N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1334
Rang : S

Message(#) Sujet: Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ] Jeu 2 Jan 2014 - 13:37

Le soleil froid me tape dans les yeux. Pas assez chaud pour être réellement dérangeant au point qu'il soit impossible de dormir, mais assez dérangeant pour me réveillé. J'ouvre les yeux et regarde mon réveil tout en baillant. 4h58... Mon réveil sonne dans deux minutes... Je déteste ça. Le fait de n'avoir que deux minutes alors que j'ai juste une envie, de me rendormir. Oui, je suis ce qu'on appel, un couche tard et un lève tard... Enfin, à peine ma pensée finis, que l'horrible son caractéristique de cette machine de torture résonne dans mon appartement: Une sorte de mélodie stridente faite avec je-ne-sais-quel instrument diabolique. Beurk. D'un main, j'éteins rapidement cette chose horrible et je me met en position assise, me frottant les yeux. Aujourd'hui, mission dès 6 heure, avec pour point de rendez-vous, la forêt de Konoha, lieu que je commence à connaître comme ma poche à force. Ce qui me laisse une heure pour me préparé, autrement dit, largement suffisant.


Je me lève et prend rapidement mon petit-déjeuner, pas très lourd et assez équilibré=> Une recette parfaite pour se sentir bien en mission. Je prend rapidement ma douche, puis sors et me dirige vers la table... Je ne me souviens plus du nom de mon partenaire qui, si je me rappel bien, est juste impossible à prononcer. Je lis l'ordre de mission, tout en me séchant:


Ordre de Mission:
 



-D'Astrae Y... Draquoi ?


Mais c'est quoi ce nom ? C'est imprononçable ! Pourquoi avoir un nom si compliqué... Bon, il est vrai que le miens est assez simple: Ao Rin, rien de spécial, mais là... C'est juste pas possible. Je n'y arriverai jamais à le dire correctement.  Enfin me revoilà avec une mission de récolte. Après les feuilles, les plantes ! Mais ils font une fixette sur la nature dans ce village où quoi ? Non pas que je n'aime pas la nature (Je préfère être dans des environnement naturels) mais il y a une limite... En vérité, j'aurai préféré quelque chose de plus palpitant. Enfin.


Je commence ma préparation. Des habits amples et solides, permettant une grande mobilité et une certaines résistance aux caprices de la Nature. Une veste noire, avec un trait blanc sur chaque longueur de chaque manche, un pantalon noir, et des chaussure de voyage, noire elle aussi. Mon casque d'insonorisation partiel, ma sacoche sur ma cuisse droite et mon bandeau sur mon bras gauche. Pour finir, je verrouille mon appartement et me dirige vers le point de rendez-vous...


J'arrive dans la clairière. La Nara nous attends déjà... Brune, les yeux noisette, légèrement maquillée, et en tenue de Civil. Apparemment, elle n'a pas l'intention de se bouger. Elle a même préparé un camp... Ce qui signifie que la mission s'étalera jusqu'à la nuit, voir un peu plus. Je m'avance vers elle


- Mashizaru Nara j'imagine ? Je suis Ao Rin. Je suis là pour répondre à votre demande. Enchanté.
-Salut Rin, bien on attend ton partenaire, et on est partis.


D'ailleurs... A quoi il ressemble celui-là ? A peine ai-je le temps de me poser la question que j'entends déjà des pas derrière nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 67
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ] Dim 5 Jan 2014 - 4:43

Tu relis le courrier que l'on t'a fait porter la veille. C'est la énième fois que tu le relis. Et tu arques un sourcil, comme à chaque fois que tu l'as relu depuis hier. Tu n'as jamais demandé à être envoyé en mission pourtant. Enfin, tu supposes qu'il s'agit des affres de l'administration. Et puis, on t'a accordé le droit d'asile, tu n'as pas vraiment le droit de leur cracher au visage... Alors il va bien falloir que tu acceptes de mettre la main à la pâte pour eux. Cela ne t'enchantes pas vraiment. Mais il va bien falloir que tu te forces un peu... Et puis, tu ne peux pas réellement te plaindre. Après tout, ce n'est pas pour le peu temps que cela va te demander que tu vas te plaindre. Quand à la difficulté de cette mission... Tu souris rien que d'y penser.

