AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Membre de la Racine et Chef Yamanaka
Messages : 925
Rang : S


Message(#) Sujet: Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu] Mar 7 Jan 2014 - 16:58

Ordre de Mission:
 

Il me semble que c’est la première fois que je sors du village pour une mission solitaire. Les rares missions que j’ai effectuées en solo se résumaient à aller chercher le chat de la voisine ou encore de nettoyer les saletés qui traînent dans les rues du village. Là c’est une mission qui allait peut-être avoir un minimum d’action. Bon, il est aussi possible qu’il ne se passe absolument rien et que je me retrouve comme une conne à surveiller un endroit que personne ne convoite. Mais étrangement, je suis d’humeur à positiver aujourd’hui. C’est donc tout naturellement que je me force psychologiquement à voir tout du bon côté des choses et je ne vais pas vous laisser me gâcher mon plaisir. Aujourd’hui, il va y avoir de l’action point. S'il n’y en a pas, je vais littéralement déprimer.

Bon, trêve de bavardage, il serait peut-être temps pour moi de bouger mon cul. Oui parce que bon, là je suis tranquillement étalé sur mon lit à rêvasser alors que je devrais déjà être en train de me préparer pour la mission. C’est donc dans cette optique que je me lève de mon lit avant de me diriger expressément dans la salle de bain. Petit retouche maquillage, léger bien évidemment, et coiffure avant de ressortir de ladite pièce. Le soleil commence déjà à décliner. Vite, il faut que je bouge mon cul. J’attrape mon équipement de ninja avant de bondir de toit en toit à travers le village caché de la feuille. Petit passage obligé par les portes avant de tracer en direction du petit bosquet.

Une fois arrivé sur place, je décline mon identité à la personne en charge actuellement de la surveillance de jour.

- Yamanaka Natsumi, c’est moi qui vous relai la nuit. Voici mon ordre de mission.

Un rapide coup d’œil sur l’ordre de mission et l’homme se casse à la vitesse de l’éclair. Vu comment qu’il est partis je suppose qu’il devait vraiment ce faire chier… J’espère que je vais trouver de quoi m’occuper sinon ça va pas le faire. D’ailleurs, je commence déjà à me faire chier, ce qui est particulièrement inquiétant. Je crois que je vais faire une petite ronde histoire de bien prendre mes marques. Après tout, je vais devoir faire ça pendant une semaine. Heureusement, je ne serais là que de nuit donc ça passe encore.

La première nuit se passe normalement. J’ai fait un nombre incalculable de fois le tour du bosquet, jusqu’à connaître l’emplacement de chaque arbre.

La deuxième nuit se passe lui aussi normalement, mais avec une bonne grosse touche d’ennuie. Maintenant, je suis capable de faire le tour du bosquet les yeux fermés. Plus que les arbres, je connais maintenant l’emplacement de chaque branche. Ne rigolez pas, c’est limite si je rêve de ce bosquet. Sincèrement, j’ai du mal à toujours voir positif tellement je m’emmerde

La troisième nuit a été beaucoup moins ennuyante. En effet, afin de contrer la solitude et la lassitude de toujours faire le même chemin, j’ai effectué ma ronde dans le corps d’un oiseau. Oui, j’ai vraiment que ça a foutre de mon pouvoir.

Me voici donc à ma quatrième nuit, où je retourne dans une routine infernale, faisant ma ronde normalement. Étrangement, j’ai le sentiment qu’aujourd’hui il va se passer quelque chose… Oui je sais, mon instinct se trompe souvent, mais bon… Je n’ai que ça à quoi me rattacher à l’heure qu’il est.


Dernière édition par Yamanaka Natsumi le Sam 11 Jan 2014 - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 21
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu] Jeu 9 Jan 2014 - 0:18

    Depuis, maintenant, plusieurs jours, notre demoiselle parcourra de jours en jours de nombreux pays. L'étude prime et ce n'ai pas restant toujours scotcher au même endroit qu'elle en apprendra davantage. D'origine, notre jeune blonde, a tendance à éviter les grandes nations, privilégiant les plus petits pays, qui ne disposent pas de forces militaires. Mais, quelques-fois, il faut faire des exceptions.

