AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Visite en geôles [Samidare Teichirô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+


Message(#) Sujet: Visite en geôles [Samidare Teichirô] Lun 17 Fév - 16:16

Peu de temps s’était écoulé depuis la défaite du Samidare, trois ninjas furent nécessaire afin de refroidir les ardeurs de ce sennin ayant osé profaner le sol du Pays de l’eau. Rei ne le connaissait pas avant de faire certaines recherches sur la personne. De ce qu’il avait pu récolter il était originaire de Konoha et avait fait naître de nombreux conflits entre le village caché de la feuille et celui de la Brume sanglante. Les informations se faisaient rares et floues, témoignage d’un passé lourd de conséquences. Le Samui s’était intéressé sur le sujet à cause des possessions de son adversaire. Son Kuchyose, celui des loups, l’intéressait depuis un certain moment mais il n’avait jamais pu trouver une quelconque bribe d’information sur le propriétaire de ce pacte.

Ce jour-là il alla tôt le matin aux archives du village. Nombreuses d’entre elles lui furent interdites n’étant qu’un simple Chunin, mais il parvint à récolter des données sur divers rapports parlant vaguement du sujet. Il avait également questionné son paternel qui fut peu loquace mais sous entendit certaines informations. Il se décida donc à rendre visite au prisonnier dans les geôles du village afin d’en apprendre, ce qui lui permettra également de récolter son sang afin d’ouvrir son pacte. Il arriva sur les lieux au coucher du Soleil et perdit un temps considérable à expliquer les raisons de sa présence et de sa visite aux divers gardes. Au bout d’un moment il fut dirigé vers les responsables des visites et s’expliqua.

« Bonjour, comme vous le savez déjà je suis Samui Rei, je souhaiterai voir Teichiro. »

« Tu sais que c’est un criminel recherché depuis longtemps au village ? Quelle sont les raisons de ta demande ? »

« Je souhaite lui prélever du sang afin de pouvoir prendre son Kuchyose des loups, si vous me le permettez. Voilà une lettre de Samui Hideaki, mon père qui devrait vous éclairer. »

Rares étaient les occasions où le jeune homme profitait du rang des membres de sa famille pour lui ouvrir mais les portes, mais il n’hésita pas à le faire sans même ressentir une once de honte ou de fierté. Seul son objectif importait. Le gardien qui se tenait devant lui prit plusieurs minutes à lire et relire la lettre du père de Rei. Celle-ci approuvait son plus jeune fils dans son geste expliquant que ce serait un atout pour le clan et in fine le village de diversifié ses possessions. Il regarde le Samui dans les yeux et hocha la tête en signe d’accord. Il fit venir un garde qui le conduirait jusqu’à la cellule dudit prisonnier et le salua cordialement. Son comportement au préalable méfiant devint respectueux grâce à l’appui que possédait le jeune homme.

Alors qu’il sortait du bureau, Rei observa avec attention la façon dont était disposée la prison. Plusieurs étages la composaient, les prisonniers les moins dangereux étaient disposés dans les cellules à la surface selon un ordre prédéfini. Quant aux autres leur position était tenue secrète, croupissant aux fin fonds des geôles kirijiins, le village étant connu pour sa rigueur et sa politique très stricte, le sort devait être peu enviable. Au fur et à mesure que les deux ninjas s’enfonçaient plus profondément dans les murs du bâtiment, les rayons du soleil disparurent remplacé par de simples lampes. Une certaine tiédeur était palpable, ainsi que l’humidité ambiante. Nombreuses furent les portes en acier se plaçant sur leur chemin, nombreuses furent également les clés, mots de passes et autres afin de passer les différentes mesures de sécurité. Des caméras étaient également installées dans les couloirs, certaines évidentes et d’autres bien dissimulées. Au bout d’une bonne dizaine de minute ils arrivèrent enfin à destination. Devant le Chunin se présentait une massive porte protégeant la cellule du rebelle. Le garde l’ouvrit puis le laissa pénétrer avant de la refermer.

