AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 187
Rang : B


Message(#) Sujet: Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô] Mar 2 Juil 2013 - 16:44

Il faisait beau ce soir au village de Konoha. Le ciel commençait à s'assombrir,le soleil avait pris une teinte orangé et l'on pouvait déjà apercevoir les premiers éclats des étoiles. C'était une vue magnifique. Décidant d'en profiter un maximum, je descendit au centre-ville pour me balader à travers les stands et les divers magasins ouverts à cette heure-ci. C'était étonnant car il y avait autant de personnes le jour que le soir, voir même plus. Je prêta assistance à une dame d'un certain âge qui avait fait tomber ses affaires. Mais mon esprit vagabondait ailleurs. J'étais pris depuis quelques temps d'une curiosité maladive. Et ce soir, je voulais savoir à quoi pensait les dirigeants du village ? A quels problèmes étaient-ils confrontés ? Des questions assez idiotes car certes, il existait des techniques permettant de lire dans les pensées, mais je ne les possédait pas. Et de toute façon, je crois que ce sont des techniques interdites. Après avoir aidé la dame, elle me remercia poliment et me donna quelques friandises. Les acceptant volontiers, je les engloutit d'une traite puis je repris ma route.


C'était étonnant tout ce qui pouvait se passer au cours d'une même soirée. Deux ivrogne se battait devant l'entrée d'un bar, entourée de quelques autres villageois curieux d'en connaître le dénouement. Une jeune femme fut pris de vertiges puis s'effondra par terre, aussitôt aidée par un jeune homme qui visiblement, attendait qu'elle s'effondre... Continuant ma promenade tranquillement, je leva les yeux au ciel et contempla quelques instants le ciel qui offrait un magnifique paysage. Le soleil s'était couché et le ciel était remplis de petites lueurs produites par les étoiles. La lune était présente et elle était sublime. Revenant sur terre, je vis un banc et prit la décision d'aller m'asseoir quelques instant pour m'y reposer et observer l'activité du village. Les villageois étaient plus nombreux que d'habitude. En même temps, on était en été et plusieurs touristes venait prendre du repos à Konoha. Mais rien n'écartait la possibilité d'éventuelles ennemis infiltrés au village. A cette pensée, je fronça les sourcils puis porta un regard attentif sur les villageois.


Soudain, je vis une jeune personne se dirigeant vers moi, enfin vers le banc plutôt. Il était assez grand et à l'allure plutôt athlétique. Ses cheveux étaient bien coiffés, ça devait être le genre de personne à se soucier de son apparence, contrairement à moi et à  mon allure complètement débraillée. Cela faisait un sacré moment que je n'avais pas discuté avec quelqu'un, prenant les devants et voyant que l'individu allait s'asseoir dans le même banc que moi, je fis les présentations :


Bonsoir. Je m'appelle Kodokuna Katsu je suis genin de Konoha. Et toi, qui est-tu ?


J'espérai ne pas lui avoir fait peur. C'est vrai que je l'avais abordé d'une manière plutôt direct, je me demandais comment il allait réagir. C'était toujours fascinant d'observer les réactions des gens avec qui ont conversait. J'attendis patiemment sa réponse tout en portant mon attention sur sa coiffure, et je me m'imaginer avec ce genre de coiffure. Je fît alors une grimace puis je reporta mon attention sur mon interlocuteur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 124
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô] Mer 3 Juil 2013 - 3:15

Marchant dans les rues de Konoha, comme d'habitude, je vis toutes sortes de personnes, des vieux, des jeunes et enfants, et là je me rends compte que j'ai de la chance d'avoir un village aussi fort et connu comme Konoha. Ne savant où donner de la tête, je décide de m'éclipser de chez-moi quelques heures, évitant de jouer avec mon oncle aux échecs japonais, ainsi, ma vie vous fait pitié je sais, et oui, que'ce que vous voulez ? De l'action ? Du sang qui coule partout ? Naah' ... J'ai vraiment pas envie j'ai mal partout et je suis fatigué. A l'heure actuelle, j'me trouve nez à nez devant un restaurant de nouilles, je vis des personnes affamées qui mangent sans même pas réfléchir, et d'autre personne qui mangent doucement, un peu comme moi ... Huhu je m'aime je suis élégant. Je continue de marcher seul dans l'ombre, sans croiser aucun ami ni ennemi, je décide de m'installer dans un bond pour ... Eh je sais pas pourquoi, mais je veux poser mes fesses, je suis fatigué. Regardant le ciel noir, je commence a plonger dans mes pensées.

