N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Mission Spéciale #3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Mission Spéciale #3 Mer 16 Nov 2011 - 15:40

Mission Spéciale #3
Le cri de la rage


La petite Usagi, fille adoptive du Shodaime Raïkage s'était donc enfuie. Même si deux Kumojins avaient été envoyés pour la chercher, Naisho Anko, Capitaine du Satoru avait jugé que ce n'était pas assez. La kunoïchi se mit alors elle-même en route pour retrouver la petite fille, sans en parler à personne. Le lendemain alors que le duo envoyé récupérer Usagi venait de rentrer, Kadoria Uriô fut en même temps mis au courant de la hâte d'Anko et décida d'envoyer trois de ses shinobis pour la retrouver.
    Ordre de post :
    • Hakushi Mihawk
    • Kyoko Hisao
    • Yashira Mugen
    • Narrateur


    Règles :
    • Respectez l'ordre de post.
    • Le premier tour est un tour d'introduction, vous devez dire comment vous êtes arrivés dans les Montagnes de Kaminari no Kuni et vous pouvez également commencer vos recherches.
    • Vous avez 48h après la dernière réponse pour poster.
    • Cette mission spéciale se déroule donc le lendemain matin de la mission spéciale #2. Shin et Law viennent de rentrer au village au moment où Mugen, Mihawk et Hisao le quittent pour aller chercher Naisho Anko qui s'était précipitée.


    Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Mer 16 Nov 2011 - 16:08

C'était une journée assez particulière qui commençait aujourd'hui, à peine levé en effet j'avais reçu un ordre de mission particulièrement détaillé venant d'Uriô lui-même. J'avais même pas pris le temps de m'habiller que je mettais à lire le parchemin, c'était pas tous les jours qu'on recevait une chance de se montrer. Rapidement je comprenais l'importance de la mission mais ne comprenais pas tout de suite pourquoi j'avais été choisis, peut être que j'avais fais forte impression auprès du Raïkage lors de notre rencontre. Quoiqu'il en soit les consignes étaient claires, ils fallait retrouver le chef de l'unité spéciale de Kumo qui avait disparu sans dire mot pour semble t'il aller retrouver la fille adoptive d'Uriô. Si ce con s'est fait tuer ça allait être dangereux, fallait pas être un minable pour défaire un des shinobi des plus puissant du village. Bref, après une courte douche je m'habillais, prenais mon paquet de clopes, trois jeux de cartes dont un remplis de cartes explosives et enfin je fourrais toutes mes poches de feuilles de papier. Et oui, partir à l'aventure, ça se prépare, et pour moi c'est se blinder de papier, vous saurez pourquoi plus tard. Sachez juste que c'est pas pour me tenir chaud.

Je rangeais l'ordre de mission après avoir lu le nom de mes coéquipiers, Hisao un gars que j'avais rencontré dans un bar quelques jours plus tôt, et Mugen qui devait être le gradé de l'équipe. Inconnu au bataillon, j'espérais juste qu'il sache se battre, sinon bah, c'est la merde. Après tout je partais directement vers le point de rendez-vous, un coin tranquille dans les montagnes loin des regards indiscrets. Arrivé là bas je constatais que j'avais une bonne demi heure d'avance sur l'heure prévue, tant mieux ça me laissais le temps de faire quelques préparatifs. Je sortais de ma poche un morceau de papier puis le posais à terre. Je composais alors quelques mudras tout en injectant un peu de mon chakra dans la feuille blanche.

"Tori Kami !"

La feuille commença à se plier, se déformer, puis prit la forme d'un petit oiseau. Celui-ci s'envola promptement, il avait pour ordre de survoler les alentours et de rompre le contact lorsqu'il apercevrait quelque chose de suspect. très pratique pour repérer les choses que l'on cherche. Un peu plus tard les deux autre pointèrent leur nez, j'avais la clope au mec et j'étais assis sur un bout de rocher en les attendant. Sans attendre qu'ils ne disent quelque chose je commençais à parler.

"Hakushi Mihawk, genin. Enchanté. Je me suis déjà permis d'envoyer un petit oiseau espion survoler les environs. Il m'avertira dès que quelque chose de suspect pointera son nez. Sinon je maîtrise le papier si ça peut vous être utile."

J'écrasais ma clope par terre puis reprenais sérieusement.

"Par quoi on commence ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 115

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Jeu 17 Nov 2011 - 23:50

    Nettoyant les verres à l’aide d’une serpillère semblant vraiment sale – pour cause de jaunissûre sur toute sa surface - mais pourtant tout juste sortit de la machine, Hisao regardait d’un air morne les clients boire, parler ou tout autre activité, il s’ennuyait ferme, il irait surement demander une mission à la fin de son service. Rangeant les verres dans le placard il entendit juste la porte s’ouvrir sans regarder qui c’était, la cigarette rangé dans sa poche l’appelait, il avait une franche envie de fumer mais il allait falloir attendre, son patron bien qu’il soit gentil ne le laisserait pas sortir.

    Interpellé, la personne à qui il fit face semblait être pressé. « Kyoko Hisao ? » Voyant qu’il acquiesçait, l’inconnu reprit, tout en lui tendant une missive. « Vous êtes demandé pour une mission. Veuillez faire vite. » Rapide et concis, le gars avait pas envie de perdre du temps avec lui en tout cas et il partit aussitôt la feuille entre les mains du Kyoko.

    Ne répondant pas, il parcourait seulement des yeux la missive. Un des noms lui semblait familier, surement un camarade à l’académie ou une personne rencontré dans le village, l’autre, le responsable de l’équipe surement, était pour sa part totalement inconnu. Jetant un coup d’œil à son patron qui avait suivi l’entrevu acquiesça, nul doute qu’il allait devoir rattraper plus tard, m’enfin…

    *

    Main dans les poches, cigarette en bouche il rejoignait tranquillement sans se presser ses coéquipiers l’attendant, il n’était pas en retard, un coup d’œil à sa montre lui renseigna qu’il était pile poil à temps. Bien au moins il ne ferait pas une très mauvaise impression, dès le début. Arrivant l’autre Genin se présenta rapidement tout en signalant avoir envoyé des oiseaux de reconnaissance. Hé bien, il ne perdait pas de temps. Et surtout il semblait très sérieux. Souriant, Hisao prit la parole.

