qui d’autre mais pas lui, s’il vous plait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 287
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Le Conseil Hayashi [PV Clan] Jeu 27 Juin 2013 - 22:14

Les missions s'enchaînaient à une vitesse folle ces derniers temps et la fatigue s'en ressentait. Mais j'avais pu en revanche rencontrer plein de personnes au sein du village avec qui j'avais tissé certains liens dont quelques-uns très fort. J'avais pris ma journée pour me reposer et refaire le plein de force avant de réattaquer sur de nouvelles tâches.
J'étais donc tranquillement en train de dormir dans mon lit, quand on m'appela plusieurs fois du rez-de-chaussée. J'avais pourtant prévenu mes parents que c'était MA journée et que je ne voulais absolument pas être dérangé. Les appels se répétèrent plusieurs fois, et à chaque fois de façon plus intense. Et toujours de marbre je n'y répondais pas, surtout que je ne comprenais pas ce qu'on me voulait. Je replongeais dans mon sommeil bien au chaud.
Je sentis alors quelque chose se resserrer autour de ma cheville et la tenir fermement. On me tracta violemment me projetant hors de mon lit et m'affalant par terre. Et toujours la pince serrer, on se mit à me tracter, glissant sur le sol

- Quand je dis tu descends, ca veut dire tu descends !!

Ma mère me fit dévaler les escaliers sur le ventre, tout en proférant tous les mots qui lui passaient par la tête. Et je pouvais sentir sa force à travers sa tenaille. Cette femme avait une puissance tout simplement hallucinante. Elle aurait fait trembler un géant par sa simple présence. Il y a un même une légende qui tournait autour d'elle qui raconte qu'elle aurait fait fuir toute une armée rien qu'en faisant un pas. J'ai toujours cru que c'était faux, mais ça colère était tellement palpable que maintenant j'avais un réel doute sur la véracité de cette histoire.
Elle ouvrit la porte d'entrée et toujours à me tirer derrière elle sorti.

- Qu'est-ce que tu fais !?


- On a réunion !

- Oui d'accord très bien, pas de soucis je viens mais avant laisse-moi enfiler un pantalon !


Elle lâcha son étreinte ce qui me permit d'aller prendre quelque chose à me mettre vite fait, les premiers habits qui me tombèrent sous la main et avec la chance que j'eu ceux-ci furent les plus miteux. Ma tenue me value une réflexion de la matriarche sur le fait qu'il était tout simplement inadmissible de se présenter comme ça devant l'Hokage. Mais il était trop tard, nous devions partir.
Nous prîmes la direction de la forêt de Konoha et en chemin elle m'expliqua la lettre reçue du Renard et de son invitation au rassemblement du clan, et tout naturellement, en tant que Hayashi j'y étais convié comme ma mère. Elle me bassina tout le long du trajet pour savoir si sa tenue était correcte, si elle était bien coiffée et j'en passe. Elle ne faisait tellement pas attention à ce qui passait autour de nous qu'elle ne vit même pas l'Inuzuka qui nous guettait contrairement à moi. Il me fit un signe de tête et je lui répondis de la même manière. Et enfin nous rentrions dans cette clairière dont le mur végétal nous donnait l'impression d'être isolé du monde. Du peuple était déjà arrivé, mais heureusement la réunion n'avait pas encore tout à fait commencé.

- Désolé nous sommes en retard, mais mon abruti de fils est incapable de se lever.

Elle avait vraiment le chic pour faire des entrées fracassantes et le don pour se faire remarquer. Ce qui n'était pas tout à fait mon cas. Nous prîmes place autour du cercle aux espaces qui restaient soit dos à Daiki. Ce-dernier prit alors la parole, un long discours sur la succession du clan. Cela eut l'effet d'une bombe car déjà les membres commençaient à se hurler dessus dans un vacarme assourdissant. Il était clair que ça n'allait pas être une partie de plaisir cette entrevue.
Un jeune homme s'avança alors, que je ne connaissais pas, d'ailleurs je ne connaissais vraiment pas beaucoup de gens. Il est vrai que ma famille n'habitait pas dans le quartier du clan. Le genin d'après ce que je pouvais en déduire apaisa les foules avec ses paroles et approuva la nomination de Daiki. Mais le répit fut de courte durée puis qu’à peine avait-il fini que le brouhaha recommençait.

Une jolie jeune femme s'avança à son tour pour exposer ses idées. Elle non plus je ne l’avait jamais rencontré, mais je me délectais déjà lorsque ce serait le cas. Mais tout juste terminé qu'une personne non loin d'elle s'avança à son tour. Coup de théâtre, contrairement aux précédents interlocuteurs, celui-ci s'opposait à la candidature de Daiki. Les hurlements redoublèrent, certains protestant, d'autres l'acclamant. Mais ce fut à ma mère de rentrer en jeu. Elle effectua un pas dans le cercle et comme par magie le silence se fit dans l'assemblé. Etait-elle vraiment si respecté que ça ?

