N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3964
Rang : S

Message(#) Sujet: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Mer 16 Oct 2013 - 10:10

Mission:
 

Férocement accrochée au cou de Kakeshuou, nous étions tous deux en train de dévaler un toboggan boueux. Je fermais les yeux en criant tant que je pouvais,attachés au vieil homme qui m'accompagnait pour cette mission. Cela faisait maintenant plus d'une minute que nous dévalions ce couloir naturel et l'arrivée était proche ... La vitesse nous propulsa alors dans une immense flaque de boue malodorante dont je sortis couverte de bourbe et ayant l'apparence d'un monstre de terre. J'écartais les bras et les jambes, dégoutées, alors que la vase me dégoulinait de partout et je lançais un coup d'œil rageur à mon aïeul :


"Vraiment très bonne idée ! On pouvait pas trouver mieux !"


Je m'avançais alors vers le rebord de la flaque en marchant avec difficulté, retombant tête la première à plusieurs reprises et grognant ma rage, je sortis de la mare en continuant à pester :


"Après les moustiques, les sangsues, les animaux sauvages qui ressemblent à rien ! De la boue !"


Je jetais un coup d'œil dégouté autour de moi en repérant rapidement un petit court d'eau :


"Sauvée !"


Progressant avec difficultés, je me jetais alors dans l'eau claire pour me débarrasser de toute cette crasse avant de me tourner vers le lion des glaces :


"J'espère au moins qu'elle sera bonne cette bestiole, parce qu'une fois que je la trouve, j'en fais du rôtie !"

~*~

La situation était plutôt loufoque, je vous l'accorde, aussi pour mieux vous situez, dans tout ce remue-ménage d'action, je vous propose un petit retour en arrière de dix jours. Oui parce que c'est le temps qu'il nous avait fallu, à moi et Kakeshuou pour traverser l'intégralité du continent, après avoir vogué durant six jours sur un océan agité, puis marché pendant encore quatre jours au travers de Suna pour enfin rejoindre Hi no Kuni. Première fois pour moi et mon compagnon que nous découvrions cette jungle hostile à toutes intrusions humaines. Une jungle luxuriante et inconnue où nous apercevions à grand-peine à l'horizon, un arbre qui se détachait largement du reste de la forêt. J'avais frémi d'excitation en découvrant cet endroit si différent de ceux que nous avions l'habitude de côtoyer et une journée m'avait suffit pour constater ma bêtise. À présent, je n'avais qu'une hâte : rentrer chez moi, mettre une bonne paire de pantoufle et aller me pelotonner dans les bras de mon amoureux. Non, à la place, nous avions eu la bonne idée de faire des emplettes pour changer de vêtements à Suna, pensant qu'ils seraient plus adaptés aux chaleurs de cette forêt. C'est donc vêtu d'une tenue d'exploratrice pour ma part (Je vous laisse imaginez la chose : mini short, gros boots, débardeurs, chapeau à la Indiana Jones) que nous avions pénétrés dans cette forêt avant de comprendre dix minutes plus tard, pourchassé par une horde de moustiques aussi gros que balle de tennis notre erreur. Après avoir affronté toutes sortes de bestioles exotiques et avoir prit la fuite devant une sorte d'impressionnant tigre au rayure blanche sur un peau marron, nous avions atterri dans ce couloir boueux ou notre aventure à commencer.



Dernière édition par Samui Yuki le Dim 27 Oct 2013 - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 82
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Dim 20 Oct 2013 - 4:03

    Quand les oiseaux se taisent, c'est que le danger n'est pas loin.
    Les paupières se ferment, il ne reste plus rien.


    La matin était vicieux, il s'amusait. Sa brume légère en guise d'anesthésie, des rayons de soleil un peu timides. Tes prunelles se posèrent sur le sol, nonchalantes. Des petites bêtes sautillaient. Soit elles étaient joueuses, soit elles se dévoraient entre elles. Cruel destin que d'être une partie de la chaîne alimentaire.

    Une voix grave t'extirpa de tes pensées. Quelque chose comme « Va à l'académie » ou « On t'attend », mais toi, tout ce que tu pouvais entendre, c'était un « T'es de corvée aujourd'hui ». Et tu avais vu juste. A peine arrivée devant les portes ébènes du bâtiment que celles-ci s'ouvrirent presque théâtralement, comme si elles te susurraient « Viens... Entre donc »

    Dans un soupir inaudible, tu entres, sermonnes, fusilles du regard tout ce qui se trouve sur ton chemin. Y comprit le papier nacré qu'on te balances à la figure avec des excuses comme l'urgence, le besoin, l'investissement. Toi, la Hyô, se vouait à une présence translucide, être ici sans être là. Observer dans l'ombre, un monde coloré et changeant. Mais ton monde s'était terni depuis peu. Le fait de voir la peur pour la première fois avait comme assombri ta gamme colorée.

    La petite lettre se replia dans un mouvement de doigt agile, ou agacé. Dans un froissement, il se retrouva plongé au fond de ta poche. Tes sourcils se froncèrent. Vraiment ? Partir à la chasse au bétail avec ces conditions ? Le Kage venait de mourir, son remplaçant s'en était sorti de peu, le village gardait un démon immortel derrière ses barreaux, et en plus il avait été attaqué par un nouvel individu. Non, vraiment, tu ne pouvais décidément pas comprendre les intentions de certains hauts-gradés.

    Ton cœur se serra à mesure que tu approchais des portes. On t'avait annoncé que tu aurais un binôme, mais tu ne t'attendais pas à te trouver nez à nez avec un parfait inconnu. Quoi, c'était comme son le bandeau était neuf ? Une légère méfiance s'installa, loin très loin dans ton cœur, donnant un goût amer à ta salive.

    Ton menton se courba, en guise de salut.

    - Rena, du clan Hyô

    C'était assez bref, mais l'éphèbe à la peau bronzée ne t'inspirait rien, ni sympathie, ni compassion.
    Ses doutes seraient les tiens, son silence également.

    Tes lèvres se pincèrent, comme pour taire ton absence de toute motivation à parler. Il pouvait bien parler, tu l'écouterais d'une oreille, pendant que l'autre se consacrerait entièrement à une mission plus qu’aberrante remise dans son contexte.

    Le gibier courait, avec vous à ses trousses.
    Les feuilles frémirent, la forêt vous accueillait, dans son labyrinthe creusé dans le bois et la roche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Dim 20 Oct 2013 - 17:05



Plusieurs jours de voyage, pour arriver dans un univers neuf et étouffant. Le tout avec une gamine qui, de toute évidence, ne savait pas où mettre les pieds. Des vêtements chauds pour se rendre dans une jungle ? La prochaine fois, achète toi un bikini avant qu’aller chasser le yéti dans le Népal !! C’était une situation des plus rocambolesques ! En raison de l’espace boisé et sauvage, voilà que notre quinquagénaire avait du porter la fillette sur son dos ; elle se fatiguait trop, sans parler du surpoids qu’elle s’était imposée ! Après cela, un tigre sauvage qui les prenait pour cible ! D’ordinaire, notre homme aurait dégainé et l’eut abattu. Mais la gamine du Clan Samui s’était mise dans un état de panique généralisé, et les avait poussé à choisir l’option « fuite » plutôt que l’affrontement. Pour cela pour en arriver où ? A un bain de boue, des plus désagréables, dans un lieu complètement colonisé par moustiques, maladies et bestioles en tout genre. Un véritable petit paradis tropical … .

Couvert de boue, notre homme ne disait rien. Mais en vérité, il bouillait de l’intérieur ! Et s’il l’éliminait ? Ici et maintenant ? Qui viendrait chercher un cadavre dévoré par les bêtes sauvages à plusieurs milliers de kilomètres du foyer ? Sa grande mère, certainement. Et alors ? Elle ne retrouverait jamais le corps inerte ; il suffisait qu’il se fasse bouffer par les carnivores, voire par les fourmis. Le temps donnerait largement cette opportunité. Et pendant que notre homme restait immobile sur cette réflexion, Yuki Samui s’extirpait tant bien que mal de ce bourbier, pour rejoindre l’étendue d’eau non loin.
Se jetant dans l’eau, cette réaction complètement stupide et immature ramena notre homme à la vie réelle. Elle n’avait pas compris que le milieu général était hostile ?! Et que tout pouvait surgir à n’importe quel moment ? Ne tirant avec difficulté hors de la marre, l’homme aux cheveux en pétard s’essayait le visage boueux pour pouvoir parler convenablement !

