N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Mission de rang C] Le Temple aux crocodiles (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 759
Rang : S

Message(#) Sujet: [Mission de rang C] Le Temple aux crocodiles (Solo) Lun 14 Nov 2011 - 21:54

Ordre de mission: Quelques parts, perdu au beau milieu des marécages, un temple a été bâti, recélant bon nombre de parchemins rares et sacrés. Les moines présents, y vénèrent une autre divinité que Sanbi. Nous le tolérons puisqu’ils restent pacifiques pour autant. Leur grande relique, une statuette représentant un alligator fut dérobée, les laissant dans la panique la plus totale. Votre mission sera, sans surprise, de retrouver la relique et de la ramener au temple. La position de l’édifice caché vous sera révélé, mais gardez le secret avant tout.
Bonne chance.

----------

    Il faisait chaud... Très chaud. L'après-midi à Kiri était presque devenu insupportable à cause de la chaleur ce jour-là. Dans sa forge, le jeune Kiru battait le fer avec toute la force dont il disposait et avait hâte de rentrer se désaltérait. Chose qu'il fit, une heure plus tard, décrétant que sa boutique serait fermer pour la journée, c'était l'avantage d'avoir sa propre petite entreprise. Ainsi, le forgeron qu'il était devenu rentra au quartier de résidence des sabreurs du village caché de la Brume, arrivé chez lui, il alla directement prendre un bain presque froid et se reposa pour la première fois depuis longtemps. La sensation glacée qu'il ressentit sur tout le corps lui fit un bien fou et il aurait pu rester allongé dans sa baignoire pendant des heures si un oiseau messager ne vint pas jusque dans sa propre salle de bain pour lui apporter une missive.

    Kiru, las: « C'est pas vrai ça... Même ici... »

    Il prit la lettre et la posa un moment, le temps de s'habiller. Tout propre et tout habillé de noir malgré la chaleur, le jeune Kiru put enfin prendre le papier qui devait être une mission.
    Une rang C? Étrange, lui qui n'avait reçu que des missions de rang B ces derniers temps, peut-être avait-il mal fait quelque chose dans sa mission précédente et que cela n'avait pas été bien vu par l'administration de Kiri. Quoiqu'il en fut, il fut surpris de trouver une carte scellée en même temps que l'ordre de mission. Tellement étonné qu'il ne lut même pas en quoi consister ce pourquoi où lui envoyé tout cela, pour se concentrer davantage sur le scellement de la carte. Cette dernière paraissait très ancienne, comme si le moindre mouvement brusque allait la déchirer. Les kanjis marqués sur le scellement étaient plutôt rares, les scellages habituels suffisaient largement en général. Quel genre de secret pouvait bien renfermer cette carte?
    Grâce à quelques livres sur les arts ninjas que Kiru avait en sa possession, il découvrit avec une certaine stupéfaction que le descellement devait s'effectuer au contact du sang. Un peu perplexe par cette nouvelle peu réjouissante, il prit tout de même un kunai pour s'ouvrir légèrement le pouce. Pouce sur lequel il exerça une petite pression pour qu'une goutte de son sang tombe sur la mystérieuse carte.
    Si cela ne s'appelait pas fuinjutsu, Kiru aurait très bien pu nommer tout cela comme étant de la magie. Le sceau disparut littéralement et le sabreur put enfin découvrir la carte. Elle était plus ou moins semblable à celle du monde avec quelques contrées en moins, comme s'il s'agissait de l'une de ses premières cartes des premiers hommes qui avaient dû tout tracer à la main selon ce qu'ils voyaient. Le sabreur reconnut l'actuel Pays de l'Eau et nota qu'une trace caractérielle était présente tout proche de l'endroit où se trouvait Kiri. A la recherche d'éventuels indices sur le papier, il vit que cette marque était également présente au Pays du Fer.


    Kiru, parlant seul: « Bizarre comme mission... »

    Mission? Il se rappela soudainement avoir littéralement oublié de lire son ordre de mission. Affaire qu'il fit presque immédiatement pour mieux comprendre la situation. Le jeune homme vit qu'il était seul pour cette mission, une première pour lui mais cela devait certainement vouloir dire que la mission donnée ne devait pas être d'une grande difficulté. Cette dernière consistait à retrouver une relique d'un temple sacrée et secret, d'où le motif d'une telle sécurité au niveau de la carte. Le Kirijin analysa l'ordre comme il fallait pour comprendre que le temple en question était celui marqué par la trace spéciale au niveau du Pays de l'Eau. Les marécages... Alors cela devait être quelque part dans la Forêt de la Brume.
    Le jeune homme se mit rapidement en chemin, l'heure était venue pour lui de remplir un nouvelle mission.