    Cette fois-ci, afin d'étendre ses recherches, sur une décoction qui a pour but de soigner un certain type d'infection, notre jeune femme devait se rendre sur les terres de Konoha. Sa densité forestière permet d'avoir une large panel de plantes en tout genre, c'est l'un des pays les plus prisés des botanistes. Mais voilà, même si Shinobu n'ai pas une réelle menace pour ce fameux pays, elle n'en reste pas moins indésirable. Errant ou Nunkenin, ils ont tendances à ne pas faire de différences, à partir du moment ou ils savent utiliser leurs chakras pour des techniques de combats et du fait qu'ils n’appartiennent à aucunes forces militaires connues, ils sont des cibles potentielles.

    Triste époque, mais faut faire avec.. Ce n'ai de toute manière, pas des détails qui marquent le plus, l'esprit de la blondinette. Elle est plus farouche qu'elle en a l'air et pour allez au bout de ses études, elle est capable de grandes choses. Alors qu'elle arriva enfin sur les terres du pays du feu, les premières précautions s'imposèrent. Fini de marcher de façons nonchalante sur les sentiers, maintenant, la suite de la marche ce passe sur les branches d'arbres.

    Elle entama donc ses premiers sauts et s'enfonça, progressivement, dans la dense foret luxuriante. Le bout de la lune commença à pointer de son nez, les premières étoiles firent leurs apparitions peu-à-peu. Il en va de même avec la température, qui était plus douce et fini par se refroidir de plus en plus. Quelques instants plus tard, alors que la pénombre avait pris possession des lieux et qu'un froid glacial s'installa, la jeune blonde s'arrêta sur sa lancer, grelottant de froids et essayant de ce réchauffer comme elle le pouvait. Lançant un léger râle :


      S - Ga.. Galère.. Je.. Je savais qu'il.. qu'il fallait que je m'arrete pour.. pour m'acheter des vêtements plus.. Plus chaud.
      S - Br.. Bravo, Gogol ! Tu.. Tu ne peux même pas faire un.. Feu.. Si.. Sinon, je vais être trop.. Trop facil..ement re..repé..pérable..
      S - Pu.. Putain de pays.. Le jour, il fait cre..vant et la nuit.. Frigorifique..


    Après son monologue, Shinobu descendit de son arbre et essaya une technique de survit que l'on lui avait appris lorsqu'elle était plus jeune. Dans un amas de craquement de branches et de feuilles, la blondinette récupéra quelques grosses branches qu'elle mit comme support pour des branches feuillus qui servirent de protections extérieures. A l'interieure de sa tente de fortune, elle y rajouta un très gros tas de feuilles mortes qui servira de couvertures naturelles. Une fois son campement de fortunes prêtes, elle se glissa à l'intérieur et se blottie dans l'énorme tas de feuilles. La chaleur humaine fit naturellement son travail réchauffant l'environnement de la demoiselle, mais une telle situation ne pouvait s'empêcher de râler une dernière fois :

      S - Konoha.. J'te retient, demain, je file à une rivière, je me lave, je cherches mes plantes, et-je-me-casse !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre de la Racine et Chef Yamanaka
Messages : 925
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu] Sam 11 Jan 2014 - 12:27

Ouais bah mon instinct c’est de la merde on dirait. Alors que je pensais avoir droit à un peu d’action pendant la quatrième nuit, rien ne s’est passé. Je suis resté comme une conne à faire ma ronde comme pendant tous les autres soirs. Vous n’imaginez pas ma déception quand j’ai compris que ça allait être une journée ordinaire… On aurait dit qu’on avait pris une sucette à un enfant, même si dans ce cas-là, la sucette n’a jamais été donnée à l’enfant. Bref, tout ça pour dire que ma quatrième nuit s’est passé parfaitement normalement, sans aucun problème à l’horizon.

Nous voici donc à la cinquième nuit, ce qui me rapproche un peu de la fin de cette foutue mission qui me dérègle mon horloge interne. Ah bah oui, au cas où vous ne l’auriez toujours pas compris, je suis obligé de dormir le jour vu que je suis de garde la nuit. M’enfin, ça paraît tout de même logique…

Je retrouve alors au même endroit que chaque soir, a tourné en rond, encore et encore sans jamais ne rien voir ni entendre. Du moins c’est ce que je pensais. En effet, au début de la nuit, alors que je réfléchissais à comment tuer le temps, des craquements de branches se sont fait entendre. Il y a quelqu’un, ou quelque chose. C’est peut-être qu’un simple renard qui passait par là, mais pourtant, je deviens aussitôt excité comme une puce. Il faut me comprendre, c’est comme si on m’annonçait qu’il y allait avoir ENFIN un peu d’action pendant cette semaine de merde.

