N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #C [Hi no Kuni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1271
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #C [Hi no Kuni] Sam 4 Jan 2014 - 21:20


Contexte :
    Lorsque Mamoru Kurei vit deux Konohajins en face d'une seule Sunajin, il n'hésita pas une seule seconde. Sa rage contre Konoha le poussa inévitablement à venir en aide à Akuzu Tawako, qui fut sans doute soulagée de voir que le combat allait commencer en deux contre deux. Si avantage il n'y avait plus, l'incertitude quant au résultat était apparue.

    Description du terrain : vaste plateau d'herbe avec quelques rochers comme seuls obstacles.

Règles :
    ○ Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    ○ Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    ○ Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il le demande dans le Bureau de SNH.
    ○ Le premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.
    ○ Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    ○ N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.

Ordre de post :
  • Kizuato Itami
  • Akuzu Tawako
  • Aburame Ryosei
  • Mamoru Kurei
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Dim 5 Jan 2014 - 1:09


Little One,
Nous sommes en sécurité. Ne t’en fais pas pour nous. Fais de ton mieux pour arrêter cette guerre mon fils.
Ta mère.

Little One… C’était le nom que lui donnait sa mère quand il était tout triste lorsqu’il était petit. Le Chuunin mit le morceau de papier dans sa poche. Il pinça légèrement ses lèvres comme pour exprimer une certaine douleur. En ce moment, Kizuato avait envie de se projeter vers ses proches. Partager un repas jovial avec eux, faire des voyages d’affaires avec son père et ses frères. Pouvoir discuter des femmes avec sa grande-sœur Yuki, s’entrainer avec sa mère. Mais, il ne pouvait pas. Pourquoi ?

La guerre… Elle battait son plein et Kizuato Itami se voyait affecté à un nouveau poste. Le petit repos qu’il avait eu après l’opération amphibie menée contre l’alliance Konoha/Kumo lui avait semblé inexistant. Il se sentait faible et fatigué. Mais, il ne pouvait pas s’enfuir ou s’éloigner. Pourquoi ? Il devait arrêter cette guerre pour protéger sa famille. Il avait plus d’utilité à servir l’alliance qu’à rester avec eux. En tout cas, c’est ce qu’il se disait pour se réconforter. Mais, il savait au fond de lui qu’il avait peu de moyens. Il était même chanceux d’être encore en vie. En effet, lors de sa dernière bataille qui avait entrainé son repos forcé, il fallait affronter le Kazekage. Le dire comme cela, ferait paraitre le Kumojin comme un génie. Mais non, il n’était pas seul. Il était accompagné d’un autre Kumojin, le jeune Seki Hasaki qui avait montré beaucoup de potentiel. Et… Et… Ce Nukenin… Itami serra ses poings. Il l’avait même protégé mais celui-ci les avait trahis.

Le soleil était à peine visible. Des fumées noires s’élevaient partout et donnaient une couleur grise maussade au ciel. Le ciel qu’Itami adorait était devenu tout sale. Itami se demandait comment il devait faire pour arrêter cette guerre. Il n’avait prit aucune initiative et ne faisait qu’obéir aux ordres. Mais il avait pleins d’idées. Kizuato Itami était situé sur une prairie. Le genre que l’on ne voyait pas à Kumo. Il avait toujours rêvé visiter le pays du feu mais pas dans ces conditions.

Plusieurs équipes se trouvaient dans le pays du feu pour ralentir l’alliance Suna/Kiri. On entendait les bruits de combats au loin. Mais, le chuunin ne bougeait pas. Il était debout scrutant l’horizon à la recherche d’un moindre signe d’alerte. L’équipe composée d’ Aburame Kyosei et de Kizuato Itami devait tenir cette zone. La prairie n’avait rien de spécial au fait. Mais c’était quand même un endroit proche du village de Konoha et donc une zone d’entrée possible de l’ennemi.

Aburame Kyosei, le partenaire d’Itami était un Konohajin, un genin. Il connaissait de renommée la capacité des Aburame. Leur pouvoir était sans doute original et très intéressant en tactique. Mais avec son niveau est-ce qu’il serait efficace ? Itami n’avait rien contre lui, mais la dernière fois, ils étaient tombés sur du lourd et n’avait pu rien faire. Il était accompagné d’un genin aussi. Cette fois-ci serait-elle différente ? En tout cas, il avait bien discuté avec le konohajin et l’entente n’était pas mauvaise. Pour une fois, Itami qui n’était pas bavard essaya de faire la conversation et cela porta ses fruits. Car ils avaient réussi à échanger sur leurs techniques et stratégie possible. Ils s’en sortiraient probablement en priant ne pas tomber sur un adversaire trop lourd.

Tout à coup, une silouhette apparu à l’horizon. Elle venait dans leur direction filant à toute allure. Elle n’était pas de Kumo. C’était une femme et en regardant son partenaire, il comprit vite qu’elle ne venait pas non plus de Konoha.

« On y va ? » dit-il.

Sans attendre son partenaire, il se mit à courir à la rencontre de l’inconnu qui semblait être du camp ennemi. Itami avait le visage serré. Il n’avait rien contre celle qui était devant lui. Encore moins envie de se battre contre elle mais il n’avait pas le choix. Si elle était une ennemi, il n’avait pas d’autre choix que de la neutralisé. Elle portait des lunettes et avait des cheveux gris. Se rapprochant de plus en plus d’elle, il s’arrêta et lui cria :

« Qui es tu ? Et que fais-tu ici ? »

Itami avait les bras ballant le long du cœur mais avait tous ses sens en éveil. Il regardait la femme devant lui d’un regard très méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 99
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Lun 6 Jan 2014 - 0:50

Il y avait quelque chose de flou dans l'histoire.
Tawako avait un mal fou à comprendre les véritables enjeux de cette guerre, alors qu'elle se considérait plutôt au fait de la situation politique de tout l'Ouest du grand continent. Il était question de colonies, de libertés, d'indépendance. Il y avait également une vieille querelle avec Kumo, un détail que Rei-sensei semblait n'avoir jamais vraiment digéré. Jusqu'ici, elle pensait à peu près suivre le fil de l'histoire, avec son habituelle lucidité approximative.
Mais les points d'interrogations s'étaient emparés de sa tête depuis que le Sennin s'était pointé à Suna. Samidare Teichirô n'était-il pas sensé avoir disparu ? Pourquoi semblait-il chercher Gabushi avec autant d'impatience ? Avait-il l'intention de l'arracher à Suna ? Tawako ne la verrait donc jamais, et ne pourrait jamais suivre les enseignements de la Nomade ?

Triste destinée que la sienne, celle de la guerrière de base qui, sans se poser plus de question qu'un pantin entre les mains de son contrôleur, se jette dans la bataille à corps perdu sans la moindre idée de la cause qu'elle défend. Mais ne nous y trompons pas : Tawako avait choisi ce chemin. Ou du reste, elle ne faisait preuve d'aucune espèce de résistance. Après tout, l'adrénaline n'était-elle pas sa drogue quotidienne ? Toutes les défaites qu'elle avait essuyées ne l'avaient-elle pas rendues plus forte encore ?

Au fond d'elle-même, Tawie ne craignait qu'une chose : l'ennui, pas la mort. Forte de ses capacités et de sa résistance physique à toute épreuve, l'idée même de mourir au combat lui paraissait absurde, au point qu'elle prenait des risques inconsidérés, comme celui de courir droit vers ces deux silhouettes au loin alors qu'elle était seule. Elle fendait l'herbe en faisant de grandes enjambées comme seuls les Akuzu en étaient capables, et avec toute la fougue de l'apprenti prédateur.

- Qui es tu ? Et que fais-tu ici ?

L'adolescente s'arrêta dans son élan. Ses cheveux dansèrent, alors qu'elle se tournait vers ce garçon en réajustant ses lunettes avec son petit sourire espiègle.
Elle mit ensuite sa capuche, comme pour exhiber le symbole de Suna qui y était incrusté.