FLASHBACK ~

- Bon, on va en finir avec cette mission, plongeons tête baissée dans cette maison et battons-nous comme des hommes.
- Mais ... Maître ! Disais-je.
- Y a pas de mais !

C'est là que deux ninjas de Konoha décide d'achever leur mission et ainsi, tuer un criminel assez connu, Ruiji. Le Nara et l'Aburame entrent dans la maison et trouvâmes cinq silhouettes inconnues. Sans se soucier de personne, le Nara se jeta tête baissée sur les individus pour les tuer sec, mais c'est là qu'un des déserteurs l'attaqua avec son sabre et le blesse à l'épaule. Heureusement que l'Aburame intervient et tua l'agresseur avec sa technique d'insecte, quant aux autres, ils se sont tous tournés vers l'Aburame pour l'attaquer, mais à un certain moment, les quatre individus fût manipulés par la technique secrète du clan Nara, le Kagemane no jutsu. Sans se poser de question, le Nara transperça les individus avec son Kage Nui, et les maîtrise, mais le dernier déserteur qui était dans le première étage décide de se suicider et nous emmener avec lui dans l'autre monde, et là, il jeta dix parchemins explosifs dans la maison. Le coeur du Nara commence a battre rapidement, sans penser à son maître, il sauta de la fenêtre et continue de sauter d'arbre en arbre, et là, la maison fût explosée, grondant son terrible son partout dans la forêt.

A un moment donné, le Nara se souvient de l"Aburame, son maître, il revient sur les lieux de l'explosion, cherchant l'Aburame, et là, il vit cinq corps brûlés et gravement blessés, il se retourne, et il voit ce qu'il ne devait pas voir, et oui ... l"Aburame fût gravement blessé suite à l'explosion précédente, mais grâce a dieu, il est toujours en vie ... C'est là que le Nara l' .....

FIN DU FLASHBACK ~

Soudainement, il entendit une voix qui le perturba, il se retourne rapidement vers cet inconnu qui porte un bandeau de Konoha, il fronça les sourcils, et commence a se poser pleins de questions dans sa tête ... Qui es-ce ? Que me veut-il ? Aha, il veut juste faire connaissance cet idiot, purée, il m'a déconcentré ... Bref.

- Je suis Chôhachirô, Nara Chôhachiro.

Et oui, désolé mais c'est mon habitude, j'aime pas trop papoter avec les gens, donc si tu veux qu'on continue a parler, bah aborde un sujet et puis voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 187
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô] Mer 3 Juil 2013 - 21:24

Mon interlocuteur, qui répondait au nom de Nara Chôhachirô me montrait clairement qu'il n'appréciait pas vraiment la discussion. Mais je n'avais nullement l'intention de m'arrêter là, si j'avais pris la parole, c'était pour discuter et j'avais bien l'intention de continuer. Réfléchissant quelques instants, je me demandais quels sujets de conversation pouvais-je aborder avec ce genre de personnes. Evidemment, je ne connaissais pas sa personnalité ni son passé, ne voulant pas manquer de tact, je ne poserai que des questions qui ne le gênerait pas. De toute façon, je ne voyais pas trop ce qui pourrait le mettre mal à l'aise. Alors, je pensa à une question, étrange certes mais d'une certaine manière, intéressante. Me tournant vers le Nara, je lui demanda :


Tu es un ninja de Konoha pas vrai ? Dis-moi, tu as déjà échouer lors d'une mission ? Je ne dit pas que si on échoue, on est un mauvais ninja, d'ailleurs je pense que l'échec d'une mission permet de préparer la victoire de la prochaine.


