N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 [Mission C] La petite fille qui ne parlait plus [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: [Mission C] La petite fille qui ne parlait plus [Solo] Lun 8 Juil 2013 - 13:41

Mission Rang C:
 

La petite fille qui ne parlait plus

La volonté d’Itami lui était revenue. Sa joie d’être un ninja était à son comble. Il avait reçu sa première mission. Il ne voulait pas savoir par quel moyen ou par quel miracle malgré le fait qu’il n’est pas encore rencontré le Kage, il avait eu une mission. Pourtant seul celui-ci avait ce pouvoir et pour lui le fait qu’il ne c’était pas présenté serait mal vu. Il s’étonnait donc d’avoir eu une mission. Etant donné les circonstances, il devait se donner au maximum. En effet, Itami n’avait reçu qu’un message qui disait ceci :
MESSAGE
Une enfant d’environ 10 ans, fille d’un marchand du village, toujours très enjouée et toujours prête à s'amuser c'est soudainement tut du jour au lendemain. Ses parents nous ont informés qu'elle est dans cet état depuis qu'elle a fait un tour dans les montagnes de Kaminari no Kuni, aux alentours des falaises. Elle habite dans le quartier résidentiel non loin de la statut de foudre.
Votre mission est de trouver quelles sont les raisons de ce silence et d’y remédier si possible.
Signé le bureau des missions.


KI commençait déjà par réfléchir. Qu’est-ce-qui pourrait rendre silencieuse une petite fille. Une malédiction, une maladie, une rencontre inattendue, un viol ? Itami pensait à toutes les possibilités mais n’espérait qu’aucune n’était bonne car quel qu’en soit le cas les conséquences serait grave et la mission plus difficile. De toute façon, il ne pouvait pas y répondre en restant les bras croisés. Déjà prêt, il était déjà lavé,  habillé dans sa combinaison, il avait pris un petit déjeuné en bétons. Il lui manquait juste sa sacoche. Elle était posée sur la table du salon. Il ferma la porte de sa chambre à clé et descendit. Dans le salon, tout était rangé et propre. Il s’approcha de la table, prit sa sacoche dont il vérifia à l’intérieur si tout le nécessaire  y était : Kunaï, Parchemins explosifs, Fils pour pièges, shurinken… Une fois cela fait, il plaça sa sacoche là où il avait l’habitude de la mettre et sortit de sa maison. Le visage confiant mais sérieux, il se dirigea en direction de la maison de la petite fille. Dans le mot, il était dit qu’elle habitait non loin de la statut de foudre. La statut de foudre était un monument qui était au centre d’un carrefour du quartier résidentiel.  Cette statut représentait Ratei, l’empereur de foudre (Voir mythologie japonaise). Après avoir tourné deux à trois fois dans les rues du quartier, il tombait sur la place du quartier de foudre. Là-bas, il y avait une épicerie, un stand de nem, une bibliothèque et un immeuble ressemblant vraisemblablement à un immeuble à louer. Sur le coup, Itami ne réfléchit plus. Il était sûr que l’immeuble en face de lui était celui où vivait la petite fille. Mais il ne savait à quel étage ni quel appartement. A l’entrée de l’immeuble, il y avait un interphone avec le nom des différents habitants et le numéro de l’appartement. Itami se demandait s’il devait sonner partout ou réfléchir un peu plus. Il resta planté un bon moment, avant d’avoir l’idée de demander à quelqu’un. Si les parents étaient allés demander de l’aide chez les ninjas, cela  voudrait dire que la rue tout au moins devrait être au courant. Il décida d’aller voir en face du bâtiment où se trouvait l’épicier. Celui-ci vendait à un client et lorsque celui-ci finit il s’approcha de lui et le salua :
- Bonjour monsieur. Commença Itami
- Bonjour… répondit l’épicier d’un air accusateur.
- Ah ! Vous êtes le ninja qui est venu voir la petite fille ?
Surpris Itami fut heureux que son arrivée était attendue. Il répondit avec un sourire sans attendre :
- Oui monsieur. Où habite-t-elle ?
- Dans l’appartement 2C dans le bâtiment en face.

