N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira) Mar 17 Déc 2013 - 20:44

Koüga avait appris la nouvelle de la bouche du Raikage lui-même, il allait voir s'ajouter à sa charge de travail la formation de deux jeunes shinobis dont il avait eu accès à l'ensemble du dossier. En effet l'un se nommait Hasaki et était issu du si discret mais pas dénué d'intérêt clan Seki du Nord, quand à l'autre elle s'appelait Hiryuu et semblait avoir des origines bien plus modestes pour le monde des shinobis, et ce bien qu'il ait surtout retenu qu'elle possédait un don héréditaire à savoir l'Onykoton ce qui était plutôt intéressent lorsque l'on pense que le héros de Kumo alias Yashira Mugen en était également le détenteur. Ainsi même si c'était une première dans sa vie, Koüga n'avait pas montré de réticence mais plutôt de la curiosité vis-à-vis de ses possibles compétences en tant que senseï; et le moins qu'on puisse dire c'était qu'avec des ninjas dotés de telles potentialités il n'allait certainement se montrer plutôt dur. Après tout son père avait fait de même avec lui lorsqu'il était plus jeune, et même si il était porté sur la vantardise il savait pertinemment que son parcours forçait malgré tout le respect, qui plus est lorsque l'on part du principe qu'il a acquit ses aptitudes actuelles à la suite d'une vingtaine d'années de rudes entraînements et de missions plus dangereuses les unes que les autres. De plus il n'avait pas choisi ce lieu de rendez-vous au hasard, en effet c'était dans ces montagnes qu'il s’entraînait bien avant que Kumo n'ait vu le jour, ce lieu portant par ailleurs les marques indélébiles de l'utilisation poussée de la maîtrise de la gravité si destructrice pour l'environnement alentour. Des cicatrices géographiques qui ne manqueraient pas de lui rappeler que si il appliquait les normes d’apprentissage qu'il avait fini par assimiler c'était avant tout pour leur permettre de donner le meilleur d'eux-mêmes, rendant par la même occasion service à ces derniers qui auront moins de chances de finir comme tous ces bleus dans le conflit enclenché avec Kiri et Suna mais également tous ceux qui suivront.

C'est ainsi qu'il attendit tranquillement ses élèves à flan de montagne aux environs de dix heures, soit l'horaire fixée sur la lettre qu'on leur avait remit à tous les deux la veille. Ce test de ponctualité servant à la fois à savoir si oui ou non ils étaient déjà assez matures pour assumer les règles régissant la vie d'un shinobi ou si au contraire il ne l'était. Auquel cas il devrait en plus de cela se montrer sévère car après tout on ne pouvait pas dire que dix heures du matin était une heure tardive, si il avait accepté d'être conciliant sur ce point le premier jour ce n'était pas pour voir des personnes qu'il ne connaissait même pas encore abuser de sa générosité. Sachhant qu'il avait en plus de cela laisser une carte suffisamment précise pur le retrouver, à condition bien sûr que ces derniers soient à même de la lire, un test de plus donc.


Dernière édition par Kadoria Koüga le Mer 22 Jan 2014 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Civil
Messages : 106
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira) Dim 29 Déc 2013 - 4:10

Ou pas! Non, je déconnais bien sûr. Une équipe ninja de Kumo. Cela faisait un long moment que je n'avais pas travaillé sous les ordres d'un ninja pour un dessein commun, qu'il s'agisse de celui de la team ou du village. J'avais peut être pris l'habitude du travail en solo, faire les choses par moi même sans avoir à me préoccuper d'un autre, bien, mal je ne pus dire en tout cas je préférais n'avoir à m'occuper que de moi même, et pas des autres. Enfin, s'il le fallait, je ne pouvais refuser; je devais même accepter, et avec joie. L'équipe, comme me disait mon ancien mentor, c'était le moyen d'évoluer que ce soit sur le plan du combat ou celui du relationnel, même si sur ce dernier je n'étais pas vraiment en reste au final.

Non, ce qui me dérangeait dans tout ça, ce n'était pas l'ordre d'intégration, loin de là, non; le Raïkage savait très ce qu'il faisait; mais plutôt cette espèce de petit bout de carton sur lequel était griffonné un dessein, un genre de carte, certainement là où nous devions rencontrer notre nouveau "chef d'équipe". Cela s'annonçait... passionnant. J'avais l'impression de faire un gros retour en arrière, comme quand j'étais au dojo des pins, pour ma formation de Kunoichi. Je pris la carte, la lettre et décampai de mon appartement resté bien vide ces derniers jours pour me rendre dans les montagnes du pays. Les fameuses montagnes de Kaminari. Combien de mission avais-je bien pus faire dans ces montages, combien d'entrainement, combien de...