- Fukatawa ! Arrête tes conneries et tes sarcasmes ! Ta place n'est pas faite pour être chef des Hayashi. Tu ne sais même pas t'occuper de ta propre fille, comment veux-tu espérer tous nous diriger ?!


Alors qu'elle disait ça elle adressa un petit sourire à la concerné avant de reprendre son air sévère observant l'homme d'un regard assassin. Cette réflexion avait mis un froid parmi tous les présents. Tout le monde savait mais personne n'en parlait.
A mon tour je m'avançai prenant la parole. Je vins me poster entre ma mère et l'actuel Hokage et posa une main sur l'épaule de celui-ci

- Moi Hayashi Yuri, fils bâtard d’Estelle Hayashi, soutient la candidature auprès de Daiki-same. Je n'aurais jamais osé faire ce geste en temps normal, mais ici je m'adresse à mon frère, et à tous les autres que je considère aussi comme ma famille la plus proche, cet homme est le mieux placé pour diriger notre branche, comme l'ont dit plutôt mes camarades, il n'a commis aucune erreur jusqu'ici et si il se présente c'est qu'il doit être capable de pouvoir gérer et le village et le clan. Je lui fais entièrement confiance, et je place tous mes espoirs et ma propre vie entre ses mains. Je me porterai aussi garant de sa propre sécurité

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 164
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Le Conseil Hayashi [PV Clan] Ven 28 Juin 2013 - 2:11

Touchante réunion de famille.

~ Il y a quelques heures, j'avais reçu un message, m'indiquant un lieu et une heure, rien de bien exceptionnel jusqu'à là. Ce qui était surprenant, s'expliqua en quelques mots," le conseil des Hayashi ". Une sorte de réunion de famille, où on retirerait tous les bons côtés, pour en laisser que les mauvais. Tout le monde allé sans doute se disputer, pour désigner le successeur de notre ancien chef, Ayame. Je voulais particulièrement les revoir, mais pas dans ces conditions. Du moins, rien n'était encore écrit, mais comme toutes les familles, lorsque le patriarche meurt, tous les requins se disputent ses biens et son héritage. Tous les charognards vont se battre, à l'aide de mots et d'idées, tout ça, pour avoir le pouvoir et contrôler la puissance de notre clan. Peut-être faisais-je fausse route, si ça se trouve la réunion n'avait aucun lien avec la succession, mais cela m'étonnerait vu la provenance du message. Le Hokage, qui est également l'un de nos cousins, voulait sans doute désigner le prochain patriarche, celui qui guiderait le clan et nous mènerait vers une quiétude bien méritée. Rien ne m'obligeait à trop y penser, ça ne servait à rien, je verrais bien ce qu'il en était une fois là-bas.

~ Le regard perdu sur le ciel azure, je réfléchissais malgré moi au but de ce rendez-vous. Des nuages bougeaient devant mes yeux, se reflétant dans mes lunettes orangées, de plus en plus rapidement, jusqu'à faire un trait continue. Le temps passé, faisait son œuvre, pendant que je restais assit sur cette branche, rêvassant. Bientôt, il faudrait que je me lève, prenne mon courage à deux mains et rejoigne les autres membres, qui devaient avoir déjà commencé à se saluer hypocritement. Heureusement, pas tous. J'avais moi-même des amis ou des connaissances qui devaient avoir étés invités, comme Yuri et Raito. Il était fin temps pour moi de faire mon apparition. Sautant de l'arbre non-loin de chez moi, je commençais ma course au travers tout le village, puis de toute la forêt pour me rendre au lieu du rendez-vous. Connaissant la forêt comme ma poche, j'arrivais rapidement. Réajustant mon écharpe, je montrais la lettre reçue au garde qui me laissa passer. Un Inuzuka, je présume, pas beaucoup d'autre ninja chevauche un chien.

