N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Un petit rafraîchissement ? [PV;On'-Raito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin de Kiri
Messages : 497
Rang : B

Message(#) Sujet: Un petit rafraîchissement ? [PV;On'-Raito] Sam 27 Juil - 18:32

Aujourd'hui était un grand jour, je suis sûr que c'est la phrase que les visionnaires sortent quand ils se lèvent avec un peu plus de moral que les autres jours. Ma culture du monde Konohajin est encore un peu faible, il se pourrait que je transforme un peu. Mais pardonnez-moi cet écart, car oui, ce jour-là fut un jour important. Tout comme à mon habitude, je ne m'étais pas levé à une heure précise, et, tout comme à son habitude, la rivière coulait, paisiblement, comportement typique de saison. Mes premières pensées furent dirigées vers cette dernière, et là vous pourrez me dire "tout comme d'habitude". En effet, en effet, et je ne m'en cache pas ! La rivière était une chose indispensable pour ma légende, je ne serais jamais le "Marcheur de rivières" sans rivières, et cette rivière était celle que je connaissais sans doute le mieux étant donné le temps que j'avais passé a papillonner sur ses berges ou en son sein. En repensant à ce temps passé, le nom de Konoha me revient à l'esprit.

Il fallait dire que Suiatsu avait encore un petite appréhension quant à ses devoirs envers le village. Il ne saisissait pas totalement ce que cela impliquait d'être shinobi de Konoha, ce n'était pas dans sa culture, culture qui, soit dit en passant, formait l'une des plus singulières de ce monde, car nous pouvons, en l'état actuel des choses, soutenir qu'il était le seul à l'avoir. Cela sonne un peu poétique, un enfant provenant des rivières, un enfant qui marche sur les cours d'eau, seul. C'est d'ailleurs une partie non-négligeable de la légende que voulait former Suiatsu. Cette envie de légende, puisque nous en parlons, venait sans doute du monde shinobi. Depuis qu'il côtoyait ce dernier, plusieurs choses comme la force, le courage, ou encore le devoir, s'étaient immiscés dans son esprit et avait fait dans cet être des plus vierge -notons d'ailleurs que "Vierge" fut le surnom donné par Raki lors de leur rencontre- un tapage tel que ses idées s'en trouvèrent des plus retournées !

Après ma première baignade, je décidai pour la première fois de ma vie de m'habiller pour m'habiller. Je savais que les gens du monde shinobi étaient vêtus même quand ils se trouvaient à l'intérieur de leurs foyers, dans leur monde, alors, moi aussi, si je voulais devenir plus fort, je devais m'habiller, apprendre à me comporter comme eux pour mieux dominer le monde qui était le leur. Tout comme le ninja... je m'infiltre. Pour ne pas changer, mon épais bandeau rouge et or prenait sa place sur mon front et mon ensemble dit de "combat" était arrangé. Mon bandeau Konohajin, bah ! Noué autour de mon bras droit.

Maintenant que nous rentrons dans les détails, autant parler de l'état de la berge sur laquelle Suiatsu avait élu domicile. Depuis la récente visite de Raki, rien n'avait changé, les "packs de super-promo" traînaient partout, les étiquettes oranges desdits "packs" avaient presque remplacé la terre battue. Les "super-cards" des shinobis connus offertes avec les équipements en promotion pour genin étaient éparpillées un peu partout. Samui Mahan et Myukudou Onpu étaient venus rejoindre Masao Nikkou. Pour le moment, Suiatsu ne connaissait pas ces noms car incapable de les lire, il en allait de même pour les petites descriptions qui allaient avec les cartes. Que le lecteur aventureux ne s'arrache pas le cheveux cependant, aucune information ne pouvait servir directement contre les shinobis. Non, on savait que Samui Mahan et Masao Nikkou avaient été Kage et que Myakudou Onpu, un Sennin, ou Sannin, comme vous le voulez. Le camp, toujours présidé par l'emplacement du feu, respirait l'innocence d'un garçon qui avait volé des "packs de super-promo" pour leur étiquettes oranges et qui collectionnait les super-cards pour le fait qu'elles brillaient. Il était pat exemple loin d'imaginer que les "super-cards" formaient un jeu et que chaque personnage avait des points d'attaque, de défense, de chakra -il ne savait même pas ce que c'était- ou encore de santé.