Je fis le chemin assez rapidement, enfin, c'était assez relatif. Cela me prit une bonne heure. Ma carte était comme barbouillée, je me demandais si c'était du fait de mon nouveau "senseï", ou alors est ce que ce morceau de papier cartonné avait trempé dans quelque chose de pas très cool ? Bonne question, des plus intéressantes même, et dont je ne me priverai pas de lui poser, au Senseï. Senseï... Je devais me mettre son nom dans la tête. Je dépliai le pli, relus un instant. Kouga, Kadoria Koüga.

    Un bien étrange prénom, enfin pas plus que le mien me dis-je.


Par contre son nom, je le connaissais, je l'avais lu dans les livres, je l'avais entendu dans les guerres. Un Kadoria. Rien que le prononcer m'impressionnait. Il devait être fort, et peut être même mignon, mais ça... j'en doutais. J'avais vu des photos populaires de Kadoria Urio, et je devais bien avouer qu'il n'étais pas d'une beauté qui me ferait me retourner sur son passage... Alors si ils étaient tous comme ça... Ils seraient à plaindre. Enfin, je me reconcentrai sur ma marche, et enfin j'arrivai sur place. Je n'avais pas de montre, ni de moyen de savoir l'heure, mais vue qu'il ne faisait pas trop chaud... oué, pas loin des dix heures.

Arriver à l'heure, ou pas; je m'en fichais parce que comme on dit : tout arrive à point nommé pour qui sait attendre. Alors, voilà, il avait qu'à avoir de la patience, si jamais j'étais en retard. Je m'arrêtai alors subitement. Observant autour de moi. Je regardai la map, et tentai de reconnaître quelque chose. Jamais auparavant je ne m'étais perdu dans Kaminari, et encore moins dans ses montagnes, et voilà qu'avec un plan donné par mon fameux futur nouveau super senseï; et bien je reconnais plus rien... ça c'était la merde.

J'avais un sens de l'orientation tellement évolué qu'une carte un peu brouillonne pouvait complètement me dérégler et ruiner mon précieux sens. Je soupirai alors et commençai à vociférer toute seule contre le Kadoria, le messager, la carte, la montagne. Alors là si j'arrivai à l'heure avec ça, je n'avais plus qu'à jouer au Loto le soir même. Enfin, je continuai ma route, plus lentement, tenant de retrouver un signe auquel me raccrocher, un détail, une bifurcation; mais rien.

    Oh... J'ai du louper un sentier, il doit être caché par cette tâche... il a pas intérêt à me crier ou je lui fait bouffer sa carte. Parlais-je seule en fronçant les sourcils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira) Sam 4 Jan 2014 - 1:41

Une nouvelle équipe. Sa troisième tentative pour être exacte, précédé de deux tentatives qui furent un échec cuisant, seulement il fit la connaissance de ces personnes, c’était déjà ça, il agrandissait le panel de visages qu’il croisait à Kumo. Il espérait chaudement que cette équipe serait celle qu’il désirait tant depuis son arrivée à Kumo, celle qui ferait partit de son enseignement de Shinobi. Pour l’instant il ne connaissait que le nom du Shinobi responsable de cette équipe, un Kadoria. Comme quoi il en aura connut pas mal de Kadoria depuis son arrivée à Kumo. Son intérêt n’était pas grand, habitué de se retrouver seul membre de son équipe, il ne souhaitait pas remplir d’espoir une cause surement perdu d’avance. Ce qu’il savait c’est qu’il était à l’heure actuelle un Chuunin de Kumo et que ce village, son village lui faisait entièrement confiance. Ce qu’il savait également c’est qu’il avait acquit de puissantes techniques et qu’il n’avait pas encore le niveau pour survivre seul à un combat, l’affrontement contre la Sunajin ou contre le Kazekage lui prouvait à quel point on pouvait espérer vaincre plus fort que soit à plusieurs et c’est ce qu’il lui manquait d’obtenir, des compagnons pour affronter ce qu’il ne pouvait seul.