      « Hisao pour ma part, enchanté à vous Mugen, et salut Mihawk. Ce qui sera utile de savoir sur moi, c’est que je suis médecin. » D’un geste il jeta sa cigarette expirant les dernières goulées de fumer, prêt à commencer cette enquête et retrouver la petite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 313
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Ven 18 Nov 2011 - 16:29

Comme disait le lapin dans un film qu'il avait vu la veille... "En retard, en retard, j'ai rendez-vous quelque part !!" C'était bien résumé la situation de Mugen en ce début de matinée. A peine rentré de sa dernière mission, il avait saisi sa chance de pouvoir tirer quelques heures de sommeil avant d'enchainer, mais la nuit lui avait joué des tours. Il ne se pressait pas pour autant, espérant peut-être que ses deux coéquipiers, dont il n'avait jamais ne serais-ce que croisé le chemin, n'étaient pas des accros de la ponctualité. Le Jônin avait franchi les portes du village depuis quelques instants et se dirigeait à présent vers le lieu désigné comme point de rendez-vous. Les mains dans les poches, il marchait à son rythme et contemplait le soleil à l'Est qui montait doucement dans un ciel d'un bleu clair, projetant les ombres des montagnes sur les maigres sentiers pour les plonger dans la pénombre. Une brise légère qui passait entre deux pics ébouriffa les cheveux du Shinobi, faisant tournoyer les deux pans du foulard rouge et bleus qu'il portait autour de la tête tout autour de lui. Il arrêta leur danse d'un geste de la main et monta sur un petit rocher pour voir plus loin devant lui. Là-bas, à quelques dizaines de mètres, il repéra deux silhouettes, à n'en pas douter ses deux coéquipiers.

Se dirigeant vers eux, il commença à discerner les visages. Il avait eu accès à leurs dossiers un peu plus tôt et pouvait donc dire qui était qui. Hakushi Mihawk, Genin, excellait dans l'art de son clan qui consistait à manipuler le papier. Mugen avait rencontré dans une précédente mission une jeune femme du même nom, et il était curieux de voir les différences qui pouvaient exister entre les différentes techniques de deux Shinobis du même clan. Le deuxième personnage s'appelait Kyoko Hisao. Mugen avait été immédiatement rassuré en feuilletant son dossier de voir qu'il était médecin. C'était toujours bon d'en avoir en mission. Les deux ninjas se présentèrent, confirmant leurs aptitudes dont il avait pu lire le bref résumé la veille, juste avant de tomber de fatigue. Tiens donc, les deux fumaient. L'un était médecin et l'autre manipulateur du papier... Paradoxe ? Mes trois Shinobis étaient à présent réunis, près à commencer leur mission. En résumé, la gamine de Uriô s'était enfuie. Ses raisons ne concernaient absolument pas Mugen. Une équipe avait été envoyée pour la retrouver mais, jugeant que ce n'était pas suffisant, Naishô Anko s'était mis elle-même en quête de retrouver la petite sans rien dire à personne. Inquiet, Uriô-sama avait donc demandé à Mugen de partir à leur recherche avec une petite équipe.


-Yashira Mugen, enchanté. Puisqu'on ne se connait pas et que c'est mieux de savoir à qui on a à faire... Moi je suis plus axé sur le Taijutsu, spécialisé dans le Raïton. En gros, allez pas me demander d'attaquer un mec qui serait à cinquante bornes... Faudra que je m'approche de lui d'abord.

Il n'avait pas donné l'ensemble de ses capacités, le strict minimum suffisait amplement. Mis à part Uriô et Anko, il ne voulait pas que d'autres sachent quels étaient ses véritables pouvoirs. Car déjà, à chaque mission, ses coéquipiers se reposaient toujours trop sur lui car son titre de Jônin le plaçait d'avance en tant que chef du groupe. Si tout le monde savait tout sur lui, bah autant faire des missions tout seul...

-Bon. D'après les infos, Usagi est partie vers le Sud, donc direction la frontière... Maintenant la mission ne consiste plus à la retrouver seulement elle, mais on doit aussi ramener la Capitaine du Satoru avec nous... On y va ?

Inutile de s'attarder. Déjà qu'il était en retard par rapport aux deux autres, pas la peine de perdre plus de temps. Il regarda vers le Sud, et repéra au loin un morceau du sentier qu'il leur faudra emprunter. En même temps, il pensait à Anko. Cette gamine... Avec son niveau, elle aurait déjà du retrouver Usagi depuis longtemps et l'aurait ramenée au village... C'était-il passé quelque chose pour que cette entêtée mette tellement de temps ? Il n'y avait logiquement pas de réelle raison de s'inquiéter, et pourtant, Mugen avait comme un mauvais pressentiment. Il espérait qu'ils retrouveront vite les deux Kunoichi et que lui pourra rentrer chez lui pour une sieste bien méritée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Ven 18 Nov 2011 - 18:52

Alors que les trois Kumojins s'étaient élancés vers le sud du village et qu'ils s'approchaient maintenant des Montagnes de Kaminari no Kuni, ils croisèrent un homme. Cet homme courait comme eux, mais dans une autre direction. Ce dernier en voyant les Kumojins arriver, adopta une course plus rapide. L'équipe du Yashira allait-elle décider de poursuivre cet homme ou de continuer la recherche d'Anko ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Dim 20 Nov 2011 - 16:59

J'avais écouté très brièvement les différentes caractéristiques de mes deux nouveaux compagnons, un médecin et un bourrin donc. Ce qui faisait de nous une équipe équilibrée semble t'il, c'était pas plus mal. Puis j'avais répondu par un simple signe de tête quand le leader de la team nous intima de commencer notre poursuite, la formation était simple, le gros dur spécialiste en corps à corps allait devant, le médecin qui devait être protégé avait la place la plus intéressante, le milieu. Puis il y avait moi, je fermais la marche, spécialiste du combat à distance je ne pouvais qu'approuver cette formation qui s'était faite presque naturellement. Durant notre course vers le sud aucuns mots ne 'échangeaient comme si la mission nous rendait silencieux, en tout cas c'était le cas pour moi, j'étais juste concentré sur ce que je faisais et à l'affût du moindre danger. En effet si une chef d'unité spéciale ne revenait pas c'est qu'il y avait problème, soit elle avait déserté, soit elle s'était fait avoir. Il fallait donc rester vigilant.

Je sentis alors le contact se rompre avec ma création de papier, cela ne signifiait qu'une chose, il y avait quelqu'un qui approchait, je n'avais aucune information sur l'identité mais le message transmis était clair. Nous allions bientôt croiser quelqu'un, autant en faire part aux autres. Je stoppais alors la marche d'un "Hey" pour qu'ils puissent porter leur attention sur moi.

"Le contact avec mon oiseau de papier vient de se rompre, quelqu'un vient vers nous."