C'était un proverbe que j'avais entendu à plusieurs reprises, je ne savais pas si il était vrai, vu que je n'avais pas effectuer assez de missions pour le vérifier. Moi qui ne voulait pas le mettre dans l'embarras, me voila bien avancer ! Mais maintenant la question avait déjà été posé. Je ne savais pas trop pourquoi j'avais posé cette question. Peut être pour savoir quel effet cela faisait d'échouer une mission ? Oui, c'était sans doute pour cette raison. Maintenant j'attendais la réponse du Nara avec impatience. Mais évidemment, je sentais bien qu'il allait me rembarrer, c'était vraiment le genre de personnes qui n'aimait pas taper la discussion avec les gens. Mais cela faisait-il de lui quelqu'un d'insociable ? Je ne pense pas, il existait bien quantité de bavards qui n'avaient aucun amis. Tout en patientant sagement, je leva les yeux au ciels en passant une de mes mains dans mes cheveux. Je le faisais souvent en ce moment, me passer les mains dans les cheveux, c'était presque devenu un tic. En même temps, ils avaient poussés depuis la dernière fois que je les avais coupés, et ils commençaient à me tomber devant mes yeux, ce qui était une gêne.


Peut être devrai-je adopté la méthode de Chôhachirô en me mettant du gel dans les cheveux pour les tenir fixer en l'air, ou en arrière. Mais, rien que de penser à l'idée de me passer du gel dans les cheveux me répugnait. Tout en pensant à cela, je regardais le doux ciel étoilé qui s'étendait à perte de vue. Je ne le dirai jamais assez, c'était vraiment une vision magnifique. Mais je ne devais pas me perdre dans les méandres de mes pensées, j'avais une conversation à tenir. Je reporta mon attention sur Nara et patienta, guettant la moindre réaction de sa part. Je lisais dans ses yeux une certaine fatigue,comme si il pensait à autre chose. Mais je préféra m'abstenir de tout commentaire. Après tout,moi-même je n'aimerai pas qu'on me demande à quoi je pensais. Mes pensées ne concernait que moi et moi seul. Mais en ce moment précis, mes pensées se tournaient davantage vers le jeune ninja avec qui je conversais. Donc je pense pouvoir dire que mes pensées me concernait moi et Nara Chôhachirô non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 124
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô] Mar 9 Juil 2013 - 18:32

Une fois les présentations faites, le Nara retourna sa tête décidant de replonger dans ses pensées pour passer le temps, mais le ninja qui était devant lui du nom de Katsu ne veut pas lâcher prise, ce dernier décide de continuer la discussion sans aucune raison, bizarre ce blondinet ? En tout cas, le Nara ne veut pas vraiment ouvrir son clapet, il est déjà fatiguer et en plus de ça, la nuit est tombée et il doit aller dîner avec son oncle. Avant de partir, Katsu demanda une question assez utile à Chôhachirô, et c'est là que Chôhachirô se rappelle de son senseï qui fût gravement blessé lors d'une mission, heureusement que le Nara ne l'a pas abandonné et a laisser la mission, sauver une vie est mieux que de accomplir une mission. En se caressant le menton, il lui répondit.

- L'échec n'existe pas dans mon vocabulaire, je dois soit accomplir ma mission avec succès, ou l'échouer mais en sortant quand même vainqueur de cette dernière ... Comment ? Juste en laissant pas ces coéquipiers pourrir ou mourir, tel est ma vision mon cher Katsu.

C'était les paroles de son senseï qui les disait souvent à ces élèves, une mission soldée d'échec c'est grave, mais un coéquipier meurt, c'est pire. Déjà je m'en fou un peu, je commence a me poser des questions, ce blondinet à la noix que me veut-t-il ? ... C'était les pensées de Chôhachirô ça, mais si nous réfléchissons bien, c'est un Konoha-Jin, et tous les Konoha-Jin doivent se connaître et se faire confiance, combattre ensemble et livrer des guerres pour sauver leur village natal ... Sa s'appelle la volonté du feu.

La vie est injuste, certaines personnes meurent, d'autres tuent, et le plus pire dans tous ça, c'est les personnes qui perdent des âmes chers à leur coeurs ... En se fronçant les sourcils, Chôhachirô voulait savoir d'autres choses sur son interlocuteur, il décida de lui poser quelques questions pour enfin effacer les doutes qui troublent son esprit, il lui dit.

- Eh ... Pourquoi tu parles de missions ?