Rendez-vous dans les montagnes de Kaminari aux environs de dix heures du matin. Une carte pour les aider à trouver le chemin, quel outil fort aimable mais fort inutile pour un tel endroit. Lieu que le jeune Seki connait comme sa poche, ayant vécu dix-neuf ans de sa vie au cœur même de ces montagnes. Rien de tel qu’une carte précise pour être sur de se perdre. Les autres membres de l’équipe devant rejoindre le Kadoria auront bien du mal à trouver la destination adéquate s’ils se fient à la carte de leur futur sensei. C’est dans cette optique qu’il décida d’arriver avec une longueur d’avance sur le lieu du rendez-vous, il prit de la hauteur et observa durant un petit moment ce qui se tramait aux alentours. Il avait une vue plongeante sur l’accès au lieu du rendez-vous et aux environs, au cas où une personne s’égarerait. Il n’attendit pas longtemps pour voir ce qui semblait être une jeune demoiselle ayant à vue d’œil à peut près son âge qui faisait plusieurs aller-retour et passait plusieurs fois au même endroit, si elle n’était pas perdu, elle aimait se promener en tournant en rond. Le sourire au coin des lèvres, ne voyant personne d’autre arrivé, le jeune Seki décida de descendre et d’aller à l’encontre de la jeune fille. S’approchant à quelques mètres il la salua de la main, son sourire ayant disparut le temps de la descente.


« Bien le bonjour, j’observe les environs depuis un moment déjà et tu m’as l’air de chercher ton chemin. Vu que je n’ai connaissance d’aucun autre rendez-vous ici, mis à part celui d’un certain Kadoria pas très loin d’ici. Au fait, je me nomme Hasaki, j’ai grandit pas très loin d’ici, je connais très bien ces montagnes et je peux te dire qu’il ne faut pas se fier aux cartes si tu veux te repérer dans le coin. Il est dit qu’une malédiction entoure ces montagnes qui fait s’égarer quiconque voudrait trouver son chemin. Si tu es bien là pour l’équipe A, suis-moi, on va arriver légèrement en avance en prenant mon raccourcis, sinon je serais heureux de te montrer ton chemin, une fois que j’aurais rencontré l’homme qui m’a donné rendez-vous. »

Lui faisant signe de le suivre de la main légèrement, il prit la route vers la destination. Sa tenue était celle habituelle, un pantalon en tissu, un haut de kimono, son Katana et ses sandales de pailles. Leur route les amena à un chemin escarpé marqué sur aucune carte. C’est alors qu’il sauta pour glisser sur une pente qui le fit atterrir un peut plus bas. Grimpant sur quelques rochers, il atteignit rapidement le chemin et la destination désirait. Un homme tors nu se trouvait devant eux, de quoi faire rêver toute les filles. Il devait être Jonin pour pouvoir diriger une équipe avec au minimum un Chuunin. C’est un salut léger de la tête qui fit débuter les formalités. Le jeune homme avait bien fait attention que la jeune fille le suive en toute sécurité, la rattraper si elle glissait et l’attendre si elle prend du temps. C’est donc à deux qu’ils arrivèrent devant cet homme.

« Bonjour, je me nomme Hasaki. Si vous êtes le Kadoria qui nous a donné rendez-vous, je suis impatient de connaitre la suite des évènements. Cependant la prochaine fois, évitez les cartes trop explicatives pour ce genre d’endroit. Je suis tout ouïe sur ce qui va suivre. »

Ce fut non pas un conseil d’un ton supérieur, mais un conseil amical prononcé par un natif des montagnes, un Seki pure souche qui connaissait ces lieux les yeux fermés. Petite anecdote, quelques bandages subsistaient sur le corps du jeune homme, visibles légèrement malgré les vêtements, une trace indéniable de son dernier combat. Sur ce, ils arrivèrent environs dix bonne minutes en avance.


Citation :
HRP : Si je pouvais émettre une requête à l’équipe en générale pour ce sujet et les suivants, c’est d’essayer de faire avancer au plus l’histoire. Je m’explique, j’ai toujours eu quelques difficultés pour remplir mes RP au fil des réponses, donc si l’histoire elle-même avance vite, on aura plus de choses à mettre. Merci d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 24
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira) Mer 22 Jan 2014 - 20:44

Les enfants, je vous ai déjà parlé de la toute première équipe que j’ai rejoins ? Non ? Alors installez-vous c’est une histoire que j’adore raconter. J’étais toujours âgé de 11 ans et j’allais être le plus jeune, le moins gradé et le moins fort d’une sacrée équipe. Pour bien comprendre cette histoire je vais commencer par le commencement c'est-à-dire la veille de rencontrer mes futurs coéquipiers.