Pas le temps de parler beaucoup plus, car déjà une personne était en train de courir dans notre direction, en fait vers le village. Le chef d'équipe sembla vouloir lui faire des signe pour que nous soyons vus de lui et qu'il fasse une halte pour nous expliquer sa précipitation. Car oui, l'homme en question venait de la direction ou nous voulions aller à la base, il était donc important de savoir ce qu'il pouvait avoir vu. Seulement l'inconnu se mit à accélérer sa course dès qu'il nous a vu. Bon ou mauvais point j'en savais rien, mais il fallait prendre une décision rapidement car sinon nous allions perdre sa trace sans qu'on puisse savoir pour quelle raison il s'enfuyait et nous évitait. Seulement cela voulais aussi dire qu'il fallait que nous dévions notre course, une perte de temps en plus. Qu'importe j'estimais qu'il fallait en savoir plus, je faisais un bref signe à mes collègues et m'élançais à sa poursuite.

L'homme n'était pas loin de moi et j'envoyais vers lui une puissante lame de vent, je vis l'homme se la prendre de plein fouet et il se ramassa par terre. J'espérais juste qu'un de mes coéquipiers était assez rapide pour le maîtriser avant qu'il ne se relève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 115

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Mar 22 Nov 2011 - 18:02

    Les voilà tous présent pour partir, après les présentations relativement courtes de chacun ils se mirent en chemin, les deux genins derrière le Jonin et lui au milieu, il était tranquille comme ça, malheureusement ça ne lui donnait pas la possibilité de commencer une quelconque conversation, les deux autres étant occupé à autre chose. Regrettant bien vite de ne pas avoir de musique ou une quelconque autre occupation, il se demanda quoi faire, se creusant les méninges pour trouver quelque chose, n’importe quoi ferait l’affaire. N’importe quoi, vraiment !

    Dommage d’ailleurs qu’il n’est pas pensé à ramener avec lui son carnet, ça serait drôlement utile, et puis ainsi il ne perdrait pas son temps. Distraitement il replaça son béret sur le haut de sa chevelure rousse et laissa son œil libre regarder tout autour. Se tournant de nouveau vers le Jonin, ce serait surement lui que devrai recevoir le plus de soin si jamais il y avait un combat, à moins qu’il soit du genre intouchable et que le tabassage ne soit pas réciproque, c’est rare, mais pas impossible… Se grattant le début de sa barbe naissante – faudrait qu’il pense à la raser en rentrant chez lui, d’un geste inconscient. Il occulta de ses pensées les deux personnes, devant et derrière lui, pour se concentrer de nouveau sur le paysage.

    Alors que la route se faisait dans un silence inconfortable pour le roux, son compagnon de route prit la parole, le roux en aurait été très heureux si ce n’était pour annoncer que l’action commençait maintenant, enfin il était tout de même toujours possible que ce ne soit simplement un simple ninja du village qui aurait détruit la création de papier dans sa course. Un mouvement se fit apercevoir un peu plus loin, après que les paroles de l’Hakushi aient résonné dans sa tête. N’estimant pas avoir besoin de le signaler, la personne ne daignant pas tenter de se cacher d’une quelconque façon, les autres pourrait donc très facilement le voir.

    Il s’arrêta ne regardant même pas si les autres faisaient de même ou pas, Hisao en avait un peu assez de courir tout droit sans pause. Blasé il regarda son coéquipier courir derrière l’autre sans même attendre de savoir si oui ou non on allait le suivre.

      « Perso, je pense qu’il faudrait peut-être continuer et retrouver Anko-san… » Dépité il regardait vers Mihawk, assurément ils allaient devoir aller le récupéré et donc autant attraper le ninja en route, au mieux il aurait des informations intéressantes.


    Toutefois il attendit les ordres du Jonin, il n’avait drôlement pas envie de reprendre la course alors autant retarder le moment tant redouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 313
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Mer 23 Nov 2011 - 18:01

Les présentations faites, les trois ninjas se mirent en route vers les montagnes du Sud. Ils adoptaient pendant leur marche une formation qui leur assurait une certaine sécurité. Le médecin, situé au milieu de la file, disposait de la plus ample protection. En général, une attaque survenait le plus souvent de front ou de l'arrière, il était donc couvert du mieux possible pour une équipe composée de trois membres. Mihawk assurait leurs arrières, et le Jônin le soupçonnait d'avoir en sa possession des moyens de défense efficaces en cas d'offensive surprise. Quand à Mugen, il marchait en tête de la formation, ouvrant la route et paré à répondre à la moindre présence ennemie. Sur ses gardes, il gardait une main sur le pommeau de son sabre attaché à sa ceinture et regardait de tout côté. C'est lui qui prenait le plus de risque, et c'était aussi bien comme ça. Tant qu'ils restaient ensemble, il n'y aura pas de problème. Depuis un certain temps déjà, le Shinobi repensait à cette précédente mission où ils avaient dû se séparer, ce qui s'était soldé par le décès d'un membre de son équipe. Il aurait dû le garder à ses côtés pour que le drame n'arrive jamais... Mais tout cela était du passé, on l'avait convaincu que cette tragédie n'était pas de sa faute et le Raïkage lui avait immédiatement confié cette nouvelle mission de grande importance. Il gardait toute sa fierté et la confiance que son supérieur lui accordait restait apparemment intacte.

Ils avançaient ainsi depuis un certain temps déjà, déterminés à ramener Usagi et la Capitaine du Satoru qui s'était élancé à sa poursuite, disparue depuis. Si Anko venait vraiment à disparaître, ce serait un réel coup dur pour le village qui perdrait alors son meilleur élément. Mugen appréhendait le jour où Uriô viendra lui demander de prendre la place de sa subordonnée en tant que Chef des Unités Spéciales. Car, Anko disparue, c'était lui qui était le plus à même de prendre la relève. Mugen Capitaine du Satoru ? Ça sonnait plutôt bien, mais cela n'était pas dans les cordes du Jônin que de commander à une si importante organisation. Trop de responsabilités... Et Mugen avait une certaine tendance à fuir les responsabilités. Il restera Jônin et passera sa vie à former de jeunes Shinobis pour en faire de futurs éléments indispensables au village. Et puis d'ailleurs, il avait entendu dire que son précédent coéquipier, Gecko Shin, venait d'accéder au titre de Jônin. Ils étaient donc désormais deux à porter ce titre. Peut-être que s'il refusait, ce sera à lui, Shin, que Uriô demandera de prendre les commandes au Satoru. Ce serait aussi bien ainsi. Les trois Shinobis continuaient paisiblement leur route lorsque le meneur perçu une réaction inquiétante chez Mihawk qui fermait leur position. Ce retournant d'un air interrogateur, le manipulateur du papier concrétisa ses craintes. Il leur annonça que le contact avec son oiseau de papier venait de se rompre, ce qui voulait dire que quelqu'un approchait de leur position.

