N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #F [Hi no Kuni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #F [Hi no Kuni] Sam 4 Jan 2014 - 21:36


Contexte :
    Dentô Akeno se vit placé avec Yamanaka Natsumi. Leur objectif ? Surveiller une partie des frontières du Pays du Feu alors que Sonoshee avait justement le but d'y pénétrer et de démunir les défenses adverses. Malgré un avantage numérique, la Yamanaka à peine Genin ne fait bien entendu pas le poids face à l'une des kunoïchis les plus réputées de Suna. Dentô Akeno préféra-t-il jouer sur l'avantage ou l'inconvénient de son équipière ? Rien n'est moins sûr... hormis peut-être le résultat de cet affrontement pour une frontière du Pays du Feu

    Description du terrain : pied d'une cascade, plateau simple sans obstacle.

Règles :
    ○ Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    ○ Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    ○ Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il le demande dans le Bureau de SNH.
    ○ Le premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.
    ○ Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    ○ N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.

Ordre de post :
  • Dentô Akeno
  • Sonoshee
  • Yamanaka Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre de l'ANBU et Chef Akimichi
Messages : 556
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Lun 6 Jan 2014 - 22:37

Akeno avait fini son apprentissage de médecin, il était temps pour lui de retourner sur les champs de combat maintenant qu’il avait su amélioré sa panoplie de techniques, il était ravi de participer à cet effort de guerre, la seule chose qu’il pouvait vraiment reprocher c’est que cette guerre l’alliance Kumo/Konoha avait tendance à plus la subir qu’autre chose. C’était fort dommageable pour ces deux nations mais cela montrait encore une fois, que les Kirijns étaient toujours prompt à dégainer leurs sabres. Le Dentô avait proposé qu’une équipe aille empoisonner l’eau potable de Sunagakure histoire de leur apprendre les bonnes manières. On lui avait répondu assez sèchement, peut être allait il finir par être considérer comme un extrémiste mais en tout cas on pouvait constater que c’était toujours Suna et Kiri qui posait des problèmes. Ses imbéciles toujours prêt à bondir pour faire la guerre, c’était vraiment une bande d’idiot ça y avait pas à dire.

Akeno se trouvait donc à présent au village de Hi No Kuni afin d’empêcher toutes tentatives d’intrusion dans le pays du feu. C’était chiant comme tactique et c’était surtout ultra défensif de protéger ainsi les frontières du pays du feu, le blondinet se demandait bien qui avait pondu une stratégie pareille autant aller au contact de l’ennemi, leur rentrer dans le lard quoi. Ça c’était quelque chose qu’Akeno voulait vraiment faire, tout simplement parce qu’il pensait dans le cas présent que c’était la meilleure solution à la guerre.

Bon la petite lueur de bonheur dans l’esprit du jeune homme était qu’il s’était retrouvé avec une jeune demoiselle. Bon c’est clair qu’il n’allait pas en faire son quatre heures vu qu’elle semblait un peu trop jeune pour lui mais cela donnait un aspect chaleureux à sa mission, d’ailleurs les deux shinobis s’étaient présenté l’un à l’autre, cela permettait de découvrir un peu mieux quels étaient leurs alliés. Elle était genin et pourrait toujours être utile en cas de combat, elle offrait un support assez intéressant au blondinet. D’ailleurs la plus grande crainte du jonin était qu’elle lise dans son esprit car ce qu’elle pourrait y trouver n’était pas vraiment très très jolie.

Toujours est-il qu’en attendant, aux frontières les deux shinobis virent arriver une nouvelle personne qui était d’ailleurs une Sunajin, il savait à qui il avait à faire Nogori Sonoshee, elle était dans le databook de Kumo. D’après la description, c’était quelqu’un de redoutable et surtout de très rusé, qui n’hésiterais pas à revenir sur sa parole après l’avoir donné. Voilà quel genre de personne était son adversaire qui avait une grande maitrise du Taijutsu et du Raiton, si le Kumojin sortait vivant de ce combat il ne manquerait pas de remercier ses compatriotes qui avait pensé à donner l’ensemble de ces infos.

-Sonoshee, c’est moi Akeno. Tu me reconnais ? Ça fait vraiment un long moment qu’on ne s’est pas vu. Je suis content de voir que tu vas bien malgré toutes ses années écoulées. Parfois, je me faisais du souci pour toi tu sais. En tout cas, c’est vraiment étrange de se retrouver l’un contre l’autre après tout ce temps. Tu es sur de vouloir combattre ? Moi je ne fais que défendre notre pays allié tandis que toi tu nous attaques. Tu es vraiment sûr de vouloir passer ainsi à l’offensive.

En même temps qu’il parlait, il admirait les formes du corps de Sonoshee qui était vraiment bien faites, il faut le dire. Et la paire de melon qu’elle avait c’était certain plus d’un homme se serait jeté dans un ravin pour jouer avec. En tous les cas, elle devait être habituée à ce que les hommes se laissent surprendre par la force qui se cachait derrière cette beauté mais Akeno lui ne comptait pas se laisser prendre à ce petit jeu. Il avait vraiment hâte de voir ce que la suite allait bien pouvoir donner. Mais ce terrain manquait d’obstacles, c’était certain qu’elle aurait un avantage sur eux à ce niveau-là, eux cependant pouvait compter sur l’avantage numérique qu’ils avaient au final c’était un peu kiff kiff, ce qui rendait les choses encore plus intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2221
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Mer 8 Jan 2014 - 15:10

12 heures pour Sonoshee, ensuite elle est exclue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Jeu 9 Jan 2014 - 0:06

Il y avait dans ce monde des personnes qui la saoulaient profondément. Quand elle fut interrompue dans a course par une voix. Un type. Voilà, elle venait de rencontrer l'une de ces personnes. Elle ne put faire autrement que s'arrêter, écouter, et observer. Première réaction, un soupir. Elle n'était pas pour se battre, pas là pour éliminer qui que ce soit; et voilà qu'un type qui dit la connaître lui lance un genre de menace, ou d'avertissement; enfin, la jeune femme ne faisait pas vraiment la distinction. Elle pencha la tête sur le côté, et le fixa quelques secondes, relativement surprise. En effet, la Nogori avait une très bonne mémoire et notamment pour celle des visages. Jamais un visage, qu'il soit d'un ennemi ou d'un allié; ne serait oublié, elle reconnaissait les gens, et lui; comme on dit : ni d'Eve ni d'Adam. De plus, ce n'étais pas vraiment son jour, et elle avait bien d'autres choses à faire que de s'occuper, aujourd'hui, d'enfants.

En effet, elle devait se rendre à Konoha, et qu'il fusse de Kumo, et l'autre de pétaouchnoc, elle s'en fichait pas mal. Lorsque Sonoshee avait une idée en tête, elle ne l'avait pas autre part!

Sans sourire, la face blasée par les déclarations, elle grimaça légèrement en faisant "non" de la tête, l'air de vouloir dire "mauvaise idée", puis elle parla afin de transmettre son point de vue qui était à peu de chose prés en adéquation avec sa gestuelle, bien qu'un peu moins; fin.

    "J'ai pas de temps à perdre avec des rigolos, et je n'ai pas envie de me salir les mains aujourd'hui. Je me rends à Konoha, alors un conseil, soit tu te bouges, soit je te bouge. Et crois en l'expérience de tes potes de Kumo, ce n'est pas plaisant.sur un ton posé et relativement doux compte tenu de la situation."