~ Et les serpents d’eau, idiote ?! Tu y as pensé ?!?

Se hâtant pour la rejoindre, notre homme avait déjà préparé quelques ustensiles. Pouvait-il y avoir des serpents d’eau ? La probabilité était forte, mais rien ne permettait à Kakeshuou Samui d’en être sûr. En revanche, il avait été plusieurs fois en milieu forestier et ce climat tropical lui était connu. Il savait donc que tout et n’importe quoi pouvait surgir de ces lieux. La dernière fois qu’il avait effectué une mission dans un cadre pareil, un camarade à lui avait perdu une jambe après avoir été mordu ; quant à lui, il était arrivé in extremis au Village pour se faire administrer un anti-poison. Les milieux étrangers étaient assez largement fournis en dangers pour l’humanité toute entière ; s’y jeter à bras ouverts constituait une véritable tentative de suicide !
Se rapprochant de l’eau, notre homme scruta les lieux d’un œil rapide. Et sa main plongea brutalement dans les eaux, pour en émerger un reptile aux couleurs vives. Dans un hissement agressif, la bête tentait de reprendre son avantage et cherchait à mordre la première chair qui passerait sous ses crocs ! Dans un mouvement violent, le vétéran de Kiri s’emparait du corps visqueux et le déchira en deux comme s’il s’agissait d’un mauvais rapport, avant d’envoyer les restes pourrir au fond d’un buisson. Elle en avait réchappée de peu, cette inconsciente !

~ En tout milieu hostile, il faut être sur ses gardes ! Qui te dit que l’eau n’est pas empoisonnée ?! Laves toi, mais n’en bois pas !

Sur un regard furieux, notre homme brisait l’attitude désinvolte de la benjamin du groupe. Puis observait les environs : pas de menaces détectées. Le tigre devait avoir lâché l’affaire du moment qu’ils avaient fait la glissade. Et dans l’eau ? Rien à remarquer. Mais restons prudents, on ne sait jamais. S’immergeant doucement, notre homme ne resta pas plus de deux minutes dans l’eau. Le temps d’y tremper son corps et ses cheveux ; la couleur de l’eau changea rapidement, pour emprunter un teint maronnâtre. Rien de très accueillant désormais … . Mais qu’importe : notre homme était déjà hors de l’eau. Et il se saisissait d’un tissu dans ses affaires pour enlever ce qui restait sur son visage. La priorité d’un shinobi n’est pas de garder visage propre et allure noble ; c’est d’accomplir les basses besognes dans la moindre retenue !

Revenons à la mission. Il fallait éliminer une bestiole et la dépecer. Certes. Mais errer dans les environs ne permettrait pas de la localiser et de l’attraper facilement. Il fallait mettre au point une stratégie. Histoire de situer la position de la bête.

~ Si on veut pouvoir quadriller cette forêt, il faudrait déployer plusieurs Bunshins, qui parcourront les environs et nous feront savoir ce qu’ils ont vus. Le mieux serait également d’imaginer quelques pièges pour attraper l’animal. Je n’ai aucune idée de sa force, mais s’il est parvenu à empaler un homme, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il se laisse prendre facilement … . Des idées … ?

Voyons si l’imaginaire des enfants pouvait rivaliser avec la situation réelle, dans le contexte d’une mission … .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Mer 23 Oct 2013 - 2:42

    « Tu n’en as pas eu assez ? Tu ferais mieux de parler avant de perdre chacun de tes os… »

    J’étais dans une salle d’interrogatoire. Une salle déjà tapissait de sang… Ma méthode d’interrogation en dérangeait certain mais s’avérait efficace pour se genre de menu fretin. A cheval sur l’individu, lui-même assit sur une chaise, il recevait une série de coup de poing : si fort, que même mes phalanges étaient teintées de rouge. Je l’avais surprit dans la forêt tentant d’agresser un civil… J’avais même entendu dire qu’un homme payait ces individus pour tabasser des gens… C’était une première mais j’en avais saisit un : il me mènerait jusqu’au chef qui subirait un châtiment plus terrible que lui…

    Un craquement sourd résonna dans la pièce tandis que la mâchoire du suspect ne tenait que par le tendon de celle-ci… Les gémissements de douleur étaient ses seules paroles… Ce n’est pas grave, les médecins allaient se charger de lui, et il parlera la prochaine fois. Je me levai, le poussant au niveau de l’épaule : il tomba à terre toujours attaché tandis qu’une tierce personne frappa à la porte. J’ouvris et observai celui-ci. C’était un collègue ANBU : nous nous regardions tout deux dans les yeux à défaut de pouvoir retirer nos masques. C'est alors que je vis son regard visait l’homme à terre…

    « Tu sais très bien que ce genre d’interrogatoire n’est… »
    « Dis-moi plutôt pour quelle raison tu es là ? »
    Dis-je, le coupant dans son élan.
    « Eh bien… Figures toi que tu es convié à une mission de rang B avec une Genin du village. Tu as le choix entre l’effectuer en tant qu’ANBU, ou en tant que Jônin… »

    Sans un mot, je pris le parchemin qu’il me tendait et quittait le Quartier Général pour rejoindre le mien. Là, je déposais mon masque d’ANBU et décidai d’y participer en tant que Jônin. Une vulgaire mission de rang B ne méritait pas que je l’effectue avec ma tenue d’US. Elle serait rapidement finie de toute façon et je pourrais très vite me retrouver moi, et mon anonymat. Depuis que j’étais membre de l’unité spéciale de Konoha, je me sentais à l’aise et pouvais enfin être moi-même sans être jugé par autrui… C’était une chose que j’appréciais grandement et à laquelle j’attachais désormais énormément d’importance. Soit, maintenant que j’étais prêt, je devais partir…

    J’arrivais maintenant devant les remparts. J’attendais. Je patientais… Ma coéquipière ne devait pas connaître la ponctualité : mais pour une mission de rang B, je ne pouvais que la comprendre… Barbant ! C’est alors que je vis une petite fille venir, et me saluer brièvement en se présentant comme Rena du clan Hyô. Les bouquins m’avaient apprit que le clan Hyô jouissait d’un pouvoir peu banal qu’est la maîtrise de l’encre… Intrigué de voir ce genre de pouvoir en pleine action, je la saluai tout aussi brièvement qu’elle d’un geste de la tête, tandis que je pris la parole d’une voix ferme.

    « On y va. »

    C’es ainsi que nous démarrions de Konoha, traversant les forêts, croisant des animaux sauvages… Je profitais de ce petit moment de tranquillité, fuyant les forêts de Konoha en direction de Ki no Kuni, pour lui rappeler une petite chose, toujours avec fermeté.