Que va-t-il se passer ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 187
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô] Ven 12 Juil 2013 - 18:34

Le pauvre. Lui qui voulait juste se reposer un peu sur un banc du village, et voila qu'il avait fallu qu'il se retrouve à côté d'une personne l'abordant ainsi sans aucune raison apparente. Mais bon, au vu de ses paroles, je voyais bien qu'il commençait à s'intéresser à la conversation et c'était le but recherché, entre autres. Au moins, je devais reconnaître qu'il était loyal, aider ses amis au risque d'échouer lors d'une mission, en serais-je capable? Je ne le savais pas. J'avais toujours vécu en pensant que l'échec ne pouvait être permis, c'est d'ailleurs ce qui coûta la vie à mes parents. Je ne voulais pas reproduire cette erreur. En y réfléchissant un peu, le fait de sauver quelques amis lors d'une mission pouvait être qualifiés comme étant un acte noble, mais si la mission en question mettait en péril une nation entière ? Valait-il mieux délaisser sa patrie pour des amis ? C'était une question qui divisait bon nombre de personnes, mais je ne voulais pas y penser à l'instant.


Alors le Nara me demanda soudain pourquoi je parlais de missions. Je passa une main dans mes cheveux roux puis je le regarda en esquissant un sourire. Je n'en avais pas la moindre idée, c'était seulement pour faire la conversation. Mais je sentais bien que je n'avais pas posé cette question simplement par curiosité. Réfléchissant quelques instants, je me demanda comment aborder la chose. Puis, pensant avoir trouvé les mots je lui répondit :


Car je voudrai savoir ce que l'on ressent lorsque l'on échoue lors d'une mission. Qu'est ce que le sentiment d'échec ? Se sent-on inférieur aux autres ? Est une émotion encore jamais ressenti jusqu'ici ? Je n'en sais rien mais je voudrai le savoir.


C'est ce que je pensais réellement. Que ressens t'est t-on l'après l'échec d'une mission ? Est ce que ça avait un impact sur notre vie quotidienne ? Tellement d'hypothèses tout aussi plausible. Et en y pensant, je me demandais aussi ce qu'en pensais Chôhachirô :



Et toi ? Qu'est ce que tu en penses ?



La curiosité était un vilain défaut disait-on. Mais ça pouvait aussi s'avérer être une qualité, lorsqu'on savait poser les bonnes questions au bon moment. Ca n'avait pas l'air comme ça mais c'était tout un art de savoir poser des questions. Ne pas poser de questions trop embarrassantes pour ne pas renfermé ton interlocuteur en signe d'exemple. Ou bien poser des questions trop personnelles, ce qui pourrait aussi embarrasser l'interlocuteur, donc ça revenait au même en fin de compte. Je ne pensais pas que demander l'avis de quelqu'un sur tel ou tel sujet était embarrassant, mais on pouvait s'attendre à tout de la part des êtres humains. Mais à ce moment précis, je voulais connaître l'avis du Genin, et j'avais toute la nuit pour attendre sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 124
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô] Lun 15 Juil 2013 - 9:57

Le Nara répondit au Kodokuna rapidement sans réfléchir, car cette question est vraiment bête, et il y a que les ninjas immatures qui n'ont pas de réponses sur ce genre de question. Déjà l'échec est le pire ennemi d'un ninja, car en échouant dans ces missions, on restera qu'un pion parmi tant d'autres, on aura aucun respect, personne ne voudra de nos avis et encore ... On sera jamais un héros pour son village. En soupirant, le Nara sortit son paquet de clope, il décida de prendre une, il mit une cigarette dans sa bouche et l'alluma grâce à son briquet. En tirant une taf', il attendit des propos de la part du Kodokuna, des propos qu'il n'aime pas à propos du tabagisme, car tout le monde lui fait la remarque, comme si Chôhachirô savait pas que le tabac est mauvais pour la santé, bref. Le Nara reprit sa cigarette et tira une autre taf, il vit le Kodokuna parler, à vrai dire, ce sujet est un peu débile en quelque sorte, mais passons le temps et parlons quoi. En levant les yeux, le Nara fixa les yeux de Katsu' ... Il décida de lui répondre le plus amicalement possible.

- Lorsque on échoue, on ressens un sentiment de ... Je dirais pas affreux mais désagréable. Pourquoi ? Juste parce que on se sent un raté, un looser ... Sa te va comme réponse ou dois-je approfondir ?