Un individu, seul, déboula sur leur trajectoire. Tournant la tête pour les voir, Mugen qui se situait en avant perçu sur son visage une crainte bien prononcée. L'inconnu accéléra aussitôt pour prendre un chemin perpendiculaire au leur. Il avait vraisemblablement quelque chose à se reprocher pour fuit ainsi les Shinobis du Nuage. Devaient-ils le suivre ? Avant même que Mugen ne freine ou même ne réagisse, Mihawk ne se fit pas attendre et coupa à travers les arbres pour prendre l'individu à revers. Il usa d'une technique basée sur le Fûton pour stopper l'adversaire mais se trouvait encore bien loin de lui. Celui-ci commença à se relever en toute hâte et s'apprêtait à reprendre sa route. Il fallait l'arrêter, et il semblait que Mihawk n'aura pas le temps de l'atteindre. Finalement, il semblait que le Jônin allait devoir se révéler alors que leur mission ne faisait que commencer. Ici, les pensées isolées n'avaient aucune importance. Seule la mission comptait, les hésitations du Jônin n'avaient nulle raison d'être. Il devait se comporter comme le Jônin qu'il était et cesser avec ses résolutions à deux ronds... Tant pis, il devait agir. S'arrêtant net, il regarda à quelle distance l'inconnu se trouvait. Celui-ci avait déjà repris sa course mais se trouvait ralenti par l'attaque de Mihawk. Marquant un temps d'arrêt devant Hisao qui s'était lui aussi stoppé, il se concentra un instant et utilisa sa technique fétiche, celle qui lui valait le titre qu'il portait aujourd'hui.

Le Jônin disparu tout simplement dans un grésillement sonore qui dû décontenancer son coéquipier juste derrière lui, pour se retrouver juste au-dessus du fuyard, dans le même grésillement à quelques mètres de Mihawk. Il venait de parcourir une vingtaine de mètres de manière quasiment instantanée. Saisissant l'individu, il lui fit une clef de bras et le plaqua au sol, tenant son bras en arrière en maintenant le corps à terre avec son pied entre les omoplates. Le fuyard était immobilisé. Fait chier... Mugen avait dû faire usage de sa technique la plus secrète pour en arriver là... Au moins, ce qui était fait n'était plus à refaire.


"Tu vas où comme ça mon pote ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Jeu 24 Nov 2011 - 17:25

L'équipe Kumojin avait donc décidé d'intercepter l'homme qui courait vers une direction inconnue. Ne pouvant rien faire, ce dernier fut donc attrapé par Yashira Mugen. L'homme était brun, plutôt grand et assez musclé. Une carrure assez forte en somme, mais il avait pourtant un air paniqué sur le visage. Il ne tarda pas à lâcher quelques mots.

« Ce-ce n'est pas moi ! Je vous-je vous jure que c'est pas moi ! »

Bégayant de panique, l'homme leva sa main droite qui tremblait à vue d'oeil pour pointer du doigt une direction aux Kumojins. Etait-ce là un piège, ou s'était-il réellement passé quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Sam 26 Nov 2011 - 16:48

Finalement notre chef d'équipe avait décidé de rattraper l'homme en question, celui-la même que j'avais ralentis avec ma propre technique futon. Le problème est que je n'avais pas été assez rapide pour l'attraper moi même. C'est ce Mugen qui utilisa une technique pour le moins particulière, en effet il s'était retrouver en rien de temps juste à côté de la cible et l'avait immobilisé ensuite par une simple prise de combat rapproché. Et cela en à peine quelques secondes. Je me rendais compte alors de la différence de niveau qui régnait entre cet homme et moi même, il me faudrait encore longtemps surement avant de mettre au point une telle technique, si je pouvais l'apprendre un jour ce serait parfait pour moi. Je jetais alors un regard derrière moi et constatais que l'autre genin de la mission n'avait pas bouger, surement par fainéantise ou tout simplement que participer à cette mission ne le passionnait pas tant que ça.

Je décidais donc finalement de m'approcher des deux collés l'un contre l'autre, l'un en position de faiblesse et l'autre en position de force. L'homme qui semblait assez musclé commença alors à paniquer en nous voyant tous, on pouvait voir de la terreur sur son visage. Il se mit alors à crier des paroles absurdes comme s'il cherchait à s'innocenter de quelque chose. Il nous pointait alors du doigt une direction. je ne pu m'empêcher de lui poser une question, la question en fait.

"Il y a quoi la bas ?"

"Ahhh, non, le malheur ! La violence !"

Je m'allumais alors une cigarette tout en jetant un regard interrogateur à mes collègues, je ne connaissais pas très bien lé région dans ce coin là, j'espérais qu'un de mes compagnons aient une meilleure connaissance géographique que moi. Je reportais mon attention sur le prisonnier.

"Qu'est ce qui t'es arrivé ? Il s'est passé quoi ?"
"Je vous jure que ce n'est pas moi !"
"Oui tu l'as déjà dis ça, on te crois, allez déballe !"
"J'ai rien fais ! J'ai pas tué ! Non, non, non !"


L'homme se mit alors à partir dans un délire hallucinatoire si bien que le Jonin responsable de notre n'eut même plus à le tenir car l'inconnu restait immobile par terre dans son chagrin. Je ne savais pas quoi faire, autant peu avant j'étais sur de la rattraper pour obtenir des informations, autant à cet instant présent je ne savais plus quoi faire. Je portais alors mon regard interrogateur vers Mugen en espérant qu'il nous informe de la suite des opérations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Lun 28 Nov 2011 - 16:55

Kyoko Hisao a des problèmes avec son ordinateur et m'a prévenu par MP.
Il est donc retiré de cette fin de Mission Spéciale.
C'est à Mugen de poster, en ordonnant à Hisao de retourner au village avec l'homme que vous venez de capturer.

Bon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 313
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Mer 30 Nov 2011 - 20:14

Maîtrisé, le fuyard partait dans un délire affolé en désignant confusément une direction bien précise. C'était-il passé quelque chose là-bas ? D'après ses dires, il n'y était pour rien. Au moins ils étaient fixés tellement l'inconnu appuyait là-dessus... Les trois Shinobis devaient-ils aller voir sur place eux même, quitte à s'éloigner de leur cap initial ? Cela mettait en péril le bon déroulement de leur mission, à moins que les faits produits là-bas aient un rapport quelconque avec Usagi et Anko ? Le Jônin cessa son emprise sur l'étranger pour le libérer, mais celui-ci resta au sol en proie à une grande panique.