Elle avança alors vers eux, calme pour le moment.
La Sunajin avait cette faculté extraordinaire à ne pas être diplomate, et surtout à ne pas se laisser démonter le moral par des répliques pour moins... étranges. A cet instant précise, rien ne laissait présager qu'elle allait s'en prendre aux deux ninjas, cette fois ce n'est pas elle qui donnerait le premier coup, mais si il venait à y avoir contact, casser du Kumojin ne lui posait absolument aucun problème de conscience. Cependant elle souhaitait à tout prix éviter de blesser la Konohajin, ceux là, elle les aimait bien; et pour cause.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 953
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Jeu 9 Jan 2014 - 22:19

La guerre. Oui encore cette foutue guerre. Cela fait déjà plusieurs semaines que je me suis retrouvé sur le champ de bataille. J'ai affronté déjà bon nombre de Shinobi, la plupart du temps en groupe. Le seul combat que j'ai eu en solitaire était contre un certain Natsume... Ce dernier se trouve peut-être encore au fond d'une rivière, sûrement mort et en décomposition à l'heure qu'il est. Est-ce mon problème ? Non. Il n'avait qu'à pas suivre son Kage idiot. Qu'il ne s'étonne pas de mourir par mes soins s'il se trouve sur ma route. Oui je sais, je ne suis particulièrement pas gentille avec mes adversaires, mais ils le méritent. Je ne vais pas avoir de la pitié pour mon adversaire non plus hein ! C'est pas marqué petite gamine peureuse sur mon front que je sache. Pourtant, c'est sûrement ce que les autres doivent penser au vu de mon apparence physique. Même e faisant bien attention à comment je m'habille pour ne pas paraître trop jeune, mon visage d'enfant casse absolument tout.

Enfin bref. Tout ça pour dire que je me retrouve une nouvelle fois au cœur de cette guerre. Cette-fois ci, on m'a confié une mission en duo avec un Certain Dento Akeno. Kumojin et maître de la lumière de par son clan. Deux puissants clans de l'alliance... J'ai hâte de voir ce que cela va donner si par hasard nous tombons sur un adversaire. Enfin, si un adversaire tombe sur nous... En effet, notre mission n'est pas vraiment d'aller à l'encontre e l'adversaire, mais plus de l'attendre patiemment. En gros, nous avons juste à surveiller une frontière tout en bloquant l'accès à tout Kirijin et Sunajin.

L'endroit est plutôt agréable d'ailleurs. Un plateau sans gros obstacle, avec une magnifique cascade juste à nos côtés. Cette dernière est soit dite en passant parfaite pour moi au vu de mes techniques suiton. Tout cela reste bien sûr dans l'optique ou un combat éclaterait... Et en parlant de ça. Nous avons d'abord pris le temps de faire connaissance, le Dento et moi. Puis, après quelques minutes, une femme particulièrement jolie s'approche de nous. Je n'ai guère le temps de faire quoi que ce soit que mon cher camarade prend la parole comme s'il la connaissait. Il finit sa tirade en lui demandant si elle désire tout de même passer par la force. Ah. OK. C'est une ennemie... Ce serait cool de me le dire hein... Je ne suis pas Dieu, je peux pas le deviner. Et le fait que je sois une Yamanaka n'est pas un prétexte pour penser que je lisais dans son esprit et que donc j'étais au courante !

Je reste donc là, à les fixer de mon seul œil valide, l'un et l'autre en suivant attentivement leur conversation. Du moins, jusqu'à ce que la jeune femme, nommé Sonoshee d'après ce que j'ai compris, indique clairement qu'elle désire passer de gré, ou de force. Bien, tout ceci annonce la couleur. Il est peut-être temps pour moi de prendre la parole à mon tour. Je m'avance d'un pas et commence ma tirade sur un ton ne trahissant aucune compassion, ni aucune hésitation de ma part.

- Ne pense pas pouvoir passer aussi facilement, Sonoshee. Je ne laisserais pas une personne de ton genre s'approcher de mon village. Alors un conseil, soit tu t'arrêtes, soit je t'arrête. Compris?


Oui, reprendre sa phrase à ma façon est fait totalement exprès. Malgré son niveau qui m'a l'air particulièrement élevé, lui parler ainsi me place à son égale. Je lui montre donc que je ne suis pas à prendre à la légère, même si elle a dû ressentir la différence de chakra entre Akeno, elle et moi. Dans un combat en deux contre un, elle n'a quasiment aucune chance de gagner au vu de mes techniques héréditaires. Et si elle pense qu'il lui suffira de m'ignorer le temps de mettre Akeno K.O, elle se met le doigt dans l’œil jusqu'à l'utérus. Je suis sûrement celle qui va lui poser le plus de problèmes... Pas que je me vante, mais je sais que le potentiel d'un Yamanaka ressort en combat à plusieurs. Surtout que quand je vois ce que j'ai réussi à faire en 1 vs 1 contre Natsume, je me dis que je dois être capable de bien des choses en 1 vs 2 ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre de l'ANBU et Chef Akimichi
Messages : 556
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Sam 11 Jan 2014 - 4:24

Akeno se retrouvait avec deux filles et pas, les plus moches en plus. Comme il l’avait anticipé Sonoshee ne comprenait rien à ce qu’il disait ce qui était plutôt normal cela faisait partie de son plan. La jeune femme avait d’ailleurs l’air sacrément déstabilisé mais si le terme aurait pu être mieux choisi, elle semblait être légèrement ivre à en juger par sa réaction. En effet la jeune femme semblait avoir comme idée en tête qu’elle pourrait se rendre à Konoha tranquillement et docilement sans que personne ne lui barre la route. Elle pensait peut être que les autres shinobis étaient là pour le tourisme, peu importait, au final avait une mission et c’était celle de protéger le village de la feuille qui était leur allié dans cette guerre. D’ailleurs ses derniers n’avaient rejoint cette guerre qu’à cause du pacte passé entre les deux nations, Suna avait déclaré la guerre à Kumo en premier lieu et il en avait résulté de fâcheuses conséquences. Sonoshee était en tout cas bien remonté et semblait être déterminer dans la mission qui lui avait été donné, cela allait promettre du beau spectacle, tout cela, enfin sauf si le plan du blondinet marchait comme prévu, il pourrait la perturber assez pour lui rendre la tâche difficile.

La Yamanaka parla après la tirade de la Sunajin et le point que l’on peut dire c’est qu’elle avait du caractère la petite, bien qu’elle soit genin, elle était prête à tout pour protéger son village, sa patrie et sa famille. C’était compréhensible, elle devait avoir des proches dans son village pour qui s’inquiéter tandis qu’elle-même inquiétait ceux resté au village. On pouvait dire que c’était une vie plutôt normale pour un shinobi. Il avait presque envie de voir les deux femmes se disputer espérant que l’une ou l’autre finirait avec les vêtements arrachés. Mais bon il était un jonin sérieux et se devait de protéger son équipière d’autant que celle –ci avait dût mettre encore plus la Sunajin en colère. Une femme en furie à affronter il n’y avait vraiment rien de pire. Heureusement il avait encore quelques atouts dans sa manche avant de commencer sérieusement le combat.

Je vois que tu n’es pas très sympa aujourd’hui, Kyoshi et Yasuki était plus sympa que toi quand je suis passé à Kumo. D’ailleurs j’étais vraiment triste de ne pas te voir. Enfin, bon je sais que tu n’es pas quelqu’un de méchant alors ne fait donc pas peur à la Konohajin. Tu ne te souviens vraiment pas de moi ? Je suis Akeno, tu sais le gars avec qui tu jouais quand tu étais petite.

Bon tout d’abord précisons une chose, sur la description de Sonoshee qu’avait reçu le Dentô de ses camarades, il était écrit que leur adversaire était quelqu’un de retors, sans respect pour la vie et à qui on ne pouvait absolument pas faire confiance. Akeno avait monté tout ce plan pour déstabiliser la jonin, à l’aide d’un genjutsu qu’il envoya directement en regardant la Sunajin. Dans l’esprit de cette dernière remontèrent des souvenirs d’enfance, elle se voyait étant enfant en train de jouer en compagnie d’une sorte de mini Akeno. Les deux enfants étaient heureux ensemble. Elle se remémora également le jour où les deux enfants s’étaient juré qu’ils resteraient amis « pour toute la vie ».