KI salua respectueusement l’épicier et se lança en courant vers l’interphone de l’immeuble et chercha le bouton correspond à l’appartement. Il y était écrit « Famille Fujimaru ». Itami s’empressa de sonner. Une fois… Pas de réponse… Deuxième fois… Non plus… Lorsqu’il s’apprêta à appuyer une troisième fois, une voix féminine mais rauque cria :
- Non mais ! Vous ne pouvez pas attendre que l’on vienne vous répondre !
Itami fut choqué, un peu déçu par l’accueil mais répondit :
- Euh… Bonjour madame, je suis le genin envoyé pour le problème de votre fille.
Silence radio… La dame ne répondait plus. Mais quelques secondes plus tard, Itami entendit le bruit électrique de la porte qui s’ouvrait. Il entra. L’immeuble était assez vétuste. Il y avait un couloir qui donnait sur l’escalier. Ses murs verdâtres dont la peinture était détériorés, lui faisant penser à une couleur militaire. Le couloir où était entré Itami donnait sur un escalier enroulé sur lui-même. L’immeuble comprendrait deux étages et un toit. Le rez-de-chaussée où était Itami n’avait l’air de servir que d’entrée et de sortit dans l’immeuble. Itami entama sa montée dans l’immeuble. A chaque pas qu’il faisait, l’escalier grinçait. Il monta directement jusqu’au deuxième étage. Arrivée au deuxième étage, il commença par chercher le l’appartement. 2A… 2B… 2C ! Voilà ! pensait-il.

Il tapa à la porte. La dame de tout à l’heure vint lui ouvrir. C’était une dame obèse. Elle portait une grosse robe bleue surmontée d’un tablier et des tapettes. Elle le regardait scrupuleusement.
- Entrez ! lui lança-t-elle.

Itami entra dans l’appartement. Il était assez banal et vétuste comme l’immeuble. Du papier peint fleuri recouvrait tous ses murs. L’entée donnait directement sur un petit salon avec des fauteuils de couleurs belges autour d’une petite table avec des en face une petite télé. La dame fit signe a Itami de s’assoir. Elle s’enfonça à l’intérieur de l’appartement et partit enlever son tablier. Aussi lorsqu’elle revint, elle était revenait à une petite fille à qui elle tenait la main. La maman s’assit dans le fauteuil en face d’Itami. Et la petite dans le fauteuil à côté Itami regardait la petite. Elle avait la tête baissée. Elle portait une salopette rose avec des fleurs bleues. Elle était plutôt maigre contrairement à sa mère et avait de longs cheveux bouclés couleur brune. Itami devait commencer l’interrogatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission C] La petite fille qui ne parlait plus [Solo] Mar 9 Juil 2013 - 0:53

Itami réfléchissait par quoi devrais-t-il commencer normalement. Ah ! Oui comment l’évènement s’était-il passé prit la parole.
- Madame Fujimaru à quand remonte l’évènement ?
- La semaine dernière… C’est à ce moment que l’on est parti au moment Fuji. Répond calmement la mère qui était plus sociable qu’à l’arrivée d’Itami.
- Qu’est-ce-que vous êtes allé faire là-bas ? demanda avec attention KI.
- Nous avons un champ de pomme sur une des montagnes. J’étais partis m’en occuper avec ma fille.
- Un champ de pomme ? répéta Itami.
- Oui. Confirma la mère.
Un champ n’avait rien d’inoffensif si ce n’était les petits bêtes qui pouvait donner des prurits. Il continua alors :
- Votre fille était avec vous tout le temps ?
- Non, elle s’est éloigné un moment… répond la mère.
- Et à son retour, elle était comment ? demanda Itami.
- Elle… Je sais plus… la mère était confuse cela se sentait.
S’il voulait réussir sa mission, Itami devait soutirer des informations à la petite fille et non la mère. Mais comment allait-il pouvoir faire ? Elle ne parlait pas.
- Puis-je lui parler ? Demanda Kizuato à la maman.
- Oui bien sûr… Elle tenait un mouchoir en main…
Itami se tourna vers la petite fille. Elle était assise dans le fauteuil, la tête baissée, serrant contre elle une poupée. Itami prit un air enfantin pour lui parler :
- Salut toi ! Comment tu t’appelles ?
La petite fille avait toujours la tête baissée et ne lui répondit pas. Sa mère la regardait avec un air méprisant. Puis Itami se tourna de nouveau vers sa mère. Elle avait compris le message.
- Elle s’appelle Sakura. Mais répond bon sang !
- Ne la brusquez pas ! interpella Itami.
Il voyait très bien la souffrance de la mère et ne trouvait pas les mots justes pour la calmer. Il se tourna à nouveau vers la petite. Elle tenait vraiment très fort sa poupée. La mère avait les larmes aux yeux. Elle prit le mouchoir pour s’essuyer.
- Comment s’appelle ta poupée ? Tu sais elle est très jolie.