Ne sachant que faire, il regarda ses deux coéquipiers pour tenter de trouver une solution. Ils ne pouvaient pas laisser cet homme tout seul... Ainsi, Mugen demanda à Hisao, le médecin de l'équipe, de retourner au village pour éventuellement interroger leur prise. L'équipe n'était donc plus composée que de deux ninjas, Mugen et Mihawk du clan Hakushi. La situation prenait une tournure critique, mais maintenant, ils devaient aller voir ce qui avait pu se passer pour plonger l'homme capturé dans une telle folie. Il y avait eu au moins un mort, c'était un fait.


"Il va falloir redoubler de prudence... Peux-tu envoyer d'autres drones de papier pour qu'on sache ce qu'il en est ?"

Quelques instants plus tard, les deux ninjas se dirigèrent prudemment dans la direction désignée par le fuyard. Maintenant qu'ils n'avaient plus leur médecin, les deux Shinobis devaient prendre particulièrement garde à d'éventuelles blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Jeu 1 Déc 2011 - 18:07

Alors que les deux hommes étaient partis dans la direction indiquée par le fuyard emmené par Kyoko Hisao, des bruits ne tardèrent pas à se faire entendre. C'était cette fois une femme qui était en train de courir vers le duo Kumojin. A leur vue, elle s'arrêta net et soupira quelques mots.

« Et merde... »

Quelques secondes de silence accompagnèrent les mudras de la kunoïchi. Un dragon aqueux sortit soudain de la bouche de cette dernière, fonçant vers les deux hommes. A tout juste quelques mètres, on pouvait remarquer que quelques arbres dégageaient de la fumée. Il s'était apparemment passé quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Sam 3 Déc 2011 - 17:04

J'avais envoyé dans les airs deux nouveaux oiseaux de papier suite à la demande de mon supérieur. Hisao s'en était allé avec le prisonnier pour le ramener au village, il serait surement interrogé pour obtenir un maximum d'informations. Car même si nous avions une destination nous étions toujours dans la flou, et à mesure que nous avancions j'avais l'impression que l'objectif de la mission s'effaçait. Je ne voulais pas parler de mes craintes au Jonin, celui-ci semblait avoir une fervente admiration pour la disparue et je ne voulais pas le contrarier surtout. Nous prîmes donc la route dans un silence de mort, mes oiseau ne discernèrent quelque chose qu'une heure plus tard. Le contact avec mes drones se rompit, comme à l'accoutumé.

"Une nouvelle personne approche de nous !"

En effet, quelques instants plus tard nous vîmes une femme apparaître devant nous, je percevais un léger sifflement provenant de sa bouche sans pourtant réussir à déchiffrer ses paroles. Tout alla ensuite très vite, elle commença une série de mudras pour envoyer vers nos deux personnes un énorme dragon aqueux. C'était surement une attaque de rang B et je n'avais aucune technique de défense de ce rang pour nous protéger. Pourtant je décidais de prendre l'initiative pour prouver à mon supérieur que même genin, je valais quelque chose. C'était aussi le meilleur moyen pour me démarquer et attirer vers moi une promotion qui ne tarderait plus.

Je courrais donc vers ma cible qui était ce dragon aqueux tout en sortant d'une de mes poches une dizaine de parchemins explosifs. J'effectuais quelques mudras très rapidement et les parchemins prirent tous les forme de shuriken en papier blancs. Je lançais une volée de ces projectiles vers la cible, 10 en tout. Ceux-ci pénétrèrent le dragon comme dans du beurre et explosèrent à l'intérieur ce qui eut pour effet de nous submerger tous d'une fine pluie suite à cette explosion. J'avais anéantis la menace. Ni une ni deux je sortais plusieurs feuilles de papier pour effectuer ensuite d'autres mudras. L'heure était à l'action.

"L'as de coeur !"

Les feuilles que j'avais sortis s'agglutinèrent entre elles pour fusionner et ne former qu'une seule entité, un véritable disque en forme d'as de coeur d'un mètre sur un mètre tranchant comme une lame de rasoir que je projetait à toute vitesse vers la femme qui venait de nous attaquer. Je ne pouvais faire guère plus, espérons que le Jonin ait la vivacité d'esprit d'agir à son tour.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 313
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Sam 3 Déc 2011 - 18:40

Quelques instants après que Mihawk signalait une présence à leur proximité, une femme arriva devant eux, seule. Sans sommation, elle effectua une série de mudras et leur envoya de front une énorme créature composée d'eau, visiblement une réplique de dragon. Ce genre d'attaque possédait une grande puissance destructrice mais était handicapée par sa lenteur. Mugen ne bougea pas, la main sur la garde de son sabre et prêt à trancher en deux le monstre de ninjutsu. Mais le Genin pris en premier l'initiative et lança dessus des projectiles de sa conception, fabriqués à partir de parchemins explosifs. S'enfonçant dans la surface liquide, les objets de papiers explosèrent dans une forte détonation, faisant éclater le dragon aqueux pour déverser sur eux une forte pluie. Puis, sans plus attendre, il créa un grand disque de papier qu'il lança droit vers la femme ninja qui venait les agresser.

Il serait très fâcheux d'éliminer cette Kunoichi sans savoir qui elle était ni pourquoi elle les attaquait ainsi. Mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait y aller en douceur ! Pour avoir utilisé une technique de ce type, elle devait être minimum de niveau Chûnin et s'en sortira même avec quelques blessures. Ils pouvaient y aller franco. Toute son attention étant portée dans leur direction et sur le disque de Mihawk, Mugen pouvait la prendre à revers en toute tranquillité. Il se concentra un instant et utilisa à nouveau de sa technique de déplacement. Disparaissant dans un grésillement, il réapparu à quelques mètres derrière la femme. Il constata que son image n'avait pas encore entièrement disparue de l'endroit qu'il venait de quitter qu'il lançait déjà son attaque. Il s'était placé un peu en décalé par rapport à la trajectoire de la technique de son coéquipier, au cas où la femme l'évite, afin de ne pas se la prendre dans la figure.