    Les minutes passèrent et la silhouette guerrière de Kiru avançait rapidement alors qu'il se trouvait à la lisière de la forêt de la Brume. Il avait passé les gardes du tunnel sans aucun problème et était maintenant exclusivement concentré sur la vieille carte qu'il tenait entre les mains. Son objectif? Trouver le temple pour avoir plus d'informations concernant l'éventuel voleur de statue. Mais comme il l'avait déduit au premier coup d'œil, les indications ne dataient pas de l'ère présente et il était difficile de se rendre compte des distances ou des éléments sur une carte de ce genre.
    Au bout d'une demi-heure passée à s'enfoncer dans la forêt, à éviter quelques marécages gluant et sauvé sa peau face à un sanglier plutôt énervé, le sabreur se cogna violemment sur un arbre qu'il n'avait pas vu quelques mètres plus tôt. Le choc fut assez important pour mettre son imposante carrure au sol et soudain, il comprit.

    Kiru, les yeux illuminés: « Aaaah! La trace... C'est là, juste à cet endroit... »

    En effet, sur l'antiquité qui lui servait de guide, un point minuscule figurait juste devant la trace qui représentait le temple. Le Kirijin regarda derrière l'arbre, mais rien... Quelques minutes de réflexions, et surtout de gémissement via la bosse qui lui poussait sur la tête, le firent alors comprendre qu'il s'agissait d'une sorte de genjutsu, visant à camoufler l'endroit, d'où l'apparition soudaine d'un arbre devant lui. Ce n'était pas du très haut niveau, il savait qu'il avançait davantage il se cognerait dans un élément du temple qui se trouvait à quelques mètres devant lui. Aussi préféra-t-il utiliser une technique basique visant à faire disparaître l'illusion. Le chûnin avait vu juste, car la silhouette d'un bâtiment de la taille d'une maison se fit bientôt voir. Il y avait un lac autour de celle-ci et quelques petites passerelles qui permettaient le passage d'une ou deux personne vers l'intérieur. Cet endroit semblait très spirituel avec des vapeurs blanchâtres qui émanait du temple... Seul le son calme de l'eau ruisselante se faisait entendre.
    Kiru sa lame géante faisait un peu tâche en ce lieu, d'ailleurs, le jeune homme paraissait gêné comme s'il ne voulait pas déranger l'harmonie ambiante. Aussi préféra-t-il ne pas bouger mais ce fut à ce moment qu'une personne se fit voir. Un homme, habillé d'une sorte de robe sacrée marquée de couleur vertes. Ce devait être un habit ancestrale ou traditionnel.


    Moine: « Serais-tu l'envoyé de Kiri? »
    Kiru, souriant légèrement: « Oui... Sensoo Kiru, sabreur sous l'autorité de Samui Mahan, Shodaime Mizukage. »

    Le moine lui rendit alors son sourire et l'invita à pénétrer dans le temple. L'endroit était plus vaste qu'il n'y paraissait. Les murs étaient recouverts de fresques représentants des crocodiles et un coin de l'unique pièce de ce temple était recouvert de parchemins de toutes tailles. Le ninja n'osa pas demander quoique ce soit à ce propos car après tout, parchemins signifiaient très souvent techniques. Le jeune homme se recentra sur la mission, commençant à questionner le vieil homme sur les faits et ce dernier lui répondit avec beaucoup de précision en lui indiquant que le voleur vivait en pleine forêt, pas très loin du temple. Il lui confia également que ce voleur n'avait pas volé volontairement: ce dernier avait été pris dans le genjutsu permanent et avait trébucher sur la statuette présentée au milieu du jardin.

