N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Mystérieuse Mélodie [Raito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1304
Rang : S

Message(#) Sujet: Mystérieuse Mélodie [Raito] Ven 13 Déc 2013 - 22:59

La forêt de Hi no Kuni... J'aime cet endroit. Si calme... Si doux... Un endroit parfait pour m'installer et jouer un petit air. Je m'avance dans ce lieu reposant, le soleil m'indique qu'il doit être aux environs de 17h, peut-être 18h. J'enlève mon casque d'insonorisation partiel, et écoute la mélodie que forme la nature environnante.
Une douce musique naturelle se fait entendre. Les oiseaux chantent en paix dans une nature calme et reposante, alors que la guerre fait rage, un peu partout, détruisant et arrachant la vie telle une symphonie sinistre. Depuis que je me suis réveillé dans cet chambre, je n'arrive pas à comprendre les tenants et les aboutissants de cette guerre. Cela sonne faux dans mon esprit... 


Il faut dire que mon passé me fut enlevé. Il ne me reste que des bribes, des intuitions, où bien serai-ce des instincts ? C'est une frustration constante de ne pas savoir ce qu'il est arrivé... Une frustration constante de ne pas pouvoir me souvenir de ma propre histoire. Si un jour je découvre qui où quoi est responsable de ça... Je ne donne pas cher de sa peau.
C'est un chant d'oiseau qui me ramène doucement à la réalité... Me rappelant que j'étais ici pour jouer, pas pour broyer du noir.

Je m'arrête donc dans cette clairière accueillante.  L'herbe verdoyante me donne qu'une envie: me mettre pied nu, et m’asseoir à même le sol. C'est ce que je fais immédiatement, après tout, il m’étonnerai si quelqu'un s'enfonce aussi loin dans la forêt à cette heure. Je finis donc au sol, les pieds et mains nus, respirant l'air frai à plein poumon. Une légère brise me caresse le visage, et chatouille mes pieds alors que je fouille dans mon sac, assez grand pour contenir plusieurs instruments. J'hésite longuement entre la flûte de Pan, la flûte traversière et le violon. 


Au final, mon choix se porte sur la flûte traversière.

Je sors donc celle-ci de mon sac. Noire et taillée d'une main experte, je l'amène avec une certaine délicatesse à mes lèvres. Mes doigts bougent, soudainement inspirés, et je commence à jouer une de mes chansons favorite. D'un Tempo rapide, stimulant et sympathique, elle possède aussi une histoire passionnante.

L'Histoire d'un garçon née à même l'écorce d'un Séquoia Géant. Adopté par une famille se promenant dans la forêt, il est élevé par les Hommes. Et alors qu'il atteignit ses 10 ans, il entra dans la forêt et entendit une musique. Il se perdit dans la forêt en tentant de la rejoindre... Arrivé à destination, il découvrit une flûte jouant au sein d'une des branches du Séquoia. Il prit cette flûte et joua à son tour, la même mélodie, et il découvrit son origine. A force d'entendre le même passage, on comprend qu'il joue toujours la même, éternellement, sous la protection attentive du Séquoia, et qu'il souhaite que chacun découvre qui il est.
Bien entendu, peu de personne connaisse cette signification. Il est rare que personne ne la suis pas car elle possède quelque chose qui met en confiance, et rassure. J'ignore exactement ce que c'est, mais je ne dirai jamais le contraire.


Et c'est cette musique que je joue actuellement, alors que moi-même j'ignore qui je suis... 
Cette même musique qui résonne au sein de la forêt de Hi no Kuni.