Dans le plus grand silence, il gonfla ses poumons d'air et le recracha sous la forme d'un grand croissant transparent qui fila vers sa cible. Prise entre deux feux, elle n'avait comme échappatoire que la voie des airs. Il anticipa en sautant au-dessus d'elle et s'apprêta à la faire s'écraser au sol dès qu'elle arrivera à sa portée. Alors, il suffira que Mihawk la bloque au sol, et ce sera réglé. Dans les airs, il voyait les deux techniques s'approcher dangereusement de la Kunoichi. En parallèle, il se demanda si elle avait un rapport quelconque avec la disparition de Usagi et Anko. Ce serait bien, sinon ils étaient vraiment très loin de leur objectif... S'ils retrouvaient la Capitaine du Satoru, il se promis de lui faire passer lui-même un sale quart-d'heure avant que Uriô ne s'en occupe. Qu'est-ce qui avait bien pu lui prendre de se barrer ainsi ?? Si elle avait fait appel à une équipe, tout serait déjà réglé et Usagi serait rentrée au bercail... Maintenant, c'était à eux de faire tout le travail, et cette affaire risquait de s'avérer encore bien compliquée...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Dim 4 Déc 2011 - 7:31

Prise entre deux techniques, la kunoïchi ne savait pas quoi faire. Elle regrettait même d'avoir lancé l'affrontement. Ce n'était pas elle qui avait fait ce qu'elle avait vu à quelques mètres. Elle avait été prise de panique, et maintenant, elle était perdue. Elle pensa sauter, mais elle vit qu'un des Kumojins l'attendait dans les airs. Soufflant un bon coup, elle se jeta sur le côté et prit le shuriken de papier qui lui entailla le bras gauche. Encore plus paniquée qu'avant, elle se releva pour courir vers les arbres qui semblaient brûler. N'ayant plus de forces, elle tomba à quelques mètres plus loin.
Ces arbres qui dégageaient de la fumée, c'était la direction qu'avait pointé le précédent homme. Les Kumojins allaient peut-être enfin savoir ce qui s'était passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Dim 4 Déc 2011 - 14:21

Mon supérieur avait encore une fois bien réagit, et bien qu'il ait mit du temps à se mettre dans l'action, il se décida tout de même de prendre l'adversaire à revers afin de maximiser nos chances de victoire. Il utilisa donc encore une fois son truc de déplacement instantané pour se retrouver derrière la cible puis lui envoya en sorte d'attaque de vent. Prise entre deux feux elle n'avait plus trop de choix sachant que Mugen l'attendait en l'air si elle voulait s'en tirer en faisant un bond assez puissant pour éviter nos attaques. Alors que je courrais vers elle je commençais à percevoir son air apeuré, oui elle était terrorisée et je pensais à ce moment là que c'était que à cause de nous. Je décidais de retenir mon projectile par clémence, mais c'était déjà trop tard elle était prise de panique et elle tenta de s'enfuir par le côté, elle évita l'attaque du Jonin mais l'as de coeur lui entailla le bras. Elle se releva puis partit à toute vitesse vers la direction que nous avait indiqué l'homme quelques heures plus tôt.

Mais elle n'alla pas très loin car elle s'écrasa par terre à bout de force. J'avais gardé tout ce temps les yeux fixés sur elle donc je n'avais pas vraiment confiance du paysage qui nous entourait malgré l'odeur de brûlé qui commençait sérieusement à envahir mon nez. Je décidais donc de rester fidèle à mon action présente en immobilisant complètement la jeune femme qui avait eut l'audace de nous attaquer. Je la plaquait sur le dos , puis lui liait les mains tout en essayant de lui tirer des informations, malheureusement pour moi elle s'était évanouie. Je déchirais un pan de ma chemise pour lui appliquer un garrot serré à l'endroit ou je l'avais blessé, puis lui versait un peu d'eau sur le visage, elle commença à cligner des yeux sans pour autant se réveiller. Nous allions devoir attendre un peu.

Le parfum de brûlé envahit alors complètement l'atmosphère et me tira de ce que j'étais en train de faire. Je jetais un coups d'oeil derrière moi, Mugen courait vers moi avec une expression bizarre sur le visage. Je regardais alors devant moi ou une énorme forêt était en train de brûler d'un feu puissant. Je me demandait alors comment j'avais pu faire pour ne pas voir ça. Les hauts arbres ne se trouvaient qu'à quelques mètres à peine. Quand à l'expression bizarre que j'avais remarqué chez Mugen, c'était surement par ce qu'un énorme chêne était en train de s'écraser, dans notre direction. Comme par hasard. pas le temps de réfléchir, il fallait agir dans l'instant. Je saisissais donc le corps de la jeune femme que je plaçait sur mon épaule, le chêne s'approchait dangereusement. Je concentrais pourtant mon chakra en moi et j'expulsais une puissante vague de vent vers l'arbre ce qui eut pour effet de dévier un peu se trajectoire vers la gauche, j'eu ensuite à peine de le temps de faire un bon sur le côté droit pour ne pas me faire écraser.

L'arbre en s'écrasant avait explosé en mille morceaux, comme si le bois était totalement carbonisé. Le Yashira arriva enfin à ma hauteur et s'assura de ma bonne santé, je me relevait en lui faisait signe que oui, mais une puissante douleur me saisissait alors. Je cherchais alors la source, puis constatais qu'une écharde carbonisée grosse comme mon avant bras était plantée dans mon épaule gauche. Je saignais abondamment et je tombais sur les genoux. Je lançais alors un sourire à mon supérieur.

"En fait on aurait bien eut besoin d'un médecin. Si tu as une idée pour m'enlever ce truc hésite pas."

Un nouveau sourire pour cacher le fait que j'étais dans une situation peu recommandable.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 313
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Mer 7 Déc 2011 - 1:32

Le Shinobi retomba accroupi au sol. Son attaque était loin d'avoir eu l'effet escompté, et leur adversaire était parvenu à l'éviter pour commencer maintenant à prendre la fuite. Mugen la vit s'écrouler, surement à cause d'une blessure causée par la technique de Mihawk, puis ce dernier la rattrapa et s’affaira à la réveiller, malheureusement sans succès. En voyant la direction prise par son coéquipier, le Jônin commença à paniquer. En effet, droit devant, un incendie qui avait passé inaperçu jusqu'alors se faisait maintenant bien présent. Le bruit hostile des flammes qui dévorent les arbres sans leur laisser la moindre chance se faisait terriblement oppressant. Et il semblerait que Mihawk n'avait pas conscience du danger qu'il encourait. Se rapprochant vers lui et la captive, il pressa le pas pour le forcer à s'éloigner au plus vite. Mais sa mine se décomposa lorsqu'il entendit un sinistre craquement. Levant la tête, il vit un arbre énorme qui commençait à céder, le tronc fragilisé par les flammes. Et celui-ci pencha lentement mais bien dangereusement vers les deux autres Shinobis.

