AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Fin de mission, il est temps de rentrer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 365
Rang : B+


Message(#) Sujet: Fin de mission, il est temps de rentrer. Mar 6 Aoû 2013 - 15:47




Fin de mission  !  



On dirait que ma mission à Konoha était terminée … Tant mieux ! Parce que franchement, je n’aurais pas tenu deux heures de plus, supporter les ninjas de Konoha n’était pas une chose facile. Surtout les gamins, ils étaient très arrogants, quand j’envoyais un, je n’avais qu’une envie … Mais malheureusement, j’avais l’ordre de ne pas combattre. Bref, il était temps de rentrer au village, mais avant, je vais aller me prendre une bonne tasse de café pour ne pas avoir mal à la tête pendant le trajet. Je me rendais donc dans le bar le plus proche et je commandais avec mes dernières pièces une bonne tasse de café, bien chaud. Je la buvais tranquillement tout en réfléchissant.  

Cela faisait un an que je suis devenu ninja, certes j’ai bien progressé jusqu’à maintenant, mais ce n’était pas assez. Si je voulais restaurer mon clan et accomplir mes projets, je devais progresser encore plus rapidement. Pour cela, tout seul, ce n’était pas très facile. C’est pourquoi, je devrais peut-être choisir un senseï qui m’aidera à progresser plus rapidement … Mais qui ? Je ne voyais personne, mise à part Sonoshee-chan, mais je ne pense pas qu’elle ait du temps pour moi. Lui demander, puis me faire rejeter, c’est plutôt honteux, donc je préférais m’abstenir.

Bref, assez rêvasser … Il était temps de partir ! Je quittais donc le bar et je me dirigeais vers les grands remparts du village. Une fois arrivé, je demandais aux gardes si Yasuki avait quitté le village ou non, d’après eux, il était toujours à l’intérieur. Je décidais donc d’attendre impatiemment … Le soleil allait bientôt se coucher, si une fois que celui-ci se couche et que mon coéquipier ou devrais-je dire senseï vu son garde, ne se présentait pas, je partirais tout seul au village. Il a fallu que j’attende environ trente minutes avant qu’il ne se présente. Trente minutes, c’est rien … L’essentiel c’est qu’il était là, devant moi.


    « Salut Yasuki-Senseï, Tu as été bien reçu par le Hokage ? » Lui disais-je devant les gardes du village.


Sans perdre du temps, on se mettait à marcher en direction de l’Est, vers le pays du vent. Pour cela, nous allons passer par Kawa no Kuni, puis plus d’une journée de marche, donc nous avions tout notre temps. C’est pourquoi nous allons bien discuter sur le chemin et partager nos informations. Quoiqu’il avait plus besoin de mes informations que moi du sien. De toute façon, je ne comprenais rien à cette histoire de monstre et je ne sais pas quoi.



    « Je perdu mon temps bêtement avec un gamin, mais heureusement j’ai rencontré quelqu'un qui semblait être très puissant dans un bar. Il m’a donné pas mal d’informations, mais j’avais comme l’impression qu’il avait choisi de me donner ce qu’il voulait et garder ce qu’il ne souhaitait pas partager. »



----------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 765
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Fin de mission, il est temps de rentrer. Mer 7 Aoû 2013 - 12:11


Me revoilà dans les rues de Konoha, terminant la descente de ces vertigineux escaliers, l’Hokage me donnait 3 nuits et pas une de plus dans son village. Je n’étais pas contre l’idée de rester un peu plus ici, mais ne sachant pas trop ce qu’allait faire Nagato, je préférais me caler sur lui. Encore un peu faible pour tenter une traversée directe Konoha-Suna, enfin c’est ce que je pensais, l’accompagner serait sûrement la meilleure des choses. Rei me mettrait en miettes s’il apprenait qu’un genin était mort en voyage juste parce que son soi-disant accompagnateur voulait se reposer un peu. Bref, la flemme ne devait pas m’envahir, cherchant à regagner les remparts de ce village, j’avais l’idée de sauter sur un toit pour avoir une superbe vue, mais je ne le fis pas. Un ninja de Suna, qui n’est donc pas la bienvenue ici et qui s’amuse à sauter de toit en toit… Non décidément c’était une mauvaise idée, un peu de diplomatie tout de même. On ne sait jamais, cela pourrait devenir un geste provocateur de ma part et les tensions repartiraient de plus belle. Je n’avais déjà pas été très bien reçut, alors autant ne pas envenimer les choses. Voilà pourquoi je demandai à une charmante jeune fille qui buvait dans un bar la direction des remparts. Rien de plus normal pour un étranger, me regardant bizarrement elle aperçut mon bandeau accroché à mon bras et retourna la tête vers sa boisson. À croire que je n’étais vraiment pas la bienvenue…