~ À peine arrivé, ils avaient déjà commencé à crier, je ne pouvais pas me retenir de rire. Alors comme ça, j'avais raison, c'est rare pourtant. Je venais d'arriver, j'avais seulement entendu ces quelques mots en m'approchant. - je me propose comme futur chef de la famille Hayashi afin de représenter au mieux nos intérêts et redorer le blason de notre clan. – Je souriais intérieurement, enfin il prennait son courage à deux mains. Après ces dires, ils commencèrent tous à parler, plus fort les uns que les autres, certain pour exprimer leur désaccord, et d'autre, au contraire, le soutenait. Mais ne pouvaient-ils pas en débattre sans hurler ? Dans le vacarme, je pouvais entendre Raito qui essayait tant bien que mal à donner son avis. Une jeune femme de fleurs vêtus, le suivit dans ses arguments, ils étaient tous deux d'accord pour la promotion de Daiki. Sazena, la dame à l'œil de rose, quelle personne étrange. Son père les succéda, il était contre, mais n'aillant pas d'argument il se basa sur l'inexpérience des deux derniers locuteurs, pour gentiment et fourbement en venir sur son désir de diriger le clan. Quel drôle de personnage, nous venions tous de dire que notre côté vieux-jeux, avait quasiment fait disparaitre notre clan et pourtant il avait l'audace de se présenter comme leader des Hayashi. Lui qui battait jusqu'à sa fille, qui avait même crevé son l'oeil de celle-ci, tout ça parce qu'elle avait pensé à survivre et avait donc fuit le champ de batail. Non, un tel homme au pouvoir signerait la fin du clan et détruirait le peu de crédibilité qu'il nous restait. Il nous fallait quelqu'un de confiance, quelqu'un d'influant, quelqu'un avec des idées novatrices et modernes.

~ Une autre femme prit alors la parole, détruisant le peu de crédibilité qu'avait Fukatawa. Chaque personne prenait à leur tour la parole, comme je le pensais ça allait être barbant, mais c'était pour le bien du village. Je ne connaissais même pas la moitié des visages, mais celui de la personne qui reprit la parole, si. Yuri, exprima son dévouement envers notre Hokage. Il avait donc l'accord de tous les plus jeunes Hayashi, ainsi que ceux de plusieurs adultes et de membres influants du clan. À eux trois, ils avaient réussi à apaiser la plus part des membres. Il m'était donc obligé de suivre leur exemple, en exprimant mon avis. J'avais passé tout ce temps à l'écart de la ronde, les regardants un peu en retrait. Je m'approchais doucement du regroupement, écartant délicatement ceux qui se trouvait sur mon chemin, jusqu'à arriver dans la ronde. Je m'approchais doucement de Daiki, tout en retirant mon sabre de mon dos. Je la plantais alors dans le sol, juste devant notre Hokage. Dans le but d'étonner la foule et d'avoir toute leur attention, se demandant surement tous, ce que je faisais. Abaissant ma tête humblement.

    Je suis Mao, fils illégitime du défunt Blaze, mort pour le bien du clan. Mes respects Hokage-Sama. Puis-je parler à mon cousin et non à mon Kage ?

N'attendant pas sa réponse, je relevais la tête, pour que tous ceux qui avaient l'envie de m'écouter, m'entendent.

    Vous avez acquis la confiance de la nouvelle génération du clan. Nous serons bientôt tous assez forts pour accomplir chacun de vos ordres. J'espère que vous en ferez bon usage. Pour ce qui est des vieux, séniles et conservateurs, ils n'ont pas compris que vous nous mèneriez vers un avenir sûr et prospère. Unissant les forces du clan avec l'autorité du village permettront par la même occasion de développer et améliorer le village. Notre clan est pour le moment affaiblit et désordonné et je ne vois personne d'autre capable de nous unifier, mais surtout personne d'autre qui en serait digne. Par la même occasion, cette promotion nous mènerait comme par le passé à la tête du village, du moins, en quelque sorte. Je ne peux pas parler pour tous mes frères, mais je pense qu'ils seront du même avis que moi, – avant de finir ma phrase, je m'agenouillais juste derrière mon sabre, tenant son manche à deux mains. – je vous offre ma lame ainsi que ma force, Daiki-Sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Rokudaime Mizukage - Chef du Fumetsu
Messages : 1837
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Conseil Hayashi [PV Clan] Lun 8 Juil 2013 - 23:54

Comme il s’y était préparé, Daiki écoutait les exclamations de cette assemblée réunie dans l’intérêt du clan. Quelle ironie quand on y songe. Tous là pour défendre un idéal : celui de protéger le clan. Et pourtant la perfidie et l’égoïsme de certains jouaient beaucoup sur leur vision des choses et les poussaient à critiquer le fait que Daiki soit à la tête du clan. Pourtant il ne s’agissait pas d’une bêtise insondable puisqu’il y avait de nombreux avantages et plusieurs raisons. Il était Kage et en possédait le niveau. De tous les Hayashi réunis ici, il était certainement le plus puissant. En combat individuel en tout cas. Il est clair que s’ils s’étaient tous mis en tête de l’affronter, il ne s’en relèverait pas. Quoique… Non ne pas penser à ça maintenant ce n’était pas avisé !