[PS: Edit pour rendre l'histoire un peu plus attractive]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mystérieuse Mélodie [Raito] Ven 20 Déc 2013 - 1:00

    Cette folle envie meurtrière se faisait de nouveau ressentir. Raito perdait de nouveau la raison. Depuis sont combat contre Machi avec Natsuki, l'Hayashi était revenu changé. Pour la première fois, le jônin avait tué quelqu'un, lui qui avait essayé toute sa vie d'arranger les choses sans devoir ôter la vie de quelqu'un, il avait déjà assez côtoyé la mort. Seulement dans les montagnes de Kaminari no Kuni il n'avait pas eu le choix. Il avait du tuer pour sauver son ami et assurer le succès de la mission. De nouveau les yeux de Raito étaient sans iris, ils étaient blancs. On pouvait lire la rage sur le visage du Konohajin. Ce sentiment... Il était grisant. D'un côté on ressentait un joie exquise un tuer quelqu'un, sentir le pouvoir qui nous parcourait, se sentir assez fort pour décider qui devait vivre ou non, et d'un autre côté ce pouvoir était terrifiant. Le jeune homme essayait de lutter contre cette soif de meurtre, ce n'était pas lui, ce n'était pas dans sa nature. Il devait apprendre à se contrôler. Et si... Et si finalement il était en fait un tueur dans l'âme ayant refoulé ses besoins primitifs toute sa vie jusqu'au jour où il ne pourrait plus se cacher qu'il était vraiment ? S'il était comme Meteora qui collectionnait les visages de ses victimes ? Non... Non... Raito était une bonne personne, il voulait devenir Hokage pour protéger tout le village, c'était son vœu le plus cher.

    Mais il était impossible de résister à l'appel du meurtre. La dépendance était trop forte, une fois qu'on y avait gouté, on ne pouvait plus s'en détourner. Les rues étaient vides, enfin presque. Il y avait deux ou trois passants peut-être. Raito dégaina son katana d'ANBU. Et il s'approcha de sa première cible qui lui montrait le dos. Une fois à son niveau, le visage du garçon apparu au niveau de l'épaule de l'étranger. Un sourire déformait son visage, et il planta doucement son katana en plein milieu du dos, tournant la lame dans son corps. L'Hayashi mit sa main sur la bouche de civil pour étouffer les cris. La lumière dans les yeux du jeune inconnu s'éteignait peu à peu. Le jônin retira son katana, et il tituba jusqu'à la victime suivante. Il répéta l'opération, et après quelques minutes, les rares passants qui avaient croisés le chemin de Raito n'étaient plus. Ce-dernier avait les mains plein de sang. Il les monta à hauteur de son visage, et il éclata de rire, un rire sadique. Il s'étala le sang sur le visage, puis il repartit en titubant. Tout devint très flou puis un bruit attira l'Hayashi. Il ne savait pas d'où elle provenait.

    Il essaya de trouver la source du bruit en se rapprochant. Plus il se rapprochait, plus ce qui semblait n'être qu'un bruit parasite devint une mélodie. Tout était sombre autour de Raito, il ne voyait rien, mais il se laissait guider par la mélodie. Elle semblait maintenant être toute proche, mais le jônin ne pouvait plus avancer. Il éclata en sanglot. C'est alors qu'il ouvrit les yeux. Mais que faisait-il dans la forêt ? Ses mains... Ouf... Aucune trace de sang, tout cela n'avait été qu'un très mauvais rêve, mais Raito devenait somnambule et c'était inquiétant. Pouvait-il devenir violent pendant qu'il dormait ? Il ne le savait pas et espérait que non. La situation devenait critique, il devait absolument aller voir son sensei pour lui en parler. On' devait sûrement savoir quoi faire face à cette folie qui prenait de plus en plus le contrôle sur Raito. Heureusement qu'il y avait eu la mélodie, c'était grâce à elle que le Konohajin avait pu reprendre ses esprits. D'où venait-elle d'ailleurs ? Elle semblait toute proche. Le jônin se rapprocha, le front encore perlé de sueur, et il distingua une silhouette.

    - On'-sensei ?

    Raito ne connaissait qu'un seul homme dans Konoha qui jouait aussi bien d'un instrument. Cela ne pouvait être que l'Hokage. Mais rapidement le jeune homme remarqua que ce n'était pas son maitre qui était à l'origine de la douce mélodie. Le silhouette arborait une chevelure bleue, ce n'était sans aucun doute pas Onpu. Raito se mit à hauteur du jeune garçon et l'écouta. Il s'excusa pour le dérangement.