Devant Rei se présentait un homme robuste à la longue chevelure noire. Divers sceaux étaient appliqués sur son corps, empêchant toute forme de contrôle de son chakra, des chaines scellaient également ses mains. La petite cellule se composait à l’étonnement du jeune homme comme toute autre cellule. Une couchette était mise à disposition ainsi que le nécessaire pour assurer une bonne hygiène. Il se plaça devant lui et lui adressa la parole.

« Bonsoir, je suis Rei. Je vous le demande par simple politesse même, afin d’éviter d’en arriver plus loin. Pourrai-je prélever un peu de votre sang ? »


J'accepte toute intervention dans mes rps tant que cela reste logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Informations
Grade : Jônin
Messages : 1537
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Visite en geôles [Samidare Teichirô] Mar 18 Fév - 14:01

Beaucoup de gens venaient depuis que j'intégrais cette cellule. Parfois pour parler. Parfois pour regarder. Parfois pour poser des questions. Mais aucun ne m'avait fait un tel affront. Me demander à moi mon propre sang ? Sans autre forme de politesse. Cela me fit hérisser le poil vous pouvez le croire. Car sa politesse n'était qu'illusion. A fin de ne pas aller plus loin sous-entendait-il ce "Reï". En dehors de ce cachot je lui aurais sans doute déjà coupé la tête. Cela sentait soit le nécromancien soit le médecin. Il n' y avait qu'eux pour venir demander une chose pareille. Et pour quelle raison ? Mon pouvoir ? Mon sang ne lui servirait à rien si c'était pour cela. Une sorte de projet clonage absurde. Kiri étant du genre à vouloir posséder toujours plus d'arme puissante cela ne m'étonnerait guère.

Cependant je savais que je n'avais pas vraiment le choix. Si je me refusais de le lui donner. Je me retrouverais sans aucun doute endormis dans une pièce avec une seringue dans le bras... Couché dans le lit je réfléchissais alors à comment lui faire don de mon sang tout en lui faisant entendre mon plus grand mécontentement. Silencieusement, car durant un long moment je laissais poiroter devant les barreaux de ma cellule. Puis il me revint l'histoire de ce samurai qui retrouvait un très ancien rival. Une histoire dramatique si il en est tant elle causa de mort et de malheur. Il fallait de la force de caractère et de la colère pour en arriver là. Mais après pareil affront je n'en manquais certes pas.

Je me levais du lit jusqu'à me retrouver assis à son bord. Puis après quelque seconde, je me saisissais telle une bête de mon bras avec les dents. Oui les dents plantées dans l'avant-bras. Un suçon morbide, je me dévorais moi-même pour en extraire le plus de sang possible sous l’œil de ce Kirijin. L’œil aveugle mais brillant de fureur. Laissant quelques bruits infâmes s'échapper de la bouche.

Quand 'jeu' terminé je retournais un regard intense en sa direction. Même si je ne le voyais pas je pouvais imaginer un air arrogant sur son visage. Le bras ensanglanté je me relevais pour lui faire face de mon côté des barreaux. Me tenant ainsi droit et fixe devant lui j'attendis quelques secondes afin de bien sentir sa présence. Puis.... Je lui crachais au visage la totalité du sang que j'avais aspiré dans la bouche. C'est ainsi, que j'estimais pouvoir lui montrer le plus grand dédains que j'avais pour la formulation de sa demande. Il ne s'était pas montré poli... Il n'avait même pas dit pourquoi il le voulait. Puisqu'il voulait me traiter comme un chien j'agissais en loup. Car c'est ce que j'étais de bien des manières... Je souriais intérieurement en imaginant sa tête et cela même au prix d'un bras dévoré. Sèchement j'ajoutais pour conclure.

-Bon appétit. Kirijin.