- Vu les circonstances, c'est un peu niais comme question, non ?

Il était accompagné. Tawie n'avait pas l'habitude du un contre deux.
Aussi, la présence du garçon masqué à ses côtés raviva sa confiance. Elle ne l'avait jamais vu, pas même dans le bingo book, mais son positionnement laissait comprendre qu'ils seraient ensemble sur le coup. Elle lui adressa un regard aussi furtif que rempli d'énergie.

- Un vrai shinobi de décline jamais son identité. Certains poussent même le concept à l'extrême et cachent leur visage... quelque part ce sont eux qui ont tout compris.

Elle tourna son regard vers l'autre ennemi, plus petit.

- Je suis ici pour faire mon sport. Et accessoirement, pour reprendre la partie là où elle s'est arrêtée ici même il y a 3 ans, lorsque votre Hokage s'est incliné face à nous. Qui veut jouer ?

C'était encore un jeu pour elle. Mais un jeu de moins en moins drôle au fil des années, et au fond elle savait qu'elle finirait inévitablement par s'en lasser.
Lentement mais sûrement, la genin devenait adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com/t9518-une-vue-sur-l-incendie-de-c
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1015
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Lun 6 Jan 2014 - 20:05

Et me voilà reparti sur un nouveau champ de bataille. Dans le cadre de cette guerre, j’ai déjà mené deux combats, et il n’est pas à exclure que la liste se rallonge à nouveau. Même si je n’aime pas ça, j’étais forcé d’admettre que je commençais à un peu m’y faire… Non pas que je prenais du plaisir à me battre, mais bien que je commençais à canaliser mes doutes et mes frayeurs. Certes, ce n’était pas encore parfait, mais ça ne devrait normalement pas me porter préjudice durant les prochains combats qui vont suivre. Du moins, c’est ce que j’espérais. Il faut avouer que le fait d’avoir survécu à ces deux dernières batailles m’avait donné légèrement plus de confiance en moi. Il y avait encore du boulot à faire, mais j’y travaillais.

Néanmoins, un nouveau critère était rentré en considération. Après Yu no Kuni, et Kusa no Kuni, me voilà… Sur mes propres terres. : le Pays du Feu. Si des ennemis parviennent à y pénétrer, c’est que ce n’est pas bon signe pour nous. Et malheureusement, c’était le cas. Cela ne m’enchantait pas du tout, puisque cela rendait notre mission d’autant plus cruciale. Aucune erreur ne pourra être tolérée… Malgré cette tension supplémentaire, je dois avouer que j’étais bien plus à l’aise ici qu’ailleurs. Ce n’est pas comme si ces terres m’étaient inconnues après tout. Il y a du bon et du mauvais dans tout ça, et il va falloir que je me focalise uniquement sur les aspects positifs d’un tel scénario. Il fallait positiver… C’était bien loin d’être simple.

Heureusement pour moi, je n’étais pas seul pour mener à bien cette mission. Un certain Kizuato Itami était à mes côtés pour garder cette zone en sécurité. C’est un Kumojin, qui était bien plus expérimenté que moi. Ma première collaboration avec un membre de ce village s’était plutôt bien passée, et tout porte à croire que celle-ci allait fonctionner également. Je n’étais pas présomptueux au point d’affirmer haut et fort que nous allions gagner, mais l’entente entre nous était au beau fixe, et nous avons pu échanger rapidement sur nos capacités respectives. C’est en se connaissant bien que l’on peut collaborer efficacement. J’espérais juste ne pas m’avérer être un boulet aux yeux de mon partenaire… Je le vivrais plutôt mal.

Le temps s’écoula lentement, ce qui ne me déplut pas. À force d’échanger avec le Kumojin, je commençais à prendre légèrement confiance, et à être même assez à l’aise. On devrait pouvoir s’en sortir, oui…

Néanmoins, l’angoisse reprit doucement le dessus lorsque je vis une silhouette inconnue se rapprocher de nous. Le danger était-il imminent ? Sûrement. Gloups. L’heure semblait être venue. J’acquiesçai d’un mouvement de tête à mon chef d’équipe, avant de le suivre de très près. Il s’approchait de l’inconnue qui s’était montrée. Je restais légèrement un peu en retrait, un peu derrière Itami. Garder une distance avec mon adversaire était primordial pour ma survie après tout…

Elle ne semblait pas vouloir répondre à la question du Kumojin, mais elle nous donna néanmoins un élément de réponse. La capuche qu’elle venait d’enfiler, elle arborait un symbole bien particulier : celui de Suna. C’est donc bien une ennemie… Et il était encore trop tôt pour crier victoire car elle était seule, puisqu’une seconde personne arriva. Par contre, lui, impossible de savoir ce qu’il était vraiment.

La Sunajin reprit la parole envers son coéquipier, puis plus particulièrement envers moi. Notre Hokage qui se serait incliné face à eux, il y a trois ans ? Hm. J’ai rapidement eu vent de cette histoire pendant que je n’étais vraiment qu’un môme, et que je n’étais pas encore un ninja. Mais de quel droit se permettait-elle de remettre ainsi cette histoire sur le tapis ? Ce n'est pas ses affaires. Enfin si, peut-être, mais bon. Y a pas à dire, j’aimerais bien la faire taire. Seulement vu mon niveau actuel, il ne fallait pas que j’essaye de trop en faire, et encore moins d’agir sur un coup de tête. Sa remarque m’énervait, mais je devais garder mon sang-froid. Il faut dire que je ne suis pas habitué à m’emporter, donc c’était plutôt facile…


- Peut-être bien. Mais aujourd’hui, nous ne répèterons pas les mêmes erreurs que dans le passé. C’est bien à ça que sert l’histoire, non ? Soit... Jouons…


Au moins, elle avait le mérite de m’avoir motivé. Devrais-je la remercier ? Non, carrément pas.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Mer 8 Jan 2014 - 2:39

  • Kurei avait raté son entré en guerre, il voulait tester sa puissance, mais il avait été complètement ignorer lors de son dernier combat. L'hokage a réussi à capturer le Mizukage sans que Kurei ne puisse ne serait-ce que l'égratigner, même son kuchiyose ne l'avait pas calculé. Sur le coup, Kurei ne sentait pas de haine montée, mais à force d'y repenser, la rage commençait peu à peu à s'emparer de lui. Il entrait dans une colère noire. Il devait cracher cette colère et Konoha était la cible adéquate pour la déverser. Il avait appris que le Mizukage était toujours en vie et était retenu en captivité dans la prison de Konoha. Sans même réfléchir à la bêtise qu'il s'apprêtait à faire, Kurei s'était mis dans la tête d'aller le délivrer. Son niveau ne le lui permettrait surement pas, mais il s'en fichait complètement, sa raison avait quitté les lieux. Pour lui, la capture de Kaguya Tenzö était entièrement sa faute. Tout les shinobi pourraient penser que la cause ne viens pas d'eux, leurs niveaux ne leur permettes pas de tenir tête à un Kage. Mais pour Kurei, c'est justement là qu'était le problème, la différence de niveau qu'il y avait entre eux était le seul problème pour lui. S'il avait été plus fort, l'état des choses serait totalement différent. C'est ainsi qu'il pensait. Son masque et sa tunique étaient enfilés et son départ était prêt.

    • "C'est Tipar !"