Notons d'ailleurs qu'une signature de la personalité sur la "super-card" qui lui correspondait valait des points. Je n'avais pas compris cette histoire de points. Bon... que faire de cette journée qui s'annonçait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Un petit rafraîchissement ? [PV;On'-Raito] Dim 28 Juil - 10:35

Aucun homme sensé n'aurait pu envisager un entraînement sportif en cette aride journée d'été. Konoha, l'agréable village, n'étant pas habitué aux températures extrêmes, la vague de chaleur qui s'était abattue sur le centre-ville poussait les plus oisifs à s'enfermer chez eux, et les plus audacieux à rechercher la fraîcheur à l'ombre des arbres de la forêt. La plupart des shinobis rentrant de mission de bas rang faisaient un détour pour croiser la rivière, ou du reste les spots connus où l'on avait l'habitude de croiser des baigneurs en tous genre.

Onpu, lui, avait décidé de joindre l'utile à l'agréable. La compagnie des baigneurs le l'enchantait pas spécialement, et un récent entraînement avec Raito lui avait prouvé que le blondinet avait encore besoin de travailler son suimen.

Aussi, il se laissait tranquillement emporter par le cours d'eau, en tailleur sur sa surface irrégulière. Le but de l'éxercice, pour Raito, était de suivre Onpu sur la rivière. Un jeu d'enfant... au détail près que s'il immergeait davantage que ses jambes dans l'eau, il avait perdu. Autrement dit, il devait imiter son sensei, et trouver une position confortable et compatible avec la technique du Suimen pour se laisser porter par le courant ; car c'était là la meilleure façon d'aller à la même allure que lui. Pauvre Raito, il devait en avoir marre des exercices de méditation et de relaxation ! Lui qui était toujours le premier pour cracher du chakra à la première occasion, ça lui ferait les pieds. S'il était sage et qu'il réussissait ce petit test, ils pourraient peut être passer à quelque chose de plus musclé.


Le sensei s'était permis de prendre un peu d'avance. Raito était désormais loin derrière, en Amont de la rivière. Dans cette solitude, Onpu se sentait en harmonie totale avec lui-même. Combinés, les chants des oiseaux, du cours d'eau et des cigales donnaient une symphonie des plus reposantes. La fraîcheur de l'eau lui chatouillait les cuisses à travers son bermuda trempé. Pour le luthier, la chaleur accablante de l'été était définitivement moins agressive et gênante que les morsures de l'hiver.

Mais bientôt, une vague odeur de charbon grillé remplaçait lentement celle de la forêt. Au loin, une tente. Un campement ? La personne qui l'avait construite devait être en quête de solitude elle aussi. Onpu plongea la tête dans l'eau pour sonder la présence de Raito ; celui-ci s'éloignait de plus en plus, le sensei pouvait bien s'accorder une petite pause pour l'attendre. De plus, il pouvait sentir une autre présence, probablement l'occupant des lieux.

Alors il se leva, marcha sur le cours d'eau pour rejoindre la rive et examiner le campement. A côté de ce qui semblait diffuser l'odeur de grillé, des petits points oranges attirèrent son attention. Il se pencha, puis finit par s'accroupir pour contempler les images.

Diantre, il y avait même une carte à son nom. Le peintre qui avait dessiné Onpu (sans modèle) avait bien mis en valeur son rideau de cheveux devant les yeux, masquant ainsi toute trace d'expressivité dans visage.

- Ça alors, je ressemble vraiment à ça ? Se murmura-t-il à lui-même.

Le son de sa voix semblait avoir fait réagir la présence, qui était désormais visible. Le bandeau attaché à son bras trahissait son appartenance à la grouillante communauté de la feuille. On' lui adressa un sourire et un signe de la main.

- Dis donc, t'en as un sacré paquet. Une petite partie, ça te branche ?

A vrai dire, ce délire de carte promotionnelles n'avait jamais vraiment emballé le luthier. Il ignorait qui était à l'origine de cette idée saugrenue – même s'il soupçonnait Suguato dans cette affaire – mais le fait de glisser une carte promotionnelle à l'image d'un « grand » du monde shinobi n'éveillait pas en lui plus d'intérêt qu'une casserole d'eau bouillante. Pourtant, voir autant de cartes réunies au même endroit lui donna l'irrésistible envie de se prendre au jeu.

- Ah... j'ai une idée. T'as l'air de faire une collec', donc si tu gagnes je t'offre la mienne.