Tu passes devant la glace, fronçant un sourcil en voyant ta dégaine. Décoiffé, échevelé et la barbe naissante. Naissante mais jamais fournie. Jamais elle ne dépasse les quelques millimètres. C'est quelque chose que tu ne supportes pas. Bah. Tu verras plus tard. Tu passes machinalement ta main sur ton semblant de pilosité faciale, avant de passer une main dans tes cheveux, rabattant une paire de mèches, comme bien souvent. Comme trop souvent. Enfin. Tu rajuste le col de ta chemise, tentant de la défroisser un peu, histoire de ne pas avoir l'air de sortir de la gueule d'une vache. Une moue légère plaquée sur le visage, tu te diriges vers ta bibliothèque.

Tu ouvres la porte à la volée, te dirigeant vers les rayonnages de gauche. Tu fais coulisser l'échelle avant de grimper chercher un ouvrage. Tu passes le doigt sur quelques reliures avant de trouver celui qui t'intéresse. Un volume traitant de la flore du Pays du Feu. Cela devrait t'être relativement utile... Tu te laisse glisser à l'échelle, ton ouvrage à la main, te rendant compte que tu as oublié ta sacoche dans ton bureau. Et tu ne tiens pas à passer toute une mission un livre à la main, sans pouvoir le poser nulle part. Tu jures donc, avant de retourner chercher tes affaires.

Tu pars enfin. Tu relis ton papier une dernière fois, tout en marchant vers l'extérieur de la ville. Tu as rendez-vous dans la forêt. Au beau milieu d'une petite clairière. Tu dois retrouver une membre du clan Nara, ainsi qu'un autre genin du village... Tu serais presque curieux de découvrir à quoi il ressemblent. Même si ton intérêt est nettement plus tourné vers la demoiselle. Une membre du clan Nara. Une approche pourrait t'ouvrir quelques portes après tout... Tu les trouves alors en train de t'attendre. Une jeune demoiselle brune, assez mignonne certes. Ainsi qu'un jeune homme aux cheveux bleutés, arborant son bandeau de ninja. Ah. Tu aurais presque trouvé cette arrogance rafraîchissante. Ce besoin de montrer au monde son rang... Voilà bien quelque chose qui aurait pu te faire sourire tant tu trouves cela ridicule.

Tu te diriges d'abord vers la demoiselle, t'inclinant devant elle pour la saluer. Puis tu te tournes vers le jeune homme, un léger sourire sur le visage. Tu dois arriver à donner l'air d'une personne assez souriante. Assez joviale. Le genre de trentenaire lambda, dans la fleur de l'age. Ils ne doivent pas savoir ce que tu es réellement. Et ton jeu d'acteur, tu le connais. Tu le maîtrises. Après des siècles à le peaufiner. A le travailler. Bien malin sera celui qui arrivera, du premier coup d'oeil, à le percer...

    « Mademoiselle, monsieur. Permettez moi de me présenter, Ymir Drahall D'Astrae, pour vous servir. J'ose espérer ne pas vous avoir fait attendre. »


Ta sacoche pendant tranquillement sur ton côté gauche, sans bandeau ni signe distinctifs, tu passes aisément pour ce genre d'homme sans histoire, sans ambition, simple civil. Le genre de personne comme on en croise chaque jour des milliers. Tu as plus l'air d'un touriste égaré que d'un ninja. Mais peu t'importe. On t'a mandé ici, et tu n'es venu que pour accomplir la basse besogne à laquelle on t'a assigné. Ou peut-être un peu plus. Tu es partagé entre l'envie d'en finir vite, et celle de laisser traîner tout cela en longueur. Mais tu vas bien voir comment évoluent les choses...