    Le chemin était assez long, Kurei n'avait pas de temps à perdre après la lettre qu'il venait d'envoyé. Il se devait d'arrivé là-bas dans les plus brefs délais. Il traversait les pays collés à celui du feu à une allure ahurissante en ne s'arrêtant que pour dormir ou manger, si bien qu'il arrivât prêt de Konoha en moins d'une demi-semaine. Il continuait sa traversée vers sa destination en fendant l'herbe des plaines à grandes vitesses. En courant, il vit au loin une autre personne qui se dirigeait-elle aussi dans la même direction. À première vue, cette personne avait l'air d'être une femme, du moins, sa longue chevelure le faisait penser. Une kunoichi surement, sa capuche qui pendait derrière sa nuque, affichait l'emblème de Suna. Ses jambes s'étendaient sur de grandes surfaces, lui permettant de faire de grandes distances en peu de pas. Ce pouvoir n'était pas inconnu de Kurei, un clan de suna possédait des propriétés d'élasticité sur leurs propres corps. Cette kunoichi de Suna était une alliée de Kiri, Kurei n'avait aucune raison de s'arrêté. Elle, au contraire c'est tout à-coup arrêté, Kurei la rattrapais petit à petit, elle faisait face à un shinobi de Kumo, son bandeau sur son bras le prouvait et en s'approchant Kurei le reconnaissait, Kizuato Itami, ils avaient déjà effectuez une mission ensemble, son air désinvolte face au fermier était un peu révoltant pour Kurei, mais ça n'était pas une raison pour intervenir dans le combat qui allait y avoir entre ses deux ninja. Par contre, en s'approchant un peu plus, Kurei voyait un shinobi un peu plus en retrait, derrière Itami. Il était plus jeune, sa tenue verte faisait croire à Kurei qu'il était du village de la feuille. Il lui fallait en avoir le cœur net, peut-être était-ce juste un shinobi de Kumo, mais Kurei ne pouvait pas laisser une personne dans un combat si inéquitable. Une fois prêt de la kunoichi, il s'arrête de courir et balança :

    • "Besoin d'un coup de main ?"


    Kurei était venue à son secours, même s'il pensait avoir mieux à faire, il savait ce qu'il avait à faire dans cette situation. La shinobi avait l'air de s'y connaître en histoire ninja. Elle avait compris pourquoi Kurei portait un masque, du moins elle le croyait. Le fait qu'un shinobi cache son identité et pousserait cela à l'extrême, en cachant son visage, ce n'était pas le but recherché par Kurei. Le masque lui servait surtout d'une protection pour son visage. Quoi que pour le coup, Kurei s'est rapidement rendu compte que la raison évoquée par cette jeune fille était utile. Le combat contre Itami a visage couvert lui permettait de ne pas passé pour un traître, le fait qu'il ait une marque sous l'œil fait de lui un visage que l'on oublie que très rarement. Le combat allait rapidement démarrer, Kurei était proche de la Kunoichi, il se met en position de combat et lui glisse discrètement à l'oreille.

    • "Ne restons pas trop prêt, nos mouvements ne feraient que génés ceux de l'autre, de plus, leurs attaques auront plus de chance de faire mouche si on est côte à côte. Occupe toi du Kumojin, je me charge de l'autre."


    Après ces mots, Kurei s'éloigne d'elle à une dizaine de mètres et se met à la gauche des shinobi de façon à former une sorte de triangle entre lui, les deux shinobi alliées et son acolyte de Suna. Son regard à travers son masque faisait facilement comprendre qu'il était prêt à combattre.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Mer 8 Jan 2014 - 15:12

De deux, ils étaient passés à quatre. Itami et Ryosei avant en face d’eux un ninja de Suna. Cela fut certifié lorsqu’elle leur montra son bandeau incrusté dans sa capuche. Franchement, elle n’avait pas peur de l’ennemi. Elle se montra même fort provoquante en disant à Itami que la question était niaise. Il eut un petit sourire en réponse comme pour intégrer cet affront. La question n’était pas idiote. Il fallait bien s’assurer que c’était un ennemi ou un allié. Quoi qu’il en soit elle ne voulait pas décliner son identité. Itami avait eu déjà ce qu’il voulait.

La sunajin, avait l’air d’être sûre d’elle : elle provoqua l’Aburame en leur parlant d’une histoire que le Kumojin ne connaissait pas. Puis elle leur proposa de jouer. Kizuato Itami était resté silencieux jusque-là l’observant attentivement. Il ne sentait pas une du tout une véritable force en elle. Non pas qu’elle avait l’air faible au contraire. Mais ce qui est sûr c’est qu’elle n’avait pas la puissance d’un Kage. Elle avait l’air très abordable mais sa confiance en elle, rendait Itami bien soucieux. Pourtant, cela ne le ralentit pas au contraire. Il se retourna quelques instants vers son partenaire et lui dit :

« Ryosei, analyse la situation et agit au bon moment. Reste toujours prêt de moi»

Kizuato Itami posa sa main sur le sol invoquant sa gourde de lave. Elle n’était que fort lourde pour qu’il la transporte et le ralentirais beaucoup. Se préparant à effectuer un sceau, il vit un homme apparaître de nulle part qui avait l’air assez différent. Il portait un masque et un physique qui lui était familier. Mais il ne fit pas attention à cela. Avec sa dernière bataille, il avait compris qu’il ne fallait avoir confiance en personne. Il proposa ses services à la sunajin d’air amusé, mélangeant du verlan à une proposition bien idiote. Il lui chuchota un truc que le kumojin n’avait pas entendu.

Itami avait maintenant le visage serré. Ils étaient quatre. Un deux contre deux se dessinait à l’horizon. Mais ses adversaires l’intriguaient beaucoup. Le nouveau venu ne disait pas son nom. Les ninjas portant des masques étaient généralement forts, mais il était prêt à gérer les deux côtés puisqu’il s’en sentait capable. Mais avant cela, il dit une phrase qui pour lui était primordial :

« La guerre n’est pas un jeu… »

Puis il fait trois mudra. Tout à coup de la lave jaillit de la gourde une dizaine de projectiles prenant la forme de senbon, se dirigeant de façon équitable vers ses adversaires. Itami visait le masque du nouveau venu et les lunettes de la sunajin. Puis, de l’autre main, il dessina un aigle de foudre qui s’éleva dans les cieux.
Le combat avait l’air d’avoir commencé.

Battle Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 99
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Ven 10 Jan 2014 - 2:03

Les mots du garçon masqué eurent le mérite de gonfler Tawako d'une énergie plus ardente encore. Ravie que sa vision de la coopération rejoigne la sienne, son sourire s'élargit.

- Vos désirs sont des ordres, mister mask.

Le bandeau attaché au bras droit du Kumojin trahissait son origine géographique. Par ailleurs, il n'avait pas attendu pour lancer les hostilités, sans manquer une occasion de faire son vieux grincheux pas drôle. Son jouet, cette gigantesque gourde, n'inspirait aucune espèce de confiance. Il ne fallait pas lui laisser le temps de s'en servir.

Les quatre membres de l'Akuzu s'allongèrent brusquement, et elle s'engagea comme une flèche dans sa direction, s'aidant de mains et pieds pour accélérer sa charge. Mais trop tard, de multiples aiguillettes ardentes en jaillissaient déjà pour fuser dans sa direction. Véloce, elle tordit habilement son cou pour les esquiver, mais cet assaut n'était pas qu'une simple volée d'étincelles : les projectiles étaient tenaces, animés par une volonté qui leur était propre. Une volonté qui leur imposait de se planter dans les yeux de la genin.

Sans prendre le temps d'angoisser, Tawako dut faire appel à toute sa dextérité et toute sa flexibilité pour semer ces pics qu'elle avait toute la misère du monde à distinguer de par leur épaisseur. A force de se tordre et de dévier de sa trajectoire initiale, elle finit par en faire échouer une dans le sol et trois autre contre un rocher alentours, mais elle manqua de calculer la dernière. Au moment où elle la vit briller de tout son feu devant sa figure, elle fut prise d'un frisson glacé, et trouva tout juste le temps d'incliner sa tête, de sorte que l'aiguille échoua dans le creux de son menton au lieu de lui crever un œil.

La brûlure était telle qu'elle n'arriva même pas à hurler. Elle plaça immédiatement sa main dessus pour en chasser ce qui semblait être du magma, avec l'affreux sentiment que Gogyou Makka elle-même était en train de l'étrangler.