    - Salut l'ami, désolé de t'avoir coupé dans ta mélodie, je pensais que c'était mon sensei. En tout cas c'était incroyable vraiment. Heureux de te rencontrer, ta mélodie vient de faire prendre une bonne tournure à ma matinée qui semblait pourtant très mal débuter. Je me prénomme Hayashi Raito, jônin de Konoha et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1304
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mystérieuse Mélodie [Raito] Sam 21 Déc 2013 - 1:46

-Mon ange... Je n'ai pas le temps actuellement.
-Maman... Joue pour moi s'il te plaît.
-Rin...
-Une dernière fois, s'il te plaît.

Le jeune garçon fit un regard que même la plus dure personne du monde ne pouvait faire preuve de résistance. La jeune femme aux cheveux bleus fit un sourire avant de répondre:

-Petit démon. Bon, une dernière fois ! 

Elle prit sa harpe et... Tout s'arrêta net. La vision partie en fumée quand cette voix inconnue s'éleva dans les airs...

- On'-sensei ?

Je repris connaissance. Je joue toujours la même mélodie, indéfiniment. Ce que l'on raconte sur elle serait donc vrai ? Je commence à le croire... Sinon comment expliquer cette vision de mon passé ? Et cette femme... Je crois que c'était ma mère... J'aurai tant voulu entendre cette musique que je réclamais... L'envie de savoir me dévore tellement... 

Je rouvre les yeux avant de découvrir ce jeune homme aux cheveux dorés devant moi... Et qu'il fait nuit ?! Comment est-ce possible ?! Je n'ai rien vu venir ! Combien de temps cela fait-il que je suis ici à jouer ce menuet ?! C'est troublant... Cela confirme encore un signe de la légende... Quand on se plonge et suis cette mélodie, plus rien ne compte. Le temps passe tellement vite que même le musicien se perd dans ses souvenirs pour savoir qui il est vraiment. 

Je reviens sur le jeune homme. Il a les yeux injectés de sang, et des perles de sueur coule sur son front. Manifestement troublé lui aussi. La musique l'aurait-il affecté lui aussi ? Aurait-elle fait preuve de son pouvoir mystique ? Probablement vu la fascination qui se dégage du jeune homme... J'entame donc le grand final. La boucle est bouclée. Alors je sépare enfin mes lèvres qui ont, depuis plusieurs heures, fusionnées avec ma flûte. Et je n'ai même pas le temps de le voir sans ma flûte qu'il parle déjà.

- Salut l'ami, désolé de t'avoir coupé dans ta mélodie, je pensais que c'était mon sensei. En tout cas c'était incroyable vraiment. Heureux de te rencontrer, ta mélodie vient de faire prendre une bonne tournure à ma matinée qui semblait pourtant très mal débuter. Je me prénomme Hayashi Raito, jônin de Konoha et toi ?

J'arque un sourcil, presque étonné de son attitude si détendue. Je ne décèle dans sa voix aucune agressivité, plutôt de la gêne de m'avoir stoppé, et un ton plutôt amical. Tant mieux, je n'aurai eu aucune envie, ni force, de me battre contre un adversaire. Ces commentaires ne m'étonnes pas, je n'ai vu aucune personne se plaindre d'une mélodie aussi envoûtante et enjouée.

-"Le Menuet de l'esprit"... C'est le nom de la mélodie. On dit qu'elle permet de remettre les personnes sur le droit chemin... Où plutôt...

Je fixe les yeux du garçon d'un air observateur. Je ne veux pas louper une miette de sa réaction.

-D'empêcher les personnes d'être contre-nature, et de se retrouver. Je suis Ao Rin... Genin de Konoha...

Ao... Voila qui indique que je n'ai aucune famille, que je suis orphelin. En effet, ce nom m'est attribué au simple fait que je possède des cheveux bleu... Rien d'autre. Un sourire se dessine malgrès moi sur mon visage. En effet, je suis plutôt amusé de savoir qu'un Jônin m'a confondu avec son Sensei...

