AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo] Dim 13 Nov 2011 - 13:38

    Ordre de mission : Vous devez allez chercher un lapin sacré dans l'enceinte du village. Son propriétaire y tiens comme à la prunelle de ses yeux.


Il y a des jours, où le ciel vous tombe sur la tête. En général, lorsqu'on vit ces journées là, celles-ci sont longues, épuisantes fatigante et pleins d'autre mots à caractère péjoratif qui se terminaient par –ante...Dont le fameux mot qui caractérisait parfaitement ces journées : Chiante. Et malheureusement pour moi, aujourd'hui allait être une des ces journées. La cause ? Ma mission... Enfin, si on pouvait appeler ça comme telle. Car oui, pour moi, chercher un lapin, ce n'était une mission. A la limite chercher un gosse qui s'était perdu je ne savais où, ça pouvait passer. Mais un lapin ?! Kiri devait vraiment tomber bien bas pour devoir donner ce genre de mission à un chunin. D'ailleurs pendant que j'y pensai, même genin on ne m'avait jamais fait l'offense de me donner un tel travail. Cette mission était une insulte à mon talent ! J'irai me plaindre ! Ah ça oui ! Mais avant cela, je devais m'exécuter. Donc, si je résumais, aujourd'hui, mon travail consistait à trouver un lapin, soi disant sacré, qui se baladait quelques parts en ville. Tout ça pour le ramener à son timbré de proprio qui l'idolâtrait. Je n'avais franchement pas pour habitude d'être de mauvaise humeur ou d'être désobligeant, mais là... C'en était trop. Dès que je trouve ce fichu lapin je lui fais la peau. Sacré ou non. Il n'y a pas de pitié à avoir. Non mais nous sommes des Kirijins tout de même ! Village de la force brut ! De la guerre. Pas un village de péquenots dresseurs de lapins.

C'est donc assez énervé que je sortis de chez moi, pour m'atteler à la tâche – Ou pas - . Vers où allais-je devoir me diriger ? D'après la missive que j'avais reçu l'animal était encore dans le village. Voilà qui était une bonne chose. Au moins je n'avais pas à le chercher des heures et des heures comme un dératé dans la forêt des brumes ou dans une des îles de l'archipel de Mizu no Kuni. Non, le périmètre était défini ce qui n'était pas pour me déplaire. Après quelques minutes de réfléxion j'eus enfin choisi le lieu où j'allai entamer les recherches.

    – Direction : Le restaurant !


Quoi ? Comment ça un lapin ne pouvait être au restaurant ? Ah bon ?! Et bien ce n'est pas grave. Dans le pire des cas, ce n'était qu'une mission de rang C et donc on enverrait un autre ninja si j'échouais dans mon travail. Un genin sûrement. Lui, serait certainement satisfait de chercher un lapin sacré. Pour moi, en ce moment même, ma seule priorité était de remplir mon ventre. Le lapin me direz-vous ? J'irai le chercher plus tard. Si plus tard il y a bien évidemment. Car oui, mon programme de la journée était serré. D'abord je devais manger, puis m'entraîner, puis méditer un peu sur le terrain d'entraînement pour ensuite m'endormir et enfin me réveiller là-bas à une heure relativement tardive, assez pour que l'envie m'en prenne de retourner chez moi. C'est que j'étais un homme très pris, moi ! Donc en fait, le lapin...Il allait attendre longtemps.

***

Je venais enfin d'arriver au centre ville, et plus particulièrement au restaurant. Mais pas n'importe quel restaurant. J'avais pris soin de choisir celui où j'avais manger pour la première fois à Kiri. C'était là qu'Encho m'avait payé les deux fameux bols de ramens. A noter d'ailleurs que je ne l'avais toujours pas remboursé pour cela. Mais bref, je ne devais pas penser à mes dettes dans un moment pareil, j'avais déjà assez déprimé pour la journée avec cette stupide mission. Je passai donc ma commande, ou plutôt mes commandes. Manger, c'était une chose que je faisais souvent lorsque j'étais énervé et au vue du nombre de bols que j'avais avalé, je devais certainement être, sur une échelle d'un à dix, au stade le plus élevé d'agacement.