Bon, il faut tout de même que je me calme si jamais il s’agit bien d’une personne. J’inspire donc un gros coup et me dirige doucement en direction du bruit. Si doucement que j’ai l’impression de ne pas avancer, pourtant, c’est une précaution à prendre si jamais cette personne pense échapper à ma vigilance. Ce n’est qu’après dix bonne minutes de marche au ralentit que j’aperçois ce qui semble être ma cible. On dirait une… Tente de branchage… Oui c’est ça, une tente de branchage. On dirait bien que cette personne utilise le strict minimum pour faire face à ces nuits. M’enfin bon, il ne peut pas rester ici, ça c’est sûr. Je m’avance donc doucement en direction de la tente, me racle la gorge et prend la parole d’une voix assurée, ne trahissant aucune hésitation.

- Excusez-moi voyageur, mais je vais devoir vous demander de partir.

N’ayant pas de réponse directe –sûrement parce qu’il doit encore être à moitié endormis – je reprends d’un ton identique, en faisant de grand geste pour illustrer mes propos. Oui je sais que c’est débile vu qu’il ne me voit pas mais bon, c’est un réflexe…

- Ce bosquet est une réserve naturelle protégée. Je ne peux donc vous laissez rester aussi près de cette zone, même si de toute façon, si vous vous avancez encore de quelques pas, vous enclencherez une protection.

Dessinant un petit sourire sur mon visage, je reprends une dernière fois.

- Ah oui et, qu’on soit bien clair… Je n’hésiterais pas à utiliser la force si vous vous obstinez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 21
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu] Sam 11 Jan 2014 - 17:44

    Après plusieurs minutes d'inconforts, la demoiselle arriva à fermer l'oeil, c'était net et direct, une fois la bonne position, il ne lui fallut pas bien longtemps pour rejoindre le monde des rêves. Mais, son sommeil fut de courtes durées, déranger par une voix qui vint se porter à ses oreilles. Elle était faible, cette voix, difficile de s'imaginer si celle-ci provient d'un rêve ou de la réalité, même après si peu dormis, le réveil est toujours désagréable. Shinobu entrouvrit très légèrement un oeil et ne daigna même pas lever la tête pour voir qui était dans le coin, pour, du moins, confirmer si cette voix était bien réelle. Elle le referma donc aussi sec, mais déranger dans son sommeil fut maintenant de le coltard, il ne lui faudra donc pas bien longtemps pour se rendormir.

      N - Ce bosquet est une réserve naturelle protégée. Je ne peux donc vous laissez rester aussi près de cette zone, même si de toute façon, si vous vous avancez encore de quelques pas, vous enclencherez une protection.
      N - Ah oui et, qu’on soit bien clair… Je n’hésiterais pas à utiliser la force si vous vous obstinez.

      S - Ouais, ouais.. C'est ça ! *baille* Je lui dirais, si tu pouvais partir, j'aimerais dormir..


    Répondit-elle d'un naturel.. Jusqu'à ce qu'elle percute, réellement, qu'elle avait parlé à une personne bien réelle. Elle se releva donc brutalement, fixant d'ambler la zone ou se trouvait son interlocuteur.. Non, son interlocutrice ! Car, ce fut une demoiselle qui se présenta devant-elle. Dans son élan, Shinobu détruisit son campement de fortune, ce qui lui fit pousser une gueulante :

      S - Ma tente ! Putain de soirée de.. MERDE !
      S - On peu pas dormir peinard dans ce pay..
      S - Rah.. Va chier, un Konohajin.. C'est bien ma veine tient..