Je retournais alors me coucher dans le lit sans demander le moindre le moindre soin. Laissant le bras dévoré reposé sur la couche désormais elle aussi rouge de sang. Je posais l'autre sur mon visage pour cacher mon regarde écarlate mais avant je terminais pas un vague geste de la main pour l'inviter à s'en aller sans autre forme de politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Visite en geôles [Samidare Teichirô] Mer 19 Fév - 1:05

Le jeune homme avait sa demande sans montrer une once de pitié, il en était incapable. Devenu totalement antipathique depuis son retour de geôles, il ne parvenait plus à ressentir. Tout du moins à un autre niveau qu’auparavant. Ses sentiments le concernant restait les mêmes, outre le dégoût qu’il s’inspirait autrefois, mais face aux autres êtres humains il restait de marbre. Il connaissait bien le sort que subissait l’homme qui se tenait allongé sur sa couchette, il avait subi bien pire qu’une simplement mise en prison. Chacune de ses journées était ponctuée de tortures diverses et variées, certaines douloureuses, d’autre effroyables. Un léger frisson parcouru son corps à cette vision, attendant une réaction de la part de Teichiro.

Au bout d’un certain moment, celui-ci se leva puis mordit à pleine dents dans son avant-bras tel un fauve avide de sang. Sa réaction surpris le jeune homme qui afficha une expression interrogée. Puis continuant dans son geste il suça le sang qui en dégoulinait, lorsqu’il eut fini de remplir sa bouche du liquide rougeâtre, il lança un regard riche de sens envers Rei et lui cracha sa demande au visage tandis qu’il s’était relevé face à lui. Une fois fait, il lui tourna le dos puis retourna se coucher le bras dégoulinant. Une colère noire jaillit au fond du cœur du jeune homme, qui resta immobile plusieurs secondes. Puis il fit apparaître une petite quantité d’eau dans le creux de sa main. Il plaça celle-ci au-dessus de son visage et fit lentement couleur le liquide transparent afin de se nettoyer, sans oublier de récolter le mélange dans une petite gourde contenant de l’eau.

« Et bien, voici un accueil chaleureux, mais comme le dit le dicton, on n’a que ce qu’on mérite. »

Il ferma les yeux un instant afin de calmer son rythme cardiaque, reprenant peu à peu le court de ses sentiments.

« Même si vous êtes derrière ses barreaux vous restait tel quel et je vous dois le respect. Je m’excuse donc. A vrai dire je me fiche bien de ce que vous avez fait précédemment, j’aimerai m’entretenir de certaines choses avec vous. »

Rei se dirigea vers le fond la pièce de métal où était placé une chaise en bois, il l’a souleva puis la plaça devant les barreaux tout en s’asseyant dessus.

« Votre sang va me servir à lier le pacte que vous possédez, celui des loups. Mais par curiosité j’aimerai savoir ce qui vous a poussé à une telle bravade envers le village. Je me suis informé sur vous mais outre une brève description physique, de votre puissance et de votre Kuchyose tout le reste étrangement flou. Ce n’est certainement pas une raison, mais j’ai connu ce que vous vivez actuellement, j’ai même connu bien pire. »

Pour preuve étaient les cicatrices qui couraient le long torse lorsqu’il ôta sa veste afin d’en nettoyer le sang qui la recouvrait. S'il voulait assouvir sa curiosité, il devait se montrer respectueux de la position de son adversaire.

« J'aimerai également que vous me parliez des loups. Je les ai longuement étudié mais je n'ai jamais pu vivre avec. Ce n'est en rien un ordre, mais une simple demande.»


J'accepte toute intervention dans mes rps tant que cela reste logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Informations
Grade : Jônin
Messages : 1537
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Visite en geôles [Samidare Teichirô] Lun 24 Fév - 14:43

-Il t'aurait suffit de me le demander poliment... Puis je t'aurais donné tout ce que tu voulais à ce sujet. Il y' a toujours plus à gagner avec de l'amabilité que de la soumission.