Fourrant la main dans sa sacoche, il sortit la seule carte qu'il possédait. Le visage barbu d'Araakoa Aare était encadré d'une bande brune. En dessous de l'image, on pouvait lire « Au début de votre tour, si vous avez plus de 3 shinobis dans votre cimetière, vous pouvez en ramener un sur le champ de bataille ». Que fallait-il comprendre par là ? Était-ce là une citation du Nidaime Kazekage ?

Peut-être fallait-il commencer par lire les règles. Parmi les cartes étalées par terre, l'une d'entre elle présentait brièvement le fonctionnement du jeu. Onpu la lut rapidement, et suivit les premières instructions, à savoir rassembler, séparer les cartes en deux tas de quinze et en donner un à chaque joueur. Il fallait ensuite piocher trois cartes, et en placer une devant soi au début de son tour... ça s'annonçait amusant. D'autant plus qu'il venait de piocher Gogyou Makka ! Par rapport aux autres personnages, il y avait un zéro de plus au niveau des points d'attaque. Étrange. Peut-être était-il intéressant de la poser en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin de Kiri
Messages : 497
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un petit rafraîchissement ? [PV;On'-Raito] Dim 28 Juil - 11:52

Arf, encore un Konohajin. Je n'étais pas encore prêt pour me lancer dans des relations "normales" avec ces gens, ils étaient encore trop compliqués et j'avais peur de n'avoir qu'une chance pour me faire accepter, alors autant le faire efficacement. J'étais un peu comme une bête traquée, et je faisais face en ce moment même au prédateur. Il ne me laissait pas le choix, et son assurance m'écrasait. Aucune échappatoire, je devais relever le défi, et le vaincre à un jeu que je ne connaissais pas pour pouvoir récupérer une carte qui m'appartenait. J'étais victime de racket ! Mais soit, je m'accroupis et prends des cartes en main, sans même lâcher un mot. Je savais que les shinobis étaient parfois mal à l'aise devant un individu qui ne parlait pas. Mon mutisme aurait d'ailleurs pu se briser lorsqu'il sortit LA carte. Comme signifié auparavant, je ne savais pas lire, mais j'avais remarqué que le nombre de signes présents dans les cases était plus élevé. J'avais entendu le vendeur parler avec des enfants en leur disant que l'astuce l'emportait sur la force de... Gogyou Makka !! Miracle !

-Gogyou Makka, hein !

Le jeune analphabète paraissait sûr de lui, même si au fond, son coeur battait la chamade tant il était intimidé et par le Konohajin et par la carte, voire le jeu en lui-même. Lui-même avait une main qui, pour une personne douée du savoir de lecture, pouvait s'avérer intéressante. Inuzuka Ryôken avait un passif similaire à celui de Myakudou Onpu, mais, en plus de ça comptait pour deux contre un sacrifice de chakra. Les techniques ne pouvait être utilisables dès le premier tour, Ryôken était une carte à jouer plus tard dans le jeu. Venait ensuite le puissant Samidare Teichirô, le shinobi polyvalent qui, contre des sommes astronomiques de chakra, pouvait bloquer un ennemi via le Genjutsu, notamment. Mais ce fut sur la carte de Shiaijin Suguato qui se porta le choix de SUiatsu. Cette carte avait fait fureur lors de sa sortie, car le Shiaijin pouvait mourir deux fois et s'avérait être, l'un des personnages les plus compliqués à jouer de par le nombre incalculable d'explications présentes dans ses techniques. Suiatsu connaissait cette carte pour avoir entendu le vendeur en parler.

-Je pose cette carte face cachée. A votre tour, Monsieur de la carte.

L'avantage de ma carte était qu'elle pouvait mourir deux fois, et donc, camoufler mon analphabétisme deux fois plus longtemps. Surtout que... la carte que je venais de piocher m'était parfaitement inconnu. Makka allait surement foncer tête baissée, et Suguato pourrait survivre. Le seule véritable problème était que je ne connaissais rien de Makka...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Un petit rafraîchissement ? [PV;On'-Raito] Dim 28 Juil - 12:31

Une carte face cachée. Voilà qui était bien curieux.
En se référant aux règles, Onpu comprit qu'il était possible d'installer ainsi un shinobi sur le terrain de jeu, pour simuler le camouflage de ce dernier. C'était plutôt bien vu, même si à son sens les ninjas senseurs auraient du être les seuls à pouvoir bénéficier de cette capacité. Remarque, c'était peut-être son propre visage qui était caché sous cette carte.