Avec surprise, la petite fille leva la tête vers Itami mais la rebaissa aussitôt. C’était déjà un début. La manière la plus simple de faire parler quelqu’un était d’utiliser ses points faibles c’est-à-dire ce qu’il avait de plus cher. Pour communiquer avec la petite Itami devait trouver un autre moyen.
Mais une question lui trotait dans la tête. Il n’avait pas vu d’homme dans la maison. Alors il demanda.
- Où est votre mari ?
- Il est en voyage d’affaires. Il n'est pas encore au courant. Répondit la mère.
KI regardait le visage de la mère. Il était vraiment triste. Il devait faire quelque chose pour aider cette famille. Il eut soudain une idée :
- Madame. Vous avez de quoi dessiner ?
- Bien sûr[/i], répondit-elle.
Elle se leva et partie chercher ce qu’Itami avait demandé. Il regardait de nouveau la petite fille et essaya de lui arracher la poupée, elle réagit violemment en lui tapant la main. Itami eu un sourire. La maman revint avec du papier et des crayons de couleur.
- [i]Excusez-moi mais pouvez-vous nous laisser seul ?
Demanda poliment Itami.
- Vous êtes sûr que gribouiller des trucs va vous aider ? Demanda-t-elle ?

Elle venait de semer le doute dans la tête d’Itami dont la tactique utilisé n’était pas vérifié. En effet, il avait vu faire dans les films et était plutôt septique à son efficacité. Mais il devait essayer. Il ne connaissait aucune technique qui lui permettrait de lire dans les pensées de la petite fille encore moins l’obliger à parler. Il devait d’abord rassurer la mère. Alors il s’approcha d’elle et prit sa main en déclarant :
- Je vais faire de mon mieux pour vous aider. Laissez-moi seul avec votre fille. Répondit-il avec le sourire.

La mère exécuta. Itami était maintenant seul avec la petite fille. Son idée était simple. La petite ne parlait peut-être pas mais elle n’avait pas surement perdu sa graphie. Il voulait l’emmener à communiquer à travers le dessin. Il prit un papier et commença à dessiner. Itami avait quand même des talents remarquables de dessinateur. Il devait procéder de manière à avoir ce qu’il cherchait. Son idée devait être de lui montrer le chemin. Il dessina tout d’abord le carrefour où se trouvait l’immeuble. Une fois le dessin fait, il le montra à la petite fille. Il dessina ensuite l’entrée de village de Kumo et fit de même. Il dessina ensuite les montagnes de Kaminari.
Plus tard, la mère revint avec des petits gâteaux. Itami la remercia. Il en profita pour lui demander à l’oreille à quoi ressemblait le champ de pomme. Elle le lui décrivit brièvement. Il le dessina ensuite. La petite fille n’avait plus la tête baissée. Elle avait le visage figé sur les dessins d’Itami. Pour quelqu’un comme lui qui n’était pas sociable, c’était plutôt un exploit. A cours d’idée, il commença par dessiner sa maison, puis les différentes actions qu’il avait fait jusqu’à arriver chez la petite fille.