Puis elle releva la tête.

- Goujat...

Le Kumojin n'était pas loin, elle le voyait. La douleur se couplait à l'adrénaline, décuplait sa fureur.
Alors elle repartit à vive allure, toujours propulsée par ses membres immenses qui martelaient le sol comme des sabots et s'accrochant avec hargne à l'herbe fraîche. L'ennemi était à portée de main, il fallait le punir, au corps-à-corps, sans lui laisser le temps de contre-attaquer avec son magma.

Ses jambes se décompressèrent brusquement ; elle bondit droit vers le kumojin, kunai à la main, bien résolue à lui rendre au centuple la douleur qu'il lui avait infligée.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com/t9518-une-vue-sur-l-incendie-de-c
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1015
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Ven 10 Jan 2014 - 17:04

Nous étions tous prêts pour mener cette nouvelle bataille. Un combat qui semblait être équilibré d’un point de vue quantitatif. Cependant, j’ignorais tout de la puissance de nos deux adversaires. S’ils étaient d’un niveau bien supérieur au nôtre, je ne donnais pas cher de notre peau… Quoique. Avec la discussion qu’on avait eue avant de se lancer dans la bataille, j’étais sûr d’une chose : mon partenaire était bien plus puissant et expérimenté que je ne l’étais. Bien entendu, j’étais loin d’être une référence, mais cette simple idée-là me confortait grandement dans mes craintes. Je n’avais plus qu’à espérer que nos deux ennemis n’étaient également pas meilleurs que moi… Le pire, c’est que ce ne serait pas bien étonnant.

Le Kumojin me donna pour consigne d’être attentif, efficace, et de rester en permanence prêt de lui. Message reçu. Je n’allais pas me faire prier d’ailleurs. Je restais légèrement en arrière, sur sa droite, sans pour autant trop m’en éloigner, ou trop me mettre en avant. Un emplacement qui me semblait le plus approprié à la situation, et à mes capacités.


- Bien reçu !


L’heure du combat avait définitivement sonné. Chaque participant commençait déjà à préparer leur premier coup. Le chakra de chaque personne ici, commençait à s’agiter. Mes craintes commençaient à remonter… Cependant, ce n’est pas pour autant que je les laissais m’handicaper. Il fallait que je fasse avec. J’étais animé d’une volonté d’en finir, malgré le fait que je sois récalcitrant à l’idée de me battre. Plus vite on en aura fini, et mieux ce sera… C’est ce qu’il faut se dire.

Je vis Itami utiliser sa lave pour créer une sorte de gourde, qu’il utilisa ensuite pour s’en prendre aux deux shinobis adverses. Des aiguilles faites de lave. Il avait bien fait attention à en diriger cinq sur chacun d’entre eux. Pendant qu’il lançait son attaque, mes mains se joignirent pour effectuer un mudra : celui du multiclonage. Mes moustiques s’assemblèrent afin de former une parfaite copie à mon effigie. Celui-ci ne perdit pas une seconde, et lança un kunai relié à un parchemin explosif sur l’homme qui était masqué, après s’être assuré qu’il le visait bien. Le kunai semblait donc se diriger vers lui, et suivait de quelques secondes seulement la précédente technique de mon partenaire. Le clone, une fois qu’il eut fini son travail, s’écarta de ma position pour aller à ma droite, tout en se rapprochant légèrement de ce mystérieux bonhomme.

Observant rapidement le terrain, et le résultat de notre offensive, j’ai pu voir de mes propres yeux la capacité bien particulière de la kunoichi de Suna. Son corps semblait aussi souple qu’un élastique, et elle semblait pouvoir le tordre et le plier comme bon lui semblait. Du moins, c’est ce que j’en avais déduis en la voyant se démener pour esquiver les aiguilles de magma. C’est incroyable. C’est fou ce qu’on peut faire avec son corps… Et je suis plutôt bien placé pour parler. Le mien, c’est carrément une maison pour un nombre incalculable de moustiques. C’est toujours pratique d’en savoir plus sur nos adversaires, certes, mais je ne devais pas perdre trop de temps à l’observer. Nos attaques allaient bientôt faire mouche, et je n’y ai toujours pas ajouté ma petite touche personnelle en guise de signature. C’était une tactique qui s’était révélée être plutôt efficace lors de ma précédente bataille. Ne pas rejouer cet atout serait une erreur monumentale. Oui, je parle bien sûr de mes insectes qui n’attendent que ça…

Des dizaines et des dizaines de moustiques s’échappèrent derrière moi, en sortant par le bas de mon pantalon. Ils comptaient bien utiliser le terrain à leur avantage… Discrètement, et progressivement, ils s’infiltrèrent dans l’herbe, et se déplaçaient sur un peu tout le terrain. La végétation était avantageuse pour la discrétion supplémentaire qu’elle procurait à mes bestioles, néanmoins, elle les ralentissait immanquablement dans leur progression. Ils leur faudra un peu de temps avant de s’être accaparé toute la zone de combat…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Dim 12 Jan 2014 - 16:45

    Le combat est parti bien rapidement, Kurei, avait préparé une stratégie pour être bien moins facilement touché par ses ennemies. Il s'est éloigné de sa partenaire de combat pour évité de se prendre tout les deux une même attaque d'une taille énorme. L'ennemie étant connu de Kurei, il savait qu'il avait des techniques yoton, cette affinité lui permet beaucoup de techniques de zones. Son alliée quant à lui, était inconnu. Ils avaient opté pour une stratégie différente apparemment, le jeune shinobi de Konoha restait près de son allié. Sa tombait bien, Kurei allait élargir son répertoire de stratégie à la suite de ce combat, quel stratégie utilisé pour ce genre de situation ? L'issue de ce combat aidera à savoir laquelle est la meilleure.

    "Intéressant !"

    Mais, la stratégie de Kurei avait l'air de ne pas posé de problème à Itami, il sort immédiatement sa jarre de lave de nul part, comme d'habitude. Il voulait nous affronté en même temps, sans tenir compte de l'écart qu'il y avait entre nous, il fait jaillir des senbons de lave de cette jarre, une dizaine de senbons était maintenant en lévitation devant lui, ils se sont séparé rapidement pour aller à pleine vitesse et à un nombre également répartie sur la Kunoichi et Kurei. L'autre shinobi, celui de Konoha, fait une technique bizarre, héréditaire. Des moustiques se rassemble en face de lui pour formé une réplique de lui même. A pleine vitesse, cinq d'entre eux était en direction de son visage, au même moment, le clone envoie un kunai explosif qui suit les senbons. Kurei essaie de faire un mouvement sur la droite, mais les senbons était téléguidé et continuait à visé le masque de Kurei.

    " Le salaud... il n'attaque pas pour blessée !"

    Kurei fait alors directement appel à Madoka pour se protégé. Le dragon forme une barrière spirituelle pour le protégé. Quatre de ses senbons viennent s'écrasé contre cette barrière, mais le kunai explosif qui suivait et que Kurei croyait avoir évité explose à son tour brisant ainsi la barrière qui l'avait protégé, Kurei était projeté par son souffle, laissant passé derrière cette fumée, le dernier senbon qui frappa le masque de Kurei de plein fouet. Après tout ça, Kurei se relève avec la tête penché vers le sol pour reprendre ses esprits, il secoue vite son visage pour que le magma n'arrive pas à touché pas son oeil. Puis il relève sa tête rapidement laissant son masque avec un trou au niveau de l'oeil gauche laissant une libre vision sur sa cicatrice, la brulure était voyante.