-Je ne suis effectivement pas votre Sensei, mais heureux d'avoir pu faire prendre une bonne tournure à votre matinée.

Je le regarde d'un air interrogateur... Je ne connais pas beaucoup de musicien à Konoha qui peuvent se permettre de jouer en pleine forêt...

-D'ailleurs... On'-Sama est votre Sensei ?

Je pose mon regard de couleur bleu glace dans le sien, attendant de voir sa réaction avec une certaine impatience.


Dernière édition par Ao Rin le Mar 24 Déc 2013 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mystérieuse Mélodie [Raito] Mar 24 Déc 2013 - 17:08

    Se retrouver. Cette mélodie permettait donc aux personnes de se retrouver, ce n'était pas une mauvaise chose pour Raito en ces temps troublés pour lui. Il avait peur, peur de lui-même. Il était devenu assez puissant pour causer de réels dégâts en ce monde, et il ne se rendait même plus compte quand il agissait. L'Hayashi perdait littéralement la tête, et il devait apprendre à se contrôler. Cette mission... Machi... Depuis l'attaque dans les montagnes de Kaminari no Kuni, le jônin avait perdu la tête, lorsque il avait tué le samourai. Il ne l'avait pas fait par gaité de cœur, mais parce que cela avait été nécessaire. Désormais le jeune homme avait peur de la puissance qui coulait dans ses veines, et des dégâts qu'il pouvait causer. Mais la mélodie du jeune Rin l'avait calmé, et il fallait le dire, sa maitrise dans les instruments musicaux étaient impressionnante, pas autant que celle de son sensei, mais pour son âge, cela était assez époustouflant. On pouvait lui prédire un bel avenir dans le milieu. Le genin devait rencontrer un jour le luthier, Raito était sûr que les deux hommes de la feuille auraient beaucoup à débattre.

    - Ao...

    Raito n'avait rien dit de plus, il comprenait que le garçon aux cheveux bleus n'avaient plus de parents, et l'Hayashi savait ce qu'était la vie lorsqu'on devait se débrouiller seul. On pouvait être rapidement tenté de choisir la facilité, c'est-à-dire voler, piller, faire le mal autour de nous. Après nous pourquoi essayer d'être gentil dans la vie, lorsque la vie n'avait pas été tendre avec nous. Raito aurait pu emprunter cette sombre voie, surtout avec la rancoeur qu'il portait jadis à l'encontre de Konoha, plus précisément contre son clan qui avait effacé toute trace de la mort de ses parents durant le conflit entre les Senju et les Uchiwa. Mais Raito avait appris à prendre sur lui, et sa rencontre avec Onpu l'avait aidé à s'épanouir. Il le considérait clairement comme un grand frère désormais. Et l'Hayashi avait finalement transformé toute cette rancoeur en amour, et désormais, il avait pour ambition de protéger le village, à défaut d'avoir une vraie famille, il considérait le village comme sa famille. C'est pour cela qu'il voulait devenir Hokage.

    - Eh bien Ao Rin tu tombes à pic ! C'est la première fois que je te vois dans les parages. Es-tu originaire d'un village voisin ? La vie n'est pas trop difficile... tout seul ? Si tu as besoin d'aide n'hésité pas, je suis moi-même orphelin, un rejeton du clan Hayashi avec qui j'entretiens des relations plutôt tendues.

    Raito avait préféré utilisé la méthode directe comme Onpu, quelques années auparavant.

    - Mon sensei ? C'est le luthier, mais aujourd'hui on le connait plus avec le titre d'Hokage ! Je suis certain que vous auriez de quoi débattre tous les deux, je lui parlerai de toi et je suis sûr que sa curiosité sera piqué, fais moi confiance. Permets moi quand même de te demander ce que tu fais là, tout seul, dans les bois ?