Une fois un énième bol de ramen englouttis j'entendis certains bruits qui émanaient de la boutique voisine. Non mais je vous jure, on ne pouvait même plus s'empiffrer tranquillement de nos jours. J'allai lui régler son compte moi à ce client trop bruyant. Posant quelques billets sur la table en guise de paiement, je sortis du restaurant pour entrer à quelques mètres d'ici dans ce qui semblait être une sorte de bar pour adulte. (Ne me regardez pas comme cela, malgré ma taille, j'ai vingt ans, je suis donc parfaitement en âge de rentrer dans ce genre de lieu !). Une fois entré, je vis assez vite la cause de mes nuisances sonores. Il s'agissait... Euh ? … D'un lapin ? Ne me dites pas que c'était lui que j'étais censé trouver ? Il n'avait en rien l'air sacré. A l'évocation de ce mot je m'attendais à une sorte de petit lapin blanc, ou même dorée, avec une fourrure d'une extrême qualité. De plus je m'attendais à trouver un animal d'une finesse et d'une délicatesse époustouflante. Ce qui, avouons-le, n'était absolument pas le cas de ce lapin. Pour commencer, il trainait dans des bars peu fréquentables. En outre, il était gros et affreusement laid ! Il avait un gros pif' ! Une fourrure grisâtre à vous donner la nausées, quant-à sa voix rauque elle était tout simplement à gerber. Soi dit en passant, un lapin qui parle, c'est tout de même peu commun. Cette caractéristique était sûrement la seule qui pouvait faire de lui un animal sacré. Pour ce qui était du reste... No comment'. Laissant donc de coté quelques minutes ma rancœur je me mis à l'aborder avec la délicatesse qui définissait le mieux mon caractère.

    - Bon, gros lard, c'est toi le lapin sacrée ? Je suppose que oui, vu qu'il n'y a pas trente six lapins en ville. Alors lève tes grosses fesses d'ici on bouge, ton proprio veut te voir. Et j'ai pas envie de faire du lapin-sitting. Donc on se magne, en même temps ça te fera maigrir un peu, et dieu sait que t'as besoin de faire du sport mon gars.


C'est donc avec cette magnifique tirade que je sortis le lapin de force du bar, laissant nos chers demoiselles attristées du départ de leur client. Attristé, il n'y avait pas que les femmes qui l'étaient. Le lapin libertin l'était aussi.

    – Oh pitié, please ! Je vous en supplie, ne me renvoyez pas chez ce dictator ! I want to see these women ! Je veux pas leave le bar !


Un lapin qui parle une langue étrangère, on aura tout vu. Enfin, Je n'avais pas que ça à faire moi je suis un ninja et les ninjas ça ne jouent pas à cache cache avec des lapins. Pour le transporter avec plus de facilité je le ligotais avec quelques uns de mes fils de fer fins, outils indispensable du ninja. Ce qui était certes pratique, mais peu ingénieux puisque tandis que je tirai, je ne voyais plus le lapin. Il me fallut quelques minutes, pour remarquer que la charge que je tirai n'était plus l'animal mais une grosse pierre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 2732
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo] Dim 13 Nov 2011 - 14:43

On aura tout vu hein ?... Visiblement non, puisqu'il venait d'utiliser une technique ninja. La technique de la substitution pour être exact. Un lapin pervers, qui parle anglais et qui utilise des techniques ninjas. Ce n'était pas un lapin sacré mais bel et bien une bête de foire ! Je me retournai pour voir où avait bien pu passer le lapin. Dans la rue commerçante dans laquelle je me trouvai et avec l'afflux de personne en centre ville à cette heure, le trouver n'allait pas être chose aisé. Je me devais de prendre un peu de hauteur ! Cela me permettrai sans doute de pouvoir discerner quelques formes. S'il s'était caché parmi la foule nuls doute que je le reconnaitrai au premier coup d'œil, après tout, les gros lapins, ça ne courent pas les rues ! Faisant influer une assez grande dose de chakra pour mon impulsion, je sautai sur un toit d'un magasin de vêtements puis avec une certaine agilité je sautais de toits en toits tout en regardant vers le bas la masse de population. Jusqu'au moment où je m'arrêtai subitement. Le lapin ne s'était pas immiscer dans la foule, mais avait comme moi décider de prendre la voie des airs. Je le voyais, là ! Sur un toit. Il m'avait lui aussi vu et ne semblait plus vouloir s'enfuir. Il venait sûrement de comprendre qu'il n'avait aucune chance face à un shinobi tel que moi !