    « Durant cette mission, tu seras mon ombre : si je cours, tu cours. Si je m’arrête, tu t’arrêtes. Si je te dis d’aller à tel endroit, tu y vas. Il ne manquerait plus que ça que je doive effectuer un rapport parce que je ne ramène que ta tête… » Dis-je d’un ton lasse en levant les sourcils et en remuant la tête rapidement de droite à gauche…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Jeu 24 Oct 2013 - 21:30

Lorsque Kakeshuou attrapa un serpent d'eau, je poussais un horrible hurlement en tombant dans l'eau pour m'éloigner le plus possible de la créature visqueuse.
Moi qui quelques secondes l'avais regardé d'un regard désobligeant, c'est à présent avec frayeur que je le regardais. Quel était cet immonde endroit ?
Après ce petit incident, je me fis alors beaucoup plus docile, me débarbouillant rapidement dans l'eau, sans en boire comme me l'avait conseillé le vieux lion, je rinçais rapidement ma longue chevelure avant de sortir de la mare. Inutile de rester dedans trop longtemps et surtout trop dangereux, je rejoignais à mon tour la berge en rassemblant ma longue chevelure en une tresse pour qu'elle ne me gêne pas.
L'air de rien, je m'asseyais à une distance respectable du vieux pour effectuer mon travail pendant qu'il finissait de se débarbouiller. Être mouillé dans ce lieu s'avérait être un vrai calvaire : nous attirions les moustiques et je ne cessais de me débattre avec les airs alors que nous reprenions notre marche.
Kakeshuou souleva alors une question intéressante ! Oui, il était en effet plus que temps de nous occuper de notre mission, après tout, c'est pour cela que nous devions affronter cet enfer. Je baissais la tête pour réfléchir tout en continuant à chasser les moustiques qui se posaient sur mes bras :


"Le truc qui serait pas mal ... Ça serait de repérer au moins l'endroit vers lequel ces créatures vivent ... Si cet animal a réussi à empaler un homme, ça ne doit pas être une petite créature si tu vois ce que je veux dire ... Et si ce n'est pas petit ça laisse forcément des traces évidentes de son passage ... L'illustration représentant la créature n'est pas très précise mais bon ..."


Je levais les yeux aux cieux tout en approuvant finalement ce qu'avait dit précédemment mon supérieur :


"Je suis d'accord avec l'option des clones ! Cela nous permettra de quadriller une large zone jusqu'à ce qu'on arrive à repérer la créature ! Une fois qu'on l'aura en visuel, on pourra observer son comportement, ses habitudes et sans doute établir un piège beaucoup efficace ! Qu'en pensez-vous senpaï ?"


Je poussais un petit soupir de désespoir en regardant la forêt qui nous entourait. Soudain, mon regard fut attiré par quelques choses se trouvant derrière le Samui. Je m'arrêtais net en le regardant et mon sang se glaça instantanément (non, je vous jure que mes pouvoirs n'y étaient pour rien). Je me mis alors à trembler alors que je levais la main pour la pointer sur quelques choses derrière Kakeshuou :


"Ser .... Ser ...."


Je n'arrivais pas à parler et le vieux me regarda de façon méprisable alors que je me jetais soudain sur lui :


"Attention !"


La gueule d'un énorme anaconda se referma à l'endroit ou se trouvait quelques instants plus tôt le vieillard.
Je me relevais d'un bon et tendais alors la main vers lui :


"Fûton ! Kyuu !"


Je venais de bloquer l'animal avec une technique me permettant de l'immobiliser temporairement, mais je ne pouvais plus bouger. Au vieux de finir le boulot avant que l'animal et son instinct de survie n'arrivent à briser l'étreinte de ma technique.

Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 82
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Mer 30 Oct 2013 - 3:16


    Difficile d'être une ombre, quand on préfère les couleurs.

    Tes yeux se heurtèrent aux siens. Le pire, c'est qu'il était absolument sérieux dans son discours. Cela te valut un soupir, au même instant où tes yeux roulaient vers le ciel avant de retomber. Soit, il avait peut-être un rang plus élevé, mais que valait-il réellement ? Son niveau était une chose, sa ferveur en était une tout autre.

    Ton menton se leva, impertinent.

    - Permet que je fasse de ma tête ce qu'il me plaît...

    Il pouvait voir à cette réponse une simple remarque à sa menace de ne rapporter que ton crâne au village, comme il pouvait y voir un début de renfrognement. Tu ne serais pas son ombre bêtement, ta tête penserait d'elle même.
    Tu n'étais pas vraiment du genre à te plier à une volonté si facilement, surtout si ladite personne ne montrait pas une once de respect envers ta personne. Peut-être son caractère le faisait ainsi : froid et hautain. Mais le tiens avait tendance à vite se brusquer.

    Dans un petit mouvement de tête désapprobateur, tu lanças la marche, fatiguée d'avoir à juger le « nouveau » de Konoha.


    Le reste de l'heure qui suivit fut d'un ennui... presque macabre.
    Même si la nature t'éblouissais, le présence d'un inconnu à tes côtés et le poids d'une mission t'empêchaient toute forme d'expression artistique. Les seuls dessins que tu peignaient restaient donc sagement dans ta tête.

    Des fougères vinrent fouetter ton visage. Ç'aurait pu être doux, si le ninja n'était pas passé devant toi comme une trombe.
    Tes lèvres remuèrent mollement :

    - J'ai une mémoire plutôt visuelle... Et ton visage ne me dit rien.

    Une forme plus ou moins maladroite de question. A en juger par sa carrure, on ne lui avait pas confier de minces taches, mais le fait qu'il soit complètement inconnu à tes yeux te surprenait.

    Tes sourcils se froncèrent. Un serpent s'enroulait doucement autour d'une branche au dessus de vos têtes. Il vous scrutait d'un œil prudent. Si vous faisiez un pas de travers, il pourrait bondir, et vice versa.
    A mesure que l'heure s'avançait, votre sillon semblait vous perdre. Sans repères ni guide, difficile de retrouver une bête dont le territoire est complètement aléatoire.

    - … On se trompe

    Une biche slaloma devant vous avant de disparaître dans des feuillages.

    - Si cette bête était dans les parages, il y aurait un calme plat. Les autres animaux le fuient.

    Comme pour répondre à ta remarque, un cri, non, une foule de cri s'ébruita. Des oiseaux survolèrent la zone, traversant en ligne droit le ciel azur. S'il y avait une direction à suivre, c'était bien celle que fuyaient le reste des bêtes.
    Tes prunelles se posèrent sur l'homme, comme pour lui laisser le premier pas, en respect à ses souhaits précédents.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Mer 30 Oct 2013 - 16:32


Les choses commençaient à retrouver un peu de calme. Certainement celui avant la tempête, la tornade et le tsunami, tout cela en un ! Pas de quoi se réjouir quand on y est jusqu’au bout, mais ce n’était pas le cas de nos deux protagonistes, qui ignoraient encore ce qui allait dévaler sur leurs gueules. D’ailleurs, du « jusqu’au cou », ils en avaient déjà beaucoup eu avec la boue, l’eau, les moustiques et les serpents. Il était temps de s’accorder un moment de pause. Maintenant légèrement nettoyé, le vétéran du Clan Samui s’accordait trois pas en arrière par rapport à cet étang où devaient certainement pulluler agents transmetteurs du paludisme et de la fièvre jaune, pour obtenir un bref instant de salut public. La course avait été intense, et il avait besoin de réfléchir. Tout cela en se donnant une gifle. Putain de moustique !

Alors que la gamine avec qui il faisait équipe trouvait le temps de se débarbouiller et d’écouter ses idées, il réfléchissait de plus en plus au moyen de se tirer de cette mauvaise aventure. Le plus tôt cette mission serait achevée, le plus soulagé il en serait. Pour le coup, gardez là, votre prime à la con ! Je veux un espace familier, avec de la fraîcheur et des étendues de plaines dépourvues d’arbres et de fougères merdiques ! Je veux une mission avec un terrain lunaire, tiens ! Voilà qui serait idéal !
Sortons des rêves et revenons à la réalité. Même si ces moustiques ne tarderaient pas à mener nos amis vers la malaria et les divagations les plus variées que l’homme puisse créer avec son esprit étriqué. L’idée des clones semblait vraiment être la meilleure idée pour l’instant. Toujours aussi sérieux, voire grognon, Kakeshuou cumulait déjà en lui un peu de chakra pour procéder à sa technique.