    Les yeux toujours rouges, et brûlants, Raito décida de s'assoir. Il ferma les yeux quelques secondes, les massa avec deux doigts, mais la douleur ne voulait pas partir. Il se reconcentra sur son interlocuteur, en espérant que la conversation lui fasse oublié le picotement au niveau des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1304
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mystérieuse Mélodie [Raito] Mar 24 Déc 2013 - 19:30

-Ao...

J'observais la réaction du Jônin. Chaque détails de son visage en disait long sur ses pensées. Son air désolé, son regard triste ne me rappellait que le fait de cette terrible maladie... L'Amnésie.
Ne plus savoir qui l'on est, ou d'où l'on vient est semblable à une solitude destructrice et à un profond vide tout aussi insupportable. La mort-vivante, c'est comment je la nomme. Car nous ne sommes plus qu'un grand gouffre de mélancolie. Malgrès moi, le fait qu'il cite mon nom réveilla cette plaie, et mon sourire se perdit.

-Eh bien Ao Rin tu tombes à pic ! C'est la première fois que je te vois dans les parages. Es-tu originaire d'un village voisin ? La vie n'est pas trop difficile... tout seul ?

Originaire d'un village voisin ? La vie n'est pas trop difficile tout seul ? Je donnerai cher pour avoir la réponse à ces questions. Mon origine m'est inconnue, et quand à si la vie est difficile, je n'en connais aucune autre alors...


Alors on survit.


C'est ma seule option. La survie. Quand je me suis réveillé à l'hôpital de Konoha, et qu'on a découvert que je possède une prédisposition à devenir un Ninja, on ne me laissa pas vraiment le choix. A peine rétablis, je fus directement mis sous un programme spécial pour devenir Genin. Maintenant que j'avais finis ma formation, il ne me manquait plus qu'une chose : Un Sensei.
Quand à ma vie... Ma vie... Est-ce réellement ma vie ? Je n'ai eu à aucun moment le choix. La guerre, mon amnésie, mon entraînement ninja... Tout ceci fut si rapide que je n'ai même pas pu exprimer mon avis. Mais je ne regrette pas... Tout du moins, je ne regrette pas d'être devenu un Shinobi.

-Si tu as besoin d'aide n'hésité pas, je suis moi-même orphelin, un rejeton du clan Hayashi avec qui j'entretiens des relations plutôt tendues.

J'ai beaucoup de mal à gérer mes émotions, tellement qu'elles sont si différentes et ravageuse. Cette manière directe de plonger au cœur du problème me retourne totalement, et mon visage doit être vraiment étrange à voir.


En premier lieu, un violent sentiment de colère profonde m'envahis. Comment ose-t-il insinuer que nous sommes pareil ? Je ne connais pas ma famille ni rien alors que lui... Lui il peut se raccrocher à quelque chose. Lui il peut exprimer de la colère contre les responsables de son problème. Alors que moi, même cela m'est enlevé. Lui est encore propriétaire de son passé alors que moi, je ne l'ai plus.


Cette sensation s'estompe vite, rapidement remplacé par une autre bien plus douloureuse. Une profonde tristesse... Cette souffrance destructrice qui me ronge et que seul la musique peut appaiser. La brusque sensation de revenir à la réalité :


Je suis seul, sans famille, ni amis, ni histoire. Je suis Ao  Rin, l'Anonyme.


Et lui, un inconnu, me propose de m'aider. Je ne lui est rien fait et il porte ces mots... Je suis désemparé. Ma bouche s'ouvre, et après de multiples efforts, j'arrive a sortir une phrase.

-Je suis quelqu'un qui suis d'une nature plutôt discrète... Et je ne traîne pas souvent au village... Trop de... bruit. Quand à mon origine...

Malgrès moi, ma voix se noue et deviens défaillante.

-Je l'ignore... Et je ne connais pas d'autres vies que celle où je suis seul alors...

Voila qui annonce la deuxième couleur : Je suis non seulement orphelin mais en plus amnésique ! Mon pauvre Rin, si tu penses te faire des amis en dévoilant ces informations à tout bout de champs!J'arrête de parler. Franchement, je multiplis erreurs sur erreurs, catastrophes sur catastrophes... Je ne suis qu'un imbécile. Et au vu de la tête que j'ai, je pense qu'il ne va pas tarder à partir.