La matinée s’effaçait petit à petit. Organisant les dessins, il fit une petite histoire qu’il organisa selon la chronologie des faits. Il montrait les dessins à Sakura les faisant défiler. Soudain, la peite eu un sourire béant. Itami lui répondit par un léger rire. Puis à son tour, elle prit un papier et un crayon et commença à dessiner. La technique d’Itami avait marché. La petite fille communiquait enfin. Après quelques minutes d’attente à observer les traits que faisait la petite, quelque chose de concret apparut sur la feuille après un coloriage enfantin. La petite avait dessiné une grotte dans laquelle il y avait des grands yeux jaunes, un nounours et elle-même.
Itami lui prit le dessin et regarda ttentivement. Puis, il lui posa une question :
- Tu es allé dans cette grotte ?
La petite hoche la tête.
- C’est ton nounours ?
Elle hoche la tête de nouveau.
- Tu l’as avec toi ? demanda-t-il ? La petite lui répondit d’un non. Les informations venaient de plus en plus. Il regardait maintenant les grands yeux jaunes que la petite avait dessinés.
- C’est le méchant qui te l’a pris ? La fille renait fort de nouveau sa poupée. C’était maintenant clair pour lui. Le silence de Sakura devait être lié à la grotte.
Itami regardait le dessin. La maman qui était affairé à la cuisine mais qui observait de temps à autre et vit le changement de situation. Elle s’approcha d’elle-même d’Itami. Celui-ci la sentit venir et se retourna vers elle en se levant. Il lui montra la grotte et elle eut un petit étonnement :
- C’est la grotte en dessous du champ de pomme !
- Vous savez comment on y va ?
- Oui bien sûr… Elle décrit rapidement le chemin vers le champ puis vers la grotte à Itami. KI n’attendit pas une seconde de plus. Il sortit de l’appartement tout en faisant un signe de la main à la petite fille.
Les choses devenaient de plus en plus clair. Quelque chose ou quelqu’un avait pris le nounours à la petite fille. S’il le ramenait peut-être recouvrerait-elle la parole et sa joie de vivre avant le retour de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission C] La petite fille qui ne parlait plus [Solo] Mer 10 Juil 2013 - 2:27

Le jeune genin s’était lancé dans une nouvelle quête afin de sauver une petite fille. Il devait explorer cette grotte. Ce qu’il trouverait à l’intérieur, il s’en fichait pas mal. L’intérêt était tout autre. Il s’élança a donc vers les montagnes de Kiri. Mais y arriverait-il avant la nuit ? Car en effet, le chemin était plutôt long. Réfléchissant au moyen de transport le plus rapide pour arriver aux montagnes, il n’avait pas remarqué la fin qui le tenaillait. Le grondement de son estomac étouffé par ses pensées devint vif. Aussi, il n’avait pas pris de quoi camper là-bas car quel que soit le moyen, au final, il arriverait tard et ce ne serait pas judicieux d’explorer une grotte la nuit. Finalement, il décida de rentrer chez lui faire un sac de camping avant de se lancer dans cette aventure incertaine. Pourtant, la curiosité l’envahissait de plus en plus.

Itami rentra donc chez lui. Il prit le nécessaire pour dormir dehors cette nuit. Une tente, un sac de couchage, de quoi faire un feu, de la nourriture, des bouteilles d’eau, des parchemins de techniques qu’il lirait pour ne pas s’ennuyer. Une fois son sac prêt, il alla manger dans un stand de nouilles. Une fois rassasié,  il se dirigea à pied vers le sentier perdu. Lorsqu’il arrivait au bout le soleil se couchait déjà. Mais il ressentait déjà une énorme fatigue.  Au bout de la nuit, Itami arriva enfin au bas des montagnes de Kaminari. C’était un ensemble d’élévation de terre plus hautes le une que les autres. Faisant un feu, il fit à peine son sac de couchage et  s’endormit. Il n’eut même pas le temps de lire un parchemin, encore moins de manger. Il faut dire que lui qui avait l’habitude d’une vie chic c’était plutôt vide adapté à cette vie pleine d’improvisations qu’est la vie d’un ninja.