Mihawk constata la menace au dernier moment et parvint à dévier le tronc à l'aide d'une technique quelconque. Le résultat fut satisfaisant dans la mesure où il ne se retrouvait pas aplati. Gardant ses distances pour ne pas être atteint par la chute de l'arbre imposant qui n'était plus, Mugen se précipita vers son coéquipier. La forêt continuait de brûler. Il fallait sortir de là au plus vite ! Le Genin annonça qu'il allait bien, mais l'autre ninja fixait avec inquiétude son épaule. Celle-ci se retrouvait affublée d'une superbe écharde brûlée, superbe car particulièrement impressionnante... Il souriait mais Mugen espérait qu'il avait conscience qu'il l'avait échappé belle. C'était une chance que ce ne soit que l'épaule qui soit touchée. Leur prisonnière gisait toujours inconsciente à leurs pieds, et d'autres craquements résonnèrent derrière eux, s'ajoutant au bruit des flammes affamées. Le Shinobi agrippa son coéquipier par le bras sans lui demander son avis, et souleva la femme sur sa propre épaule. Puis, se concentrant, il effectua une nouvelle fois son déplacement.

Les trois ninjas se retrouvèrent immédiatement à une centaine de mètres de là, toujours disparaissant pour réapparaître dans ce même grésillement sonore. Mugen reposa la fille par terre et lâcha le bras de Mihawk. Celui-ci devait être perturbé par le Sonido, cette technique qui était certainement la seule véritable raison pour laquelle le Jônin avait obtenu son titre. Il n'avait donc pas à intimer son camarade de s'asseoir pour se reposer, le choc de se déplacer à une telle vitesse pour la première fois pouvait démonter n'importe qui. C'était un coup à prendre. Profitant de cet instant où Mihawk était désorienté, Mugen regarda son épaule ensanglantée. Il ne perdra pas son bras, c'était déjà ça. La blessure n'était pas aussi grave qu'elle pouvait le laisser pressentir, mais cet homme ne pourra pas bouger le bras avant un petit moment. Accroupi à côté de lui, Mugen empoigna l'écharde carbonisée en serrant les dents. Il pria son coéquipier d'en faire de même... C'est peut-être le moment de préciser que... Mugen n'avait pas la moindre notion, aussi basique fusse-t-elle, de médecine.


"Serres les dents."

Et il tira. Un coup sec. Pour ne pas entendre l'éventuel cri ou quelque son que pourrait émettre Mihawk à cause de la douleur, le pseudo-médecin régla son ouïe sur zéro, le plongeant dans le silence absolu. C'était une méthode pour ne pas se retrouver le sang glacé, Mugen étant un personnage qui faisait parfois preuve d'une certaine forme d’empathie. Il jeta le morceau de bois au loin puis il força son patient à rester assis et fouilla dans la sacoche à sa ceinture. Il en retira des bandages et une pommade qu'il emmenait parfois en mission. Il l'avait préparé pour sa précédente affaire qui l'avait confronté à trois Nukenins, et ne l'avait pas enlevé depuis. C'était une bonne chose. Il essuya les contours de la plaie, et appliqua la pommade aussi doucement qu'il pu. Il constatait alors que, le bout de bois certainement dévoré par les flammes au moment de l'impact, avait plus ou moins cautérisé une partie de ses méfaits. La pommade ne suffira pas à soigner mais elle pouvait faciliter une cicatrisation et apaiser un peu la douleur. Mugen fit un garo et entoura l'épaule de Mihawk avec les bandages.

C'était le moment de voir ce que valaient les nerfs de ce ninja. Mugen se promis de le conseiller en tant que Chûnin à Uriô dès qu'ils seront rentré au village. Ce type était surement capable de passer le grade au-dessus. En terminant les bandages, le Jônin régla de nouveau son audition au degré normal, et constatait que d'ici ils entendaient moins l'incendie. Ses techniques ne pouvaient en rien servir à stopper ces flammes... Faudra que les arbres se débrouillent tout seul sur ce coup là... Mugen fut soudain saisi d'un vertige. Tombant en arrière, il se retint avec les mains pour ne pas s'étaler. Sa vue se brouilla un instant. Mal de tête. cela dura quelques instants, puis tout revint à la normale aussi vite que c'était arrivé. Il ne fut pas étonné. Il savait que c'était un effet quelconque de son usage excessif du Sonido. Le corps humain n'est pas fait pour se déplacer à une telle vitesse, aussi robuste soit-il... Il avait eu recours à cette technique trois fois presque d'affilé, c'était très éprouvant et le vidait de son chakra. Il décida de s'adosser à un arbre, et resta là, assis, en attendant que les deux autres aillent mieux. Ou peut-être était-ce lui qui avait le plus besoin de se reposer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Mer 7 Déc 2011 - 19:00

Quelques arbres brûlants étaient tombés tandis que le duo approchait. La blessure de Mihawk n'empêchant pas les derniers quelques mètres à faire, les Kumojins arrivèrent enfin à destination. Un théâtre flamboyant, mais aussi terrifiant. Tout autour, les arbres était brûlés, quelques flammes persistaient encore. Au centre, deux corps étaient au sol, sombres et méconnaissables. En se rapprochant, on pouvait voir les restes d'un chien détruit par les flammes, qui était au-dessus d'un corps sans tête. Le corps était lui aussi calciné mais on pouvait voir encore quelques indices révélant l'identité de ce dernier.
Oui, aucun doute possible : c'était Naisho Anko.


HRP : C'est le dernier tour, ce décor final marque la réussite de votre mission, même si elle n'est pas heureuse. A vous de remarquer qu'il s'agit bien d'Anko et revenez au village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Sam 10 Déc 2011 - 16:18

Il est très difficile d'expliquer la sensation que l'on éprouve lorsqu'on retire quelque chose planté dans son corps, c'est encore plus compliqué quand cette chose vous arrache à chaque instant une douleur énorme. J'étais donc à genoux à terre, le sang continuait à couler de mon épaule meurtrie et mon supérieur avait raffermit sa prise sur le morceau de bois, il ne tarderait pas à l'enlever. De ma main valide je saisissais le premier morceau de bois qui traînait par terre et le calait entre mes dents. Je sentis alors la grosse écharde déchirer ma chair dans le sens inverse, laissant ainsi le champ libre au sang qui ne pouvait s'écouler, une douleur puissante vint prendre place ce qui m'obligea à serrer les dents de toutes mes forces. Le morceau de bois que je tenais fermement dans ma mâchoire se rompit et je pu résister à lâcher un cri de douleur puissant. Celui-ci dura quelques secondes, et quand je reportais mon regard sur moi une fois calmé je constatais que l'écharde n'était pus fichée dans mon épaule, le sang coulait toujours et j'avais toujours affreusement mal mais l'intrus n'était plus là. Je portais instinctivement ma main valide sur ma blessure et constatais avec ravissement qu'un bandage avait été fait, de piètre qualité certes mais c'était suffisant pour le moment. Je déchirais ensuite un pan de ma chemise pour me constituer une lanière pendant à mon cou, me permettant ainsi de plier mon bras et le laisser reposer, l'épaule ferait ainsi le moindre effort possible.