    Moine, terminant son récit:
    « Je l'aurais bien poursuivi, mais mon crédo n'est pas de punir. Ainsi, j'ai fait appel à Kiri en vous confiant l'une des deux cartes ancestrales de nos dieux... »

    Kiru sortit alors la vieille carte et la tendit au moine. Mais ce dernier refusa net, lui disant qu'elle ne pouvait avoir qu'un seul propriétaire en une seule journée. Encore une croyance farfelue selon Kiru mais il n'insista pas et se mit en route pour retrouver ce voleur pas si méprisable si son action n'avait pas été délibérée. La partie de recherche fut brève, le chûnin trouva l'habitation grâce au bruit et à l'odeur, on y faisait cuire quelque chose apparemment. Jugeant que le coupable n'était pas dangereux, le ninja ne cacha pas sa présence et arriva vers ce qui semblait être la porte d'entrée. Erreur! A peine eut-il fait deux pas que son pied fut pris dans un piège et il se retrouva rapidement tête en bas. Assez réactif pour l'occasion, le jeune homme s'empara de sa lame sans paniquer et coupa la corde qui le liait à la branche de l'arbre. Une fois à terre, il se retrouva avec une sorte de couteau sous la gorge, le propriétaire des lieux n'aimait pas les visiteurs apparemment.

    Voleur: « Dépose ton grand couteau... Et mets-toi contre l'arbre. »

    Kiru obéit sans chercher à négocier, son but premier était e vérifier si cette personne vivait réellement de ses vols ou s'il s'agissait bel et bien d'une erreur. On le fouilla brièvement. Cette fouille lui fit perdre sa petite sacoche contenant kunais et autres petites armes. Suite à cela, il put enfin voir le visage de l'inconnu: un homme d'une trentaine d'année tout au plus. Son corps était en bonne forme au premier regard, il devait vivre ici depuis un moment déjà. Comprenant qu'un lourd silence s'installait, Kiru décida de le briser sans attendre.

    Kiru: « Je suis un ninja de Kiri. »
    Voleur, méfiant: « Oui, j'ai vu ça... Pourquoi es-tu là? »
    Kiru: « Tu as pris une statue qui ne t'appartient pas. »
    Voleur, soudain intéressé: « OH! Elle vaut quelque chose alors. »

    Cette réponse ne plut pas au jeune homme qui se tut soudainement tel une huître se refermant d'un coup sec. Le voleur fit alors un monologue avec des faits qui allaient dans le sens de ce que le moine avait dit. En effet, il était tombé « par hasard » sur la statue et avait décidé de la ramener chez lui. Après quoi, il avait décidé qu'il la vendrait une fois arrivé dans une ville. Le sabreur avait envie de lui dire qu'elle appartenait à un temple sacré mais il se souvint étrangement du fait qu'il fallait garder secret l'existence et le lieu de cet endroit.
    Un peu obligé, même si désarmé, Kiru s'avança un peu en direction du voleur.


    Voleur, pointant son couteau vers le ninja: « Oh oh oh! Tu ne bouges pas... »

    Kiru continua d'avancer jusqu'à mettre la pointe de la lame au contact avec sa gorge. Il regardait l'individu dans les yeux avec une détermination importante. Un sourire se dessina sur son visage avant qu'il ne parle...

    Kiru: « C'est bien ce que je me disais... »

    L'action suivante fut rapide. Le ninja lança un coup de pied dans les parties de l'homme qui se plia en deux juste à temps pour recevoir un coup de genou qui l'envoya à terre pour y trouver un sommeil assez long en perspective. Le Kirijin fouilla l'habitation, trouva son dû et partit de nouveau vers le temple invisible. Même s'il connaissait la route, il avait encore eu recours à la carte pour trouver le lieu exact de la bâtisse sacrée devant laquelle il annula une nouvelle fois le genjutsu.
    Le moine semblait l'attendre avec un grand sourire. Le Kirijin replaça la statue à sa place initiale avant de discuter un peu avec le moine.


    Kiru, fier: « Et voilà mission accomplie... »
    Moine, mystérieux: « Oui... Mais ta vraie mission réside dans d'autres choses non? »
    Kiru, perplexe: « Pardon? Je ne comprends... »
    Moine, coupant la parole du jeune homme: « Ta mission... Ton but... C'est devenir l'homme le plus proche de celui que tu nommes comme étant le Mizukage. »

    Kiru écarquilla les yeux après ces paroles. Comment diable aurait-il pu savoir cela. Seul une poignée de shinobi était au courant de ce rêve presque intime...
    En compensation de la moindre réponse, le moine indiqua au jeune homme qu'il serait plus proche de son but s'il parvenait à trouver la seconde trace, dans le Pays du Fer. Selon lui, le sabreur deviendrait plus fort, et plus à même de se rapprocher de cet homme qu'il admire...


[Mission terminée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission de rang C] Le Temple aux crocodiles (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni :: Forêt de la Brume-