Avec Makka posée de son côté, il aurait alors la possibilité de réaliser l'Uchronie : Makka terrassant Myakudou Onpu, et prenant le contrôle du monde. Encore fallait-il que ça soit vraiment lui. Plus il y réfléchissait, plus il trouvait ça à la fois incroyable et effrayant de savoir que son visage circulait sur des petites cartes.

Bon, il fallait faire preuve d'un peu de stratégie. Foncer dans le tas avec Makka était l'option la plus tentante, mais il valait peut être mieux réfléchir de façon plus globale. A son tour, il piocha donc une carte comme il l'était stipulé dans les règles. Il en avait maintenant trois dans la main ; la première des trois représentait le fier Kadoria Uriô, et sa mèche rebelle en travers du visage. Mais la seconde lui parut davantage appropriée à la situation. Aussi, il décida de poser lui aussi une carte face cachée aux côtés de la princesse des flammes. Ça serait son joker si les choses tournaient mal.

- OK. Je pose ça face caché aussi, et je rush sur la tienne avec Makka.


Il le laissa découvrir sa carte, et remarqua avec surprise le visage effrayant du Yondaime Hokage. Suguato avait refusé que l'on sculpte son visage sur la falaise, il aurait certainement été contre l'édition d'une carte promotionnelle à son nom ; l'idée ne venait donc pas de lui. Zut alors.

Curieux, On' prit délicatement la carte de Suguato pour en lire le descriptif. La police du texte était ridiculement petite, il fallait bien ça pour faire entrer autant de lignes sur le petit carré prévu à cet effet !
Il lut à voix haute.

- " Quand Shiajin Suguato meurt, renvoyez-le dans votre main. « Huile brûlante » : si Shiajin Suguato est attaqué par un shinobi d'affinité Katon, ce shinobi reçoit 20 points de dégâts... "

Le luthier fit la grimace. Difficile de faire plus katon que Makka. Mais le plus embêtant était que l'adversaire allait pouvoir reprendre son Suguato et le reposer encore et encore... ou peut-être pas, il n'avait trouvé la force de lire toutes les petites lignes en bas de la carte.
Il fallait faire un sacrifice.

Le luthier décida de retourner sa carte face cachée, et d'en lire les effets.

- "« Portail spatio-temporel » : à la fin d'une phase de combat, si vous avez posé Jisetsu Gabushi face cachée, vous pouvez choisir de la retourner. Si vous faites ainsi, retirez de la partie tous les shinobis qui ont subi des dommages ce tour-ci."

Tant pis pour Makka. Le jet d'huile brûlante l'avait amochée elle serait donc abattue elle aussi. Mais au moins, avec ce coup, On' pouvait s'assurer de retirer du jeu Shiajin Suguato, sans le tuer, et donc de s'en débarrasser jusqu'à la fin de la partie. C'était là toute l'astuce.
Il ne restait donc plus que Gabushi sur le terrain, et personne du côté de ce mystérieux adversaire.

-A ton tour, euh... c'est quoi ton nom au fait ? On' pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin de Kiri
Messages : 497
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Un petit rafraîchissement ? [PV;On'-Raito] Dim 28 Juil - 14:01

Mouhahaha ! Shiajin Suguato était quand même rudement classe. Mais sa carte aussi était sacrément balèze. Merde, Suguato avait succombé, je ne pouvais plus rien faire... Ce gars et son chien... Non, impossible de deviner les techniques d'un shinobi. Je sentais que la partie touchait à sa fin. Il semblait cependant que j'avais en main le genre de carte qui avait de la valeur. L'étrange oeil rouge qui se dessinait sur l'une des techniques, la teinte rouge et noir de la carte ou encore le personnage dessiné, laissaient à croire que c'était le genre de monstre sacré très prisé des joueurs. Si seulement je savais lire...

Faisant fi des paroles de son adversaire, Suiatsu plongea son regard dans ce qui semblait être la carte de la dernière chance. Samidare Teichirô, une carte controversée dans l'univers du jeu de par sa puissance et son infinité d'utilisations débouchant elles-mêmes sur des stratégie "monstrueuses". Qui savait utiliser Teichirô gagnait le jeu. Savoir lire était indispensable, encore une fois. Son Jigokugan pouvait empêcher les cartes à faible taux de camouflage de rester face cachée, c'était son côté passif de senseur. Ses Genjutsus étaient naturellement plus puissants, et si le Jigokugan était activé, toutes ses capacités étaient couplées au Haiton. De plus, il pouvait parer les techniques Taïjutsu à un coup moindre grâce au même Jigokugan. Activer cet oeil était simple et peu coûteux, autant dire que le personnage sans même avoir besoin d'utiliser de technique était overpowered. Seulement, la question n'était pas de savoir si oui ou non Suiatsu allait utiliser ces caractéristiques, et vous savez pourquoi.