Ce jour-là, comme à ma grande habitude, on ne changera jamais le branleur que j’étais, je flânais sur une branche d’un arbre. Adossé contre le tronc et les jambes allongées sur la branche elle-même. De temps en temps je fermais les yeux pour me reposer, puis à d’autres moments je regardais le ciel. Nous étions en hiver et bien que l’air ambiant fût plutôt frais, le soleil lui était beau fixe. C’était rare pour les montagnes de Kumo qui sont habituellement recouvert de neige à cette période. On s’amusait comme on pouvait à l’époque, donc je m’amusais à imaginer des formes à ces nuages. Qui ne l’a pas fait en étant enfant ?
Enfin, la nuit approchait à grand pas, il était temps pour moi de rentrer. Oui je sais les enfants je n’avais rien foutu de ma journée, on ne m’avait attribué aucune mission et normalement j’aurais dût suivre mon entraînement mais j’avais aucune motivation pour cette option, la perspective de rester toute la journée à rien faire avec la brise me caressant le visage était beaucoup plus attirant. Je pris alors la route pour rentrer chez moi. Une fois arrivé, une fois n’est pas coutume, ma gentille maman était en train de nous cuisiner un bon petit plat. Ma petite sœur était à la douche, mon grand frère en mission il ne devait pas rentrer avant la semaine prochaine et mon père lui… bah comme d’habitude je ne sais pas ce que foutez votre grand-père, j’imagine qu’il faisait des choses importantes pour le compte du village. En tout cas, votre grand-mère m’interpella, et me montra une lettre posait sur la table qui m’était destiné.
Cette lettre m’assignait à une équipe officielle du village dirigeait par un certain Kadoria Kouga. Mon premier reflexe fut de soupirer avant même de terminer de lire la lettre. A l’époque, je n’avais aucun amis, ni coéquipier, je m’étais toujours entraîné seul avec votre arrière grand père. Depuis que je suis un ninja, j’ai accompli toutes mes missions en solitaire bon après je vous l’accorde ce n’étaient pas des missions à haut risque. Cependant, il fallait relativiser, mes capacités seraient bien plus utile si je connaissais les membres de mon équipe et si nous faisions équipes sur toutes nos missions. Ce serait une véritable plaie que de changer de partenaire à chaque mission. Le nombre de scénarios dépendrait non seulement de mes ennemies mais également de mes partenaires et j’avoue que je m’en passerai bien. Pourtant dieu seul sait combien de fois ça m’est arrivé mais on y reviendra !
Je continuai donc à lire cette lettre, nous devions le retrouver à 10 heures dans les montagnes de Kaminari. Au moins, ceci avait eu le mérite de me motiver un petit peu. Trouver un ninja d’élite seulement avec un bout de carte à laquelle on ne peut pas se fier. Voilà qui était plus qu’intéressent.
J’étudiais donc cette carte en détail, la comparant à d’autre existante. Ainsi je parvins à limiter la zone qui était pourtant encore trop vaste pour retrouver un homme. Alors que je désespérai d’avance, je me fis un lien avec le nom de famille de mon futur chef d’équipe, Kadoria, il maîtrisait la gravité selon les dires. Comme toujours, il fallait faire attention aux rumeurs. Je me couchai alors en espérant trouver la solution dans mon sommeil.

Le lendemain, je me réveillai sans même l’ombre d’une réponse sur le lieu précis de notre rendez-vous. Je partis de la maison vers 8 heures après m’être enfilé un des célèbres petits-déjeuné de votre grand-mère. Bien que peu emballé par l’idée de rejoindre une équipe, celle de trouver le lieu de rencontre m’exciter bien plus. Je quittai le village en courant, sautai dans le premier arbre à ma porté et commença une course vers les montagnes de Kaminari. Il ne fallut que quinze minute pour rentrer dans la zone. J’étais déjà venu ici accompagné de votre grand-père mais je ne m’étais alors jamais aventuré seul. J’essayais de me rapprocher le plus possible de la zone que j’avais établi la veille. Une fois arrivé je grimpai sur la cime de l’arbre le plus haut des environs. Mon objectif ? Me repérer depuis les hauteurs. Malheureusement, cela ne fut pas vraiment très concluant alors que le temps passé. Honnêtement, j’en avais rien à faire d’arriver à l’heure ou non, je voulais surtout savoir si je pouvais remporter ce défi dans le temps qui m’était imparti rien de plus.
Ce n’est qu’au bout de la quinzième cime escaladée que je découvris un élément susceptible de m’aider. Je vis au loin, un environnement « saccagé ». La disposition de ce lieu ne correspondait pas à un lieu naturel. En observant de plus près, je remarquai que la disposition des troncs d’arbres reposait sur un point central. En réfléchissant rapidement, je conclus que des techniques de gravité pourraient arriver à ce résultat mais cela pourrait bien être autre chose aussi. Dans le doute, il valait mieux vérifier et de toute façon c’était ma meilleure piste.