    « Tu as quelques minutes de retard, mais c'est sans importance. Bien, comme vous le savez, nous avons besoin de vous pour récupérer quelques plantes médicinales. Nous aurions pu nous en occuper, mais beaucoup d'entre nous sont très occupés en ce moment. C'est donc là que vous intervenez pour nous aider ! Des questions en particulier ? »


Tu jettes un coup d'oeil à celui qui doit te servir de coéquipier. Tout ça te paraît clair. Tu gardes le silence, signifiant d'un geste désinvolte que tu as bien compris pourquoi vous êtes là. Reste à voir s'il a quelque chose à dire, et vous pourrez enfin commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1334
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ] Sam 11 Jan 2014 - 19:50


Je me retourne et regarde donc ce trentenaire venir vers moi, d'un air plutôt jovial pour quelqu'un allant faire une mission ennuyeuse, et devant venir très tôt le matin... Pour ma part, ma tête exprime plus l'envie d'en finir vite pour pouvoir jouer un morceau...


Je l'observe avec plus d'attention, il a vraiment rien d'exceptionnel à première vu. Mieux, il peut ce fondre dans la masse tellement qu'il est banal... Genin encore à cet âge ? C'est peu commun. Il pourrait être Jonin... Est-ce un de ces Ninja tellement peu intéressé par son métier qu'il reste au rang le plus simple ? C'est probable... Il ne porte pas son insigne, presque prouvant qu'il est devenu Ninja par défaut. Un peu comme moi, je suis devenu Ninja car j'en ai les capacités et que le Village éprouvait le désire que je devienne un Shinobi, mais je ne regrette rien. Après tout, ce n'est pas si mal...


« Mademoiselle, monsieur. Permettez moi de me présenter, Ymir Drahall D'Astrae, pour vous servir. J'ose espérer ne pas vous avoir fait attendre. »


J'ai l'impression qu'un noble viens de parler... Je ne me suis pas très familiarisé avec ce genre de manière... Je répond donc tout naturellement :


« Salut Ymir... Je suis Ao Rin... Euh... Enchanté... » Dis-je d'un air de personne réellement pas habitué à tant de manières...


La Nara nous regarde, d'un air plutôt pressé elle aussi. J'ai l'impression qu'elle ne veut pas perdre de temps. Tant mieux, moi non plus. Je n'ai pas envie de passer toute ma journée à ramasser des plantes...


« Tu as quelques minutes de retard, mais c'est sans importance. Bien, comme vous le savez, nous avons besoin de vous pour récupérer quelques plantes médicinales. Nous aurions pu nous en occuper, mais beaucoup d'entre nous sont très occupés en ce moment. C'est donc là que vous intervenez pour nous aider ! Des questions en particulier ? »


Et bien, quelle pile électrique ! J'ignorai qu'on pouvait parler autant, d'une seule traite... Enfin, ce qu'elle dit, on le sait déjà. J'aimerai surtout savoir ce que l'on cherche... Elle est pas vraiment douée pour faire un rapport...


« Et bien, prendre connaissance de ce que l'on cherche serait une bonne chose déjà... »


La femme me regarde d'un air surpris pour ne pas avoir dit les informations les plus cruciales. Je suppose qu'elle est trop habituée à avoir des récolteurs expérimentés et connaissant leur travail. Alors que nous, et bien nous sommes des récolteurs de fortune. Néanmoins, elle sort deux carnets, et nous les tends. Moi et mon camarade prenons chacun notre carnet respectif...


« Voici les plantes manquantes avec les informations à l'intérieur... Je pars de mon côté récolter. Notre point de rendez-vous est ici même.... »


Je feuillette le carnet, pleins d'annotation et d'image, le tout simplifié pour notre compréhension. Ecoutant attentivement, je fais une objection sur son avant-dernière phrase...


« Je ne crois pas que cela est très prudent pour vous de partir seule dans la forêt... »


Non pas que je la sous-estime, mais les bandits rôdent... Et nos effectifs sont réduis en temps de guerre. Le danger n'est que plus grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 67
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ] Mer 15 Jan 2014 - 7:47

Deux choses. Tu remarques deux choses. Le jeune homme qui vous accompagne, présenté sous le nom de Rin, n'a d'une part pas du tout l'air emballé par la mission qu'on lui a confiée, et d'autre part... Il semble gravement sous-estimer la jeune femme chargée de coordonner cette mission. Tu réprimes un petit sourire alors qu'il se manifeste, demandant ce que vous alliez devoir récolter. Tu croises les bras, alors que la demoiselle sort deux carnets répertoriant les différentes plantes que vous allez devoir trouver. Tu arques un sourcil en feuilletant les deux premières pages, pour finalement jeter le petit ouvrage au milieu des affaires amassées au milieu du campement improvisé. Tu n'as guère besoin de ce genre de choses... Tu te contentes de prendre le sac pour ramasser tes plantes, avant d'entendre la remarque de ton équipier. Il compte vraiment l'empêcher de partir seule ? Tu souris en l'écoutant. Tu te décides alors à intervenir, ajoutant quelques mots.