    Avec la paume de sa main, elle frappa son front et balança sa tête de gauche à droite en signe d'exaspération.. Irrémédiablement, après, retira les quelques feuilles coller dans ses longs et jolies cheveux blonds et remit ceux-ci de manière un peu plus présentable.. Fatigué et de mauvaise humeur, de part une nuit cauchemardesque, elle ne fit absolument aucun sourire et afficha un regard furieux.. D'une façon désagréable, elle s'adressa à la jeune femme en face d'elle :

      S - Vous les Konohajin, vous êtes des vraies paranos, hein ? Dès qu'une personne mes les pieds sur votre territoire vous lui bondissez dessus..
      S - Puis d'ailleurs à qui est-je affaire ? Et si tu pouvais me répétez ce que tu m'as dit tout à l'heure à serait bien.


    Durant les quelques instants qui suivit sa phrase, Shinobu scruta son interlocutrice et fut intrigué par le cache-oeil que celle-ci a sur son oeil droit. Cicatrice de guerre ou cache-t-elle un dojutsu ? L'intrigue était palpable, notre blondinette voulait le savoir et tôt ou tard, le saura !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre de la Racine et Chef Yamanaka
Messages : 925
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu] Sam 11 Jan 2014 - 21:40

WHAAAAAAAAAAAAAAAAAT ? Je peux savoir pourquoi elle me répond ça ? Enfin… Je sais pas… Je ne sais pas quoi dire… C’est tellement inattendu. Sa réponse n’absolument RIEN à voir avec ce que j’ai dit. Comme si j’avais affaire à une bourrée sortie du bar, ou du moins une bourrée, puisque la voix avait l’air d’être féminine. Non mais elle se fout de ma gueule là c’est pas possible… J’ai l’impression d’être dans une caméra cachée si c’est pour dire ! Soit on se fout de ma gueule, soit elle est vraiment bourré ou drogué, au choix. Je m’approche alors à pas de loup, plus intriguée qu'autre chose par la personne que je vais découvrir

Puis, d’un seul coup, la tente de fortune se brise et tombe en morceaux. La personne qui était à l’intérieur est sortie par le toit… Autant dire que la tente n’a pas fait long feu. Revenons-en à la personne. Comme je le pensais, il s’agit d’une fille blonde, d’à peu près mon âge à première vue. Quand on la voit, on penserait que c’est une jeune femme très gentille et douce. Pourtant, ce n’est absolument pas le cas au vu de la magnifique gueulante que cette dernière pousse, en rapport avec son camp de fortune monté puis détruit par ses soins.

Après quelques jolies injures, la jeune femme exécute la célèbre position du « Facepalm » montrant ainsi son exaspération à mon égard. Bah écoute ma cocotte, t’avais qu’à te renseigner au lieu de penser que toute la terre t’appartient. Ici c’est pas chez mémé ok . Elle reprend alors la parole en s’adressant directement à moi cette fois-ci. Entre son regard furieux et son ton plus que désagréable, je peux vous assurer que cette fille ne m’aime pas. Bon, en même temps c’est compréhensible. Je l’ai un peu réveillé en pleine nuit pour lui dire de dégager… C’est sûr qu’en faisant ça elle ne va pas me faire de cadeau. M’enfin, j’aurais pu être moins sympa tout de même, alors qu’elle s’estime heureuse !

Madame se plaint que je lui tombe dessus uniquement parce qu’elle est sur notre territoire. Elle désire même que je décline mon identité et que je répète ce que j’ai dit. Non mais elle s’est crue où elle ? Faut pas pousser le bouchon trop loin non plus ! C’est elle qui fraude et pourtant c’est moi qui me fais engueuler… Non mais j’y crois pas. Si elle croit que je vais lui obéir tranquillement, elle se met le doigt dans l’œil. Je croise alors les bras sous ma poitrine et lui lance un regard haineux. Je lui réponds alors d’un ton menaçant, presque comme une prédatrice qui s’adresse à sa proie.

- Pour qui tu te prends ? Je ne suis pas ta copine alors tu vas vite fait calmer ton utérus c’est clair ? TU fraudes, donc à ta place je fermerais ma gueule.


Au moins avec ça le ton est donné. Il ne faut pas croire que je suis une petite fille innocente. On me cherche on me trouve.

- Bref. Tu n’as pas le droit d’être ici, c’est une zone protégée. Donc je te donne deux options…


Mon visage s’adoucit et mon ton devient plus bienveillant.

- Soit tu t’en vas gentiment.