C’est ainsi que j’arrivai sur le lieu de rendez-vous, j’étais le dernier à arriver. J’étais vraiment si mauvais sans rire ? En tout cas j’étais à l’heure donc mon défi était remporté et l’excitation qui allait avec sombra… De mon air insouciant, les mains dans les poches et d’un ton désinvolte je pris la parole :

« C’est ici l’équipe B ? »

Comme à mon habitude je restai en retrait du groupe je n’avais guère envie de me mélanger, nous allions bien voir comment les choses allaient évoluer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira) Jeu 23 Jan 2014 - 21:17

Bien tout se passait plus ou moins comme prévu. Ses trois jeunes élèves arrivant à peu près en même temps, il eut le déplaisir de pouvoir observer de ses yeux ceux qu'il avait été chargé de prendre en charge pour le meilleur comme pour le pire. Et on pouvait dire que cela commençait plutôt bien. Entre la jeune adolescente aux airs de furie, Hasaki qui ne semblait pas avoir sa langue dans sa poche et pour finir Kira qui quant à lui avait l'air au premier abord bien plus dans la retenue que son futur coéquipier. Au moins ils avaient eu le mérite de faire sourire de bon coeur leur senseï qui commençait à se dire qu'enfin de compte cette nouvelle expérience ne serait pas si barbante que prévu.

En tout cas il était temps de prendre la parole, et ce après avoir bondi de son perchoir pour se retrouver face à eux:

"Bonjour, comme vous le savez déjà je me nomme Kadoria Koüga et le Raikage m'a demandé personnellement de vous prendre en charge. Donc oui c'est bien ici l'équipe B."

C'était juste histoire de commencer d'entrée de jeu pas les présentations d'usage avant de passer à toute la partie beaucoup moins formelle de leur première rencontre. Et c'est à Hasaki qu'il recommença à s'adresser d'un ton toujours aussi posé:

"Toi au moins tu as le mérite d'être franc. Par contre tu vas devoir un peu attendre avant qu'on passe vraiment aux choses sérieuses."

Puis il détourna son regard de ce dernier pour se tourner un peu vers les autres comme pour bien montrer qu'il s'adressait désormais à tous et non plus un seul:

"Le fait que vous ayez réussi à me trouver montre bien que j'ai affaire à des gens débrouillards. Néanmoins cela ne vous suffira pas si vous voulez devenir de grands shinobis, c'est pourquoi j'aimerai connaitre en premier lieu vos motivations et projets pour l'avenir."

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Civil
Messages : 106
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira) Sam 8 Fév 2014 - 20:12

J'écoutais, j'observais. Une nouvelle équipe assez hétérogène. Le Seki, Hasaki de son prénom semblait le plus motivé. La grande question qui se posait était : que va t on faire ? J'espérais vraiment ne pas m'emmerder, mais... rien était moins sûr. Ah.. Nos projets d'avenir, ça c'était une question de bâtard comme on dit. Je ne savais pas du tout ce que j'allais faire le lendemain alors dans l'avenir. Je réfléchis un instant. Que pouvais-je dire ? La conversation s'avérait assez limitée pour le moment, à part regarder ce qui se passe, écouter, et répondre.. Au moins il faisait beau, c'était déjà bien. Je le regardai donc, et l'instant suivant je répondis. Ma réponse était simple, sans aucun développement néanmoins ce que je disais constituait mon nindo, c'était la seule et unique raison de ma présence ici, je n'avais pas d'envie particulière de puissance, de force ou de renommée, juste faire mon travail comme je le faisais avant, à la ferme. Je remplissais ma tâche, ma besogne sans me poser trop de question, tant que ça me semblait juste et utile.