    « En effet, il serait plus sage pour vous de partir accompagnée. Si vous me le permettez, je n'aimerais pas qu'une demoiselle se retrouve seule, courant le risque d'être blessée. »


Tu t'avances alors vers elle, donnant l'impression de vouloir l'accompagner. Tu souris légèrement, remarquant le léger changement d'attitude de la jeune Nara. Tu serres légèrement les dents, alors qu'elle se dérobe de devant toi en un instant. Tu visualises son mouvement de façon virtuelle, alors qu'elle est déjà dans ton dos, ayant attrapé ton bras gauche pour le tordre en une clé de bras. Tu fermes les yeux quelques secondes. Sa respiration est calme. Tu peux presque visualiser son expression faciale. En ce moment même, elle doit être neutre, et non pas énervée. Voire peut être même souriante.

    « C'est très aimable à vous, mais...

    Pas de mais voyons. »


Tu te dégages alors, laissant ton bras émettre un craquement sonore. Tu serres les dents, alors qu'elle continue à tenir ton bras et ta main, désormais dégagés, tout autant que... Déboîtés, oui. Tu t'amuses de voir la surprise sur leur deux visages. Elle laisse retomber le membre qu'elle séquestrait sous le coup de la fatigue, te laissant libre de reprendre ton bras pour le replacer. Tu sens un léger picotement parcourir ton épaule, puis descendre dans tout ton bras, alors que tu le remets en place, ton geste ponctué de craquements réguliers. Tu t'arrêtes en sentant le picotement habiter ta main, que tu plies et déplies une paire de fois, avant de mouvoir légèrement ton bras. Tu souris devant l'expression des deux autres, satisfait de ton petit effet.

    « Bien, nous disions donc ? Vous ne voulez pas de compagnie c'est cela ? Je peux tout à fait comprendre qu'une Jônin ne veuille pas s'encombrer d'un simple Genin. Mais cela est bien dommage, moi qui me réjouissait d'avoir un peu de compagnie...

    Mais. Comment ? »


Tu souris, regardant tour à tour les deux jeunes gens. Il semblerait que tu viennes de choquer la demoiselle. Tu fermes les yeux un instant, humant l'air. Tu finis par te décider à reprendre la parole.

    « Et bien... Tout d'abord, à votre coiffure. Un air décontracté, mais pourtant savamment structurée. Puis le maquillage visant à mettre en valeur vos yeux et pour cacher quelques cernes pourtant présentes. Vous avez tenté d'harmoniser votre tenue de civil avec la mission d'aujourd'hui, mais vos rangers trahissent vos habitudes en tant que soldat. Ainsi, vous n'êtes pas débutante. Votre prise est également ferme, et votre poigne trahi votre expérience. Quand à vos mains, vous devriez y faire plus attention, vos paumes sont dans un état désastreux, probablement à cause de vos longues heures d’entraînement pour arriver jusque là. Puis, votre parfum, très léger. Très léger mais pourtant coûteux. J'en déduis qu'il s'agit d'une folie que vous avez faite pour fêter un événement important pour vous. Evènement qui n'est autre que votre promotion au rang de Jônin. Mais il s'agit de votre première mission en tant que telle, ce qui explique que vous aillez caché vos cernes dues à la mauvaise nuit que vous venez de passer, à vous ronger les sangs en vous demandant si vous étiez à la hauteur. Votre manie de jouer avec une mèche de cheveux et votre réaction à l'instant trahissent également votre nervosité. Alors je n'ai qu'un conseil à vous donner : Calmez-vous et détendez-vous un peu, tout va bien se passer... »


Tu lui sourit alors, la laissant visiblement en plein trouble. Tu te contentes de poser la main sur son épaule avec un léger tapotement. Tu te diriges alors vers le jeune homme aux cheveux bleus, le tirant avec toi par le bras. Elle aura sûrement besoin de rester seule quelques secondes pour faire le point et se remettre de tout ceci. Quel dommage pour elle d'être tombée sur toi pour une première mission en tant que responsable. Tu pourrais presque la plaindre. Mais... Non, pas à ce point. Tu te contentes d'entraîner ton jeune homologue Genin avec toi, t'enfonçant un peu plus dans les bois. Ce n'est qu'une fois a distance du campement que tu te décides à reprendre la parole, abordant cette fois un sujet bien plus banal.