Je me redressais ainsi sur le lit. Sans le regarder les bras posé sur les cuisses je me tenais au bord en soupirant. Tant pis pour le sang sur les draps me disais-je. Les loups... Cela fit si longtemps que je les côtoyais que cela me paraissait étonnant maintenant qu'on m'en demande les aboutissant. Ce jeune homme n'avait rien fait pour mériter que je parle des meutes. Ce n'était pas quelques politesses qui pouvaient selon moi accorder une faveur de ma part. Cependant, j'avais du temps à tuer... C'était là une occasion que j'allais saisir.

-Je vais te demander d'être très attentif jeune homme. Car je ne me répèterais pas plusieurs fois. Les loups vivent en meutes dans un monde qui ne trouve de passage que dans les forêts. Ils sont les gardien de l'équilibre naturelle. Là où un loup se trouve c'est que l’écot-système se porte bien. Cependant les approcher et avoir ce pacte est long et laborieux. Premièrement tu dois trouver des loups normaux... Il te revient de savoir où. Puis les approcher. Vivre avec eux selon les mœurs et coutumes. Comprend ce qu'est l'équilibre naturel. Pourquoi l'existence des loups est nécessaire au monde. Fais toi accepter d'eux en apprenant à les connaitre encore mieux que les hommes. Chasse parmi eux, joue avec leurs petits. Et peut-être ensuite qu'un loup des grandes meutes viendra à ta rencontre. Il te conduira en leur monde. Un monde de loup. La vie d'un loup est rude. Difficile. C'est une autre hiérarchie, une autre forme de communication, une autre optique sociale. Dans le monde le gibier abonde et la terre est vaste comme dix pays. Les meutes y règnent et se battent pour les territoires. J'ignore combien il en existe. La mienne est celle du vent et de l'illusion. Tu vas devoir te faire accepter dans l'une de ces meutes par multiples épreuves. Ces loups sont terrible, des guerriers et d'une intelligence redoutable. Quand un jour, tu auras le droit a un bout de viande sur l'une des carcasse que vous aurez chassé. C'est que le chef t'aura admis. La hiérarchie se signifie ainsi. Le premier à manger est le maître. Le dernier est le malheureux. Je pense que c'est tout ce que je peux t'apprendre. Devenir chef d'une meute c'est vaincre le chef d'une meute... Le chef de ma meute était aussi fort que je le suis aujourd'hui. A toi de voir si tu veux tenter cette expérience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Visite en geôles [Samidare Teichirô] Mar 25 Fév - 15:40

Comme le disait son interlocuteur, il y avait toujours plus à gagner dans une discussion en respectant la personne qui lui faisait face. Ne pas se sentir supérieur, le considéré comme son égal, si possible lui faire sentir qu’une telle discussion était en sa faveur, tant de règles du discours qui était bien présentes dans l’esprit du jeune homme. Il avait fait une erreur en agressant ainsi le Sennin, il le savait. Reconnaissant son erreur, il espérait un changement de comportement du prisonnier même s’il aurait été tout à fait compréhensible de demander au Samui de quitter sa pièce. Cependant celui-ci en avait décidé autrement, entamant un long monologue sur l’histoire de son Kuchyose.

Les premières explications furent sur les habitudes de vie des loups, chose que Rei avait étudiée longuement avant d’arriver en ces lieux. Lorsqu’il entreprenait une chose, il y donnait son maximum afin d’atteindre le plus haut niveau dans son engagement, tout du moins s’il y voyait un intérêt. A contrario, il ne s’engageait que peu, surtout pour lui. Il était devenu égoïste, ou tout du moins solitaire, la compagnie des autres humains ne lui était pas essentiel, seul celle de Ao’ le restait. Cependant, malgré les connaissances qu’il avait accumulées, il resta très attentif à ce que lui raconta le Samidare, lui qui avait réellement côtoyé ces êtres.