Et oui, le Nara aime pas trop ouvrir sa gueule, il préfère garder sa salive, sérieux, le caractère de Chôhachirô est assez bizarre, ce mec ne parle presque jamais, et le Kodokuna est assez chanceux je pense car, le Nara lui a répondu, chose qu'il ne fera pas tous les jours, mais disons que le Nara est dans sa journée et qu'il se sent bien dans sa peau aujourd'hui. Déjà que demain il doit s'entraîner a rallonger son ombre et travailler son Katon, sérieux, il est mal barré ... Il veut s'entraîner et il est même pas couché, il va pas tenir toute la journée demain. D'un geste simple, le Nara remit sa clope dans sa bouche et tira une troisième taf, il souffla la fumée et après, il soupira ... Il vit le ciel étoilé, puis se retourne vers le Kodokuna en lui disant.

- Tu peux m'aider à l'entraînement demain matin ?

Oh my god, il est ouf ce Nara. Mais, d'après tout il a besoin d'un Ninja doué pour s'entraîner avec lui, et d'après ce qu'il voit, Katsu a l'air d'être rapide, mais on verra ça demain si il acceptera ma proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 187
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô] Mer 24 Juil 2013 - 22:37

J'observais toujours le Nara, le voyant soupirer et sortir un paquet de cigarettes, pour fumer sans doute. Je n'avais aucune opinion sur les personnes qui fumaient, de plus ça m'intéressait de savoir pourquoi tant de gens fumaient. Continuant d'observer Chôhachiro il me répondit sobrement qu'en échouant, on se sentait minable. J'avais pus percer dans le ton qu'il avait pris une certaine fatigue, peut être car il avait eu une dure journée, ou alors c'était juste parce qu'il n'aimait pas trop parler, ou qu'il n'en avait pas l'habitude. Dans tout les cas, il me donna une réponse brève et précise, une réponse quine me plaisait pas vraiment mais c'était assez logique en y réfléchissant un peu. Et puis il fallait dire aussi que mes questions n'étaient pas réputées pour briller de leur intelligences j'essayais juste de faire un peu de conversation.


Après qu'il eut dit ceci, je passa ma main droite dans mes cheveux tout en réfléchissant à un autre sujet de conversation sans avoir la moindre idée de quoi aborder. Je ne voyais vraiment pas de quoi je pourrai parler avec quelqu'un comme lui. D'habitude, c'était moi le gars qui n'était pas d'humeur à converser et qui se renfermait, mais cette fois-ci les rôles avaient changé. Je comprenais maintenant le malaise des personnes qui se trouvaient en pleine conversation avec quelqu'un qui n'ouvrait presque jamais sa bouche. Mais bien que le Nara ne semblait pas du genre à parler de tout et de rien, il n'eut pourtant aucun mal à me demander tout aussi sobrement si je pouvais l'aider lors de son entraînement demain matin. Je haussa les sourcils tout en fixant Chôhachirô dans les yeux. J'avais bien entendu là non ? Il me demandait lui que je l'aide dans son entraînement moi !


L'effet de surprise passé, je me mit à me mordiller la lèvre inférieure tout en plongeant mon regard devant moi, ne fixant rien en particulier. Je n'arrivais pas à croire qu'on me demandait à moi de l'aide pour un entraînement. Mais je ne pouvais pas en vouloir au Nara, il ne me connaissait pas après tout , ce qui dans un sens était bien en fin de compte. Continuant ma réflexion, je me demanda ce que je pouvais apporter à quelqu'un qui avait à mon avis déjà dépassé mon niveau depuis un bon bout de temps. J'avais même un peu envie de décliner sa proposition, rien que pour lui épargner la vue d'un jeune genin en pleine apprentissage se shootant par terre toutes les cinq minutes. Mais s'il m'avait proposé de l'aide, c'était sans doute car il vait vu en moi un certain potentiel non ? OU juste parce qu'il avait pitié de moi, allez savoir. Je cessa de me mordiller puis je reporta mon attention sur le Nara :



- J'accepte ta proposition avec grand plaisir, j'espère pouvoir t'être d'une grande aide lors de ton entraînement !


J'avais peut être dit ça avec un peu trop d'enthousiasme....





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Destin l'a voulu... [PV Nara Chohachirô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-