    *Mon masque m'a sauvé la vie.*

    Un regard noir, froid, glaciale même est lancé vers ses adversaires, c'était décidé, Kurei n'avait plus aucune pitié pour ces adversaires. Il ne perd pas de temps à leurs rendre la pareille. Il sort un Kunai de sa manche droite, le parchemin explosif attaché faisait directement référence au proverbe dent pour dent. Ce Kunai se dirige directement vers le Konohajin capuché. La shinobi sautait à pleine vitesse sur Itami avec un Kunai à la main. Kurei en profite, on peut voir ensuite un dragon de feu aveugle près de Kurei qui ouvrira son oeil en regardant les deux shinobi.

    *Vu leurs proximité, la technique devra forcément en touché un des deux !*


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Mar 14 Jan 2014 - 19:29


La vie d’un homme n’a pas de prix. Mais celle d’un ninja si. C’est celui de son village. Ils naissent et meurent pour leur village. Itami pourtant voulait faire exception à cette règle. Il voulait devenir plus fort, plus résistant et survivre. Surtout survivre à cette guerre. C’est pour cela qu’il se battrait pour se défendre contre toutes les attaques de ses adversaires et riposter contre eux.

Les senbons de lave avaient plus ou moins atteint leur objectif. La plupart n’avait pas touché ses adversaires mais, les seuls qui avaient réussi lui ont permis de confirmer une chose. Ces adversaires étaient de son niveau. De plus, le ninja avec la sunajin lui semblait familier. Ce dragon qui était apparut... De plus, la cicatrice qui se voyait au niveau de son œil gauche, lui rappelait vaguement quelque chose mais il ne savait pas quoi. Ce n’était peut-être pas important. Quoi qu’il en soit, ce qui l’avait marqué c’était la légère asthénie qu’il sentait chez le ninja qui avait son masque brisé. Apparemment, il l’avait surestimé. Pourtant le dragon qu’il avait fait apparaître semblait hostile.

Mais Itami n’avait pas la tête à cela, il avait la poitrine déchirée du côté droit non loin du cœur. La sunajin avait réussi à le toucher lors de sa dernière action. En effet, dans son élan rapide, Kizuato n’avait pas eu le temps de se protéger et n’avait pu se dégager que par un mouvement brusque vers la gauche empêchant la pénétration du kunai mais pas la déchirure provoqué lorsqu’il se dégageait. Pourtant cela lui était plutôt bénéfique. La gourde de lave était à côté et la sunajin en face de lui.

D’un mudra, il avait fait apparaître un poing de lave prolongé d’un bras prêt à shooter la sunajin. En tout cas, c’est ce qu’il espérait, car sur le coup sans regarder la fin de l’action, il se tourna en direction du ninja au masque et de son dragon puis posa sa main de sol. Un geyser de magma, apparut aussitôt prêt de celui-ci éclatant sur le coup provoquant l’émulsion de pierres de lave. Les dégâts n’étaient pas tout de suite visibles. Du côté du Konohajin, tout allait bien, en tout cas pour le moment. De toute façon Itami le surveillait et ne comptait pas le laisser se faire tuer. Il se retourna vers son adversaire principal, la sunajin, observant son état.
Battle Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 99
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Mer 15 Jan 2014 - 5:20

Rien de semblable à la première brûlure.
En encaissant la frappe magmatique du Kumojin dans le ventre, Tawako voyait émerger en elle un sentiment monstrueux de domination. D'abord parce que le poing de l'ennemi n'avait fait que s'enfoncer dans son torse comme dans de la gomme et déformer légèrement la masse caoutchouteuse qui servait de corps à l'adolescente, mais surtout parce que la technique qu'elle venait d'utiliser pour booster sa résistance physique lui faisait grâce de la douleur insupportable que les brûlures étaient en train de lui causer. Évidemment, il suffisait qu'elle relâche la technique pour que ce simulacre d'invincibilité s'éteigne aussi promptement qu'une bougie plongée dans l'eau.

Si la douleur était absente pour le moment, elle pouvait toutefois d'ores et déjà ressentir les effets de cette carbonisation sur ses mouvements. La sensation lui rappelait celle du sable collé sur sa peau après une baignade dans l'oasis, cette impression d'avoir été figée dans une croûte dont le corps se défaisait malgré lui. Ce n'était pas du sable cette fois-ci.

- S... surprise, l'apprenti sorcier...

Mais cette sensation se révéla à elle dans toute sa splendeur lorsqu'elle se courba en arrière, pour toucher le sol de ses mains et s'y appuyer, la tête en bas.
Le Kumojin venait tout juste de la frapper, il était à portée de pied. Aussi, Tawako ne manqua pas d'allonger brusquement la longueur de ses jambes, non pas pour en accroître la portée mais dans le simple but de rendre son coup bien plus violent, en les rétractant à une vitesse fulgurante. Sa cible était là, sur un plateau : autant en profiter pour lui faire le plus mal possible avec le "coup du ciseau". L'entaille au kunai sur sa poitrine n'était rien comparé à ce qui allait lui tomber dessus la seconde suivante.

La quantité de chakra qu'elle déversait dans son corps en continu était phénoménale compte tenu de la maigre réserve d'énergie dont elle disposait ; à défaut d'avoir pu repousser ses limites lors de ses entraînements physiques intenses, elle avait réussi à bien les jauger. Elle bougeait en pleine connaissance de cause.
La seule condition qu'elle s'imposait, c'était de toucher la cible avant de relâcher son boost de résistance, lui défoncer la tête et le mettre à terre avant d'être elle-même hors d'état de nuire. Car elle savait pertinemment qu'une fois dissipé, la souffrance affreuse provoquée par les brûlures du magma autour de son nombril la placerait dans l'incapacité totale de bouger librement.

Ça serait une réussite, ou un Game Over.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com/t9518-une-vue-sur-l-incendie-de-c
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1015
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Mer 15 Jan 2014 - 20:54

Le combat avait bel et bien commencé. Il n’était plus possible de retourner en arrière… Seul un duo ressortira victorieux de cette nouvelle bataille… Normalement. Il se pourrait très bien aussi qu’il n’y ait aucun vainqueur, ou tout simplement que certains d’entre nous allaient tomber au cours de ce combat. Rien n’était à exclure, c’est la dure réalité de la chose, malheureusement. On devait se battre pour notre camp, certes, mais avant tout pour assurer notre survie. Vaincre, pour survivre ? C’était donc ça la finalité de cette guerre ? Non… Pas pour tous. Pour moi, sûrement, mais pas pour eux… Face à moi, ils n’avaient pas grand-chose à craindre, puisque je suis entièrement incapable d’attenter d’une quelconque façon à leur vie. Aussi bien physiquement que mentalement, entre nous soit dit. Même si je le pourrais, je n’en aurais pas la force, et vice versa.

Nos premières offensives avaient fait mouche, qu’elles aient touchées nos adversaires ou non. Pendant que le Chûnin des Nuages était aux prises avec la femme élastique, toute mon attention pratiquement était focalisée sur notre second adversaire : l’inconnu au masque. Les cinq senbons de magma du Kizuato, ainsi que mon kunai explosif se dirigeait vers cet étrange inconnu. J’ignorais tout de son niveau, mais c’était bien lui qui m’inquiétait le plus. Nul savait d’où il venait, et il dégageait quelque chose… D’inquiétant. Je ne savais pas trop quoi… Sûrement c’était dû à cause de son accoutrement plus mystérieux et sombre que celui de sa coéquipière. Même si je ne devais pas me fier à son apparence, je dois avouer que je n’ai su m’en empêcher. Et puis, après tout, il restait le seul dont j’ignorais totalement les capacités. Cela allait être une surprise… Et sûrement de taille.

En effet, il fit quelque chose d’assez impressionnant. Quelque chose fit son apparition, pour contenir l’attaque… On dirait… Un dragon. Passe encore… Mais, sous la forme d’un esprit. Ça y ressemblait pas mal… C’est quoi ça ?!


- Q-Quoi… ?