Akeno regarda la jeune femme se demandant ce qu’elle serait sa réaction à cette attaque.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Sam 11 Jan 2014 - 18:09

Les ninjas... Ils avaient la fâcheuse manie à ne pas comprendre ce qu'on leur dit du premier coup. Pourtant la Sunajin avait été assez clair, non ? Elle devait se rendre à Konoha, et y attendre une personne bien précise, le Hokage. Pourquoi ces deux là ne voulaient ils pas la laisser passer, ça aurait été tellement plus simple. Ah, peut-être parce qu'elle parlait trop sèchement, ces petits là n'étaient pas habitués à rencontrer des personnes directes, sans hypocrisie; des personnes n'ayant pas peur de se salir les mains. La Nogori se doutait qu'on avait dressé de sa personnalité un portrait particulier, elle était loin d'être stupide sur ce sujet. Les Seki sont ce qu'il sont, mais ça, et elle l'avait compris; ils n'avaient rien à faire dans le monde ninja. Le shinobi qui prône l'honneur sur le champ de bataille, durant la guerre, n'a rien compris au principe de la guerre, et le combattant qui tourne le dos à l'adversaire, lui; n'a rien compris à sa vie. Une vision crue et brutale qu'elle n'hésitait pas exposer à tous les idiots pensant ainsi. Mais qui sait, peut-être changerait elle. Son passé ne lui a jamais fait de cadeau, d'entre la mort de ses parents, de son frère, son errance dans les rue de la grande ville, sa solitude.. Elle avait de l'expérience dans les choses de la vie, et personne ne pourrait les lui enlever ni même les faire disparaître.

Néanmoins, lorsqu'elle croisa le regard du Kumojin avait un peu plus d'insistance, elle fut comme troublée, son cœur fut comme allégé d'un poids; et pourtant elle sentait que quelque chose n'allait pas, pourquoi, ou plutôt; comme pouvait elle se souvenir de ce jeune homme alors qu'elle savait pertinemment avoir grandie seule ? C'était un sentiment plutôt plaisant de savoir qu'on a eu des amis, et qu'ils pourraient toujours l'être à l'heure actuelle, mais il y a des choses qu'on efface pas, qu'on ne remplace pas. Elle comprit d'ailleurs rapidement de quoi il retournait. Le genjutsu. Bizarrement cela ne l'étonnait pas venant d'un Kumojin. Ses pensées s'entremêlaient, entre le faux et la vérité, elle percevait et le danger, et en même temps; l'amitié. Le genjutsu, cela reposait essentiellement sur une interfèrent du chakra circulant dans le cerveau, afin de montrer, faire ressentir, manipuler et tromper. Elle serra les dents, leva la main et fit un seul mouvement, afin d'avoir les idées claires, et de ne pas confondre réalité et illusions. Aussitôt elle prit la parole, s'adressant d'abord à la genin de Konoha.

    "Je pourrais t'éliminer en un claquement de doigt, mais On' m'a demandé, en quelques sortes; de faire les bons choix durant ce conflit, donc je ne ferai rien de tes "menaces". Dit-elle en la fixant, avant de reporter son attention sur le kumojin. Pour toi c'est différent. Je n'aime simplement pas les Kumojin, vous êtes... pathétiques, vous vous cachez derrière un blabla continuel mais vous oubliez toujours l'essentiel : pourquoi ? Pourquoi suis-je là ? Car je me rends à Konoha, en tant qu'alliée. Maintenant, vous pouvez faire ce que vous voulez, mais vous tâcherez d'expliquer à Myakudou On' : pourquoi ? Je vous prie donc de me laisser passer, je n'ai pas de temps et d'énergie à perdre ici. Ajouta-t-elle avec une certaine douceur."


Elle avança vers eux, et vers Konoha.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 953
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Dim 12 Jan 2014 - 14:38

Je ne comprends pas. Akeno parle à la jeune femme comme s'ils étaient amis. Il semblerait même qu’ils se connaissent depuis l’enfance. Est-ce vrai ? Je ne sais pas. En tout cas, même si ce qu’il dit est vrai, j’espère qu’il n’aura aucune hésitation à se battre si jamais on en venait à se taper dessus. C’est d’ailleurs ce qui risque d’arriver au vu de la réponse de la jeune femme. Cette… Sonoshee, semble connaître le Rokudaime, Onpu. Autrement dit, elle a déjà eu à faire à mon plus haut supérieur. En tant qu’alliée ou ennemi ? Là est vraiment la question. La sunajin précise ensuite qu’elle désire se rendre à Konoha en tant qu’alliée. Oui mais non. Déjà d'un, j’ai des ordres je les respecte. De deux, qu’est-ce qui me prouve que ce qu’elle dit est vrai ? Non, je ne vais définitivement pas la laisser passer.

Contrairement à Akeno, elle ne semble pas le connaître. Elle lui parle comme à une personne qu’elle n’a jamais rencontrée. Qui dit vrai dans cette histoire… Tout est confus dans cette discussion. La seule chose dont je suis sûr, c’est que je ne vais pas laisser cette femme passer. Sans un seul mudras, j’entre en connexion avec l’esprit d’Akeno, alors que Sonoshee reprend sa marche lente dans notre direction. D’une voix assurée, je lui résume vite fait la situation.

* Je ne comprends pas tout ce que tu fais mais ce n’est pas grave. Il faut l’arrêter. Prépares-toi à lui lancer une offensive directe, moi je vais immobiliser ses jambes grâce à une technique de mon clan *

Je fixe alors la jeune femme avant de mettre un genou à terre. D’une expression neutre, je prends la parole en m’adressant à la sunajin.

- Je t’ai dit…

Je me concentre un petit instant sur ma télépathie.

* Maintenant ! *

Avant de reprendre la parole d’un ton plus menaçant qu’autre chose.

- De t’arrêter !

Au même moment, je perds le contrôle de mes deux jambes, me faisant tomber au sol. Je me rattrape d’une main pour ne pas finir à plat ventre avant de jeter un regard à ma cible. Eh oui ma cocotte, je viens de prendre possession de tes jambes. Je doute fortement qu’elle s’attende à un tel jutsu et même si elle arrive à garder son sang-froid, elle ne saura pas quoi faire. En effet, les techniques Yamanaka sont de base du Genjutsu… Seulement, quasi personne ne le sait. Pas même les Konohajins. Voilà pourquoi nos techniques sont appelées des jutsu secret. Les Yamanaka ne sont pas les seules dans ce cas-là. Les Nara et les Akimichi sont aussi un exemple. Hormis les membres de leur clan et certain Konohajin, personne ne sait comment fonctionnent nos pouvoirs.

En tout cas, j’espère que mon coéquipier me suivra sur le coup, même si je n’ai pas pris le temps de lui en parler. C’est pas comme si on avait le temps de discuter stratégie non plus hein… Excusez-moi de prendre des initiatives. En tout cas, si Akeno lance un ninjutsu direct, je n’aurais qu’à contrôler les jambes de Sonoshee pour faire en sorte qu’elle court directe dans la technique. Ainsi, elle n’aura quasiment aucune chance de parer notre assaut.

Résumé et techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre de l'ANBU et Chef Akimichi
Messages : 556
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Mar 14 Jan 2014 - 3:01

Akeno avait tenté une approche subtile à la base de genjutsu mais cela n’avait pas vraiment bien marché, il se demanda d’ailleurs comment la jeune femme avait pu se rendre compte qu’un souvenir avait été implanté dans sa mémoire. Peut-être que ce genjutsu n’était pas vraiment au point si n’importe qui pouvait facilement en distinguer le vrai du faux. Enfin, toujours est-il que le Dentô ne comprenait vraiment pas ce que voulait Sonoshee si ce n’était pas d’attaquer Konoha. La Sunajin expliqua alors qu’elle était venue pour rencontrer l’Hokage, qu’elle était venue en tant qu’allié, ce qui était incohérent avec le reste de ses propos. Depuis qu’elle était arrivée devant eux, elle n’avait pas cessé de menacer les Kumojins faisant preuve d’une stéréotypassions sans égale et généralisant tous les membres du village de la foudre comme des personnes qui ne faisaient que parler. Peut-être qu’elle disait vrai mais Akeno ne pouvait pas prendre de risque la concernant, ce qui était sûr, c’est qu’elle finirait de tout façon à Konoha auprès de l’Hokage. En effet, le blondinet aurait accepté qu’elle se constitue prisonnière afin de la conduire au chef du village de la feuille et même si un combat avait lieu il l’amènerait là-bas au cas où elle serait vraiment venu en tant qu’ami. Malheureusement son mépris pour les shinobis présent que ce soit lui-même ou Natsumi ainsi que les différents rapports sur la jeune femme l’incitait plutôt à la prudence.