Mais le cri d’alerte de sa compagnon d’arme lui fit perdre sa concentration et le ramena aux faits réels. Dans un sursaut instinctif, le Chûnin de Kiri évitait de justesse la technique de Yuki Samui, qui lui paraissait être destinée. Mais en apercevant le monstre qui lui voulait des mamours dans son dos, sa réaction fut immédiate. D’un geste souple et leste, le son métallique d’un tranchant sortant de son étui vint caresser l’eau, tandis que le mouvement ample en arc de cercle dirigé par son bras traçait un horizon sanglant, la lame de son katana raccourcissant d’une bonne dizaine de centimètres l’animal exotique. Saloperie de forêt, on aura vraiment droit à tout ici !!
Toujours genou à terre, le bras tendu, l’arme sorti, notre homme sous la stupeur de l’action resta un moment figé et ne fit que bouger sa tête, haletant, en direction de l’adolescente. Un signe de tête en guise de remerciements. Vous ne vous attendiez pas à des mots pour exprimer de la gratitude quand même !! Vous avez lu mes précédents RPs ou quoi ?!? Rengainant l’arme fatale dans un geste lent, presque cérémonial, il recouvrit ses esprits et se redressa. Pensons à autre chose, vite !

~ Bon … ! On va commencer par fouiller les environs … ! Je m’occupe … de la partie nord et est. Si tu as assez de chakra, fais les deux autres directions. On quadrille d’abord sur 500mètres, et on laisse une heure à nos clones avant de récupérer les informations … .


Un peu de stimulation et de temps pour récupérer ne leur ferait pas de mal de toute façon. Créant une vingtaine de clones autour de lui, chacun des Bunshin fut dispatché dans une direction différente. Le tout était de couvrir un périmètre assez impressionnant et vaste. L’ordre de mission des jumeaux fictifs ? Rechercher toute trace de pas animal, tout signe de destruction, toute marque de présence étrangère qui suggèrerait un animal imposant prêt à tout défoncer sur son passage.

Entre temps, il fallait réfléchir à la suite des évènements. Pour un animal de cette taille, la stratégie était de creuser un trou pour enfermer la bête et l’achever pendant qu’elle était prise de panique. Mais aucun des deux participants, aux dernières nouvelles, n’avait d’affinité avec le Dôton. La geler pour en faire un Mammouth-pris-dans-la-glace bis ? Ce serait presque du plagiat historique. Mais en l’occurrence, étant donné la composition de l’équipe, il était difficile de croire que l’on pourrait passer par une autre pratique. Pour combler le tout, la question se posait intégralement sur la possession d’une technique d’emprisonnement.

~ Cette technique que tu as employé … Elle peut maîtriser un animal de taille importante ? Ou alors, tu as une autre technique de contrôle, peut-être … ?

De toute façon, pourquoi se prendre la tête ? Si besoin est, on lui défonce la gueule et on en reparle plus !! Na !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Mer 30 Oct 2013 - 20:01

    La marche était rapide mais prudente. La jeune fille avec moi ne m’inspirait pas confiance : la seule envie que j’avais était de la ruer de coups et de la laisser inerte dans cette jungle dans laquelle nous venions d’entrer – un festin pour les carnivores en somme. Malheureusement, j’avais des directives et je devais ramener un animal vivant : quelle plaie ! Les animaux font partie de la chaine alimentaire : le but étant de les tuer, et de les manger pour notre propre survie… Personnellement, je ne voyais pas en quoi ramener ce genre d’animal serait bénéfique au village… Je soupirais discrètement… « Rena » m’avait d’ailleurs précisé qu’elle ferait ce qu’elle voulait de sa tête… Nous avions donc trouvé un terrain d’entente sans même le vouloir puisqu’au final, je ferais aussi ce que je veux de sa tête ! Cette pensée me fit sourire…

    Mes pupilles se dirigèrent vers l’extrême gauche et je vis un serpent s’enrouler autour d’une branche… Tout en scrutant l’animal, la fillette précisa m’avoir jamais vu… Je soupirais une énième fois avant de répondre brièvement.

    « Ta mémoire défaille alors. »

    Une façon de dire que le fait qu’elle ne m’ait jamais vu m’importait que très peu et même, pour être honnête : je m’en foutais complètement. Soudain, je ne laissais qu’un amas de poussière vite comblé par ma présence… En un instant je m’étais dirigé vers le serpent et retrouvé ma place d’origine : la nuque de l’animal craqua et il était désormais mort… J’arrachai sa tête avec les dents et mis la peau de celui-ci sur mon épaule : cette peau pouvait toujours servir – surtout lorsque l’on a oublié ses vivres chez soi…

    Alors que je ne pensais qu’à faire mumuse avec un corps humain, la petite m’adressa la parole : on se trompait, nous devions suivre le chemin que les oiseaux fuyaient… Je levai un sourcil, elle avait peut-être raison : ce genre de signe, je n’y faisais pas attention. Je respirai un coup et lui donnai raison…

    « Tu as peut-être raison… Allons-y, en espérant que tu ne te trompes pas… »

    Si elle se trompait, je sentais que j’allais m’énerver et que j’allais nuire à la mission… Pourtant, la forêt était mon endroit préférée pour méditer : le calme qui y régnait m’aidait à contenir mes pulsions… Mais dans cette forêt – ou plutôt devrais-je dire, cette jungle – je me sentais sans cesse observé, c’en était limite oppressant… Tandis que j’avais ouvert la marche, j’allais donner quelques directives à la genin.

    « Bon, je pense qu’il serait temps de trouver cette bête et d’accomplir la mission… Je fais un clone, nous serons plus nombreux pour la trouver… »

    Je fis quelques mûdras et un clone apparut. Ce clone était consistant et avait quelques particularités qui leur étaient propre… Il parti dans une direction opposé à la nôtre, prêt à nous adresser la position de l’animal que nous recherchions…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Jeu 31 Oct 2013 - 13:01

L'anaconda retomba lourdement sur le sol juste derrière le vieux grigou alors que nous tombions tous les deux, genoux à terre et respirations haletantes. La surprise était décidément monnaie courante dans cette verdoyante forêt. J'essayais de reprendre une contenance normale après le choc émotionnel d'avoir vu aussi grosse bête s'attaquer à nous. Je devais me montrer plus sur mes gardes, Kakeshuou avait raison et je répondis à mon tour d'un petit hochement de tête à ses remerciements silencieux.
Me redressant alors, je continuais d'observer les environs en quêtes d'autres animaux qui auraient décidé de faire de nous leur déjeuner.
Il était vraiment temps que nous entrions dans le vif du sujet et alors que Kakeshuou proposait de couvrir la zone plus efficacement à l'aide de clone, je me contentais d'approuver d'un vif hochement de tête avant de former des mudra. Pour créer une dizaine de clones de neige que j'envoyais immédiatement en exploration dans la forêt avoisinante en direction des zones que m'avait demandé de surveiller mon ainé.
Le calme retomba alors entre nous deux après la disparition d'une vingtaine de nos homologues à notre apparence. Pendant ce temps, je jetais des coups d'œil curieux au vieillard, attendant une instruction, une demande.
Lorsqu'il me parla de mon étreinte, je m'asseyais à même le sol avant de lui répondre :


"Je pense pouvoir y parvenir, même si ça me demandera énormément d'énergie ... Sinon je peux créer un dôme de glace pour l'emprisonner et lui voler son chakra aussi ! Ou encore créer un bourbier de neige ou de boue pour l'empêcher de se mouvoir comme il le souhaite ... Je peux aussi créer un trou pour le faire tomber dedans ! Je ne sais pas ce qui sera le plus efficace ! Mais avant de faire cela, j'aimerais voir la corpulence de l'animal ... J'ai peur qu'il soit assez énorme ..."


Soudain, je m'interrompis.


"Déjà ..."


Je me redressais alors à la hâte et je me tournais vers Kakeshuou :


"L'un de mes clones à trouver quelques choses ... À un kilomètre d'ici direction Sud-Ouest ... Proche d'une cascade ! Venez !"


Sans attendre sa réponse, je m'élançais en direction du clone qui avait signalé la position de l'indice. Et c'est donc quelques minutes plus tard que j'atterrissais devant une impressionnante, énorme et malodorante immondice qui avait la taille d'un gros rocher d'un peu plus d'un mètre de haut. Inutile de vous dire qu'à sa vue, je me bouchais immédiatement les narines en m'exclamant :


"Et bien voilà un bon gros tas de M**** !"