Je pensais halluciner. Les histoires surnaturelles d’esprits en tout genre m’ont toujours effrayé au plus haut point. Surtout ces derniers temps à vrai dire… Depuis cette mission avec Takeo, il faut avouer que je les redoute d’autant plus. Ne me dîtes pas qu’il existe vraiment des gens avec des pouvoirs comme ceux-là… ?! Et en plus, il a fallu que cet homme soit mon adversaire. Je ne pouvais pas tomber sur pire que ça… Une chose est sûre maintenant : il devait être hors-combat le plus vite possible, avant que je ne craque…

Avec tout ça, je ne vis qu’un peu trop tard la riposte de ce ninja : un kunai explosif, lui aussi.

Même si j’étais grandement perturbé par cette apparition, il me fallait stopper le projectile au plus vite. Il manquerait plus que je sois à leur merci… Et puis bon, dans le fond, ce n’est que des esprits… C’est effrayant, ok, mais sûrement pas plus que ce psychopathe d’ANBU de Konoha qui m’a offert un spectacle… Sanglant. Comment je pouvais avoir peur de quelque chose après avoir vu ça ? Surtout que je suis toujours vivant après l’avoir rencontré… Jamais je n’aurais pensé me dire que cette rencontre a pu m’être bénéfique. Tant je serais déjà parti me cacher si je n’avais pas fait cette rencontre… Je pense que je lui dois une fière chandelle. Mais je préférerai ne plus le revoir. En tout cas, à côté, les esprits ce n’est que du menu fretin. Il fallait agir en tout cas, et vite.

Deux de mes doigts se posèrent vivement sur mon poignet gauche, là où était situé un sceau. Un shuriken d’une grande envergure en sortit, et fusa à toute allure sur le projectile explosif.

Boum.
Le pire avait pu être évité… L’explosion ne m’avait quasiment pas atteinte. Seulement, le souffle de celle-ci m’avait fait perdre violemment l’équilibre, au point de m’en retrouver au sol. Quelques douleurs dues à la chute… Ça allait à peu près. Une fumée noircie s’était dégagée de l’explosion entre nous deux. Rien de bien conséquent, on pouvait rapidement distinguer quelques silhouettes au travers tout de même, et elle n’allait pas rester bien longtemps. Je devais tout de même m’en méfier…

Mais, dans tout ça, on ne peut pas dire que je n’avais rien fait. Ou plutôt, indirectement, j’avais agis. Tout s’est passé du côté de mon clone à vrai dire. Lorsque l’inconnu avait balancé son kunai, mon clone en avait profité pour passer à l’offensive. Il s’est rapproché de lui, à pas de course. De plus, de nombreux insectes volaient autour de lui. Certains d’entre eux n’allaient pas rester là, à ne rien faire. Même beaucoup d’entre eux allaient agir : ils se dirigeaient en masse en direction du supposé manipulateur d’esprits, qui venait de faire appel à un nouveau dragon, fait de flammes maintenant. Les insectes se ruèrent dans sa direction, en arrivant plus vers sa gauche, sa droite, et par-dessus. Les moustiques de mon clone se séparèrent donc, de manière à l’entourer complètement, dans l’espoir d’utiliser leur technique d’immobilisation : un cocon qui prive la cible de tout mouvement. Lorsque les bestioles furent lancées, mon clone s’arrêta dans sa course, estimant qu’il s’était assez approché de lui, et assez éloigné de Itami et de moi-même.

Cette tentative allait-elle marcher… ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Jeu 16 Jan 2014 - 20:36

    Le kunai explosif de Kurei n'avait pas fonctionné comme il le voulait. Il n'avait touché que très peu le shinobi de Konoha. Itami quant à lui avait été touché par le kunai de la sunajin, mais sa ne lui a pas vraiment posé de gros problèmes, il avait l'air de continué sa double offensive sur Kurei et sa partenaire du village caché du sable. Kurei n'avait pas trop vu ce qui se passait pour elle, mais de la lave jaillissait sur elle. Pas vraiment le temps de regarder ce qui se passait. Le clone du aburame avait envoyé toute sorte de moustique tournoyé autour de Kurei.

    "Marre de celui là."

    Kurei jette un kunai dans le ventre du clone. Il explose en une avalanche de moustiques qui se dirige vers Kurei. Les moustiques tournoyaient sur toujours autour de Kurei pour former un cocon autour de Kurei. Kurei n'a pas eu vraiment le temps de réagir, le cocon était presque fait lorsque Kurei voit un geyser qui sort du sol pas loin de lui. Par réflexe, le dragon de feu protecteur agit pour enfermer Kurei dans la prison de barrière spirituel. Cette technique a normalement pour but premier d'emprisonné un ennemi, mais c'est tout ce qu'il avait pour se défendre. Kurei était à présent dans le cocon, mais il entendait les moustiques et le magma s'écraser contre l'autre prison que Kurei avait faite. Il entendait les barrières spirituelles qui se fissuraient petit à petit. Le magma les faisait fondre. Et son dragon de feu qui avait maintenant ouvert complètement son œil et s'apprêtais maintenant à s'abattre au premier regard même le plus furtif possible sur son œil. La barrière est brisée et quelques-unes des pierres de lave continuaient à tomber. Une pierre frappe le cocon de plein fouet le faisant fondre, lui et le torse de Kurei. Kurei en profite pour vite en sortir.

    "Et Merde..."

    Il cracha sur le côté ce qui ne ressemblait plus à la salive, ce n'était que du sang. Il posait sa main sur son coup pour enlever entièrement sa tunique d'un seul coup, et tout le magma qui s'y trouvait. Il était maintenant torse nu, il se tenait le ventre et posait un genou à terre. Son masque tombait tout seul, il s'effritait, laissant son visage à l'air libre. Il profitait de cette douce brise de vent. Il se relevait lentement, on pouvait voir qu'il peinait à rester debout. Il ne pouvait plus courir, sa première réaction était d'avancée comme un zombie, vers les adversaires. Sa détermination pour aller au bout du combat ne s'éteignait pas. Même brûlé, il résistait. Il s'arrête tout à-coup au milieu du chemin. Il s'arrêtait au milieu du chemin et voyait ses adversaires de manière floutté. Des ailes d'ange sortent de son dos.

    "Je ne... Perdrait jamais ! Plus jamais contre Konoha."

    Elle se décompose pour envoyé 30 plumes de flamme sur les adversaires. Kurei était épuisé et ne restait debout que par fierté, mais il ne bougeait plus.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Sam 18 Jan 2014 - 8:35


Le combat actuel était bientôt fini. Les différents acteurs jouaient leur dernière carte. C’était le moment de sortir son meilleur jeu. Kizuato Itami était allongé à même le sol. Au-dessus de lui son adversaire, son ennemi, la sunajin. Eroi Kumojin la trouvait plutôt jolie à voir de plus près malgré son caractère caoutchouc mais il ne pouvait pas la draguer ni lui faire les beaux yeux. Ce n’était pas le moment de penser à cela car il était dans de beaux draps. Elle avait pris de plein fouet le poing de lave mais apparemment ne ressentait pas la douleur.

La sunajin écarta ses jambes et les plaça à bonne distance de la tête d’Itami. Elle s’étira ensuite vers l’arrière, s’appuyant sur ses deux mains et tournant la tête vers le kumojin encore à terre. Elle semblait prendre son appui sur le sol comme pour lancer quelque chose. Itami avait compris. Elle se préparait quelque chose de lourd. C’était évident, elle se préparait à lui balancer ses jambes et vu le bruit qu’il avait entendu semblant venir de la forte contraction des muscles du corps de la jeune fille, le résultat ne serait pas du tout joli.

Il ne perdit pas de temps, Itami dirigea l’aigle de foudre qui planait dans le ciel vers la tête de la sunajin pour la déconcentrer juste pour lui laisser le temps de réagir. Heureusement pour lui, la gourde de lave était toujours proche deux. Il fit juste une mudra. Deux bras de lave sortir de la gourde se dirigeant vers lui pour le sortir de la ligne de mire. La déconcentration de l’aigle ne dura pas. Mais il avait déjà sorti son tronc lorsque tout à coup de façon fulgurante, les jambes de la sunajin se rapprochèrent de lui. Il continuait de sortir mais apparemment, il n’en sortirait pas idem.