Akeno aurait profité éviter un combat dans de telles circonstances pour pouvoir continué à observer ce ciel dégagé. Cependant, la Yamanaka en avait décidé autrement, elle voulait visiblement mettre fin aux agissements de Sonoshee comme le lui expliqua par télépathie, le Dentô comprenait le sentiment de la Konohajin. Etant donné qu’il s’agissait de la protection de sa patrie, cela ne lui posait pas de problème de participer à l’offensive décidé par Natsumi. Il faut bien l’avouer le médecin y voyait aussi une manière de ne pas être coupable quoi qu’il arrive, il n’aurait pas déclenché les hostilités et il aurait protégé la fille du pays du feu. Difficile de lui dire quoi que ce soit dans une telle situation.

*Je suis ton plan et mon jutsu est téléguidé*

Akeno commença à lever la main et à faire apparaitre une lumière tandis que la Yamanka s’effondrait par terre, son jutsu devait sans doute la priver de ses propres membres ce qui était plutôt cohérant, les jambes de Sonoshee commencèrent à bouger vers la gauche tout en faisant pivoter son corps. La Yamanaka s’était sans doute dit que si la Sunajin ne voyait pas arriver le rayon elle ne pourrait pas s’en défendre, ce qui était plutôt bien vu. Le laser de lumière se dirigea vers le corps en mouvement de Sonoshee, le Dentô avait visé entre les omoplates sur la partie supérieure du corps. C’était l’endroit où il serait le plus difficile pour la jonin de se protéger étant donné que d’après les rapports elle utilisait majoritairement le Taijjutsu.

Il espérait simplement que cela ne la tuerait pas, il avait déjà eu une mauvaise expérience avec Suna quand son équipe avait attaqué Ao Kuroi. Tout façon, vu la mauvaise foi de la bonne femme qu’ils affrontaient il supposa que si il allait arriver quelque chose se serait de la faute du Kumojin pour elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Mar 14 Jan 2014 - 5:00


Cet assaut portait deux noms, du premier de la bêtise, du second; de l'insulte. J'avais parfaitement conscience de ce qui m'arrivait, je ne contrôlais plus mes jambes. Si j'avais eus un pouvoir me permettant une telle prouesse, je ne me serai pas privée de sa jouissance. J'étais maintenant forte de plusieurs années d'expérience dans le domaine du combat, et en un contre deux une règle subsistait, l'un soutient toujours l'autre. La genin soutenait l'autre de Kumo, il ne pouvait en être autrement. Et lorsqu'on immobilise quelqu'un, c'est aussi pour l'empêcher de fuir, ou d'esquiver, échapper à une attaque ou autre chose. Alors, aussitôt fus-je frappée de cette perte totale de mes capacités motrices, que j'exécutai un signe, les particules de roches s'élevèrent rapidement, et recouvrirent ma peau en tout endroit, et comme je n'étais pas aveugle, bien je vis simplement l'homme des nuages faire quelques signes, se préparait-il à m'attaquer ?

Sans doute, puisqu'il avait déjà commencé les hostilités alors même que nous venions juste de nous croiser, à se demander qui doit se remettre en question niveau confiance... Je vois alors ce gigantesque faisceau lumineux fondre sur moi. Je sais que ma seconde peau ne résistera pas à cette puissance, aussi j'effectuai une nouvelle suite de mûdras, et s'éleva une main de pierre qui fut simplement pulvérisée à l'impact, ne ralentissant qu'infinitésimalement le rayon qui termina sa trajectoire sur moi. Ma main de pierre avait dû suffisamment diminuer la puissance de ce, vraisemblablement, redoutable jutsu. En effet, mon épiderme rocheux vola certes en éclat, mais miraculeusement, je ne fus que vaguement endolorie par le choc. Fort heureusement que je n'étais pas stupide au point de me laisser faire comme une oie que l'on bourre et que l'on mène à l'abattoir. Le rayon fut à peine dissipé et l'explosion encaissée, mon armure réduite en miette; que je n'hésitai pas à répondre. J'imaginais que les Seki avaient rapporté que j'usais de taïjutsu pour me battre... tant mieux. La désillusion n'en serait que plus grande.

    "Myakudou On' est mon sensei, nous partageons les mêmes "pouvoirs". Je ne sais pas quelles sont vos informations, mais elles sont erronées, quelque part. Si vous persistez dans une approche hostile, je me défendrai, Konohajin ou pas. Dis-je en observant la genin au travers de mes lunettes jaunes. C'est étrange de voir des personnes opposées à la guerre vouloir se battre à tout prix. Repris-je sur un ton interrogateur."


La prochaine attaque à mon encontre engendrerai l'évaporation de cette zone, ni plus ni moins. Jusque lors j'avais fait preuve d'une patience, pour moi, hors du commun, je ne les avais pas agressé physiquement, à peine chahuté verbalement, qu'est ce qui pouvait les faire agir de la sorte... Oh, mais oui... la peur. Cependant, peur ou pas il demeurait un élément majeur à prendre en compte, si j'avais voulu les agresser, ou mener à bien une quelconque mission de sabotage, ou d'élimination, j'aurais commencé par m'occuper d'eux sans perdre de temps à parler, sans me laisser frapper. L'éclair pourfendeur des cieux aurait simplement provoqué la vaporisation de la genin, et la déchéance du Kumojin, et je n'aurais eu qu'à avancer, et enjamber leurs corps éteints, et quand bien même l'un des deux aurait résisté, la Konohajin n'étant plus, la voix du Taïjutsu me serait dévolue, à nouveau. Je menai une main à mes yeux et me pinçai l'arrête du nez, réfléchissant à autre chose...

    "Ah... J'ai compris, vous voulez m'accompagner, mais vous n'osez pas le demander ? Rigolais-je."


J'avais trop de respect pour le Hokage pour mettre en branle mon plan furieux.

    "Vous savez, les choses évoluent très vite en ce moment, c'est aujourd'hui que vous créez vos ennemis ou vos alliés de demain. Faites le bon choix, m'attaquer, ou cesser."


Je pris un parchemin dans ma poche latérale, fis un signe. Et repris la parole une dernière fois.

    "Ce sont les échanges entre On' et moi, si vous souhaitez une preuve. Il ne s'agit pas d'un piège. finis-je sur un ton sérieux en leur lançant le rouleau cacheté."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 953
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Mer 15 Jan 2014 - 18:37

L’assaut est lancé. A vrai dire, je ne sais pas vraiment comment va régir mon adversaire. Peu de personnes ont eu à faire à des Yamanaka. Surtout qu'il y a peu de membres de mon clan qui maîtrise la possession partielle. La plupart se contentent juste d'avoir le transfert complet sans chercher des variantes. Pour compléter le tout, mon cher camarade se décide à suivre mon plan à la lettre. La situation est quand même étrange... Il est Jonin, je suis genin et pourtant c'est moi qui prends les initiatives. Peut-être est-ce lié au fait que nous protégeons mon village et non le sien actuellement ? Je ne sais pas.

Usant de mon propre jutsu, Akeno m'indique que son attaque est téléguidée, et quelle attaque ! Aucun de mes ninjutsus ne peut égaler avec ce rayon de lumière. Quel pouvoir impressionnant. C'est la première fois que je vois quelqu'un utiliser l'Hikariton et franchement, je reste sans voix. Pour contrer cette technique particulièrement dévastatrice à première vue, Sonoshee est obligé d'utiliser deux jutsu de défense. L'une lui donne une sorte d'armure de terre, comme une seconde peau protectrice il me semble. L'autre lui, consiste à faire sortir une main de terre du sol, sûrement pour la défense.

Notre attaque a donc été bloqué. Pourtant, la jeune femme sunajin ne contre-attaque pas directement. Non... Elle reprend encore la parole. Est-ce que tous les membres du village caché du sable sont aussi bavards ? Et après elle ose parler des kumojin ! Faudrait peut-être qu'elle s'écoute un peu. Enfin bref. Elle reparle ENCORE d'Onpu, à croire qu'elle est fan de lui tellement elle n'a que son nom à la bouche. Elle finit par nous lancer un parchemin qu'elle a pris dans une de ses poches. Elle nous assure qu'il ne s'agit pas d'un piège et que ce sont des échanges entre elle et l'Hokage. Huum. Je sais que c'est risqué, mais je me dois de vérifier si ce qu'elle dit est vrai. Après tout je suis une Yamanaka, alors si ce qu'elle dit est vrai, je pourrais facilement le savoir si elle est coopérative.
D'un signe de la main, j'annule ma possession sur les deux jambes de la sunajin avant de me concentrer une nouvelle fois de plus sur ma télépathie.