Puis d’un seul coup, un regard encore plus noir que tout à l’heure, accompagné d’un sourire sadique s’affiche sur mon doux visage de jeune femme.

- Soit je te dégage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 21
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu] Dim 12 Jan 2014 - 2:11

    Il ne fallut pas bien longtemps, pour que la demoiselle en face de Shinobu, réagi elle, aussi, au quart de tour. Dans le fond, qui aime se faire enguirlander de la sorte ? Personne, cela va de soi.. Alors que les deux jeunes femmes venaient tout juste de se rencontrer et la tension était déjà à son paroxysme.

      N - Pour qui tu te prends ? Je ne suis pas ta copine alors tu vas vite fait calmer ton utérus c’est clair ? TU fraudes, donc à ta place je fermerais ma gueule.


    Sur cette phrase, shinobu voulut rétorquée, montrant les dents pour exprimer un mécontentement des plus sérieux. Alors qu'elle allait prononcer une phrase assassine, elle fut directement couper par son interlocutrice, qui n'avait visiblement pas fini d'en découdre avec elle :

      N - Bref. Tu n’as pas le droit d’être ici, c’est une zone protégée. Donc je te donne deux options…
      N - Soit tu t’en vas gentiment.
      N - Soit je te dégage.


    Sur cette phrase qui semblait-être la dernier, n'était pour le moins très clair, ce qui fit réagir aussitôt notre blonde :

      S - Naan.. Mais je rêve ? Tu viens de me menacer là ?
      S - Primo.. Tu me réveil, alors que je dormais peinard et faisait chier personne !
      S - Secondo.. Je détruit ma tente de fortune par ta faute, ouais.. Par ta faute, car si j'avais pas été surprise de ta présence, j'aurais pas démolie celui-ci..
      S - Troisio.. Ils sont où tes saloperies de panneaux qui indique que ce PUTAIN d'endroit est une zone protégée ? HEIN ?
      S - Quatrio.. Tu me menace ?


    Des traces visibles de nervosités s'afficha sur son visage.. Un sourire tordus, montrant une partie des dents qui sont bien serrés.. Un oeil plus grand ouvert que l'autre.. Un nerf qui se dessine sur le front.. Les épaules haussées et les poings fermer. Elle voulait en découdre, mais sous la précipitation, ça serait une grossière erreur.. Shinobu n'ai pas du genre à foncer bêtement dans le tas. Elle chercha donc à se calmer en baissant la tête vers le sol et ce frottant nerveusement le front en marmonnant.

    Quelques instants après, elle releva brusquement la tête et en envoyant un regard vers le ciel, descendit ceux-ci tout doucement vers la demoiselle, qui s'accompagna d'un long soupir visant à se déstressé.. Puis reprit sur un ton, beaucoup plus calme qu'avant :


      S - Bon..
      S - Nous nous lançons dans un dialogue de sourds, reprenons plus calmement, si tu veux bien ?
      S - Puis procedons par étape, premièrement, les questions..
      S - Qu'est-je fait pour me faire réveiller, qui a-t-il d'illégale sur le fait que je dorme ici ?
      S - D'ailleurs pourquoi cette zone est-elle protégée ? Car.. Je m'y connais bien en plante et.. Il n'y en à aucune qui fait que cette zone doit-être surveiller..
      S - Insecte ? Animaux ? Bunker secret ?
      S - En tout cas, je ne partirais pas d'ici t'en que je n'aurais pas de réponse clair sur mon " infraction ", après les avoirs reçus j'aviserais si je part.. ou pas.


    Si la jeune inconnue paraissait bien déterminée, c'est mal de connaitre Shinobu qui peut se montrer très têtu quand elle n'a pas ce qu'elle souhaite. Caprice ? Non, mentalité de scientifique borné, elle à toujours fait preuve de détermination, pour savoir le pourquoi du comment. Mais, elle faisait face à une demoiselle qui semblait-être tout aussi borné qu'elle.. Une personne qui fait donc d'elle, quelqu'un d'intéressant à étudier. Rappelons qu'elle n'avait pas eu trop de mal à savoir certaines choses sur son ancienne rencontre (Jisetsu Demon), en saura-t-elle d'avantage avec la Konohajin ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Membre de la Racine et Chef Yamanaka
Messages : 925
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu] Dim 12 Jan 2014 - 13:59