    « Alors Rin, dis moi, depuis combien de temps es-tu ninja ? Quand à ce que nous cherchons en ce moment, sais-tu de quoi il s'agit ? »


Des questions simples et un ton neutre. Tu veux le mettre en confiance. Tu sais qu'il a du être surpris, au même titre que la jeune femme, mais tu ne veux pas qu'ils en soient marqués. Tu tentes de lui changer un peu les idées, de briser la glace. Après tout, vous allez en avoir pour un moment à ramasser des plantes, alors autant en profiter pour faire un minimum connaissance. Oui. C'est ce que tu aurais dit si tu avais été celui pour lequel tu te fais passer en ce moment même. Mais tu te contentes de continuer à jouer ce jeu d'acteur. Ce jeu peaufiné et améliorer au fil des ans, au point d'arriver à tromper nombre de personnes avec tes faux airs. Même les ninjas les plus hauts gradés ne voient en toi qu'un trentenaire relativement sympathique, avec quelques faux airs de mystère. Alors écarter le jeune Rin de toute pensée bizarre à ton propos ne sera pas bien difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1334
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ] Sam 18 Jan 2014 - 23:49

Une shinobi vraiment ? En tout les cas, je me sens un peu coupable d'avoir fait cette remarque. Après tout, tout les Nara ne sont pas Ninja, alors comment je peux deviner ? En tout les cas, elle viens d'attraper le bras d'Ymir avec une certaine technique... Il est fichu, jamais il ne sortira de cet étreinte à moins de...


Et c'est ce qu'il fait, il se déboite le bras, avant de se le remettre en place comme si de rien n'était... C'est un homme ça ? Devant nos regards surpris, il balance son analyse complète... Ce mec est un observateur d'élite pour un Genin... Ce qui réveille au plus profond de moi un sentiment d'alerte. Si jamais il voit mes techniques, pourrait-il percer le secret ? Non, c'est impossible. Il y a trop d'aléatoire pour que quelqu'un d'autre que moi comprenne...


Je suis largement troublé par ce qu'il vient de ce passer. C'est... Impossible ? Il n'utilise pas du Ninjutsu médical et pourtant... Et pourtant son épaule et comme neuve. C'est extraordinaire... Je n'aurai jamais cru qu'une capacité de la sorte existe... D'ailleurs, je suis tellement troublé par la chose que je ne remarque même pas qu'il me prend par le bras et m'amène dans la forêt le temps que la Jônin reprennent ces esprits...


« Alors Rin, dis moi, depuis combien de temps es-tu ninja ? Quand à ce que nous cherchons en ce moment, sais-tu de quoi il s'agit ? »


Hein ?! Je reprend mes esprits et effectivement, nous sommes déjà assez éloignés de la Jônin. Je dois dire que je suis un peu (beaucoup) anxieu. Ce type, ce n'est pas vraiment quelqu'un de normal. Je le sens, je le sais. Son attitude... Cela cache quelque chose. Je suis quelqu'un pourvu d'une grande sensibilité, et surtout d'une grande empathie. Et je sens que ce type n'est pas vraiment sincère. On ne prend pas un ton aussi neutre quand on est sincère, après ce qui viens de ce passer.


Je secous ma tête après un instant, de quoi bien reprendre conscience, et je lui répond.


« Euh ? Depuis... Le début de cet été... Je crois que nous recherchons... Des plantes qui sont sur ce livre » dis-je en ouvrant le bouquin...