Gardiens de la nature, protecteurs de l’équilibre, ils se révélaient être une des pages ouvertes que laissait observable le cycle régissant la vie. Afin de se lier avec eux, Rei devrait les approcher puis les côtoyer, vivre avec eux, apprendre leurs habitudes de vie. Par la suite, un des loups composent l’une des grandes meutes viendra à sa rencontre afin de le conduire en leur monde. Un monde gouverné par les espèces canines, régit par de grandes meutes, elles-mêmes dirigées par de puissants chefs. Une fois acceptée dans l’une des meutes, une dernière étape l’attendrait afin d’en devenir le chef. Le plus fort d’entre eux devait être battu, celui qu’avait affronté Teichiro possédait la même force que lui, hors Rei était encore bien loin de son niveau. Il lui faudrait donc de l’aide ainsi que de la ruse pour s’en sortir. Il pouvait également choisir une meute moins puissante pour ensuite la faire croître. De nombreuses solutions s’imposaient donc à lui, mais il ne s’attendait pas à ce que le chemin se montre si hostile. La route qu’il avait entreprit de prendre s’annonçait dangereuse, il pouvait même y perdre la vie.

Il se tut un instant afin de bien réfléchir à son engagement lourd de conséquence. Puis il abandonna son regard vide afin de fixer le Samidare, arborant une volonté à toute épreuve.

« Même J’ai déjà fait mon choix et je compte m’y tenir, même si je refuse d’y laisser la vie. Je vous remercie des informations que vous m’avez divulgué, même si ma parole ne vaut peut-être rien pour vous, je vous revaudrais ça un jour. Avez-vous d’autres conseils ou information à me donner à ce sujet ? »

Par la suite, il se leva afin de demander au garde s’il lui restait encore du temps, celui-ci écarquilla les yeux de surprise devant le sang qui tintait la tenue de rei. Après de rapides explications, il lui donna son approbation tout en le gardant d'agir imprudemment. Rei revint dans la pièce et se rassit devant les barreaux de la cellule.

« J’aimerai aussi savoir quels sont vos motivations. Qu’est-ce qui vous a permis d’arriver là où vous en êtes actuellement. Je ne parle pas de votre position de prisonnier, mais de vos idéaux, vos réflexions, et votre puissance. »


J'accepte toute intervention dans mes rps tant que cela reste logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Informations
Grade : Jônin
Messages : 1537
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Visite en geôles [Samidare Teichirô] Jeu 13 Mar - 15:49

-Tu devrais cesser de te fixer sur des choses qui te sont pour le moment inutile telle que mes motivations.

Je me redressais vivement pour m'approcher des barreaux. Les empoignants j'approchais mon visage jusqu'à presque les toucher. Le fixant ainsi plus intensément. Je reprenais la voix basse tel un murmure.

-Il existe un loup qu'aucun homme ne peut vaincre seul. Gobi est le plus puissant des loups... Si tu veux régner sur les loups. Il te faut vaincre Gobi ou celui qui l'a vaincu.

Un étrange sourire s'en suivit. Si léger qu'il s'en faisait imperceptible. Puis je lâchais les barreaux pour retourner à ma couche. Je venais de lui livrer à la fois un secret et une idée. J'avais appris que finalement, on combat contre Gobi avait commencé à se répandre. Et donc, coïncidant curieusement avec mon retour, je pouvais enfin m'en servir d'argument. Gobi et moi étions venu à l'égalité. Ce qui faisait de moi un Biju sans queue ou presque... Le maître de la tribu des loups est le plus grand des loups... Gobi et moi. Ce Shinobi pouvait posséder l'une des tribu qui parcourait les forêts primitives de nos amis canins. Mais pour régner sur ces contrées il lui fallait montrer les crocs à des adversaires pour le moment bien plus gros que lui. Toute, rien n'est impossible. Ce séjour allait me diminuer d'une façon ou d'une autre. Question d'équilibre. Lorsque l'on devient trop fort il faut accepter le sacrifice pour faire perdurer cette force amoindrie un peu plus longtemps. C'est une sorte de balancement qui permet de garder fixe une idée humble et objective du monde.