- Mon sensei ? C'est le luthier, mais aujourd'hui on le connait plus avec le titre d'Hokage ! Je suis certain que vous auriez de quoi débattre tous les deux, je lui parlerai de toi et je suis sûr que sa curiosité sera piqué, fais moi confiance.

Au lieu de cela, il répond rapidement à ma question... On-Sama était donc son Maître, et il va lui parler de moi ! Mon regard s'illumine d'espoir. On'-Sama, l'Hogake est une des seules personnes que j'admire réellement. En plus d'être le Rokudaime Hokage, il est un ninja terriblement puissant, il fait partit des plus grands musiciens de l'Histoire... Je ne l'ai vu que quelques fois, mais peu souvent. D'ailleurs, je suis sûr qu'il ne m'a pas remarqué. Alors avoir une conversation avec lui... Et dire qu'il avait eu la chance d'avoir le Hokage-Sama en personne pour Maître...

-Permets moi quand même de te demander ce que tu fais là, tout seul, dans les bois ?

La suite de sa phrase me ramena, encore une fois à la réalité. Qu'est-ce que je faisais là ?

-Je joue et j'essaye de me souvenir. Je suis tout seul car de toute manière, personne ne m'attends. Le village est trop bruyant...

Je fixe mon casque d'insonorisation sonore partiel, sous-entendant un problème lié à l'audition. Bien que la voix du Shinobi soit assez plaisante, elle reste fortement amplifiée et chacun de ses mots enregistrés.

-La nature me rassure.. Elle à quelque chose de familier. Tout comme ces bois... J'étais venu en fin d'après-midi, mais je n'ai pas vu le temps passer. Jouer de la musique dans la nature est une des seules choses qui me reste.

Je reviens à la réalité et découvre qu'il c'est assis devant moi, devant mes pieds nus, se massant les paupières... Juste après, il revient vers moi, concentré. Je suis peu habitué à ce que l'on me fixe et que l'on me prête une aussi grande attention. Alors la seule chose que je trouve à dire c'est :

-Et toi, pourquoi te promènes-tu seul dans les bois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Mystérieuse Mélodie [Raito] Dim 29 Déc 2013 - 22:32

    Alors il était seul ? Seul et amnésique. La vie semblait ne pas avoir été tendre avec lui. Raito se sentait désolé pour lui. Mais il ne fallait pas qu'il reste isolé comme ça, ce n'était pas la bonne solution, et il en savait quelque chose. Alors certes, il avait eu la chance d'avoir tous ses souvenirs, mais d'un autre côté, Rin pouvait désormais avoir un nouveau départ. Cependant l'Hayashi pouvait comprendre sa frustration, lui aussi serait devenu fou à l'idée de ne pas se souvenir de qu'il était avant. Si le jônin avait pu devenir le jeune homme qu'il était aujourd'hui, c'était sans aucun doute grâce à son ami et sensei Onpu. La seule manière de remercier celui qui mit le luthier sur le chemin du jeune homme au chakra rouge c'était de faire la même chose, c'est-à-dire prendre le petit Ao sous son aile, et l'aider à retrouver la mémoire. Mais s'il le prenait dans son équipe, le garçon aux cheveux bleus devait aussi s'en montrer digne. Raito poussa un soupir, et il s'allongea sur l'herbe. Décidément, cette journée s'annonçait riche en évènements.