L'air de rien et la mine légèrement dégoutée, je m'en approchais malgré tout pour en observer la consistance. Si cet excrément appartenait à notre bestiole, je voulais sans problème certifier qu'elle était ... Herbivore !
Je me tournais alors vers Kakeshuou et hésitant quelques secondes, je plongeais finalement mon bras au cœur du tas de ... Vous savez quoi. Avant de le retirer quelques secondes après :


"C'est frais ... Il ne doit pas être loin !"


À la guerre comme à la guerre quoi ! Qui veut me faire un gros câlin !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 82
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Sam 2 Nov 2013 - 4:31


    Foutu basané

    Tes sourcils se froncèrent. Il avait ce petit truc qui te titillait l'esprit, qui travaillait toute forme de patience. Quelque chose dans son regard et dans son attitude, une poussière tant gênante qu'invisible. Ton menton se détourna, vexé. L'homme n'était pas un féru de la discussion, mais quelque part, cela t'arrangeait. Il ne parlerait ni de son passé, ni de sa venue à Konoha. Dans un soupir, tu repris la marche avec un rythme plus dynamique.

    Tant mieux, chuchotait la petite voix.

    A chacun ses secrets, à chacun son passé. Le tien ne méritait qu'à être enterré, loin d'être oublié, juste... Laissé au loin, pour un meilleur développement.

    Et les mots se taisaient, le silence prenait place. Il n'était plus question maintenant d'un expatrié fraîchement reconverti et d'une genin sans renom, mais d'un duo dans une course contre la montre. Il fallait trouver la bête avant le coucher du soleil, car la forêt serait bien trop dangereuse une fois la nuit tombée : Et tu étais loin d'être une insomniaque dans l'âme.

    De temps à autres, ton regard croisait le sien, sans réel but ni conséquence. Tu le craignais un peu moins qu'à sa rencontre. De toutes façons, le village n'aurait jamais laissé partir une Genin en mission si loin sans la compagnie d'une personne de confiance. Si Konoha le croyait, tu le croirais... A ta façon.

    Mais.

    Mais ?!

    Tu te figea. Tes muscles se raidirent. Etait-il réellement en train de décapiter le serpent d'un simple coup de mâchoire ? Le sang coula le long de ses lèvres, l'animal poussa un dernier râle avant de s'éteindre à jamais. Tes prunelles s'agrandirent, tu avais brusquement l'impression de faire face à une bête, où un homme sans manières.

    - Il ne nous aurait pas attaqué... soupira-tu.

    Il te lança un énième regard, sauvage. Un léger frisson te serpenta le dos. Tu ravalas ta salive, avant de te re-concentrer sur la mission. Cet type.. Il pourrait probablement exploser d'une seconde à l'autre...

    D'un côté, sans serpent, tu étais libre de jouer avec la forêt de manière plus subtile. Vous vous rapprochiez, certes, mais maintenant, la question était de se retrouver en face même de l'animal. Ton poignet gribouilla donc hâtivement sur ton calepin. Quelques secondes plus tard, une petite famille de rats glissa le long de ton bras. Seul un vint se poser sur ton épaule, comme à ton habitude.

    Allez y, mes petits.

    10, 9, 8, 7, 6.
    Il n'était plus bien loin.

    5, 4, 3.
    Les moustaches du rat frémirent.

    2, 1.
    L’excitation monte.

    0.

    Deux billes ensanglantées te fixent. Un monstre de la taille d'un arbre te fait face. Ta respiration s'alourdit. Tu ne vois plus que la fumée opaque qui se dégage de chacun de ses halètements. Ses muscles se contractent et se relâchent. Vous vous jugez. Si tu bougeais, il chargerait. Ton menton se tourne. Tu lance un regard décidé au sauvage. La chasse pouvait commencer.
    Alors que tu aurais voulu lancer une première offensive, une intuition te stoppa net. Le rat sautilla à son tour, t'obligeant à tourner sur toi même avec appréhension. Dans un feuillage un peu plus loin, une nouvelle silhouette se dessinait

    HRP :

    Spoiler:
     



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Sam 2 Nov 2013 - 9:17



La jeune demoiselle, ayant procédé à sa part de la stratégie proposée par notre ancien, développait avec une certaine fierté le panel de techniques qu’elle pouvait mettre à sa disposition. Plus de techniques que lui, de toute évidence ! Voilà un bout de femme qui a de la ressource. Mais passons, Kakeshuou Samui n’est pas homme à s’attarder sur les éloges et les mises en avant volontaires. Un dôme de glace … : l’animal, étant donné sa taille, pourrait certainement le briser de l’intérieur. N’oublions pas que l’engin est parvenu à transpercer un homme ! On ne pouvait donc s’attendre à affronter un chiwawa … . Un bourbier de neige et de boue ? Pour le ralentir, disait-elle … pourquoi pas ! Après tout, cela serait du meilleur effet pour le bloquer le temps de l’achever. Mais serait-ce assez ? Pour finir creuser un trou. Oui, enfin, si on pouvait aussi ne pas ressembler à des scouts creusant un trou pour capturer des écureuils, ce serait pas mal, merci ! Quand on y pense, le plus sage était certainement de combiner tout cela à la fois. Mais notre vétéran portait un œil interrogateur vers sa jeune compagne de combat : elle, de son côté, serait-elle assez forte pour enchaîner toutes ces techniques d’une traite ?

Notre homme lui viendrait certainement en aide. Après tout, il avait largement de quoi faire, lui aussi. Enfin, largement … . Façon de parler quoi, mais il n’était pas dénué de toutes ressources, que diable !!
Le comportement soudain, voire brutal, de Yuki Samui eut l’effet d’un boost d’adrénaline !! Elle aurait trouvé quelque chose ? L’un de ses clones, peut-être ? Pas vraiment le temps de lui poser la question, que la jeune femme s’élance sans en dire plus. Elle aurait localisé l’animal ? Bravo ! En deux secondes sur ses pieds, le quinquagénaire se lançait à sa poursuite. Elle court vite pour son âge ! Est-ce l’excitation d’avoir trouvé la créature ? Notre homme presse la cadence pour ne pas la perdre. Elle pourrait faire une très bonne kunoichi si elle n’était pas atteinte d’une telle naïveté dans un environnement aussi hostile. Surtout, prends garde ! Foncer dans une toile d’araignée pourrait te coûter une morsure dont personne ne voudrait ! Et nous sommes à plusieurs heures de l’hôpital le plus proche … .

L’équipe s’arrête. Devant l’objet ciblé. Qui eut pu retenir un signe de dédain face à une telle immondice ?! Rien de plus naturel après tout, qu’il s’agisse de la fiente ou de la réaction de l’homme. Gardons quand même nos distances, cela ne sert à rien d’empester après avoir pris un bain de boue … . En tout cas, pour quelque chose d’aussi volumineux, on pouvait en effet espérer que la bête ne serait plus très loin. Pendant que la jeune membre du Clan Samui s’approchait de la déjection animale, le Chûnin de Kiri concentrait son chakra pour envoyer un signal. La cible ne pouvait être loin. Il était temps de rapatrier ses clones, tout en en faisant exploser une partie d’entre eux. Après tout, ceux qui se trouvaient dans la direction opposée ne seraient plus d’aucune utilité … .

Mais que fait-elle ?!? Tu as absolument besoin de faire tant d’excès ? Essaies-tu de me prouver ta valeur en plongeant ton bras dans la merde ? Pourquoi ne pas t’y retrouver jusqu’au cou ?? Une volonté de me montrer ta volonté après l’entraînement raté avec ta grand-mère ? Les enfants s’accrochent vraiment au détail ; voilà pourquoi notre homme était peu réceptif à l’idée de mener ce combat avec une pré-adolescente … ! De telles initiatives … tout cela pour déclarer que c’était frais !

~ Un geste totalement ridicule ! Lave-toi ce bras, idiote ! Quand c’est vert, c’est frais, pas besoin d’être météorologue pour savoir quand peut tomber la pluie … .