Il tentait d’écouter tous ces vautours exprimer leur mécontentement alors que de jeunes gens se distinguaient du reste en exprimant leur soutien envers l’Hokage. Au moins n’était-il pas seul dans cette lutte. Tant mieux. Au moins il avait de quoi poursuivre son objectif grâce à un appui existant. Le premier à s’exprimer fut Raito. Il se proposa pour l’aider au sein du clan en lui demandant également de partager avec eux ses projets pour le clan. Mais il fut interrompu par l’intervention de Sazena, une jeune fille vêtue de feuillages. Original et assez osé comme tenue. Et à peine avait-elle apuyée l’avis de Raito que quelqu’un d’autre prit alors la parole. Un autre candidat au poste que convoitait le dénommé Fukatawa. Presque un inconnu pour Daiki qui ne l’aimait pas rien qu’au premier regard. Déjà de par son intervention plus qu’inutile et ses arguments totalement faussés. Ce à quoi une femme à fort caractère répliqua immédiatement. L’Hokage se retint de rire. Elle avait le profil type de la poissonière qui porte la culotte dans son couple. L’image le fit sourire discrètement alors que chacun se contentait de batailler pour présenter son avis.

Vint le tour d’un autre jeune Hayashi. Un certain Yuri qui appuya également la candidature du Renard. Trois avis positifs. C’était mieux que rien. Puis ce n’était pas tout puisqu’une autre connaissance de Daiki intervint et se présenta à lui en plantant son sabre à ses pieds. Cet homme était Mao. Un jeune garçon rencontré par le passé avec qui il avait partagé une mission dans le temps. Il apporta lui aussi son soutien à la candidature de l’Hokage. Parfait. Il avait au moins quelques avis favorables et de quoi argumenter pour la suite. Alors que tous se perdaient encore en braillements et altercations, il suffit d’un claquement de doigt au Kage pour disparaître dans une volée de flammes qui mit fin à toutes les discussions.

Depuis sa branche, Daiki émit un large sourire et sortit de sa cachette pour revenir à l’endroit où se trouvait son clone de feu il y a quelques secondes. La surprise avait mis fin au brouhaha et il pouvait enfin s’exprimer clairement sans avoir besoin d’hurler plus fort que les autres ou d’utiliser la force. Une éventualité qu’il avait prévu depuis le début. D’où le stratagème de placer un clone à sa place et de rester en retrait. Une astuce qui ne marcherait qu’une fois par contre puisqu’il n’avait fait qu’un clone ! Mais il ne pensait pas avoir besoin de plus de ruse. Il prit donc la parole comme il en avait l’habitude maintenant qu’il revêtait la charge de Kage :

Permettez maintenant que je défende humblement ma candidature suite à tout ce vacarme cacophonique. Même si après tout, il semblerait que je n’ai qu’un adversaire pour cette place.

Il se retourna vers l’intéressé pour le regarder dans les yeux lorsqu’il proféra ces mots :

Je ne m’arrêterais que sur ton objectif Fukatawa : « montrer notre puissance au monde entier ». Ce sont là les mots d’un homme perfide avide seulement du pouvoir. Je ne veux pas d’un clan qui s’impose à tous et écrase le monde. Je veux d’un clan prospère qui puisse être fier de ce qu’il a accompli pour son village. Le monde n’a pas à connaître le clan Hayashi pour sa puissance. Il se doit uniquement de reconnaître Konoha pour ses valeurs. Le clan se doit juste de se détacher de ce cliché conservateur pour avancer vers une nouvelle ère. Et je remercie là ceux que Fukatawa désignait comme des inexpérimentés.

Daiki détailla chacun des jeunes gens l’ayant soutenu pour finalement s’adresser à la foule qui l’entourait :

N’est-ce pas ces jeunes gens l’avenir du village et du clan ? Ce sont à eux de tracer le chemin de la Feuille. Raito me demandait ce que je prévoyais pour le clan ? Ce que je prévois, c’est un clan tourné vers l’avenir et bénéfique aux générations futures. C’est uniquement comme ça que nous pouvons progresser et évoluer.


Il prit un temps pour laisser ses mots faire leur petit effet. Après quoi il finit par reprendre finalement son discours pour apporter une forme de conclusion à ce qui venait d’être dit :

Je ne tiens pas à vous démontrer à chacun que je suis le plus puissant d’entre vous. Ce n’est pas ainsi que nous avancerons. Néanmoins je vous demande d’écouter, non pas mes mots, mais plutôt cette partie de vous qui peut se soucier de l’avenir. Que voyez-vous ? Un monde gouverné par les anciens ou un univers aux mains des générations qui le possèdent ? Je ne suis pas le mieux placé dans la première jeunesse pour me présenter il est vrai, mais je tiens à en défendre les idéaux de cette dernière. Et le soutien des membres les plus jeunes du clan prouvent qu’ils ont confiance en moi pour les présenter. Alors je me tourne vers vous, membres plus « expérimentés » pour répondre à cette question : avançons ou reculons dans les abysses qui nous emprisonnent déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Conseil Hayashi [PV Clan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-