Lors de mon intervention auprès du Hokage, celui-ci m’avait dit que j’allais être surveillé mais je ne voyais pas les principaux acteurs. Ils étaient sans doute dissimulés dans la foule, aucune chance de leur demander la sortie non plus. C’est alors avec le peu de force qu’il ne me restait que j’entrepris un périlleux voyage à travers les rues de Konoha, un vrai labyrinthe que ce village de la feuille. Une rue à droite, une autre à gauche, tout se ressemble et pour ma part je ne savais plus vraiment où j’étais. Soupirant, je m’assis sur cette chose qui était derrière moi et ferma les yeux quelques secondes. Même pas d’arbre pour faire une petite sieste, je fus réveillé en sursaut par cette chose sur laquelle je m’étais assis. Un homme ivre en effet, regardant le soleil haut dans le ciel, il devait être en milieu de l’après-midi. Hé ben, qu’elle était jolie la catégorie senior de ce village. Ressemblant comme deux gouttes d’eau au sol sur lequel il dormait, je ne l’avais même pas remarqué. Tournant la tête de droite à gauche pour lui montrer mon désarroi, je poursuivis ma route vers la prochaine rue et enfin la chance me sourit. Les remparts étaient au fond de ce qu’on pouvait appeler une petite ruelle, m’enfonçant à travers, j’arrivai finalement devant les remparts. Nagato m’attendait avec une patience remarquable, ne sachant pas depuis combien de temps il était ici, il semblait heureux de me voir. Le trajet de retour allait être long, au moins l’on pourrait discuter de nos différentes informations.

- Bien reçu, non pas vraiment en fait. L’Hokage était très froid et n’avait pas de temps à perdre, en quelques minutes la rencontre était terminée… Il faut croire que ce genre d’homme n’a vraiment pas une seconde à perdre, décidément je ne veux vraiment pas être Kazekage moi…

Courant tranquillement vers le village de Suna, la forêt du pays du feu nous entourait. Je m’étais déjà assez perdu comme ça, pas question de reperdre une heure dans un lieu aussi vert.

- Et toi Nagato, tu n’as pas eu trop de mal à t’intégrer parmi les shinobis du feu? Au moins tu as eu de la chance de tomber sur cet homme, quel genre d’informations as tu? Fais-moi part de tout cela que nous élaborions des hypothèses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 365
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Fin de mission, il est temps de rentrer. Mer 7 Aoû 2013 - 20:47




L'heure des echanges  !  




Yasuki-Senseï me disait qu’il n’y avait pas été bien reçu, comme quoi le Hokage était froid avec lui. Franchement ça ne m’étonnait, décidément, les ninjas de Konoha sont tous pareilles, quoique, il y’en avait un qui savait accueillir les gens. En effet, je parlais de ce fameux Onpu, quel drôle me diriez-vous. Yasuki-Senseï continuait en me disant que le Hokage lui accordé à peine quelques minutes, pas très gentil pour nous qui avons traversé le désert, puis la forêt pour venir jusqu’à ici. Je parie que si c’était quelque chose qui intéressait le Hokage, il aurait sûrement accordé plus de temps et plus de confort à Yasuki-Senseï. D’un léger sourire, j’adressais la parole à Yasuki :


    « Décidément y a pas un pour rattraper dans ce village.  Quand j’y pense que … ! »


Je m’arrêtais nette, je m’apprêtais à lui dire que j’étais originaire du pays du feu. Je ne pouvais pas lui dire cela, c’est honteux. Ouais, c’est honteux d’être originaire du pays du feu, pourquoi ? Je n’en sais rien … ! Ou peut-être parce que la plupart de leur ninjas étaient  insolant et ne savaient pas accueillir les gens ? Peut-être que notre Kage était comme ça, mais nos habitants et nos autres ninjas étaient beaucoup plus aimable. Mais bon, d’après ce que j’ai compris, dans ce monde, nous n’avons pas le droit d’être gentil avec autre personne que celui de notre village. Ce que je trouvais idiot et ce dont je n’appliquerais jamais ! Enfin bref ! Yasuki-senseï me demandait si je n’avais pas eu trop de mal avec les Shinobis du pays du feu et il me demandait également quel genre d’information avais-je eu.


    « Heuu au début, un peu … En plus tout le monde me regardait bizarrement, ce dont je n’avais pas vraiment aimé, mais je les ignorer et je me suis concentré sur la mission. » Disais-je sourire aux lèvres … J’enchaînais : «  D’après ce mystérieux Onpu, le massacre avait eu lieu un peu partout dans le pays du feu. Il disait que cette chose n’avait rien d’humain et la façon dont il me disait faisait vraiment peur, j’ai du mal à croire tout ce qu’il m’avait dit. Le soi-disant monstre, portait une cape, il avait trois yeux et un masque. Il se servait de ses griffes pour décapiter les gens. »


    « D’après Onpu, la destination de ce monstre était vers le nord-Est du pays du feu. C’est tout ce qu’il m’avait dit, mais je sentais qu’il ne m’avait pas tout dit et puis son comportement lorsque je lui ai parlé de ça était étrange. Je n’affirme rien, mais j’ai l’impression qu’il en sait beaucoup plus et qu’il refuse de tout dévoiler. D’ailleurs, il me demandait de rentrer en contact avec lui, si jamais, j’apprenais plus. J’ai joué le jeu, je pense qu’il peut nous être utile, enfin si on le manipule bien. Enfin bref ! Et toi Yasuki-Senseï, qu’est-ce qu’il t’a dit le Hokage ? »


Ce n’était pas vraiment mon genre de tutoyer mes senseï, mais bon c’est trop pour revenir en arrière. En tout cas, cette histoire, malgré que je ne comprends pas grand-chose, commençait sérieusement à m’intéresser.


----------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Fin de mission, il est temps de rentrer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-