Une remarque cinglante. Digne de notre vieux bougon. Mais comment voulez-vous sérieusement œuvrer quand votre partenaire détruit votre sens olfactif où que vous alliez ?! Avec cette brillante idée, ils seraient repérés à des kilomètres, aucun doute là-dessus ! Espérons qu’elle sera assez maline pour se débarrasser de ces excréments à temps, car sinon, elle sera bien obligée de continuer cette mission. Et étant donné le décor et l’ambiance, ce n’est pas la journée pour être déconcentrée en raison d’une odeur persistante ! Petite peste, tu ne pouvais donc pas …
POP ! Ce signal ! Un clone vient de se faire éclater volontairement ! Il y a quelque chose ! A moins de 100 mètres, vers l’ouest ! Sifflant pour attirer l’attention de la gamine, notre vieux briscard adoptait le regard qui tue ! Celui qui donne un signal ! Celui qui met en alerte, avec sourcils froncés et air sévère ! Ouais, il gardait le même visage qu’au quotidien, et Yuki n’aurait certainement pas apprécié cette méthode de communication. Peu importe : un signe de tête vers l’ouest, et une arme sortie au clair. Métal brillant. Maintenant, c’était clair : il y avait du danger. Et notre homme se jetait en avant, espérant que sa partenaire aurait encore sa concentration pour le suivre malgré l’odeur.

Une course rapide entre les branchages et les feuilles, pour repérer de lourdes empreintes. La créature est passée par ici ; il serait bon de rester sur ses gardes. Et de prendre de la hauteur. Se saisissant de la voie des airs, Kakeshuou Samui prend l’option des singes et de passer de branches en branches. Si l’animal était de type terrestre, cette approche le prémunirait de tout … .

Contact !! La créature est là ! Massive, imposante, écrasante même ! Elle lui tourne le dos pour l’instant. Mais quelle pression ! Pas étonnant qu’elle ait été capable d’empaler un homme avec un moindre effort ! Elle pourrait défoncer un mur en béton comme un être humain dirait bonjour à un autre ! Pour capturer et éliminer une bête pareille, il allait falloir y mettre du sien. Et les moyens nécessaires, sans faillir ! Notre vétéran de Kiri reste attentif, pour s’assurer que sa partenaire est bien avec lui ; mais l’odeur ne trompe pas … . Ça va être facile de se concentrer, merci, vraiment !!
Une ombre face à la bestiole … . Une silhouette humaine ? Un bandeau ! Konoha ?! Qu’est-ce qu’ils foutaient là, ceux-là ?! Voilà une bien mauvaise blague !! Un pur hasard, ou une mission liée à la leur ? Deuxième option : notre homme ne retient que les facteurs dignes d’intérêt.

~ Là … voilà que les choses se corsent … . Qui c’est, ça … ?

Et l’inquiétude est justifiée ! Cette gamine droit devant eux est-elle seule ? Quel est son rang, et son niveau ? Doit-elle éliminer la bête ou la préserver. Dans un silence de guépard à l’affût, notre Lion des Neiges reste attentif, prêt à bondir pour éliminer toute menace pour sa mission.
Un village ninja pour adversaire ! Voilà qui mettrait un peu plus de piment ! Merci pour la mission !! Mais je donnerai quand même pas de câlin !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Lun 4 Nov 2013 - 18:26

    Par la force des choses, nous nous retrouvions face à deux individus. L’un était un vieil homme dont l’air qui était dessiné sur le visage n’inspirait pas la commodité tandis que la seconde était une fillette que j’avais déjà rencontré à l’occasion d’une précédente mission : nous devions tout deux rapporté une tête à notre village respectif… Au détail près : nous avions la même tête à ramener… C’était contraignant mais au final amusant. Je jaugeais le vieux… Mes yeux le regardaient de haut en bas, et j’étais dégouté de voir ce genre de quinquagénaire face à moi… Je soupirais pensant aux problèmes avenir… Une fois tous sur les lieux, c’est le vieux qui prit la parole en demandant à sa collègue qui nous étions… Voilà une chose qui me fit sourire… Intérieurement, je me posais la même question à son égard : la fillette à ses côtés, je la connaissais déjà…

    Par mesure de sécurité et bien que l’envie inverse me ronger les entrailles, je mis un bras devant Rena pour la mettre en sécurité. Ce bras la poussait légèrement en arrière pour assurer une meilleure sureté. Peut-être n’apprécierait-elle pas ce genre de mesure, mais c’était soit ça, soit je m’occupais moi-même d’elle : le temps n’était pas ce que l’on voulait ou non… Quelques secondes de silence avant que je prenne la parole : il était préférable que ce soit moi vu que je jouissais d’une plus grande expérience de terrain que cette misérable genin.

    « Je peux te poser la même question vieillard, qui es-tu ? »

    Il était tout simplement hors de question que je ne divulgue mon nom et j’espérais intérieurement que Rena en face de même : nous ne savions pas la raison de leur présence… Nous pouvions à la rigueur supposer qu’ils étaient là pour la même mission que nous, mais c’est tout. Nous pouvions aussi supposer que la rencontre avec eux soit une pure coïncidence : mais le fait est que je ne crois pas à ce genre de hasard.

    « En fait, vieillard, je m’en fou de qui tu peux être… Ce qui m’intéresse le plus, pour être honnête, c’est la raison de votre présence ici… » Je pointais son acolyte du doigt avant de reprendre. « La gamine avec toi, je la connais… Et je dirais que vous êtes là pour éviter que nous menions à bien notre mission… » Je me pourléchais tout en regardant le vieillard d’un regard noir. « Si vous ne souhaitez pas qu’un bain de sang ait lieu, il serait préférable pour vous deux que vous dégagiez de là et que vous nous laissez faire notre boulot… »

    J’étais prêt à réagir en cas d’offensive ennemis – oui, je les considérais comme des ennemis… D’ailleurs je ne souhaitais qu’une chose, en finir avec eux au plus vite… Je voulais de l’action, du combat mais surtout – Oh oui surtout – du sang… Un bain de sang… Voir leur cadavre baigner dans leur propre hémoglobine… Et si l’envie me prenait : les récupérer à Konoha pour les étudier, les découper, les autopsier, récupérer leurs organes… Rien que de parler de cela tout en les ayant devant les yeux, de gros frissons me parcoururent le corps… Me contrôler n’était plus qu’un lointain souvenir…

    « Finalement, l’envie de vous voir partir, oubliez là… » Je souriais de façon malsaine… « Nous allons en découdre ici, et maintenant ! » Dis-je pour conclure tout en me mettant à côté de Rena, qui avait la malchance d’être avec moi – un individu ayant soif de combat et la fierté de ne jamais reculer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Mar 5 Nov 2013 - 12:59

L'action que j'avais faite n'était bien entendue pas du goût du vieillard, et de ses connaissances démesurées en la matière, qui m'accompagnait et je levais les yeux au ciel en poussant un léger soupir. Cela ne me choquait même plus qu'il trouve ma conduite désobligeante voir incorrecte. Selon lui de toute façon et depuis notre première rencontre, je n'étais qu'une minable. Je frémis en l'entendant me demander de me laver. Apparemment, l'odeur incommodée sa majesté et je me retins à grand-peine de faire un geste hautement immature préférant obéir sagement pour ne pas créer de conflits supplémentaires.
La bonne nouvelle restait quand même que nous avions enfin trouvé une trace convenable de l'animal et alors que je baignais mon membre supérieur dans l'eau de la cascade en prenant soin d'avoir vérifié qu'il n'y avait pas de crocodile, ou autres bêtes sauvages, je me redressais alors voyant que le vieux Samui avait changé d'attitude et j'eus à peine le temps d'apercevoir son signe de tête que déjà, il s'élançait une nouvelle fois au travers de la flore humide de la forêt.
C'est donc sans perde une seconde que je m'élançais à sa poursuite, ne tardant pas à mon tour à apercevoir les lourdes traces de pas sur le sol appartenant peut-être à la créature que nous recherchions. Un petit sourire se dessina sur mon visage. Peut-être que l'un des clones de Kakeshuou avait-il vraiment trouvé quelques choses.
Nous ne tardions pas à être fixés de toute façon alors que d'un bond souple j'atterrissais au côté du chunin et que je regardais dans la même direction que lui. La bête était là, grande et majestueuse, mais aussi terrible. Aussi imposante que je le pensais, elle était en train de paitre tranquillement l'herbe fraîche d'une petite prairie qui s'était créé un espace dans la forêt.
Pourtant, ce n'était pas elle qui attirait toute mon attention, mais plus une jeune fille se trouvant juste devant cette dernière. Son bandeau de shinobi était bien visible et je l'observais avec une méfiance certaine alors que mon acolyte me demandait qui s'était ... Pour toute réponse, il obtient un grognement de ma part. Je n'en savais fichtrement rien, autant sur l'identité que le rôle qu'avait à jouer la jeune femme.
Soudain, une autre ombre se profila dans le décor et cette dernière, je n'eus aucun mal à la reconnaitre. Une exclamation de me surprise s'échappa de mes lèvres alors que j'affichais un visage surpris :