SPLARK !!!

Un grand bruit venait de retentir. C’était les jambes de la sunajin qui se refermaient sur la jambe droite du Kizuato. Il s’en suivit un énorme cri de douleur. Itami n’avait jamais encore ressentit cela. La douleur était insupportable, tellement insupportable qu’il n’arriva pas sur le coup à réagir. Sa jambe droite était complètement broyée pendant que le pied gauche était déformé, le tibia de sa jambe gauche sortait de la jambe à cause de la force de propulsion des jambes. Du sang giclait à flot de sa jambe droite. S’il avait reçu ce coup sur la tête ou le tronc, il serait probablement mort. Il semblait avoir sous-estimé son adversaire. Elle était très forte, pourtant, il ne comptait pas perdre.

Il avait fermé les yeux essayant d’oublier mais il ne pouvait pas. C’était trop atroce. Son cœur palpitait fort, il avait des sueurs froides… Mais c’était la guerre et il ne comptait pas abandonner Difficilement, lui qui était couché se releva pour s’asseoir. Il ouvrit les yeux distinguant la silhouette de la sunajin.

Tremblant de douleur, il exécuta difficilement plusieurs mudras même si elles étaient rapides. De la foudre apparut sur sa main. Il dessina un ours adulte élémentaire. L’ours foudroyant guidé par les pensées du kumojin fonçait vers la sunajin qui avait l’air proche vu sa dernière action. Il souffrait beaucoup, pourtant, il fit une autre mudra sans attendre que l’ours ne touche sa cible. Une main de lave géante sortit de la gourde se dirigeant vers la sunajin prêt à la compresser avec l’ours foudroyant qui l’avait presque atteint. La main de lave ne lâcherait pas la sunajin une fois qu’il l’aurait saisit car cette douleur qu’il ressentait, il voulait qu’elle la ressente. Itami mettait toute sa rage dans ses attaques.

Pourtaant, il avait oublié quelque chose. Il regarda en direction de l’homme masqué. Le geyser de magma avait fait mouche. Il l’avait atteint et son haut avait brûlé. Il était torse nu et son masque était tombé. Itami eu un choc. C’était Mamoru Kurei. Un nukenin avec qui, il avait fait une mission chez un fermier. La guerre c’est moche se disait-il. Il ferma les yeux comme pour oublier à nouveau ce qu’il considérait comme une trahison. Il n’avait rien contre Kurei. Il avait fait un choix. Et c’était un mauvais choix.

Tout à coup, Itami venant de derrière la sunajin se diriger vers lui. Elles n’étaient pas téléguidées donc rencontrèrent des obstacles qui étaient les rochers du terrain et la sunajin avant de l’atteindre brulant la verdure autour de lui et touchant sa tenue qui brula vite et qu’il essaya tant bien que mal d’enlever.

Kizuato Itami commençait à voir flou. Mais il ne pouvait se permettre de rester là. Utilisant le peu de force qui lui restait, il sortit des bandages sa sacoche ninja et essaya de commencer un garot. Il regarda le konohajin qui affrontait Kurei comme dans un appel au secours. La douleur était excessive. Il chercha dans sa saccoche ninja. Il n’avait pas d’analgésique.

Battle Info:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 99
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Mar 21 Jan 2014 - 2:18

Le ciel gris cendre, les murs rougis par les flammes. Le sourire du hallebardier, la folie furieuse et extatique avec laquelle elle l'avait pourchassé, la manière désabusée dont il avait tué Kalim, et ses assauts répétés qu'il parait nerveusement.
La lame froide de la hallebarde entre ses deux seins.

***

En cet instant, les souvenirs de cette scène qui avaient tendance à lui revenir au goutte à goutte jaillirent en elle comme un Tsunami.

Dés qu'elle n'eut plus la force de prolonger sa technique de résistance physique accrue, tout commença par un petit picotis. La seconde suivante, il s'était brusquement changé en un enfer de douleur concentré en son ventre à l'endroit où le Kumojin l'avait heurté plus tôt, comme si elle avait enfanté une douleur qui venait de s'extraire de ses entrailles.


Et cette fois, elle hurla. Ce n'était pas la douleur qui motivait son cri, mais l'angoisse de mort qu'elle lui évoquait, les souvenirs affreux de l'incendie de Cendre qui refaisaient surface, le visage insupportable du partisan à la hallebarde qui lui avait percé la poitrine. Le premier homme à lui avoir laissé une cicatrice. Ce Kumojin serait-il le second?

Elle avait pourtant eu le temps de le frapper, aux jambes du reste. Lorsque l'oiseau foudroyant s'était abattu sur elle, son sceau anti-raiton sur son crâne s'était réveillé presque instantanément, et avait absorbé à la fois l'énergie de l'aigle et une partie de la concentration de Tawako ; c'est à cet instant précis qu'elle ouvrit toutes les portes à la douleur du magma sur son corps si svelte et pourtant si robuste.

Avant d'avoir eu le temps de se reprendre, d'analyser la situation ou même de mettre un terme à son hurlement d'agonie, un autre animal foudroyant, bien plus féroce cette fois-ci, la heurta de toute sa charge. Projetée par l'onde de choc, elle roule-boula quelques mètres plus loin, si bien que ses membres semblèrent se retourner contre leurs propres articulations, se tordant dangereusement. Le peu de chakra qui animait le corps de l'adolescente lui permettrait probablement de survivre à ces torsions, et le sceau-paratonnerre avait rendu sa peau isolante pendant un temps, mais pas assez pour empêcher la foudre de Kumo s'abattre sur sa personne, et de la projeter dans les limbes de l'inconscience, abrégeant ainsi ses souffrances.

Une main de magma se déployait autour d'elle, projetait à la fois son ombre et sa lueur orangée sur son corps au repos, vidé de toute pensée. Il suffisait d'un geste à son contrôleur pour rayer l'adolescente de la carte, et toute sa folie et son égocentrisme avec elle.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com/t9518-une-vue-sur-l-incendie-de-c
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1015
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Mar 21 Jan 2014 - 18:01

Touché ! J’ignore si mon aide a été bénéfique à Itami pour qu’il atteigne sa cible, mais dans tous les cas il s’était fait avoir. Ou presque… Il avait encore utilisé une technique bizarre pour se protéger. Des barrières rouges l’avaient englobé, pour contenir l’attaque, ainsi que mes insectes. Ces deux éléments ont su venir à bout de sa protection, et le magma l’avait emporté… Enfin, pas totalement. C’était impressionnant : il était toujours debout ! Il avait réussi à s’en sortir, malgré tout… Me relevant difficilement de ma précédente chute, je me tenais prêt à en découdre. Ce n’était pas par gaieté de cœur, mais plutôt par peur de mourir. L’homme qui me faisait face était très tenace, et sa coéquipière le semblait tout autant, se livrant à un combat sans merci à côté.

Le masque de mon adversaire était tombé, dévoilant ainsi son visage. Il ne m’inspirait rien qu’il vaille… Cependant, je pouvais voir qu’il commençait à fatiguer, et était même blessé. Ce n’était pas encore perdu… Il fallait que je repasse à l’attaque au plus vite. Sauf qu’un bruit sourd retentit sur la zone de combat. Il venait du combat opposant le Kumojin à son adversaire de Suna… S’ensuivit un cri de douleur horrible à entendre. Il venait de mon coéquipier, qui venait de se faire briser une jambe par son adversaire…


- Itami !!


Dans un premier temps, j’ai voulu accourir vers lui pour lui venir en aide, mais je le vis réagir pour tenter d'abattre celle qui lui avait fait ça. Et puis, moi j’avais toujours un adversaire à gérer… Il fallait que je me concentre, c’est le conseil qu’il m’avait donné… Bien que là, je n’étais plus du tout à l’aise du tout, après avoir vu cette scène. Nos adversaires avaient un excellent niveau, il faut l’avouer.