Plus le temps de bluffer, à présent je devrais jouer sur les faits de la réalité et laisser tomber le jeu de carte. Sa question était une aubaine, elle venait de créer un ouverture grande... comme ça ! Je me levai et prenai un air mystérieux, l'air du ninja encagoulé qui disait à sa victime.

-Un shinobi ne dévoile pas son nom car il est relié à des choses plus importantes... mais pour vous ce sera le marcheur de rivières !
Je sautai en arrière, rejoignant ainsi la rivière sur laquelle je restai debout, un kunaï à la main. Ce gars-là venait de me démasquer, et je me devais de fuir pour ne pas périr. Ma faculté à évoluer dans les milieux aquatiques me permit de commencer ma fuite en remontant la rivière par laquelle il était arrivé. Mais je savais bien que je ne laisserais pas cet homme indifférent, aussi décidai-je de courir encore un peu et me laisser couler. Les pieds au sol, mon corps débuta son processus d'adaptation aux milieux sous-marins. Je pouvais tenir dix minutes en apnée sans bouger, et je n'aurais pas à attendre dix minutes pour le prendre en embuscade, il ne mettrait pas autant de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Un petit rafraîchissement ? [PV;On'-Raito] Dim 28 Juil - 14:30

-Ah... ok.

Diable, deux fois qu'il se faisait avoir en donnant son nom en premier, en moins de deux mois. Il fallait dire qu'il avait l'art de tomber sur des cas soc' comme ce garçon des bois qui prétendait marcher sur les rivières, ou cette Kusajin un peu relou... mais peu importe le nombre de fois, la leçon ne voulait pas rentrer. La façon dont sonnait le nom des gens l'aidait à garder d'eux plus que le souvenir d'un visage, celui d'un « son » d'identité. En voyant ce gus ne pas lui sacrifier le sien, il eut l'impression qu'il allait l'oublier aussi vite qu'il l'avait connu. Et comme ci ça ne suffisait pas, la partie de cartes semblait avoir pris fin. Voilà qui était fâcheux.

Le garçon s'en était allé sur la rivière, pour la remonter Suimen aux pieds, à toute allure. « Marcheur de rivières » ? Le style que ce garçon voulait se donner lui allait comme un gant, mais la façon impromptue dont il avait prit la fuite était douteuse. Loin de se douter de quoi que ce soit, Onpu le regarda s'enfuir, en grattant son absence de barbe.

Aussi, curieux, il décida de regarder la main de cartes qu'il avait laissé tomber en partant. Inuzuka Ryoken, ancienne figure du village. Gabushi aurait été bien embêtée face à lui... Quant à Samidare Teichirô, il ne fut pas surpris de voir que les effets associés à sa carte étaient basés sur le genjutsu. Il y avait d'autres capacités, mais il n'eut pas le courage de les lire. Aussi, il reposa les cartes par terre et s'allongea sur le sol meuble et frais, se demandant bien ce qui avait pu passer par la tête de ce Konohajin pour s'enfuir de la sorte. Au moins comme ça, il allait pouvoir garder la carte d'Aare. Quoiqu'il aurait bien pu la lui laisser, après tout.

La tête en arrière, il pouvait voir l'amont de la rivière par laquelle il s'était enfui. Il distingua alors une silhouette arriver vers lui, portée par le courant. Une silhouette aux cheveux blonds. On' se releva, et reconnut son élève.

-Ah ben t'es là, toi ! Dis, t'aurais pas croisé un gus qui remontait la rivière en gambadant ? Genre cheveux blancs, bandeau sur le bras ?


Raito devait se demander ce que son sensei faisait planté là, au beau milieu d'un chantier de petite cartes. D'ailleurs, Onpu jugea utile de prendre celle qui le représentait, et de la lui montrer en l'agitant.

- Eh, eh, regarde ! C'est moi là-dessus!

Cela ne le rendait pas particulièrement fier, mais il trouvait la situation plutôt cocasse.

-Au fait, le test! T'as réussi à pas te mouiller? Si oui, c'est le principal, hein... peu importe que t'arrives trois heures après moi, l'important c'est que tu aies pu rester en équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
 

Un petit rafraîchissement ? [PV;On'-Raito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-