Lorsque les rayons du soleil vinrent caresser la joue d’Itami, il était déjà debout. Il avait rangé son sac de couchage, était le feu, s’était débarbouillé, pris son petit-déjeuner et s’était dirigé vers le champ de pomme. Il se rappelait encore très bien de l’endroit que la mère de Sakura lui avait indiqué : Tout en haut de la montagne Shinfu. On ne pouvait pas la rater. Le jeune homme se lança donc cette quête de trouver la grotte. Après avoir marché plusieurs minutes, il trouva un panneau sur lequel il était écrit en bas « Mont Shinfu ». La montagne était plutôt haute mais cela ne l’impressionnait pas du tout. Après de longues heures de marche, il arriva enfin au sommet. Il y avait effectivement un champ de pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission C] La petite fille qui ne parlait plus [Solo] Ven 12 Juil 2013 - 16:26

Le champ de pomme était assez particulier, il était subdivisé en plusieurs carrés de terre dé limités par des allées. Il y poussait différents types de pommes : des pommes fruits de différentes couleurs : rouge, jaune, verte. Mais aussi des pommes de terre. Tout ceci donnait au champ un particulièrement coloré et lui donnait un aspect de paillettes. Itami se lança dans les différentes allées du champ à la recherche de n’importe quel indice. Après quelques minutes de marche, il trouva l’entrée d’une grotte. Cette entrée était condamnée par de grosses pierres mais, il y avait juste un trou. Pourtant, il était trop petit pour qu’Itami passe par là… Maintenant, il en était sûr, il devait rentrer dans la grotte.  Itami mis sa main droite dans sa sacoche et sorti un kunaï explosif qu’il lança sur l’entrée la grotte. Aussitôt, il courut se protéger derrière un rocher.
- BOOM !

Une explosion exhaustive se fit entendre. Itami se releva. Il venait de libérer l’entrée de la grotte. Kizuato eut un petit sourire aux lèvres. Il sortit une torche de son sac qui était resté dans son dos. Il déposa son sac ensuite derrière le rocher. Puis, il entra dans la grotte. La grotte était plutôt sombre et il n’arrivait à peine à voir avec sa torche. Les  étaient assez étroites. Au but de quelques minutes, Itami commença par suffoquer. Il ne voyait plus la lumière extérieure mais il sentait comme si quelqu’un lui compressait les narines. Son sang commença à se glacer. Tout à coup, il entendit comme un souffle. L’air devenait de plus en plus frais. L’air était glacé au point qu’Itami commença à frissonner. Il ne comprenait pas ce changement de situation. Soudain, il entendit comme un grondement de terre au loin. Le jeune genin prit peur. Les évènements qui survenaient commençaient par le dépasser. Il  se dirigeait maintenant vers la sortie. Mais tout d’un coup la torche s’éteignit. Les piles n’étaient pas faibles vu qu’il les avait changés avant de venir. Il essaya de l’allumer mais en vain… Rien…
- Houiiooouuaaaiiiioooo !!!
La torche tomba de sa main. Mais il n’essaya pas de la reprendre. Itami resta figé. Ce n’était pas le bruit du vent. Il ne croyait pas que les fantômes existaient, encore moins les créatures mythologiques mais le bruit qu’il venait d’entendre ne correspondait à celui d’aucun animal à sa connaissance. Dans ce noir, il ferma les yeux chercha un mur et s’assit en attendant ce qui allait se passer. Puis il sentit que l’atmosphère avait changé. Il ouvrit les yeux. Soudain de petites lumières bleues apparurent au-dessus de sa tête… Puis successivement devant lui comme si elles montraient un chemin.
Le jeune homme se levait tout doucement… Il avait une frousse pas possible. Il sortit un Kunaï de sa sacoche et suivit le chemin que montraient les lumières en marchant à pas feutré. Il lui arrivait de tituber de temps en temps. Aussi au fur et à mesure qu’il avançait, le décor changeait. Les murs se coloraient de multiples couleurs et il apparaissait des animaux fantaisistes mais plutôt enfantins et autour d’Itami comme si c’était des fantômes. A un moment arriva au bout du chemin. Itami vit apparaître une lumière verte comme si c’était un portail. Il entendit une voix assez fine mais plutôt masculine :
- Entre mon garçon ! Entre !
Itami était vraiment effrayé. Il se demandait si la petite fille était vraiment venue ici. N’avait pas-t-elle pas eu peur ? Il faut avouer que les dessins sur les murs étaient plutôt apaisants.
- Entre n’aie pas peur…
Itami reprit son sang-froid. Il ne savait pas ce qu’il l’attendait dehors. Encore moins s’il en reviendrait. Pourtant il commença à se dire qu’il ne devait pas reculer. Si la fille venait souvent dans cette grotte et si le même phénomène se passait et qu’elle revenait, cela voulait dire qu’il était sans danger ou peut-être reviendrait-il dans le même état qu’elle. Il entra donc à l’intérieur…