Je ne sais pas vous, mais on dirait vraiment deux adolescentes qui s’engueulent parce que l’une a piqué le petit copain de l’autre. En effet, suite à ma menace, ma chère interlocutrice prend un air de pauvre fille outré avant de me répondre sur le ton de la colère. À l’entendre, on croirait presque que je suis un vilain monstre qui empêche les gens de dormir. Madame m’accuse même de l’avoir surprise et de ce fait, qu’elle ait détruit sa tente. Bah oui vas-y je t’en prie, mats absolument toutes tes conneries sur mon compte pendant que tu y es. Je suppose donc que le fait que madame soit sur un endroit protégé c’est ma faute ? Ah bah oui suis-je bête ! J’aurais dû crier pendant toute la nuit « ATTENTIOOOON ZONE PROTEGEEEEEEEEEEEEE, NE PAS CAMPER ICIIIIIIIIIIIIIIII ».

Ah bah oui que dis-je, elle met bien ça sur mon compte en plus… Ah bah oui c’est sûr que c’est mon taf de mettre des panneaux dans la forêt. J’ai que ça à foutre de ma vie. Non mais je vous jure… Cette fille est désespérante au plus haut point. Limite sa connerie me fait de la peine. En plus, madame a l’air très très furieuse. Genre pour vous représenter la scène, imaginez une fille blonde aux cheveux longs qui montre ses dents comme une grosse chienne pas contente et qui serre les poings comme pour se contrôler. Ah mais vas-y ma cocotte ! Attaque moi je t’en prie. Faudra pas t’étonner si tu finis pendu à un arbre suite à mon transfert complet. Que voulez-vous... Si par malheur elle ose m’attaquer, je la considérerais comme une vermine à éliminer, même si je dois la tuer pour ça. Pas de cadeau pour les parasites.

Mais contrairement à ce que je pensais, la jeune femme se détend tout d’un coup en poussant un soupire. Elle reprend donc la parole d’un ton calme, visant à apaiser les tensions. Ouais bon, je vais être gentille, je vais l’écouter. Notre chère interlocutrice désire avoir des réponses à certaines de ses questions. Notamment savoir pourquoi cette zone est protégée et pourquoi elle n’a pas le droit de dormir ici. Ohlala, j’aurais limite préféré qu’on se foute sur la gueule à coup de jutsu plutôt que de devoir tout lui expliquer, encore et encore…

- Tu t’es installé ici alors que c’est interdit. Certes il n’y a pas de panneaux pour le dire, mais c’est bien pour cela que je suis là. Je te l’ai dit gentiment au départ, même si tu devais être à moitié endormi vu ta réponse. On m’a demandé de patrouiller et d’empêcher que toute personne s’approche à moins de 10 mètres d’une certaine zone. Je ne fais que mon travail moi.

Je reprends alors sur un ton blasé au vu de la conversation qui me fait particulièrement chier.

- Ce bosquet est une réserve naturelle pour une race rare de papillon. Ils viennent se reproduire ici alors il ne faut pas que des humains viennent les déranger. Voilà pourquoi cet endroit est protégé.


Un petit soupire et c’est reparti…

- D’autres questions ? Ou alors madame est maintenant disposée à partir ?

Je la fixe alors d’un regard inquisiteur, attendant avec impatience sa réponse. Réponse qui ne se fait d’ailleurs pas attendre très longtemps. En effet, mes raisons exposées, la jeune femme comprend rapidement que de nous deux, elle est plus coupable que moi. Enfin non, que je suis absolument coupable de rien. Je fais juste mon travail. C’est donc sous mon regard qu’elle range ses affaires dans son sac avant de prendre le large. Sa dernière phrase se résume par un simple « On se reverra ! ». M’ouais, je n’espère pas vu comment qu’elle m’a gonflé. Enfin bref. Revenons-en à notre mission. La suite de cette dernière fut d’un ennuie légendaire. Pourtant, je finis tout de même par la terminer. Une mission simple mais affreusement ennuyante en tout cas. Il faut croire que je vais enfin pouvoir reprendre un rythme de sommeil normal. Je commençais à en avoir marre de dormir le jour et vivre la nuit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Patrouille ennuyante [Mission C - VS Mina Shinobu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-