*Je vais jeter un coup d’œil à ce parchemin. Si jamais il est piégé, autant que ce soit moi qui soit hors course que toi. Un jonin sera toujours plus utile qu'une simple genin.*

Les membres endoloris, je me relève difficilement avant de m'approcher du parchemin et de le saisir. Un calme stressant pèse pendant toute ma traversé de ces quelques mètres entre l'objet et mon corps. J'ouvre délicatement la preuve et la survole rapidement. Ces lettres possèdent en effet la signature du Rokudaime et d'après ce que j'ai compris, elle parle d'Onkyoton, le pouvoir si puissant d'Onpu. Je comprends maintenant pourquoi elle disait qu'ils partageaient le même pouvoir. Le son et les ondes, voilà une affinité combinée que doit maîtriser Sonoshee si on suit ce qu'elle m'a dit. Je referme le parchemin avant de fixer la sunajin d'un regard de défiance. Car oui, même en ayant vu ça, je ne lui fais pas confiance.

- Bien. Il se trouve en effet que ces lettres porte la signature de Myakudou On', autrement dit le Rokudaime Hokage. Malheureusement, il se peut aussi que ce soit une imitation. Pour prouver ce que tu dis, j'ai une solution très simple... Il faut cependant que tu coopères, sunajin.

Je croise alors les bras avant de jeter un petit coup d’œil à mon camarade.

- Approche toi et laisse-moi toucher ton crâne. Avec une technique de mon clan, je pourrais savoir si tout ce que tu dis est vrai en lisant dans tes pensées. Si jamais ce que tu dis est vrai, nous t'accompagnerons voir l'Hokage.


Oups... J'aurais peut-être dû demander l'avis à Akeno avant de dire ça... Roh et puis merde, au pire s'il n'est pas d'accord il le fera savoir et basta !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2221
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Ven 17 Jan 2014 - 18:45

12h pour Dentô Akeno.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre de l'ANBU et Chef Akimichi
Messages : 556
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Dim 19 Jan 2014 - 13:12

Bon l’attaque démarra en grande trombe, Akeno avait tenté de viser la jeune femme mais celle-ci se défendit assez vaillamment et assez rapidement, on voyait bien que la femme aux gros seins avait pris l’habitude de se battre en tous les cas sa réaction était assez intrigante. Jusqu’à présent, elle ne faisait que proférer des insultes à la chaine tel un jukebox déraillé mais le fait qu’elle ne manifeste aucune action offensive après cette attaque pouvait prouver la véracité de ses dires. Ou alors elle pouvait vraiment essayer de leur mettre à l’envers. Le blondinet était des plus perplexes quant à la véracité des dires de la femme aux lunettes mais elle sortit alors des lettres qui étaient censé pouvoir venir de la main même de l’hokage. De plus, il était probable que des écrits avaient déjà été fait entre l’Hokage et d’autres personnes, recréer sa signature à l’aide d’un faussaire serait doute aisé et mieux valait continuer à rester prudent.

La Yamanaka semblait partager son point de vue en effet et ses doutes malgré le fait que l’écriture lui semblait être similaire à celle du chef du village de la feuille. Le Dentô ne tenait pas à avoir des comptes à rendre auprès de l’hokage que ce soit parce qu’il aurait attaqué un shinobi qui s’avérait être une alliée ou parce qu’il se serait laissé duper par un ennemi sournois. La genin se proposa pour fouiller l’esprit de la Sunajin, c’était quelque chose d’assez intéressant de voir ce clan en action, il espérait que par la suite il n’aurait pas à être confronté à ce genre de techniques car celle-ci pouvait s’avérer des plus redoutables. En tous les cas c’était une garantie de plus pour que cela ne soit pas un stratagème de la Sunajin, elle pourrait certainement cacher des choses à l’intérieur de son esprit mais sans doute pas un plan de grand envergure.


-Bon si tu ne trouves rien de suspect je prends la tête du cortège, on pourrait facilement se faire surprendre par la vitesse de Sonoshee. Quant à toi, Sonoshee, mets-toi un peu à notre place si j’arrivais sur un champ de bataille et que je te disais laisse-moi passer je dois aller voir le Kazekage quel serait ta réaction. En tous les cas puisque tu tiens à aller à Konoha et que de tout façon tu iras avec ou sans nous autant y aller ensemble et éviter un combat inutile. Cela ne ferait que gaspiller notre force et notre temps.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Dim 19 Jan 2014 - 20:35


J'écoutais, comme toujours. Cependant ni l'une ni l'autre des propositions ou des ressentiments ne me convenaient. Je n'étais pas d'accord pour qu'on fouille tranquillement dans mon esprit, s'ils ne voulaient pas me faire confiance malgré les preuves fournies qui me paraissaient bien difficilement contre faisables, et d'une telle teneur que l'authenticité n'était pas à remettre en question; alors je ne pouvais non plus, leur faire confiance. Que pouvions nous faire pour régler cette question, ils ne voulaient faire aucune concession, alors que moi; j'encaissais leurs assauts sans riposter, pour montrer ma bonne fois, devais-je emprunter une autre voie pour faire comprendre ma position ? Rien était moins sûr. Cependant, je n'allais pas me montrer vindicative, la parole serait la seule maîtresse de notre échange jusque là houleux. Peut-être devais je leur expliquer une chose primordiale sur ce qui se déroulait à présent. Je savais pertinemment que mon langage était à revoir, d'entre sa dureté et parfois, sa vulgarité.

    "Hum fouiller dans mon... je crois pas que ce soit recommandé pour de prudes esprits comme les vôtres... Non, hum... Vous voyez, si jamais je mentais, et que je me rendais à Konoha, ne pensez vous pas que le Hokage aurait vite fait de.. je ne sais pas, se débarrasser de moi ? Akeno, tu sais d'après les rapports de ton village que je suis portée sur... le taïjutsu, que je ne recule pas au combat, alors pourquoi m'amuserais je à me défendre sans riposter ? Alors que... Je pourrais simplement détruire cette zone.. Souriais-je bêtement. Oh, je vous comprends. Mais si vous ne pouvez faire confiance malgré toute la bonne foi que je m'emmerde à faire preuve... Je me demande comment je peux vous faire confiance. Sinon, vous pourriez simplement me faire marcher devant vous, jusqu'à Konoha, puis si jamais je fais un truc, bah une Yamanaka et un Dentô devraient pas avoir de mal à me battre. Ajoutais-je simplement."


Alors là, je me demandais vraiment ce qu'ils allaient dire, à mon avis nous nous dirigions dans une impasse, et comment se déroulerait la suite de cette rencontre... Je ferai simple, cela me coûterait cher mais prendre de la vitesse et rejoindre Konoha sans qu'il puisse me rattraper serait certainement plus aisé que de discuter. Puis, un fois aux portes; je ne serai probablement plus en état de me battre et certainement même plus de faire un pas de plus. Au début on prendrait garde, comme ces deux là, et rapidement on comprendrait que je ne mentais pas, d'ailleurs je ne mentais jamais au final, je pouvais être une garce, un concentré de brutalité mais au grand jamais une dissimulatrice, j'ai quelque chose à dire; je le dis ni plus ni moins, que cela plaise ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 953
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Lun 20 Jan 2014 - 22:05

Les conditions sont posés, et ce, sans une quelconque approbation de mon camarade. Pourtant, ce dernier ne tarde pas à exprimer à haute voix son avis sur le sujet. Rien que ça première phrase témoigne de son accord par rapport à ma tactique. D'après ses dires, la jeune sunajin serait particulièrement rapide, d'où sa mise en garde. Tout ça si je ne trouve rien de suspect dans son esprit. Si doute il y a, combat il y aura. Ouais je sais je me mets à parler en mode maître Yoda, mais que voulez-vous... La situation me le permet on va dire. Pendant ce temps-là, mon cher coéquipier tente d'expliquer à Sonoshee notre réaction en lui disant de se mettre à notre place. Même si le coup du « Je débarque chez toi et je demande à voir le Kazekage alors qu'on est en guerre » est un peu caricaturé, c'est quand même la parfaite illustration de notre discussion.