"Oh ..."


Ainsi donc ce fameux shinobi était de Konoha ? Intéressant, très intéressant. J'affichais un petit sourire dans sa direction, mais pas un sourire bienveillant, un sourire légèrement en coin qui montrait à la fois un désir dans ses retrouvailles et de l'amusement dans la situation dans laquelle nous nous trouvions.
S'en suivit un flot de paroles de l'homme en question et mon sourire ne fit que s'agrandir lorsque qu'il les prononça. Ainsi donc eux aussi avait un but à accomplir avec cette bestiole. Ce but sera t-il le même que nous lors de notre dernière rencontre ? Aucun moyen de le savoir vraiment ! Ou plutôt ? Si !

Je n'attendais même pas la fin de ses bavardages que je sautais en direction du sol, me dirigeant vers la créature tout en formant quelques mudras.
Ma technique s'échappa de mes lèvres en même temps que le sol sous la créature se mettait à trembler :


"Fûton, Hanachiri Ma !"


Aussitôt, de petites boules se précipitèrent vers la créature pour la taillader de toute part. Cela ne la tuerait pas sur le coup, mais viendrait mettre du piquant dans cette histoire, c'était certain. Je profitais même de l'une des petites billes de vents pour m’entailler le doigts et alors que j’atterrissais au sol, ma main se posa distinctement sur ce dernier créant une multitude de sceau sur le sol alors que trois poufs sonores se faisaient entendre.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 82
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Mar 10 Déc 2013 - 13:25

    La situation tourna vite au carmin. La tension, qui s'était sentie dans un simple regard, était maintenant en explosion. D'une manière assez fulgurante et furtive, Kamejiro avait décidé de la suite des événements sans même prendre la peine de te concerter : Le voilà qui balançait fièrement de belles paroles de provocation, idéales pour faire s'embraser en un coup des étincelles qui crépitaient juste. S'il n'avait pas été plus âgé, plus gradé, et du même village que toi, tu n'aurais pas hésité un seul instant avant de l'envoyer bouler.

    Mais ce qui devait arriver arriva. Une deuxième personne était apparue, une fille, et avait derechef lancé l'offensive. Ton visage s'était un peu refroidi, déçue d'avoir à en passer par là. Mais alors que tu t'attendais à une attaque frontale des plus banales, ses techniques derrivèrent de ta portée et surfèrent vers l'immense bête, lui arrachant alors un cri de mécontentement. L'animal s'était déjà préparé pour encaisser, mais ton corps bougea encore plus vite. En deux temps trois mouvements, tu avais déjà dessiné une petite tortue sur ton carnet qui en sorti et s'interposa face aux boules futon. L'animal disparu aussi rapidement qu'il était venu, dans une légère explosion d'encre. Tes sourcils s'étaient froncés

    - S'en prendre à cet animal, c'est un peu...


    Loin de toi l'idée de vouloir passer pour l'amie des animaux, mais dans le fond, tu n'acceptais pas la cruauté gratuite. Et le Kurgadon, dont le souffle chaud te secouait les mèches, méritait d'avoir à choisir son propre destin. La main de l'homme ne devrait avoir aucun pouvoir sur les créatures, à compté du moment ou celles-ci vivent juste sous l'influence de leurs instincts respectifs.
    La créature montra un brin d'agacement, il serait difficile de la protéger si elle décidait de foncer dans tous les sens. Tout ce que tu espérais, c'était qu'elle fuie, qu'elle s'en aille, pendant que l'affrontement ici décidait de son sort. Dans un trait furtif, un parchemin sorti de tes doigts agiles et se retrouva collé sur la tête de l'animal, qui s'énerva de plus belle. Jauger son tempérament, calculer sa colère, c'était tache complexe quand on savait son cœur palpitant d'adrénaline. Trop de monde, trop de vision, la bête n'aime que le bruit qu'elle créé, pas celui qu'il l'interpelle.

    Cette fois-ci, ton bras droit se muni d'un kunai, prêt à riposter si l'agitation se poursuivait. Au loin, 3 silhouettes de plus se dessinent. De quoi se demander ce qu'ils cherchent vraiment. Combatte l'animal par l'animal ? Un combat de coq ? Un acte barbare et vulgaire ? Ah, des fois tu ne pouvais vraiment pas comprendre ce qu'il se passait dans la tête de certains shinobis.

    Hrp :

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Sam 14 Déc 2013 - 2:12


La situation en devenait presque comique. Se retrouver en pleine forêt tropicale, avec un objectif quasi-similaire. Tous devaient donc abattre la bête et la ramener chez soi ? Si c’était le cas, les choses allaient sérieusement se compliquer. Il n’était plus seulement question d’éliminer le bestiau et de transporter sa masse pondérale jusqu’au village caché de la Brume. C’était également se battre pour son cadavre et s’assurer qu’ils ne seraient pas au même état de charogne que l’animal conséquent. Or, l’agent le plus mûr et le plus capable de par sa stature semblait prêt à en découdre, quoi qu’il arrive ; et la jeune demoiselle en équipe avec le vieux membre du clan Samui était elle-même ravie d’en venir aux faits. Elle n’avait même pas attendu un signal, qu’elle s’en prenait déjà à la cible de la mission.

Mais cela permit d’obtenir une information des plus cruciales ! En effet, réagissant de façon prompte et leste, la jeune femme postée aux côtés de l’adversaire empêchait le créature de subir des dommages, s’interposant pour bloquer l’attaque. Un liquide noir … de l’encre ? Intéressant ! Alors que notre Kakeshuou Samui avait déjà affronté un pouvoir des plus intrigants et des plus passionnants lors de l’examen Chûnin d’où il était revenu victorieux, ce dernier l’était d’autant plus ! La maîtrise de l’encre n’était pas en soi des plus compliquées, en particulier lorsque l’on avait quelque affinité avec l’eau. Mais pour l’utiliser à travers la peinture était des plus agréables pour l’œil et dans la démonstration ! Par ailleurs – et certainement le plus important !! – cette entreprise avait pour but de protéger l’animal déjà cité. Tiens donc ! Ainsi, vous n’avez pas à abattre la bête ? Voilà qui tournait la situation largement à l’avantage de notre groupe de Kirigakure no Sato, puisque ce dernier n’aurait qu’à frapper sans poser de questions.

~ Ils ne doivent pas tuer la bête. Faut en profiter, on y va !

Sur ce ton élancé, et avec seulement deux mudras aisés exécutés, notre vétéran frappait le sol herbeux et broussailleux d’une main sèche et déterminée. L’instant d’après, la glace s’emparait de l’espace, figeant brindilles et touffes herbeuses, grimpant sur les arbres jusqu’à taille d’adulte, saisissant toute source d’eau dans les environs. Glissant sous les pieds des protagonistes de cette scène glacée, l’étendue blanche – presque transparente – prit ses dispositions sur une vingtaine de mètres carrés. Largement de quoi couvrir une bonne zone de combat. Profitant de cet avantage naturel pour l’instant, Kakeshuou Samui prenait son élan pour poursuivre la créature qui prenait la fuite. Sa camarade de mission semblait lui emboiter le pas avec son invocation de teddy bear. Peu importe leurs capacités pour l’instant, nous verrons bien de quoi ils sont capables plus tard.