Me couchant sur le lit et passant le bras sur mes yeux je lui fis alors entendre durement.

-Laisse moi dont mes objectifs et occupe toi de ce que tu dois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+


Message(#) Sujet: Re: Visite en geôles [Samidare Teichirô] Mar 18 Mar - 18:58

L’homme qui lui faisait face ne répondrait donc pas aux attentes que Rei avait de lui. Ses questions restèrent sans réponses alors que Teichiro l’invita à ne pas se fixer sur des futilités telles que les motivations l’animant. Se redressant rapidement, le Samidare s’approcha des barreaux afin de faire face à son interlocuteur. Il fixa son regarde tandis que son visage touchait les barres métalliques de sa cage. A voix basse il lui confia qu’un loup plus puissant que tous ceux de son espèce, plus puissant que tous les hommes existait en ce monde : Gobi. Gobi n’était en fait pas un canidé, mais un biju, une des 9 créatures les plus puissantes vivant en cette terre. Selon la légende, le Rikudo Sennin aurait scellé en lui le Jûbi afin qu’il ne détruise pas le monde lors de sa mort, puisque le démon à dix se retrouverait libérée une fois celle-ci arrivée. Le Sage des Six Chemins décida alors de séparer le pouvoir du démon, créant ainsi les neuf autres démons à queues. Ainsi il devint le premier Shinobi et entraina une nouvelle ère : celle des ninjas. Gobi, démon possédant cinq queues était comme tous les autres une fusion de divers animaux dont Rei n’avait pas connaissance. De même, le jeune homme ne comprit pas pourquoi le prisonnier lui fit part de ce récit. Teichiro ne dit rien d’autre, retournant dans sa couche une fois son discours terminé. Il lui fit un ultime conseil, celui de s’occuper de ses devoirs tandis que lui garderait ses objectifs.

Les paroles que venait de tenir le Samidare firent réfléchirent un certain moment le Samui. Comme il l’indiqua, pour devenir le maître des loups Rei devrait battre Gobi ou la personne qui l’avait déjà vécu, celui n’étant rien de plus que l’actuel maître : lui-même. Etait-ce là une invitation à venir le défier une fois la puissance nécessaire acquise, ou simplement une mise en garde quant à ses prétentions sur l’espèce canine. Pour marcher la tête haute, il devra défier ses adversaires, ne pas montrer ses faiblesses et son infériorité. En somme joué un jeu dangereux dans lequel il pouvait perdre gros. Une fois encore la seule puissance était mise sur le tapis, Rei ne jouant pour l’instant pas dans cette catégorie, il devait donc user de ruses et montrer les crocs plus forts que ceux de ses ennemis afin qu’ils ne tentent pas de l’affronter. Le jeune homme se releva puis salua le Samidare.

«Merci de votre temps, je ne vous dis pas adieu puisque nous serons donc amenés à nous revoir un jour ou l’autre. »

Il se retourna puis se dirigea vers la grande porte métallique cloisonnant le prisonnier. Puis il s’arrêta un instant chuchotant à voix basse.

«Je ferai en sorte d’être prêt pour que lorsque ce jour arrivera, je ne sois pas qu’un vulgaire loup sortant à peine des entrailles de sa mère. »

Rei continua alors son chemin puis sortit de la pièce, faisant signe au garde de le raccompagner jusqu’à la sortie des geôles du village. Un futur riche et dangereux l’attendait devant lui, un horizon dans lequel il devra se battre pour avancer.


J'accepte toute intervention dans mes rps tant que cela reste logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Visite en geôles [Samidare Teichirô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: QG du Misuto-