Je reste donc là, face à un silence, à attendre la réponse de mon interlocutrice. Si elle refuse que je regarde dans son esprit, cela lui enlèvera de la crédibilité. Cependant, ça ne me permettra pas directement d'affirmer qu'elle ment. En effet, beaucoup de personnes n'apprécient pas qu'une Yamanaka ait accès à leur penser les plus secrètes. Mais dans le contexte actuel, elle ferait tout de même mieux de se laisser faire si elle veut tellement voir l'Hokage.

Ah bah c'est exactement ce que je disais. Notre chère sunajin refuse de me laisser pénétrer dans son esprit. Selon elle, ça ne serait pas recommandé pour des personnes prudes comme nous. Heu... De un, elle parle de nous comme si elle nous connaissait et de deux, elle a cru qu'on était des pauvres petit civiles qui s'était perdu ? Croit-elle qu'on n'a jamais eu affaire à des choses atroces ? Niveau atroce, je pense avoir eu ma dose et mon cher cache-oeil est là pour me le rappeler tous les jours. Elle continue par ailleurs d'argumenter sur son sort en précisant une chose particulièrement vrai. Si jamais on l'amène à Onpu, elle ne pourra sûrement rien faire de mal au vu de sa puissance. Il n'est pas Hokage pour rien. Personne au village ne peut rivaliser avec lui alors je doute fort qu'une simple sunajin sortie de je ne sache où y arrive.

Dans un simple silence qui suit la tirade de Sonoshee, j'utilise à nouveau ma télépathie afin de voir ce qu'en pense Akeno.

* Bon, qu'elle ne veuille pas que je lise dans son esprit peut se comprendre mais n'aide pas sa situation... Je suis plutôt perplexe en fait. Se battre contre nous la rendrait inutile si par hasard elle tentait de nous la mettre à l'envers. Si on l'amène à l'Hokage, elle ne sera pas en mesure de rivaliser avec lui. La seule chose qui peut nous faire douter c'est qu'on l'accompagne et qu'elle nous fasse un coup bas pendant le trajet. Il y a peut-être un truc que je peux tenter... mais je pense qu'elle va refuser. Pourtant, ça nous assurera une sécurité complète sur le seul point problématique. Il faudrait que je prenne possession de son corps pendant le trajet ou alors de ses membres. Cependant il faudra que tu me portes sur ton dos car je ne pourrais plus me déplacer. *

Je fixe alors la jeune femme afin de voir directement avec elle. Bah quoi ? Avant de débattre inutilement avec Akeno, autant savoir si ma méthode est acceptée par l'autre partie non ?

- Que tu ne veuilles pas que je lise dans ton esprit n'ajoute rien de positif pour toi... Cependant, j'ai une autre condition à te faire parvenir. Car oui, Juste t'escorter sans prendre de précaution est trop risqué, je pense que tu le sais toi-même, un sunajin aurait sûrement pris lui aussi des précautions.
Je pointe alors du doigt son corps dans sa globalité avant de reprendre.

- Pendant tout le trajet je prendrais possession de ton corps ou éventuellement de tes quatre membres, au choix. Le résultat est le même de toute façon, mais si tu veux vraiment aller à Konoha il va falloir arrêter de faire la fine bouche, si tu vois ce que je veux dire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre de l'ANBU et Chef Akimichi
Messages : 556
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Mer 22 Jan 2014 - 1:43

Cette histoire commençait à sérieusement le gonflé la Sunajin essayait vraiment de leur mettre à l’envers, elle voulait marcher devant eux pour mieux se défiler à l’aide de sa vitesse voilà ce qui se passait. Elle semblait vraiment croire qu’elle pouvait contrôler la discussion et les manipuler comme si ils étaient des marionnettes. La vérité c’est qu’elle se sentait prise au piège et que sa stratégie de pour-parler pour qu’on la laisse tranquillement aller à Konoha tombait à l’eau, ils étaient vraiment en train de se faire rouler dans la farine, dire que le blondinet avait été à deux doigts de faire confiance à la jeune femme. Quelle naïveté de sa part, il aurait dut se douter que les choses tourneraient ainsi vu la suffisance de la Sunajin depuis le début de leur rencontre. Après tout il n’était pas spécialement étonné de la mauvaise fois dont faisait preuve cette femme. Les sunajins avaient toujours été des gros faux cul dans l’âme. Il n’avait pas aidé le village de Kumo comme était convenu leur alliance passé ensuite ils avaient décidé de faire la guerre à Konoha et de leur imposé un traité. Ensuite prétextant qu’ils souhaitaient la paix pour les nations neutres, ils avaient attaqués la délégation de Kumo pour mieux entreprendre une politique de guerre. Tout ceci en s’alliant à Kiri, le peuple qui avait massacré les nations libres des Nuke-nin, les Sunajins étaient vraiment des bons à rien, peut être qu’un jour il en trouverait un pour relever le niveau de ce peuple de misère.

Mise à part le profond dégout, que lui inspirait les dernières paroles de la Sunajin qui en plus se payait le luxe de dire qu’elle pouvait les réduire en bouille puis dix secondes plus tard que l’on aurait pas de mal à s’occuper d’elle. Malgré le fait qu’il trouvait les conditions de la Yamanaka excessive, il n’émit pas spécialement d’objection ne voulant pas contredire sa partenaire et cela même si elle était genin. Au lieu de cela le Dentô continua les discussions comme Sonoshee les avait lancé, après tout qu’elle se démerde car c’était elle la chieuse de l’histoire et tout ce qu’elle avait réussi à faire c’était à les braquer plus qu’autre chose.

-Sonoshee, tu sembles te méprendre sur un point. Ce n’est pas parce que tu ne nous as pas attaqués que nous allons te faire confiance. Par contre, c’était une raison suffisante pour t’écouter. Tu sais si tu me montrais une photo de toi et de l’hokage ou même une photo de toi et ma grand-mère ce n’est pas pour autant que je te laisserais passer. Tu n’as pas à nous faire confiance puisque nous nous n’allons pas dans ton pays. Au final, si tu dis vrai tu as, au final, quarte options.

La première consiste à accepter nos critères et nous nous rendrons gentiment tous les trois à Konoha. Une fois là-bas tu pourras te plaindre à l’Hokage de la manière dont nous t’avons traité. La seconde option est de nous combattre et de réussir à nous battre, dans ce cas tu seras coupable d’agression sur une Konohajin, de plus étant Kumojin, le Raikage demandera sans doute des comptes à l’Hokage sur la raison pour laquelle il héberge une Sunajin qui a attaqué un de ses hommes. La troisième option est de nous combattre et que nous gagnons. Dans ce cas, tu peux être sûr que je te ramènerais auprès du Raikage qui se fera sans doute un plaisir de comprendre la nature de ta relation avec l’Hokage. La 4ème option est de profiter de ta vitesse pour tenter de nous échapper, mais vu les techniques d’immobilisation que la Yamanaka a déjà montré je ne suis pas sûr que ce soit une bonne option. De plus, ton signalement sera donné à toutes les autorités et en prime je pourrais même rajouter que tu nous as agressé, que tu es dangereuse et qu’il faut t’abattre sans sommation ni discussion.

Tout ce que je dis là, n’est pas une menace, je te présente simplement les différentes voies qui s’offrent à toi car il serait peut-être temps de te décider.


Visiblement si elle disait vrai, elle n’avait pas pris en compte le fait que l’Hokage pourrait pâtir des actes de la Sunajin que ce soit vis-à-vis de ses propres hommes ou vis-à-vis de l’alliance avec Kumo. Elle ne s’était pas non plus demandé si le Dentô n’allait pas se poser des questions sur la nature des relations que pouvait avoir Sonoshee et l’Hokage ni à quel point le nouveau Raikage pourrait être intéressé par ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Mer 22 Jan 2014 - 15:57



Une célèbre phrase dit : ma patience a des limites. Pour l'une des rares fois que j'en faisais preuve, on essaye des moyens dérivés afin de me faire plier. Non, la réponse était simple et nette. Maintenant j'allais agir comme bon me semblait, fini d'écouter et d'essayer de raisonner. Néanmoins avant de passer à l'action, je me devais de lâcher une dernière tirade, rien qui ne puisse les convaincre mais qui leur fasse comprendre que jamais je ne me laisserai dominer par un jutsu quel qu'il soit, jamais je ne me constituerai prisonnière, encore moins à une genin prétentieuse qui n'est en sécurité que parce que je le permets. Je venais dans ce pays de mon propre chef, je voulais me rendre à Konoha afin d'aider à l'abattement d'un homme dévoré par des folies, j'avais donné des informations, des suspicions éveillées quant à une situation ayant débouché à cette guerre. Certes j'avais commis des erreurs et j'avais été aveugle un moment, certes ce genre de choses ne s'effaçaient pas.