    – Tu look for me ? Moi, Francky le lapin sacrée ?! Tu make me annoyed là ! Je vais te faire payer et ça sera very expensive ! Je vais te show you les techniques ancestrales de mon peuple de lapin ! Art du lapin : Senbons de carottes no jutsu !


Le lapin sortit alors de nulle part une carotte qu'il avala, puis son ventre déjà bien gros, gonfla, puis gonfla, Il prit une grande inspiration, jusqu'à ce qu'il recracha une dizaine de senbons de couleurs orangées. Je venais de comprendre, dans son ventre, avaient été crée à base de carottes des senbons. Voilà qui était impressionnant pour un lapin ! Mais malheureusement pour lui, une technique telle que celle-ci ne pouvait venir à bout d'un shinobi de Kiri. Posant mes mains sur le sol, je fis surgir du toit où je me trouvais une plaque de terre, celle-ci était assez grande pour me protéger entièrement des senbons de carottes.

    – Oh, tu fais le malin again ! Je vais te montrer the super technique du lapin ! Le Kenjutsu de la carotte !


Pour la seconde fois aujourd'hui, Francky sortit une carotte, la seule différence était que celle-ci était bien plus grosse que l'ancienne. Puis, avec ses grandes dents il la tailla à une vitesse surprenante. En quelques dixièmes de secondes ce qui était une carotte géante prit la forme d'une grande lame. Je croyais rêver. J'avais devant moi un lapin sabreur ! Face à un tel adversaire je me devais de faire de mon mieux. Lapin ou pas, cela n'avait plus d'importance. Il avait un sabre ? Il savait le maitriser ? C'était tout ce que j'avais besoin de savoir. Il voulait jouer au plus malin avec moi ? Soit. Que la partie de sabre commence ! D'un geste rapide je décochai la lame que Kiru m'avait faites (Oui, faut pas non plus croire que j'allais m'amuser à sortir l'Eiba Eki Kara contre un lapin...) Cela allait être la première fois que je l'utilisai mais je ne m'en faisais pas. Si Kiru avait bien travaillé, je devais avoir les mêmes sensations qu'avec mon sabre à pouvoir. Pourquoi me direz-vous ? Et bien c'est simple, ce sabre est une réplique parfaite de l'Eiba Eki Kara. L'equilibrage de la lame, la courbure de celle-ci. Tout devait être identique. Même la chainette et les dorures qui étaient totalement inutiles en combat étaient présente. Avec ma maitrise du sabre et ma réplique. J'étais sûr de gagner face à lui.

***

Au fond, il était loin d'être mauvais en Kenjutsu. Il avait les bases et se débrouillait plutôt bien. Qui sait, face à un adversaire néophyte à cet art il aurait probablement gagner, mais là...Plus les échanges se faisaient, moins il tenait en équilibre sur les toits. La foule qui regardait avec attention le spectacle que nous leurs offrions était en délire. Cela me rappelai d'ailleurs quelques souvenirs de l'examen chunin. En effet, la plupart des personnes criaient, ci-bien que je pus entendre des : « allez lapinator ! » ; ou bien « allez gros lapin ! » ...Oui, vous l'aurez remarqué la foule n'était absolument pas avec moi pour ce combat. En fait, je passais même pour le méchant dans l'histoire puisque certains gamins criaient haut et fort : « Crève sale lutin ». Après quelques minutes d'amusement, j'en eu enfin marre. Je pris donc la décision d'en finir. Créant à l'aide de mon chakra suiton un fil fin de chakra qui reliait mon sabre à mon index, je tentais de porter un coup avec le plat de mon sabre et tandis que Francky s'apprêta à parer celui-ci, d'un mouvement brusque de mon index je fis dévier la trajectoire de la lame pour que celle-ci finisse sa course dans le ventre grassouillet du lapin. Bien évidemment, je ne l'avais pas grâvement blesser. Après tout, c'est un lapin sacré ! Le plat de la lame n'avait rien de bien dangereux en soi. Mon coup avait pour unique but de le mettre à terre et lui faire perdre connaissance quelques temps.

    – Bon, gros lapin, Maintenant on rentre te ramener chez toi !



[Hrp : Mission terminée.J'espère que tu prendras autant de plaisir à lire que j'en ai pris à l'écrire Encho...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-