    Raito pensait sérieusement pouvoir aider ce garçon. L'Hayashi était l'opposé de l'orphelin, du moins dans le comportement. Lui, il aimait rire avec les autres, faire le fanfaron. Il voulait qu'on lui reconnaisse sa vraie valeur, et aujourd'hui il n'était pas loin d'y arriver vraiment. Son rêve était encore loin, le poste d'Hokage n'était pas pour tout de suite, mais il devenait de plus en plus important dans le village, et pour l'instant ça lui convenait parfaitement. Pour tout dire, le Konohajin ne voulait pas devenir tout de suite Hokage car il voulait qu'On' puisse avoir le temps de faire ce qu'il avait faire. Avoir On' comme Hokage signifiait que tout allait bien pour ce dernier, et le village avait un shinobi extraordinaire à sa tête, pourquoi le changer ? Non, pour l'instant, le but de Raito était de gagner en puissance pour pouvoir mieux protéger le village, et protéger le Hokage, telle était sa mission en tant que jônin et ANBU.

    - Rin, rester à l'écart du village n'est pas la solution. Je comprends mieux que personne ce que c'est d'être seul. Moi aussi j'ai perdu mes parents étant jeune. J'ai vécu en exil pendant plusieurs années avant de revenir au village, et c'est On' qui m'a donné envie de donner le meilleur de moi-même pour le village, car avant lui, j'étais en colère, et si je ne l'avais pas rencontré, j'aurais sûrement déserté pour trouver un moyen de faire du mal à Konoha. Et regarde moi aujourd'hui. Je suis jônin et j'aime le village plus que tout. Souviens toi bien de moi car dans quelques années, je prendrai la relève de mon sensei.

    Raito se mit à rire. Quel parcourt. Le jônin se souvenait de son retour au village. Toujours en colère pour la mort de ses parents. Il l'était encore aujourd'hui, mais il avait appris à maitriser cette colère, et il était persuadé qu'un jour il trouverait la réponse à toutes ses questions. Il laissa quelques minutes de passer pour laisser le temps au genin de réfléchir sur les paroles du jeune homme au chakra rouge.

    - Cependant il y a une chose que je ne peux imaginer, c'est d'être amnésique. Je peux essayer seulement, mais je ne serais jamais proche de la vraie peine qui te ronge. Je pense que notre rencontre n'est pas que le fruit du hasard, je pense qu'on t'a mis sur mon chemin pour que je puisse te venir en aide, et c'est ce que je vais faire Ao Rin. Voila ce que je te propose, je monte actuellement une équipe, et je repère quelques recrues potentielles. Ton nom vient d'apparaitre sur ma liste. Si tu es d'accord, dans quelques jours, on fera un petit test, et si tu te montres motivé alors je deviendrai ton sensei et je t'apprendrai à devenir plus fort. Mais dans tous les cas, tu peux compter sur moi pour t'aider à retrouver la mémoire !

    Le jônin laissa le temps au garçon de répondre. Raito avait été plutôt direct, mais il n'y avait de toute façon pas plusieurs chemins pour dire ce qu'il avait à dire. L'Hayashi n'attendait qu'un seul mot : oui ou non. Rin était libre de faire ce qu'il voulait. S'il voulait rester dans sa solitude, libre à lui, mais l'utilisateur du Mokuton tiendrait parole, il l'aiderait, dans tous les cas, à retrouver la mémoire. Et puis, avoir des élèves serait une expérience aussi enrichissante pour eux comme pour lui. Le blondinet devait désormais répondre aux questions du jeune Ao. Que faisait-il dans les bois ? L'Hayashi ne pouvait pas lui dire la vérité, tout simplement parce qu'il n'était pas sûr de la connaître lui-même.

    - Qu'est-ce que je fais ici ? Hum... Disons qu'en tant qu'Hayashi et manipulateur du Mokuton, la forêt est comme une seconde maison pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1304
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Mystérieuse Mélodie [Raito] Lun 30 Déc 2013 - 21:05

Je le regarde... Son air désolé m'afflige réellement... Je baisse les yeux et serre les dents. Je ne veux pas pleurer. Non pas ici, ni maintenant... Et malgrès moi, une larme s'échappe... Je l'essuie rapidement, je m'étais interdit de pleurer face à quelqu'un. Cela me redonnerai mon bracelet d'inapte, et c'étais la dernière chose que je voulais. Heureusement qu'il était allongé... J'espère qu'il n'a rien vu.