Je remarquai néanmoins une chose assez drôle dans son "discours impérieux", je serai accusé de les avoir agressé, mais, là se posait une question; qui pourrait m'accuser si leurs corps gisaient ici, dans la terre ? Et une autre pour la route; qui se soucierai d'une altercation entre une "Suanjin" ayant quitté son village pour aider le camp opposé afin de rétablir l'ordre des choses; et un Kumojin un peu trop zélé ? Une fois la guerre terminée, ce genre de question ne serait même pas soulevée, et si lui même le faisait, il n'y avait pas à douter qu'on lui dirait gentiment non. Et puis, si je passais, que je me rendais à Konoha, je n'hésiterai pas à préciser que les Kumojin sont contre le fait de stopper cette guerre, préférant de loin se battre et imposer leurs idéaux en dépit de ce qu'ils disent, qu'ils profitent de l'occasion pour mettre en branle leur plan. Il aurait été tellement plus simple de m'escorter.

    "A priori, vous autres Kumojin êtes toujours aussi imbus de vous même, précieux pacifistes sans envergure et sans fond; vous ne valez pas mieux que Rei. Pour ce qui est de vous abattre, je pourrai le faire après tout, il n'y a aucun témoins! Sauf moi. Mais je ne le ferai pas, car j'ai eu un choix à faire, et c'est celui de me battre pour une cause plus juste. Oh tu sais Dentô, le seul véritable problème qui se pose ici, c'est ta présence, ça et tes visibles problèmes de lecture. J'ai rencontré un dénommé Nara Natsuki, un de tes supérieurs, Yamanaka. Je ne l'ai pas abattu, ni même combattu. Tu peux lire dans les esprits, mais ne sais pas lire entre ligne...

    Dentô, tu es toi même venu à Suna, Kawaguchi Yasuki alors sous mes ordres t'a laissé passer, alors arrêtez de me prendre pour une abrutie. Donc pour te répondre, Yamanaka de Konoha, un Sunajin n'aurait jamais fait preuve d'une telle volonté à empêcher un messager de livrer son courrier. Même vous, Kumojins, êtes bien moins hospitalier que les ninjas du vent, j'en ai fait l'expérience il y a peu. Hypocrites! La seule différence entre toi et moi, Dentô; au final, c'est la véracité de nos propos.

    Maintenant, Je vais faire quelque chose qui va vous faciliter la vie, et permettre au Dentô de s'ingérer dans les affaires de Konoha. Si vous tentez de me retenir, de m'agresser à nouveau - tu es un spécialiste pour ça Dentô - je changerai vraiment de comportement à votre égare, peut être que vous viendrez à bout de moi, mais je n'hésiterai pas un instant. Oh, tout ce que je dis n'est pas une menace, ce ne sont que les voies qui se présentent à vous.
    Dis-je avec un clin d'œil. Pour mettre les choses au clair, étant donné que vous ne semblez pas comprendre. Je défis mon bandeau au symbole de village du vent et le jetai dans leur direction. Je ne suis plus une Sunajin."


Je levai une main, et aussi tôt une aura de chakra se dégagea de mon corps, ma peau sembla brûler et chacune de mes veines ressortirent, palpitantes. Ma musculature semblait s'être endurcie subitement, je ressentais l'énergie affluer, comme un regain de vitalité, ou une formidable puissance m'imprégnait. L'épée de Damoclès était maintenant au dessus de ma tête, et je doutais qu'elle me pourfendrait. Je savais ce que je venais de faire, ouvrir cette porte relevait de la folie et prouvait ma détermination. Et, quand d'ordinaire j'aurais fondu sur ma proie avec une violence inouïe, et bien là... L'instant suivant, je m'élançais dans leur direction, ils devaient penser que j'allais les attaquer, mais non, je les dépassai à une vitesse phénoménale, peut-être voudraient ils me poursuivre, peut-être pas, peut être l'un des deux tenteraient une offensive dans le dos avec un jutsu inattendu, lequel je me ferai un plaisir d'esquiver.

En quelques secondes j'aurais parcouru une distance inconcevable pour un ninja lambda, je doutais fortement qu'un quelconque shinobi parvienne à me rattraper, du moins pas ici. Et souvent mon trop plein d'assurance me jouait des tours, j'en étais parfaitement consciente, mais; malgré tout, je continuerais. Ma course serait accompagnée d'une foule de pensées, les deux opposants des minutes précédentes étaient maintenant ensevelis et je l'espérais loin derrière moi. J'étais ce qu'on appelait "têtue", et bien plus fière encore.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 953
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Jeu 23 Jan 2014 - 22:48

A vrai dire, je ne sais pas vraiment comment nous en sommes arrivé là. Arriver à un point où notre situation se résume à un véritable dialogue de sourds. Chacun des deux parties tentait de garder le contrôle de la situation, moi la première. Pourtant, rien ne se passe finalement comme prévu. En effet, je viens tout juste de poser des conditions plus ou moins sévère par rapport à notre déplacement en direction de Konoha. En même temps, vu comment que ma chère sunajin fait sa diva, il ne faut pas s'attendre à ce que je lui donne un passe VIP en direction de Konoha. Limite elle voudrait qu'on la porte jusqu'à mon village alors qu'on est... ennemi. Car oui, là est bien le problème de la chose. Elle nous déclare depuis tout à l'heure qu'elle n'est pas venu en ennemi, pourtant, son village est actuellement entrain d'attaquer les nôtres. Ses propres camarades tues nos coéquipiers. Du moment qu'elle porte le bandeau de Suna, elle sera considérée comme ennemi, et si par hasard mon cher Hokage me réprime de ne pas avoir laissé son « ami » passer, et bien qu'il en soit ainsi. Je ne fais qu'appliquer les ordres qu'il a lui-même décrétés à mes supérieurs. Donc s'il y a quelqu'un qui doit peut-être se remettre en question, ce n'est certainement pas moi. Pas que je reproche quoi que ce soit à l'Hokage bien évidemment, mais je ne suis pas du genre à avoir ma langue dans ma poche.

Bref, revenons en à notre échange. Alors que je venais tout juste de poser mes conditions, mon cher coéquipier surenchéri d'une longue tirade. Cette dernière lui présentait tout simplement les différentes possibilités que notre sunajin a, et leurs conséquences. Calme mais précis, tel est mon camarade. Dans sa façon de parler, on comprend tout de suite qu'il faut que Sonoshee se décide maintenant. Au lieu de tourner autour du pot, nous allons enfin avoir la réponse finale.

Et quelle réponse ! La jeune femme n’attend même pas une seule seconde pour relancer le dialogue. Dès ses premiers mots, je compris que son attention n'était pas vraiment pacifique. En effet, la jeune femme crache limite ses phrases à la gueule du kumojins. Des phrases pas très gentilles d'ailleurs. Puis, un nom sort de sa bouche. Un nom qui m'est bien connu. Natsuki. L'homme que j'ai rencontré une nuit d'insomnie. L'homme qui connaît mon rêve. L'homme qui m'a proposé d'être mon sensei après cette foutue guerre. Qu'a-t-il à voir dans cette histoire ? Là est vraiment la question que je me pose. Il semblerait d'ailleurs que je n'aurais pas de réponse de sa part.

Elle s'adresse ensuite à moi, m'indiquant qu'un sunajin n'aurait pas empêché un messager de livrer son courrier. S'ils sont naïfs ce n'est clairement pas mon problème. Je ne vais pas non plus la laisser passer uniquement parce que ces petits camarade l'aurait fait. Faut pas pousser mémé dans les orties non plus, c'est pas marqué hôtesse d’accueil sur mon front que je sache.