La stratégie était maintenant des plus évidentes. Retarder, voire au mieux éloigner les principaux adversaires qui semblaient vouloir s’interposer à la réussite de la mission, et achever définitivement cette bête avant qu’elle ne s’échappe encore des parages. Yuki aurait pour principale mission de courser le géant des lieux ; le Lion des Neiges se donnait le devoir de protéger ses arrières et de couper les ponts avec l’ennemi. Après une petite course, notre homme effectuait un bond en avant, et se tournait dans les airs. Il lui restait encore de la surface glacée pour lui venir en soutien. Voyons voir ce que ces gens peuvent faire face à une technique des plus classiques.

~ Hyôton. Tôra !

Après quelques mudras rapides, la glace se fissura et émit un son cristallin, donnant naissance à un dangereux félin. Ce dernier bondit en dehors de la glace, rugit et posa son regard affamé sur les deux Konohajins. Voilà de quoi le distraire et le rassasier ! Sans attendre d’ordres de la part de son créateur – en avait-il besoin ? – le fauve se jetait en direction du duo adverse. Sa cible ? La fillette, bien évidemment. Un chasseur se concentre d’abord sur la proie la plus faible. Il ne regarde que plus tard quels sont les effets et l’intérêt d’un plus gros gibier. Une fois repu de cette viande de premier choix, il regarderait le hors-d’œuvre.

Que vas-tu faire, fier guerrier belliqueux ? Vas-tu laisser ta compagne à son sort et te concentrer sur la mission, ou vas-tu la sauver ? Comptes-tu m’affronter d’abord et tenter de nous éliminer, ou protéger la nature même de ta mission ? Le choix cornélien d’un ninja ne se fait pas après mûre réflexion. Ce dernier doit agir dans l’intérêt de sa mission, tel est le code qui régit ce monde. Mais en l’occurrence, quelle méthode préfèreras-tu employer … .

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Lun 30 Déc 2013 - 18:53

    Une trentaine de boules de vent furent projetés par la fillette visant aléatoirement la bête que nous devions ramener saine et sauve. Mon partenaire : Hyô Rena réagit très rapidement et créa un dessin ressemblant à une tortue qui protégea notre objectif tandis que des tâches d’encre furent projetées sur ma joue. L’air toujours impassible, je contemplais ces misérables bouger comme des fourmis tentant péniblement de ce sortir d’un merdier qui les dépassait ! La fillette qui fut responsable de la première offensive invoqua aussi trois petits oursons : je n’y prêtais pas attention. Pour être honnête, la fillette ne m’importait plus : désormais, je voulais voir les rides du vieillard se remplir de sang !

    Je fléchis pour contre attaquer tandis que le vieil homme me prit de court. Il fit apparaitre une véritable patinoire sur le sol sur un périmètre définit. Le verglas au sol me fit légèrement glisser et l’un de mes genoux tomba à terre me retenant d’une chute pouvant offrir une ouverture à l’adversaire. Il continua son assaut en créant un félin de glace qui, de toute évidence, visait ma compagne de mission. Il me connaissait mal. Je m’en foutais complètement : que ce soit de la gamine de Kiri, de Konoha ou même de la bête que nous devions ramener au village. Juste une chose : lui, et lui seul. Je me redressais mais mon équilibre sur cette glace ne me permettait pas d’adhérer aisément au sol. Mes orbites devinrent rouges de colère et mon teint blanchâtre commencer à virer de la même couleur.

    Concentrant mon chakra au maximum dans la paume de ma main, je frappai le sol avec violence ! La glace se fissura légèrement sous l’impact tandis que la terre se mit à trembler sous nos pieds. Ignorant totalement les protagonistes alentours et notre objectif – l’animal – je voulais juste me battre avec le vieillard sénile ! Soudainement, le tremblement de terre s’arrêta et la glace au sol craquelait de plus en plus avant de voir jaillir d’innombrables pics de métal de celui-ci brisant le verglas : je faisais d’une pierre deux coups. D’une part je récupérais mon adhérence au sol d’antan, d’autre part, j’avais eu peut-être la chance de blesser mes adversaires.


    « Je me contrefous de cette mission, vieillard ! Ce que je veux, c’est toi ! » Dis-je avec insistance !

    Je me projetais sur une branche d’arbre qui allait me servir pour effectuer un saut encore plus haut. J’étais bien au dessus des arbres d’où je voyais scintiller distinctement mes pics de métal – résultat de ma précédente technique. Tout en restant dans les airs, commençant à redescendre vers la terre ferme, je fis quelques mûdras avant de lancer une seconde technique : une trentaine de boule de feu jaillirent de ma bouche et vinrent s’abattre sur la zone de combat où j’espérais toucher mes ennemis. Oh oui, j’espérais sincèrement les avoir touchés…

    Plus qu’à quelques mètres du sol : les branches et feuillages me fouettèrent le visage et quelques membres tels que mes bras et mes jambes, mais j’étais tellement excité par ce combat que j’ignorais la douleur… Je ne la sentais pas bien que les quelques marques rouges qui s’étaient dessinées prouvaient la violence des chocs que j’avais pu subir : mais en aucun cas cela me ferait flancher… Il m’en fallait bien plus…


Résumé:
 



Énergie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ] Mer 1 Jan 2014 - 21:32

Nous y voilà donc, j'avais les yeux rivés sur la bestiole qui était en train de s'enfuir. De s'enfuir, mais je ne la laisserais pas aller très loin, c'était une certitude.

Je ne voyais même pas l'attaque lancée par le konohajin que je me lançais déjà à la poursuite du grand herbivore.
Les hautes herbes me fouettaient moi aussi le visage, mais je n'en démordais pas de ralentir une seule seconde. J'avais une mission à réussir, un objectif à accomplir et ce soir, je mangerais un bon rosbif de cet animal quoi qu'il arrive.

Je saute par-dessus un rocher soulevait par la fuite de l'animal et je me saisis d'une pilule dans ma sacoche afin d'augmenter ma vélocité.

Je n'ai pas de temps à perdre en futilité inutile, je veux de l'action et à l'heure actuelle, je veux du sang.
Emporté par un élan de folie, je saute sur un arbre et me propulse grâce à ma vitesse sur le dos de l'animal où je plante deux kunaïs que j'ai pris la peine de saisir quelques secondes avant pour les planter dans la peau épaisse de mon fugitif. Cela me permet de rester sur son dos, mais fait également pousser un cri de douleur au kurgadon, cri qui me fait afficher un sourire malgré moi. Je n'aime pas la cruauté animale, je préfère en finir rapidement. Tout en m'agrippant du mieux que je peux sur le dos de ma nouvelle monture, je prends vite le coup pour retrouver une assiette parfaite qui me permet doucement de glisser vers sa tête.

Plus de temps à perdre, je vais abréger ses souffrances. Mes mains glissent sur son crâne et j'y cherche une zone sensible. Il ne me faut pas longtemps pour la repérer, armer mon poing, concentrer mon chakra dans ce dernier et frappée de toutes mes forces.
Sous l'impact, j'entends le craquement distinct de l'os qui se brise et sa boite crânienne vole en éclats en même temps que mon bras s'enfonce profondément dans la cervelle de l'animal. Sa course est stoppée nette pour le coup et la carcasse glisse emporté par la vitesse que l'animal avait prise.
Emportée par cette dernière, je retire brutalement mon bras rougit et saute dans les airs pour éviter de m'écraser moi aussi sur l'arbre en face de nous. C'est fini ! Nous avons réussi, pourtant je me retourne, je sais que les konohajins ne vont pas être ravis ...

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ]

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-