Wow. Et bien il y a du travail... Cela ne va pas être réellement une partie de plaisir... Mais il y a de nombreuses illustations et indication, donc notre travail est facilité. C'est un peu une mission d'identification puis de récupération. Comme une chasse au trésors... Ce qui peut-être amusant, dans le fond, mais là, ça ne m'amuse pas vraiment...


« Tu as l'air... Non... Laisse en faite... » lançai-je, en le regardant d'un air un peu suspicieux...


En vérité, je ne savais pas vraiment quoi dire... Ou plutôt, comment lui dire que je ne le perçois pas trop comme sincère... Je réfléchis, tout en ramassant des plantes et les fourrants dans mon sac... Cette situation est vraiment étrange...


« En fait... Je ne... Crois pas que tu sois sincère avec moi... Ce ton neutre... Cette attitude... Elle ne m'a pas l'air... Naturelle... » Je me reprend juste après, pour ne pas lui faire trop de peine. « Mais ne t'inquiète pas, tu es peut-être comme ça de nature... Probablement »


Oui, tout dans ma voix signifie que je ne le pense vraiment pas... Tout ceci est trop parfait... Réglé comme du papier à musique. Et la musique, ça me connais. Enfin bref... Je regarde sa réaction à mon annonce tout de même... Peut-être sera-t-il perturbé ? Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 67
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ] Jeu 13 Fév 2014 - 15:22

Tu arques un sourcil, amusé. Il aurait décelé un dérèglement simplement au son de ta voix ? Tu as déjà croisé des personnes douées avec leurs sens, mais jamais à ce point...On dirait bien que tu es tombé sur un gamin assez spécial. Suffisamment pour retenir ton attention du moins. Mais tu ne fais aucune remarque, te contentant alors de feuilleter le livret qu'on vient de te passer, faisant semblant de t'y intéresser. Tu reconnais la plupart des spécimens demandés, sachant parfaitement où les trouver. Alors, cet ouvrage minable ne t'es guère utile. Tu finis par le fermer dans un léger son de claquement. Tu hésites entre lâcher un profond soupir d'ennui, ou t'intéresser de plus près à son cas. Mais générer trop d'intérêt pour lui risquerait de l'alerter. Un peu comme un animal sauvage que l'on tenterait d'apprivoiser, oui. Tu te contentes alors de te baisser, ramassant une plante au pied d'un arbrisseau. Tu te relèves en la fourrant dans ton sac, avant de reprendre le dialogue.

    « Dis moi, est-ce ta première mission ? Quelle que soit la réponse, tu t'en fais pour peu de choses mon jeune ami. Ou alors dis moi quel ton emprunter pour paraître naturel à tes yeux ? »


Tu te contentes d'éclater de rire en continuant de marcher. Cela commence à t'amuser. A réellement t'amuser. Ce n'est pas un de ces ricanements factices que tu utilises si souvent, non. Cette fois, tu trouves cela divertissant. Leurs visages en te voyant replacer ton épaule déboîtée le plus simplement du monde, ou encore l'air de suspicion profonde dans le regard de cet enfant... Tout cela t'amuse. Ce n'est rien d'autre qu'un bête jeu à tes yeux. Tout comme cette mission. Un simple jeu d'enfant.

    « Alors, dis moi, connais-tu cette plante ? »


Tu changes de sujet, lui montrant alors une autre pousse que tu viens de ramasser. Une pousse rachitique, aux airs maladifs et couverte de terre. Et pourtant, tu connais ce petit miracle de la nature. Une daracea coronea, plus communément nommée racine des rois. Cette petite pousse est aussi incroyable qu'elle est souvent confondue avec des mauvaises herbes. Il est vrai qu'ainsi, on ne comprendrait pas pourquoi on l'a nommée ainsi. Un nom aussi flatteur aurait du laisser entrevoir une plante aux attributs hors normes. Et pourtant, elle ressemble à s'y méprendre au chiendent. Tu la manipules un instant, la plaçant dans la trajectoire des rayons du soleil. C'est alors qu'elle semble s'illuminer, comme absorbant la lumière pour mieux briller.