Pourtant, c'est bien la suite qui m'intéresse le plus. La jeune femme nous met en garde. Si jamais on l'attaque à nouveau, ce ne sera pas la même chose que la dernière fois. On verra bien ça ma cocotte, et il semblerait d'ailleurs que cette nouvelle agression va arriver plus rapidement que je le pensais. En effet, la jeune femme, après une petite provocation, détache son bandeau de Suna. Je ne sais pas vous, mais je sens qu'il va y avoir de l'action. Instinctivement, je range le rouleau contenant les lettres dans une de mes poches, sans lâcher la jeune femme des yeux. D'un seul geste, Sonoshee lança son bandeau dans notre direction en déclarant ne plus être sunajin. Ah, bah ça au moins c'est fait. Pourtant, ça ne change rien. Je ne la laisserais pas passer temps que je n'aurais pas une preuve de la véracité de ses propos, hors pour cela, il me faut lire dans son esprit.

D'un geste presque religieux, elle leva le bras avant qu'une aura de chakra se dégage d'un seul coup de son corps. À cet instant, toutes mes informations la concernant se bouscule dans ma tête. D'après notre discussion de tout à l'heure, elle serait spécialiste du taïjutsu et très rapide. Si elle veut se battre sérieusement, elle va user de son taïjutsu, c'est logique. Je me concentre donc sur elle et ses mouvements, avant de me mettre en position de combat, une jambe légèrement en arrière.

Comme instantanément, l'ex-sunajin Sonoshee fuse en notre direction. Une vitesse tellement hallucinante que mon jutsu ne s'active qu'après qu'elle nous ait dépassés de 3 / 4 mètres. Impressionnant, j'étais pourtant préparé à une offensive au corps-à-corps, j'étais prête à lancer ce jutsu... mais vu sa vitesse, je n'ai même pas eu le temps de le lancer avant qu'elle ne nous est dépassé. Cependant, ma tactique reste particulièrement efficace. Si mon jutsu avait agi correctement, elle va se ramasser la gueule et finir encore quelques mètres plus loin . Je ne me soucie pas de ça à l'heure qu'il est. Qu'importe si mon jutsu à fonctionner ou non. Je me retourne tout en attirant l'eau de la cascade dans ma main. Puis, telle une balle, je la lance en direction de mon adversaire. Si elle arrive à esquiver, ma sphère se divisera pour créer des aiguilles qui la poursuivront jusqu'en enfer. J'espère juste que le dentô va me suivre sur ce coup car je n'ai pas vraiment eu le temps de lui dire quoi que ce soit par télépathie au vu de la concentration qu'il m'a fallu pour lancer mes deux jutsu, surtout le premier.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2221
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Lun 27 Jan 2014 - 21:39

12 heures pour Akeno.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2221
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Mar 18 Fév 2014 - 21:05

Akeno est mis K.O

Au suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Sam 22 Fév 2014 - 23:36

J'avais pris mon élan, à très grande vitesse, des déplacement fluides, presque invisibles. Le Dentô s'interposa entre moi et la suite de ma route. Pouvait il vraiment rivaliser avec mon taïjutsu ? à cette vitesse ? Sous influence d'une porte ? Nous allions pouvoir en juger de suite. Je fis un signe, l'impacte avec le Kumojin était imminent. Mes mains s'électrisèrent, et mon poing, imprévisible; vint s'écraser sur la face du ninja des nuages, et en l'espace d'une seconde mes phalanges s'abattirent sur lui à dix reprises, l'envoyant voler au travers de la forêt dans un fracas assourdissant, soulevant des monceaux de terre, de la poussière, des morceaux de bois... Je reposai une main à terre, et ne pus bouger, aller plus loin. Mon regard, derrière mes lunettes jaunes; se posa directement sur la Konohajin.
 
    "Ton allié est... quelque part là bas. Je te conseil vivement de ne plus jouer avec nerfs, au sens propre comme au figuré. Je suis disposée à te suivre, mais certainement pas à me soumettre, et encore moins comme prisonnière. D'autant plus que tu ne pourras pas maintenir cette technique encore bien longtemps, nous somme très loin d'avoir le même niveau."

 
J'essayais de rester buvable avec elle, un minimum courtoise. Le Kumojin ne pourrait pas en dire autant. Il fallait dire que s'interposer de la sorte, rien que le fait de se dire qu'on pouvait le faire, relevait ni plus ni moins que du suicide. Entre mes dons pour la sensorialité, mon attrait pour le taïjutsu et mon goût du combat.. Ce ninja n'aurait jamais dû affirmer me connaître même au travers d'un rapport établi par ses comparses. Très peu de personne pouvait vraiment se venter de me connaître. Enfin... Les quelques secondes suivantes annonceraient la suite de cette rencontre pour le moins houleuse. Soit elle m'accorderait un minimum de confiance, soit elle n'en ferait rien et... l'avenir parlerait, et ce même si j'avais donné ma parole au Hokage.
 
Le chakra coulait encore dans chacune des parties de mon corps, j'étais sûre que la genin de la feuille pouvait aussi le ressentir sans même avoir quelques prédispositions dans le domaine de la sensorialité. D'autant plus que, mes mains étaient toujours libres, et réaliser une technique ne serait pas très difficile. Encore là une preuve de ma volonté à ne pas l'agresser, car j'aurais pu le faire depuis bien longtemps.

Résumé & techniques:
 


Dernière édition par Sonoshee le Dim 23 Fév 2014 - 0:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 953
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #F [Hi no Kuni] Dim 23 Fév 2014 - 0:17

Mon assaut a échoué. Avec une vitesse plus qu’impressionnante, mon adversaire a changé de direction pour se diriger directement vers Akeno. Puis, sans une quelconque difficulté, elle lui asséna une série de coups d’une rare violence. Le tout l’envoyant valsé à plus de 100 mètres sous mes yeux effrayés. Elle est forte, beaucoup trop forte pour moi. Moi qui pensais qu’Akeno pouvait rivaliser avec elle… Je me suis bien trompé. Et en ce qui concerne mon ninjutsu suiton ? Il s’est juste fait stopper par une technique de défense basique. Je ne suis pas de taille. Instinctivement, plus de peur que de prévention, je me recule de quelques pas avant qu’elle ne prenne la parole à mon attention.

Ses paroles sont claires et nettes. Elle accepte de me suivre mais pas d’être considéré comme une prisonnière. A vrai dire, ça risque d'être un peu dur de la faire prisonnière à l’heure qu’il est. De nous deux, c’est plus moi qui me retrouve dans une situation délicate. Il faut que je le fasse… Je ne pensais pas utiliser ce jutsu mais bon… On dirait que c’est le moment où jamais. Sous les yeux de mon adversaire, j’utilise un jutsu qui agit immédiatement entre Sonoshee et moi, sans même qu’elle ne s’en rend compte.

- On dirait… Que je n’ai pas vraiment le choix. J’accepte de te mener à Konoha. Cependant, je tiens à ma propre survie.

Prenant un kunaï dans ma poche, je fais glisser la lame sur un de mes doigts, faisant perler une goutte de sang sur ce dernier. Instantanément, une goutte perle aussi sur le doigt de Sonoshee. Mon jutsu était bien au point. D’ailleurs, faites-moi pensés à remercier ma mère pour m’avoir appris cette technique.

- Si tu me fais quoi que ce soit, les blessures seront reportées sur ton propre corps et vice-versa.

Voilà le principe même de mon jutsu. Après une brève pose, je reprends d’une voix assurée. Ma détermination est revenue.

- Cela n’a pas pour but de te faire prisonnière, surtout que dans le cas présent, c’est plutôt moi la prisonnière. Ce jutsu assurera juste le fait qu’aucune de nous deux n’attaquera l’autre. Simple mesure de prévention qui nous place sur un pied d’égalité.
Puis, après avoir rangé mon kunaï, je m’avance d’elle doucement, avec une prudence à toute épreuve, comme si j’approchais d’un loup sauvage prêt à me sauter dessus. Après tout, je ne peux pas l’emporter, j’ai forcément perdu la partie. Il ne reste plus qu’à voir si je reste tout de même sur pied après cela.

Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #F [Hi no Kuni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Guerres :: Guerre pour l'Indépendance :: Rebondissement #2 : Visages-