- Rin, rester à l'écart du village n'est pas la solution. Je comprends mieux que personne ce que c'est d'être seul. Moi aussi j'ai perdu mes parents étant jeune. J'ai vécu en exil pendant plusieurs années avant de revenir au village, et c'est On' qui m'a donné envie de donner le meilleur de moi-même pour le village, car avant lui, j'étais en colère, et si je ne l'avais pas rencontré, j'aurais sûrement déserté pour trouver un moyen de faire du mal à Konoha. Et regarde moi aujourd'hui. Je suis jônin et j'aime le village plus que tout. Souviens toi bien de moi car dans quelques années, je prendrai la relève de mon sensei.

Ce n'étais pas la solution, certes, mais ce n'est pas comme si j'en avais envie... Mes oreilles sont trop fine, trop précise, trop facilement surchargées. Il se mis à rire... Un bon rire d'une personne qui viens de ce rendre compte qu'elle viens de faire un résumé express de sa vie... Puis laissa quelques longues minutes, pendant lesquelles je réfléchis à ce que je peux lui dire à propos de mes oreilles, et de ce qu'il disait. Il m'avait livré beaucoup de lui, et j'avais livré beaucoup de moi-même. Nous en savions plus l'un sur l'autre, que la plupart de nos connaissances. Il voulait donc être Hokage... Il était jeune, et déjà Jônin. Il avait le potentiel de l'être aussi... Peu après, il poursuivit la conversation:

- Cependant il y a une chose que je ne peux imaginer, c'est d'être amnésique. Je peux essayer seulement, mais je ne serais jamais proche de la vraie peine qui te ronge. Je pense que notre rencontre n'est pas que le fruit du hasard, je pense qu'on t'a mis sur mon chemin pour que je puisse te venir en aide, et c'est ce que je vais faire Ao Rin. Voila ce que je te propose, je monte actuellement une équipe, et je repère quelques recrues potentielles. Ton nom vient d'apparaitre sur ma liste. Si tu es d'accord, dans quelques jours, on fera un petit test, et si tu te montres motivé alors je deviendrai ton sensei et je t'apprendrai à devenir plus fort. Mais dans tous les cas, tu peux compter sur moi pour t'aider à retrouver la mémoire !

Il m'en fallait beaucoup, du temps, pour encaisser ce qu'il venait de me dire. Première rencontre, et il souhaite déjà me venir en aide, me mettre dans son équipe (Après un test, ce qui ce comprend facilement), et même si je refuse, me venir en aide. C'est la première fois que l'on me proposais une aide pareille... Mais il me laissa le temps. En fait, il attendait de voir qu'elle serai ma réaction...

-Etre seul est un terme bien relatif... Pour vous, vous connaissez la solitude... Mais pour moi, vous ne la connaissez pas vraiment. Vous aviez vos souvenirs, chose que je n'ai plus, et qui me semble très précieux. Je n'ai pas choisis d'être seul... Vraiment... Je ne l'ai pas choisi. Mais je possède une ouïe surpuissante, qui ne peux résisté aux bruits du village, où tout autre lieu avec une grande puissance sonore... *Je montre mon casque* C'est pourquoi je reste généralement à l'écart... Apparemment cette mélodie possède réellement un effet magique... Et je vais suivre le destin qu'elle me trace... Je viendrai à votre entraînement, Raito-san. Mais je vous préviens, j'espère que vous aimez la musique car je ne compte pas arrêter de jouer. Mais j'ai quelques questions...

Je pris une grande respiration. En effet, x questions me brûle actuellement les lèvres:

-En quoi consistera ce test ? Où ? Quand ? Comment pensez-vous pouvoir me rendre ma mémoire ? Et surtout, pourquoi faites-vous tout ça ?

Il pris ensuite la parole... Prêt à répondre à toute mes questions. Même la première que je lui avais posée.

- Qu'est-ce que je fais ici ? Hum... Disons qu'en tant qu'Hayashi et manipulateur du Mokuton, la forêt est comme une seconde maison pour moi.


Sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mystérieuse Mélodie [Raito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-