    "Motivation et projet d'avenir ? Je suis devenue Kunoichi pour protéger Kaminari... c'est une motivation suffisante non ? Et un bon projet d'avenir... Enfin, je le ferai comme je peux."


Je n'aimais me perdre en blabla inutile, les meilleures étaient les plus courtes, je recherchais surtout l'efficacité et dans la mesure du possible : l'expérience.

Maintenant je supposais que les deux autres membres de cette équipe allaient à leur tour répondre à la "grosse question". Je n'aurais encore une fois qu'à écouter. Normalement, en théorie; nous devrions faire quelque chose de plus intéressant après. Ou alors nous allions essayer d'apprendre à nous connaître un peu plus. Il allait peut être nous demander nos capacités au combat, ce genre de truc ma foi très utile si on veut mettre en place un travail collaboratif efficace. Je préparais alors déjà ma réponse, un peu d'anticipation ne ferait pas de mal et au pire, s'il ne posait pas cette question; ben... j'aviserai. Mon regard se perdit alors sur le Seki. Lui il avait déjà la chance d'être connu par son nom, par son clan, bien que; ce genre de trucs pouvait s'avérer à double tranchant, genre honorer la famille, ou tout au moins ne pas la déshonorer. Je pliais la carte, et la glissai dans l'une de mes poches, je n'en avais plus besoin pour le moment.

Enfin, une équipe... c'était bien; mais je doutais que je fusse déjà prête à en rejoindre une.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira) Mer 5 Mar 2014 - 2:17


Je me retrouvais donc en présence de ma nouvelle équipe. Un jeune garçon et une jeune fille apparemment de rang moins élevé que le mien au vu de leur chakra. Cet homme était quand à lui digne de sa réputation, bien que je ne le connais pas personnellement, il a tout l’air d’être un niveau d’exception. Tant mieux, cela voulait dire que j’étais enfin en face de quelqu’un de compétent et qui avait surement énormément à m’apprendre. Je pouvais dors et déjà commencer à m’imaginer faire des missions à leur côté, faire des entrainements et apprendre les uns des autres. Le sensei parla d’abord pour nous répondre, ensuite pour nous informer des tournures à venir, notamment de la question la plus banale qu’un sensei pouvait demander à ses élèves mais qui n’était aucunement idiote ou dénuer de sens, bien au contraire. L’avenir ? Motivations ? Un avenir de paix, motivé par le fait de faire briller le nom Seki et donc par suite logique, celui de Kumo. Place aux paroles.

« Ma réponse pourrait vous paraitre égoïste mais la seule motivation qui m’anime chaque matin, c’est celle de redorer les couleurs de mon clan, celui des Seki, laver toute les crasses qu’ont pu faire les membres de mon clan ces dernières années. Je ne vois mon avenir, ni plus ni moins qu’à une place importante au sein de ce monde, ou au moins au sein de notre village où je pourrais contribuer à apporter la paix. Peut de personne y croient et je pense que peut de personnes me suivront, mais j’irais toujours plus haut et je deviendrais toujours plus fort pour devenir le guide de ceux qui chercheront la paix. »

C’est avec tout le sérieux du monde que je pu prononcer ces quelques paroles. Je faisais maintenant silence, j’écoutais la réponse du jeune homme et celle de notre sensei à la fin. La jeune fille avait une motivation bien à elle, ni fébrile, ni inexistante. Elle était présente, quelques part, elle souhaitait tout bonnement, pour l’instant, devenir une de ces Kunoichi qui restent au village, le défendent quand les forces armées sont de sorties ou qui accompagnent le Raikage lors de voyages diplomatique ou pour exécuter des convois entre notre pays et le pays du fer. Comme on dit, il faut de tout pour faire un monde, des ambitieux, des gens qui visent le sommet comme moi et des gens qui permettent justement à ces personnes là d’exister, à les maintenir au sommet et à leur confier ce qu’ils ont de plus précieux, leur vie et leur confiance. Bien sur que je souhaitais être à la plus haute marche, bien entendu que j’y arriverais avec difficulté, mais si aujourd’hui je suis devenu Chuunin ce n’est pas pour rien et je le prouverais à quiconque doutera de mes capacités.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Et l'équipe B fût ! (PV Hiryuu, Seki Hasaki, Seki Kira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-