Stupéfaction… Loin de s’attendre à cela, il y avait tout un harem de filles. C’était incroyable. Des filles en maillot de bain, des filles en petites tenues toutes plus jolies les unes que les autres de tous les types. Elles couraient, jouaient entres elles, se tiraient leur tenue qui s’enlevait quelques fois… Elles étaient dans une salle qui ressemblait au hall d’un hôtel avec une fontaine au milieu avec une statue qui ressemblait à la mort avec une fauche dont de l’eau dorée sortait de la bouche. Le sol était fait de coquillage de plusieurs couleurs. Les murs portaient des peintures de différentes créatures… Des sphinx, des serpents à deux têtes plutôt effrayants. Itami observait autour s’était vraiment fantaisiste. Deux filles s’approchèrent de lui et viennent le tirer…
- Viens jouer avec nous… dirent-elles d’une voix attirante.
Itami se laissa entraîner. Pendant un moment, il oublia ce pourquoi il était venu. Il s’adonnait aux joies qui s’offraient à lui. Il y avait pleins de filles. Toutes à ses pieds qui lui faisaient que du bien. De la nourriture apparut de n’importe où. Elles lui en proposaient… Itami refusa au début puis accepta à un  moment. Il resta dans cette euphorie un bon moment jusqu’à ce qu’il vit un nounours prêt par terre dans un coin qui ressemblait drôlement à celui que la petite avait dessiné. Le mystère du silence de la petite fille allait enfin être éclaircit…

Itami ferma les yeux. Ce n’est pas possible… Tout ceci n’est qu’un rêve… Je dois résister… Tout ceci n’est qu’un rêve… se disait-il. Puis il les ouvrit comme s’il sortait d’un mauvais rêve. Une fille s’approcha de lui et voulait l’embrasser. Il lui donna un coup de poing dans le ventre...
- Mais que fais… tu… It…ami dit difficilement la fille qui s’écroula.
Les autres filles le regardèrent puis soudainement, forcèrent sur lui. Il mit la main sur sa fesse droite… Il n’avait plus sa sacoche. Elle était avec une des filles qui le regardait en souriant. Il n’était pas très fort en Taïjutsu mais il se défendait un peu. Aussi, il devait la récupérer ainsi que la gamine. Après quelques coups poings reçus et d’autres encaissés… Les filles étaient toutes à terre. Il avait récupéré sa sacoche. Il se dirigea en direction du nounours et il voulut la prendre lorsqu’il entendit à nouveau la voix qui lui avait demandé d’entrer :
- Tu pars déjà ?