Je sortais de ma poche une petite pilule rouge alors qu'une puissante migraine faisait son apparition, la douleur mentale et la douleur physique en même temps était quelque chose de difficilement supportable. J'avalais donc la pilule militaire et retrouvais mes esprits au bout de quelques minutes, toujours à genoux je m'appuyais de ma main droite à terre pour me relever avec beaucoup de difficultés. Un élancement survint dans mon épaule une fois debout, chaque pas que je faisais m'octroyait de faire une légère grimace. Je retrouvais le Jonin en train de dormir contre un arbre pas totalement rongé par les flammes qui commençaient déjà à s'éteindre. Je donnais un léger coup de pied dans un de ses talons ce qui eut pour effet de le faire sursauter, il semblait épuisé, tout comme moi. Je sentais des gouttes de sueur sur mon front qui perlaient, résultat d'une fièvre qui faisait son apparition suite à la blessure surement. Je gardais néanmoins mes esprits et affichais un sourire forcé.

"Merci. Reprenons notre route voulez-vous. Je puis encore faire quelques pas et j'ai comme un mauvais pressentiment."

En effet je venais de perdre le contact avec mon dernier oiseau de papier en vol, et les informations que j'avais reçu n'étaient pas glorieuses. Mais je ne voulais pas éveiller une crainte surfaite à Yashira. Peut être que ma douleur avait altéré les informations que j'avais reçu de mon espion, mais j'en doutais. J'indiquais une direction, et nous pénétrâmes tout deux dans la forêt d'un pas lent du à une fatigue conjointe.

Quelques minutes plus tard nous fûmes témoin d'une bien triste scène. Difficile de décrire l'horreur que nous avions en face de nous. La chef de l'unité spéciale de Kumo se trouvait ici, morte calcinée. Mon premier sentiment fut une peine immense même si je ne la connaissait pas personnellement mais le suivant fut une grande peur, pour ma vie et celle de mon compagnon. J'élevais alors la meilleure garde dont j'étais capable de tenir dans mon état tout en jetant des regards affolés tout autour de nous. Quelqu'un de très puissant avait réduit au silence un des meilleurs ninjas de notre village. Je me sentis alors faible ainsi rongé par la peur, je lançais un regard de défit vers les arbres espérant trouver la silhouette de notre ennemi. cela ne voulait dire qu'une seule chose, je devais devenir fort, pour un jour, venger cette engeance !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 313
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3 Mar 13 Déc 2011 - 16:24

Ils s'étaient reposés et avaient parcouru les quelques mètres qui les séparaient d'une petite clairière, cerclée d'arbres calcinés dont les flammes commençaient à disparaître. Il n'était plus alors très difficile pour eux de voir la masse qui gisait là, au centre de l'espace ravagé. En s'approchant, Mugen sentit son estomac se nouer peu à peu. Il éprouvait une sensation de plus en plus désagréable qui se répandait doucement dans chaque partie de son corps. Comment diable cela avait-il pu arriver ? L'énorme chien qui avait tant énervé Mugen depuis toutes ces années par ses courses effrénées et ses aboiements partout dans le village... Cette incroyable bête qui aurait pu lui briser les os en un seul coup de mâchoire... Le chien de Anko n'était plus. Ses poils avaient été brûlés et la chaire carbonisée, probablement par la technique qui a mis le feu à la forêt. Et forcément, Mugen savait déjà ce qu'il allait voir en s'avançant encore, pour regarder derrière le cadavre de la créature. Ce fut à ce moment là que l'atroce sensation qui parcourait l'ensemble du corps du Shinobi se changea pour devenir quasiment une intenable douleur.

C'était bien elle, Anko, qui se trouvait là, dans le même état que sa monture aux dents acérées. Seuls quelques signes permettaient de deviner qu'il s'agissait bien d'elle. Mugen ne bougeait plus, contemplant son cadavre, alors que de très nombreuses pensées fusaient dans son esprit. Tout ce que cela impliquait pour le village, le désordre que ça allait orchestrer... Et surtout, surtout... Il y avait une idée qui le perturbait plus que tout le reste. Regardant rapidement autour de lui, prit d'une légère mais soudaine panique, Mugen s'assurait que personne ne les épiait. Et surtout... Qui donc pouvait être assez fort pour mettre en déroute la Capitaine des Unités Spéciales de Kumo ? Ce n'était certainement ni l'homme qu'ils avaient intercepté, ni la femme qu'ils gardaient encore auprès d'eux contre laquelle ils se sont rapidement battu. Quoiqu'il en soit, Mugen était conscient qu'il ne pourra rien faire contre quelqu'un qui a éliminé Naisho Anko. C'était une menace bien réelle pour le Village Caché des Nuages. S'avançant vers les deux cadavres, le Shinobi se demanda s'ils devaient les ramener au village. Oui, ils avaient le droit à un enterrement avec tous les honneurs. Le Jônin demanda à son coéquipier si celui-ci possédait une technique pour transporter les deux corps.


"Rentrons au village, il n'est plus dans nos cordes que de retrouver Usagi. On doit les ramener au village et il faudra que je m'entretienne avec Raïkage-sama..."

Ils prirent par la suite la direction du village, chargé d'un poids bien plus lourd que celui des deux corps. Ils étaient dans une de ces galères ! Mais Uriô saura quoi faire. Tout du moins il l'espérait. Il venait de perdre sa fille, Usagi, ainsi que son amie de longue date. Car il ne fallait pas se voiler la face, la perte de Naisho Anko impliquait énormément pour le futur du village. Les habitants de Kumo auront fort à faire pour combler ce manque, sachant aussi qu'il existait quelqu'un qui a été capable de vaincre la Capitaine du Satoru en duel. Très inquiets, les deux Shinobis rentrèrent à Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #3

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Spéciale #3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-