    « Voilà l'une des principales plantes que nous recherchons... Tu penses pouvoir la repérer facilement, ou as-tu besoin d'aide ? »


Tu gardes un léger sourire plaqué sur le visage. Tu te recentres sur la mission, tentant de l'amener lui aussi à se concentrer d'avantage... Du moins sur autre chose que toi. C'est bien pour cela que tu as choisis de commencer par la plante la plus spectaculaire... Pour quelle autre raison aurais-tu pu décider de commencer par celle ci spécifiquement après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1334
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ] Sam 22 Fév 2014 - 12:22

« Dis moi, est-ce ta première mission ? Quelle que soit la réponse, tu t'en fais pour peu de choses mon jeune ami. Ou alors dis moi quel ton emprunter pour paraître naturel à tes yeux ? »

Je le regarde, un peu perplexe... Encore une fois, cette réaction est totalement décalée d'une réaction normale... De base, me semble-t-il, généralement quand quelqu'un vous dit que vous êtes étrange, et qu'il ne vous pense pas sincère, vous êtes contrarié... Et bien mon interlocuteur, pas le moins du monde... Il est totalement calme -voir presque amical- à ma petite remarque... Quel personnage étrange...

Je me décide de lui répondre, d'un air amical tout de même...

« Non, j'ai déjà ramassé des feuilles lors de l'automne, pour l'herbier scientifique du centre herbologique de Konoha... Oui, d'accord, ramasser des feuilles pour faire un herbier, ce n'est pas très glorieux... Mais c'est déjà ça. » dis-je dans un rire. « Je ne sais pas... Un ton moins décontracté. Tu sais, j'ai rarement vu ce genre de technique... Enfin je n'ai pas vu beaucoup de technique dans ma vie, il faut dire... Mais faire ce genre de truc, et avoir l'air si naturel... C'est pas très naturel, tu ne crois pas ? »

Et mon raisonnement est tout, sauf faux. Enfin, nous continuons, il ne faut pas perdre de vue notre mission. En parlant de ça, il ramasse une plante, et me la montre...

« Alors, dis moi, connais-tu cette plante ? »

J'observe la petite chose maladive... Entre nous, cette plante ne me dit rien. Je ne suis pas un herbologiste aggré il faut dire... Je connais des plantes qui peuvent constituées une denrée de base, quelques plantes ayant des propriétés médicinales... Mais celle-là, jamais. Sèche et ressemblant plus à une mauvaise herbe qu'autre chose, je ne pense pas que c'est vraiment ce que l'on cherche...

« Non... D'ailleurs tu es sûr que... »

Je ne peux même pas finir ma phrase qu'il la positionne aux rayons du soleil. Elle absorbe la lumière, brillant avec plus d'éclat...

« Wahou... C'est vraiment... Spectaculaire... » dis-je un peu interloqué.

« Voilà l'une des principales plantes que nous recherchons... Tu penses pouvoir la repérer facilement, ou as-tu besoin d'aide ? »

J'observe les détails de la plante... Mhh... Elle pousse proche de la terre, ressemblant à une mauvaise herbe, à la différence qu'elle brille au soleil.

« Je pense que j'y arriverai... Mais si tu as des moyens pour la repéré plus facilement, je suis preneur... »

Je regarde les alentours. En y réfléchissant bien, j'ai déjà vu des plantes comme celle-là. Écoutant attentivement ces directives, je me met au travail...

Voyageant dans la forêt, je repense à tout ces événements. Oui, pas de doute, cet homme est étrange tout de même. Enfin, je continus ma route, et profite de la douce brise environnante. C'est un Shinobi de Konoha, après tout, je n'ai rien à craindre. Je passe donc plus activement à la recherche de la racine... J'en trouve une vingtaine assez rapidement. Wahou... Qui aurait-cru que cette partie de la forêt, appartenant au clan Nara, aurait tant de plantes médicinales ?
J'ouvre mon bouquin, et regarde le deuxième type plante que nous devons récupérer. Un nom incompréhensible, et des indications plus qu'imprécise... En y réfléchissant bien, je pense qu'Ymir pourra m'être plus utile que ce fichus bouquin pour savoir quoi faire...

« Euh... Ymir... Tu peux m'aider, s'il te plaît ? Je ne comprends rien aux explications du livre...»

Oui, je déteste définitivement cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Plantes médicinales, forêt gigantesque: L'épine dans une botte de foin [Mission RANG C - D'Astrae Y. Drahall ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-