Il se retourna et chercha à l’intérieur d’où elle pouvait provenir. Une fille aux cheveux multicolores faisant penser à l’arc-en-ciel avec une beau claire très belle, un visage assez enfantin mais qui était de grandes tailles et complètement nue apparut de nulle part… Itami ne se couvrit pas les yeux contrairement à son habitude. Il regarda son air funeste et ne fit plus attention à elle. Il avait un objectif. Il prit le nounours lorsque soudain, il fut éjecté contre le mur crachant à la suite du sang… Qu’est-ce-que ceci signifie ?
- [b]Ceci est à moi[/b] dit la voix qui provenait maintenant de la jeune fille.  
Itami souffrait énormément maintenant. Il n’avait pas vu venir le coup. Il sentait une forte douleur à l’abdomen. Du sang sortait de sa bouche. Il se releva très difficilement en regarda la fille. Sa vision était un peu floue.
- Qui est tu ? Lui demanda-t-il ?
- Qui je suis ? lança la fille en riant…
- Je suis l’esprit de la malice… Et tu es chez moi…
La fille venait de s’approcher de lui à une vitesse fulgurante. Elle le regardait dans les yeux. Ses globes oculaires à l’aspect d’yeux de félins avaient une couleur rouge tandis que la rétine était jaune.
- Rends moi ce nounours, il n’est pas à toi… Il est à Sakura ? continua difficilement Itami.
- Huhuhu ! Mais je l’ai gagné…
- Comment ça tu l’as gagné ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission C] La petite fille qui ne parlait plus [Solo] Ven 12 Juil 2013 - 16:38

L’esprit commença à lui expliquer l’histoire. Elle lui dit comment elle avait attiré la petite fille comme elle l’avait attiré en lisant dans ses pensées. Pendant qu’Itami voyait de jolies filles, la petite Sakura voyait des animaux joviaux et des jouets. Ensuite, l’esprit lui expliqua que Sakura venait tous les jours. Et qu’elle revenait jusqu’à ce qu’elle remarque le subterfuge. En effet, l’esprit la laissait partir parce qu’elle savait qu’elle reviendrait. Il lui avait dit de n’en parler à personne ce que la fille fit ; mais au moment où elle voulait partir celui-ci lui proposa un jeu pour sortir. Des énigmes… A chaque fois que la petite fille jouait, elle perdait elle devait lui remettre quelque chose. D’abord ce fut un bonbon qu’elle avait en poche. Puis son nounours et enfin sa joie de vivre…
Itami avait enfin résolu l’énigme. Ce n’était pas surement la première victime de l’esprit. Cela devait expliquer le fait que la grotte soit condamnée. Mais maintenant, il devait sortir de cette grotte. L’esprit le regardait dans les yeux puis prit une mine sévère…
- Itami non ! Tu ne sortiras jamais d’ici… il avait lu dans ses pensées.
Tout à coup, les filles qu’Itami avait plus ou moins facilement assommés se levèrent et le transformèrent en des genres de goules… Beurk ! Itami les avait embrassés déjà… Cela lui apprendra à être pervers. C’était horrible… KI était toujours contre le mur, l’esprit de la malice en face de lui. Il mit sa main dans sa sacoche et sortit une bombe fumigène qu’il lança par terre. Se protégeant le visage de sa main, il s’éloigna d’elle. Puis sortit un kunaï explosif qu’il lança vers la horde de goules qui s’approchait de lui ; une explosion s’en suivit. Mais les goules n’eurent aucuns dégâts. Itami était effrayé comment est –ce possible.
Un siège en or massif avec un lutin au-dessus. L’esprit de la malice qui observait Itami se débattre s’y assit. Itami était arrivé aux poings. En quelques instants, il avait fini ses Kunaï. Mais cette fois-ci, ceux-ci n’avait aucun effet. Il était trop nombreux. Comment allait-il faire ? Bien sûr, des énigmes !
- Propose-moi des énigmes !
Les goules s’arrêtèrent de l’attaquer et regardèrent leur maitre.
- Huhuhu ! Tu veux jouer maintenant ? lui demanda d’un air narquois l’esprit.
- Oui… Si je gagne, tu rends  le nounours et sa joie de vivre à la petite et tu me laisses partir.
- Et si tu perds ? Lança avec ambition l’esprit regarda de ses yeux démoniaques le jeune garçon.
- Si je perds… Je te donne ma vie.
Un silence s’en suivit. Puis des fous rires de l’esprit.
- D’accord… Mais je te donne une seule chance… Une seule énigme que voici… Puis il continue.
- Je suis plus fort que Dieu et plus maléfique que le diable. Les pauvres l'ont tandis que les riches en ont besoin. Si on me mange on meurt. Qui suis-je ?
Itami dans cette situation était plutôt gêné. Il voulut rire. Parce que cette énigme était vieille comme le monde. Comment un esprit de la malice pouvait-il poser une telle question.
- Alors ? Lança l’esprit tout heureux du visage inquiet d’Itami.
- Rien… Répondit-il finalement KI.
- Quoi ? Fit l’esprit surpris.
- Rien… Répéta Itami.
L’esprit ne répondit pas. Il avait laissé le nounours par terre. Itami alla le chercher. Le chercher.
- Huhuhu ! Bien ! Bien ! C’est bien cela… Il claqua des doigts.
- Je viens de lui rendre sa joie de vivre. Il se tut puis reprit d’une voix plus rauque et effrayante.
- Mais toi, tu ne sortiras pas vivant d’ici…