Me retournant vers le mien, j’étais prêt à retourner combattre… Seulement, ce n’est pas moi qui allais avoir l’initiative cette fois. Tandis que la voix sinistre de cet homme, qui ne présageait rien de bon me concernant et qui trahissant sa fatigue, me glaça le sang ; je vis que son dragon avait changé quelque chose… Son œil s’était ouvert. À l’instant où je l’ai vu, le dragon depuis alors immobile se dirigea à toute vitesse vers moi. Que… Quoi ?

C’était totalement imprévu à vrai dire, et j’ai manqué d’attention. Mon premier réflexe était d’utiliser la seule défense que j’avais à ma disposition, c’est-à-dire d’accumuler des insectes devant moi pour contenir l’attaque, en activant leur capacité d’absorption. Sauf que, pris de vitesse, une partie du dragon avait eu le temps de passer avant que la défense soit effective. Sa gueule de feu me traversa alors que le reste de son corps fut consumé par mes moustiques. La chaleur ardente des flammes me consuma à mon tour. Projeté de nouveau violemment au sol à cause de la puissance de la technique, je souffrais horriblement.

Même si j’ai pu contenir une bonne partie de son jutsu, les dégâts avaient tout de même été sévères. De douloureuses brûlures sur un peu tout le corps, des vêtements en piteux état… J’ai bien cru que j’allais mourir. Ma vision n’était pas très nette non plus… C’était fini ? J’allais sombrer dans l’inconscience pour être à la merci de cet homme… ?


*Faible...*


... Non, certainement pas… Je devais tenter le tout pour le tout.

Malgré ma vision floutée, je pouvais voir une lueur s’agrandir auprès d’une silhouette sombre. Je ne voyais pas très bien ce qu’il faisait, mais c’était mauvais. Avec quelques difficultés, je joignis mes mains pour effectuer plusieurs signes, avant de mettre celle de droite en direction de l’ennemi. Si je perds… Je l’emporte avec moi. Les insectes que j’avais placé sur un peu tout le terrain en début de combat allaient me servir.

Deux de mes moustiques, qui étaient placés prêts de l'inonnu se gorgeaient de chakra Fûton, afin de se mouvoir plus rapidement. Mais ce n’est pas tout… Une concentration de vent supplémentaire leur a permis de devenir de véritables machines à tuer, et de perforer les plus solides des défenses. Ils fusèrent tout deux vers mon adversaire, pour le mettre hors d’état de nuire…

Epuisé, aussi bien physiquement que mentalement, la dernière attaque Katon, que je ne saurais identifier dans cet état, m’emporta dans l’inconscience.


- I… Itami… Désolé…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Jeu 23 Jan 2014 - 22:43

    Le combat touche à sa fin. Les plumes de flammes de Kurei ont fait mouche, Itami s'en est mangé quelques unes. Setsuna, le dragon de flamme est arrivé à destination, même si le chemin était semé d'embûches, les moustique bouffant le chakra de la flamme, cela n'était pas suffisant, la rapidité du dragon a réussi à prendre l'adversaire par surprise. Il l'a pris entre ses crocs l’emmenant à terre pour le brûlé vif. Il avait tout de même perdu de sa puissance à cause de ces satané moustiques. Le combat de l'autre côté était bel et bien fini pour sa part. La Sunajin gisait sur le sol. En voyant sa silhouette à terre, Kurei murmurait en lâchant une larme :

    "Désolé..."

    Ce n'était pas qu'il appréciait la personne, mais le fait qu'il ne puisse l'aidé lui faisait mal, son niveau n'est toujours pas assez haut pour protégé une simple personne, après le Mizukage, voila une deuxième personne qui vient s'ajouté à la liste de personne que Kurei n'a pu protégé, mais le temps n'est pas au condoléance, Itami qui avait lui, la vie sauve, était apparemment encore de la partie, mais ces jambes n'ont pas eu la même chance, elles était broyé. Ce combat était d'une violence... Kurei n'avait pas le temps de s'extasié, même coupé, la tête du loup peut encore mordre, et ça, il ne le savait que trop bien. Deux moustique sortait de l'herbe près de Kurei. Du chakra futon les entouraient. Cette attaque pouvait être fatale pour Kurei, il eu le reflexe rapide de refaire une de ses techniques.

    "SETSUNAA !!"

    Les moustiques arrivaient à grande vitesse vers Kurei, le Dragon de feu qui était apparu quelques minutes plutôt était de retour et s'enroulait autour de Kurei pour le protégé. Les moustiques commencent à s'embrasés à l’intérieur du dragon de flamme. Ils se sont carbonisé rapidement, Kurei n'avait plus le chakra nécessaire pour maintenir le dragon, il disparu aussitôt. Ne laissant sur le terrain que Kurei debout avec à peine la dose de chakra pour marché. Il marche vers la scène où tout les shinobi était à terre, Itami était encore eveillé, mais Kurei ne pouvait plus se battre, il s'y dirigeait pour prendre la femme à terre, il l'a mise sur son dos et l'a emmené plus loin. Il marchait lentement en titubant et n'a pu aller bien loin avant de s'évanouir.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2135
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Lun 27 Jan 2014 - 21:37

12 heures pour Itami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 380
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #C [Hi no Kuni] Sam 1 Fév 2014 - 0:54

Le combat était tout simplement terminé. Il ne restait plus personne debout en tout cas presque. La sunajin avait pris l’ours foudroyant sans pouvoir se défendre. Elle s’était écroulée au sol et ne bougeait plus. La main de lave qui s’apprêtait à l’englober s’arrêta brusquement au-dessus d’elle. Il ne servait à rien de la carboniser. Et peut-être qu’un jour, ils deviendraient amis se disait le pauvre Itami. Itami était toujours en train de se vider et apparemment, il allait continuer à se vider puisque le konohajin avait décidé d’affronter Kurei. Itami trouva cela inutile puisque sa main de lave aurait pu faire l’affaire. Mais, il voulait laisser cet honneur à son partenaire. Il voulait peut-être se prouver quelque chose.

Mais lorsqu’il vit celui-ci s’écrouler, il regretta de ne pas avoir agi. Maintenant, il ne restait plus qu’Itami et Kurei encore conscient même si Itami était maintenant couché. Son cœur battait maintenant de moins en moins fort. Kurei n’avait pas l’air de pouvoir se battre ou de vouloir. Il s’approcha d’Itami et essaya de toutes ses forces de prendre la sunajin. La main de lave était encore inutilisée. Tout doucement, le kumojin fit disparaître la main de lave et la lave retourna dans la gourde. Il regarda Kurei s’éloigné difficilement avec la sunajin. Itami espérait qu’il ne regretterait pas ce geste. Un autre jour peut-être ce serait ses alliés. Lui qui se battait sous ordre se demandait s’il servait vraiment à quelque chose. Bien sûr, ils avaient réussis à repousser leur adversaire mais à quel prix ? Il ne pourrait plus marcher avant un non moment ou peut-être jamais. Mais il fallait qu’il arrête cette guerre et il ne pouvait pas se permettre de mourir là. Tout ce qu’il pouvait faire maintenant c’est appeler les secours.

Avec le peu de force qui lui restait, il mit la main dans sa sacoche ninja sur le côté droit et sortit une sorte fusée détresse miniature qu’il déclencha en tirant sur un fil. La fusée décola dans les airs avait d’exploser à bonne attitude en une fumée de couleur rouge. C’était une fusée qu’ils avaient le droit d’utiliser seulement en cas d’urgence vitale.

Puis doucement ses yeux se refermèrent. Itami venait de tomber dans le coma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #C [Hi no Kuni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Guerres :: Guerre pour l'Indépendance :: Rebondissement #2 : Visages-