L’esprit de la malice changea d’aspect. Il prit la forme d’une chimère. Le décor assez artistique du lieu changea subitement. Il devint plus froid et plus sombre. Les murs se déformaient et coulaient comme s’ils étaient liquides. Les goules couraient maintenant toutes vers Itami. L’esprit comme tout à l’heure fonça en un éclair sur Itami et voulut lui donner un coup mais celui-ci évita. KI ne pensait à rien. C’était effrayant car Itami évitait facilement les goules, il n’avait plus une chose en tête « Je dois devenir plus fort ». Il courut vers le portail vert et sortit de la salle. Il se retrouva dans la grotte qui était toujours éclairés par les flammes bleues. Il courait s’en s’arrêter. En effet, la horde de goule le suivait ainsi que leur maître enragé.
Enfin, il vit la lumière de la grotte. Dans son sac, il mit la main dans sa sacoche. Il lui restait seulement un kunaï explosif. Il courut encore et encore puis la lumière du sommeil vint frapper son visage effrayé. Freinant son élan, il lança le kunaï sur le rebord supérieur de l’entrée de la grotte. Les quelques goules qui avaient réussi à sortir ne supportèrent pas la lumières du soleil. Il explosait.
Itami avait réussi… Enfin… Il s’écroula à terre le sourire aux lèvres. Il venait d’échapper à la mort. Se relevant, il l’esprit de la malice et ses sbires dans la grotte. Ils ne supportaient pas la lumière du soleil. Soudain, le parchemin explosa, provoquant l’écroulement de plusieurs roches néoformées par l’explosion, bouchant ainsi l’entrée de la grotte.
Il était fier de lui… Mais fatigué. Il prit son sac derrière le rocher et y mit le nounours qu’il tenait encore dans sa main. Le mettant ensuite au dos, il se dirigea vers  le bas de la montagne en courant. Il ne voulait plus vivre une telle aventure. Au bout de trente minutes, il arriva en bas de la grotte. De peur que les goules ne trouvent un moyen de sortir et de le rattraper. Il était vraiment dégoûté, il avait embrassé une goule !!!

Le soir, vers 9h, il arriva au village. Il alla directement voir la petite fille. Celle-ci souriait. Sa mère était très joviale. De plus, lorsqu’il sortit le nounours, la petite avait les larmes aux yeux.
- Merci! Merci! lui dit-elle.
- Merci mon garçon… Mais comment vous appelez-vous ? Demanda la mère. En effet, elle ne lui avait pas demandé son nom lorsqu’il était venu. Elle devait être très soucieuse.
- Kizuato Itami… Mais appelez-moi KI dit-il en souriant…
Plus tard, il rentra chez lui tout exténué. Il ne pouvait pas faire son rapport maintenant. Il devait dormir.

FIN

MISSION TERMINEE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: [Mission C] La petite fille qui ne parlait plus [Solo]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission C] La petite fille qui ne parlait plus [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-